Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
John
Médiateur

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par John Mer 29 Oct 2014, 19:27
L'organisation du plan E-Education semble tout à fait réussie.

Déborah Elalouf est présentée par le site du salon Educatec comme "chef de projet du plan E-Education", et par le site de sa société comme "chef de fil E-éducation dans le cadre des 34 projets industriels".

En parallèle, elle est aussi CEO (c'est-à-dire directrice générale) de Tralalère, une société au capital social de 251 000€, qui réalise des "contenus numériques éducatifs".

Là où les choses sont formidablement bien faites, c'est que Tralalère, la société de Déborah Elalouf, va bénéficier, de la part du plan E-Education dont Deborah Elalouf est chef de projet, de subventions publiques comprises entre 625 000 et 1,1 million d'euros. Ces subventions sont destinées à mettre en oeuvre le projet "Linum", "dispositif création et distribution livres numériques enrichis pour créer une offre cohérente d'accompagnement des élèves et des enseignants dans l'apprentissage de maîtrise de la langue tout au long du 1er degré".

Pour adresser ses félicitations à la dirigeante de Tralalère Déborah Elalouf, la chef de projet du plan E-Education Deborah Elalouf n'a donc eu qu'à se féliciter elle-même. Voilà une cérémonie qui n'a pas dû être bien longue, et un gain de temps considérable dans les mondanités festives.


Dernière édition par John le Mer 29 Oct 2014, 19:45, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Roumégueur Ier
Roumégueur Ier
Érudit

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par Roumégueur Ier Mer 29 Oct 2014, 19:37
Non mais dites donc là, on n'aurait pas à faire à un énorme scandale sur le numérique en mettant bout à bout tous les fils qui y sont liés : kartable, Tralalère, Econom Apple en Seine-St Denis, le blâme et la censure de Ghislain Dominé... Va falloir se calmer, non?
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par JPhMM Mer 29 Oct 2014, 19:45
Une bonne séance d'explication de groupe, fût-elle musclée, s'impose.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Gilbertine
Gilbertine
Neoprof expérimenté

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par Gilbertine Mer 29 Oct 2014, 19:53
Le chercheur Michel Desmurget a pourtant prouvé l'inutilité des logiciels et autres contenus numériques éducatifs. Quand va-t-on arrêter cette gabegie ? Dépensons pour la formation des enseignants, ça changera (de poche).

_________________
"votre mystère étant resté là où est mort mon silence"
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par JPhMM Mer 29 Oct 2014, 19:54
J'aime bien l'idée.

« C'est MA société qui a eu les sous... tralalère ! »


Dernière édition par JPhMM le Mer 29 Oct 2014, 19:58, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
linkus
linkus
Neoprof expérimenté

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par linkus Mer 29 Oct 2014, 19:55
J'ai cru à un article du gorafi.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur
Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. 302509
Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par Tamerlan Mer 29 Oct 2014, 19:59
Attention tout de même aux confusions, il ne s'agit pas d'une initiative de MEN mais du redressement productif (Montebourg et aujourd'hui Axelle Lemaire). Ils s'appuient sur les entreprises du secteur pour une expertise ce qui est discutable mais pas totalement anormal. Certes dans ce genre d'affaire le risque du conflit d'intérêt n'est jamais très loin...

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par JPhMM Mer 29 Oct 2014, 20:02
apprentissage de maîtrise de la langue
C'est pas gagné :

Sur ce sujet, Deborah explique : "On a aujourd’hui en France des centres de décision très éclatés, alors qu’intervient le ministère de l’éducation nationale, mais aussi les régions et les communes. Par ailleurs, on a une multitude d’acteurs qui travaillent chacun dans leur coin. Notre but est de se donner quelques grands objectifs pour créer une production française, susceptible d’être exportée ».

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par Tamerlan Mer 29 Oct 2014, 20:10
@Gilbertine a écrit:Le chercheur Michel Desmurget a pourtant prouvé l'inutilité des logiciels et autres contenus numériques éducatifs. Quand va-t-on arrêter cette gabegie ? Dépensons pour la formation des enseignants, ça changera (de poche).

Il me semble que le seule étude sérieuse de Desmurget porte sur la télévision et que même si elle est bien étayée elle ne fait pas consensus (un mélange d'analyses scientifiques et de prises de positions plus politiques). Donc pour le numérique éducatif il me semble que votre affirmation est un peu aventureuse. Par contre bien sûr rien ne se fera sans la remise (ou mise...) en place d'une véritable formation continue.
John
John
Médiateur

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par John Mer 29 Oct 2014, 20:24
@Tamerlan a écrit:Attention tout de même aux confusions, il ne s'agit pas d'une initiative de MEN mais du redressement productif (Montebourg et aujourd'hui Axelle Lemaire). Ils s'appuient sur les entreprises du secteur pour une expertise ce qui est discutable mais pas totalement anormal. Certes dans ce genre d'affaire le risque du conflit d'intérêt n'est jamais très loin...
Il n'y a pas de confusion Wink
Si on veut être précis, le plan E-Education est mené et suivi par :
Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche,
Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique,
Axelle Lemaire, secrétaire d'État chargée du numérique, auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique
Louis Schweitzer, commissaire général à l'investissement

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par Tamerlan Mer 29 Oct 2014, 20:30
Oui, mais je crois bien que c'est l'industrie qui a vraiment la main. De toute manière le projet est clair : donner des sous aux PME qui bidouillent dans le numérique. Le but premier c'est bien une affaire de développement économique...

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
John
John
Médiateur

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par John Mer 29 Oct 2014, 20:35
je crois bien que c'est l'industrie qui a vraiment la main
Oui, mais ça ne change pas grand chose. Déborah Elalouf, par exemple, a été nommée par Arnaud Montebourg.

De toute manière le projet est clair : donner des sous aux PME qui bidouillent dans le numérique.
L'idéal serait quand même que les sous soient distribués avec le maximum de transparence et d'efficacité :/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
The Goon
The Goon
Expert

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par The Goon Mer 29 Oct 2014, 20:38
Chapeau, John ! veneration

Vas-tu essayer de faire passer l'info dans les médias ?
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par Tamerlan Mer 29 Oct 2014, 20:42
@John a écrit:
L'idéal serait quand même que les sous soient distribués avec le maximum de transparence et d'efficacité :/

Et qu'il y ait une véritable évaluation derrière...
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par Luigi_B Mer 29 Oct 2014, 20:44
On ne peut pas avoir une soirée tranquille, nom de D... ? furieux

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par JPhMM Mer 29 Oct 2014, 20:52
@Luigi_B a écrit:On ne peut pas avoir une soirée tranquille, nom de D... ? furieux
*Fou rire*

ou pas.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
wanax
wanax
Fidèle du forum

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par wanax Mer 29 Oct 2014, 20:56
@John a écrit:
je crois bien que c'est l'industrie qui a vraiment la main
Oui, mais ça ne change pas grand chose. Déborah Elalouf, par exemple, a été nommée par Arnaud Montebourg.

De toute manière le projet est clair : donner des sous aux PME qui bidouillent dans le numérique.
L'idéal serait quand même que les sous soient distribués avec le maximum de transparence et d'efficacité :/
La transparence est déjà difficile à obtenir, l'efficacité est quant à elle impossible. L'état sait gérer ce qui est à son échelle : route, industrie aéronautique, barrages...
Pour tout ce qui est innovant, "petit", "biologique", l'état n'a pas, ne peut pas avoir l'expertise nécessaire à évaluer l'intérêt d'un investissement.
Ou alors, il faudra embaucher autant de spécialistes qu'il y a de domaines, puis d'autres fonctionnaires pour surveiller ces spécialistes, etc...

Que des aigrefins et des escrocs en profitent est inévitable. Que des "politiques" utilisent l'argent public pour satisfaire des ambitions personnelles ou les lubies du moment l'est tout autant.
L'argent que l'on ne gagne pas n'a pas la même valeur que celui qu'il a fallu économiser sou à sou.

Si nous voulons que l'état cesse de gaspiller notre argent, il faut cesser de le lui confier.
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par Presse-purée Mer 29 Oct 2014, 20:58
A envoyer au Canard Enchaîné.

Sinon, il est gelé jusque quand le point d'indice déjà?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
John
John
Médiateur

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par John Mer 29 Oct 2014, 20:58
L'état sait gérer ce qui est à son échelle : route, industrie aéronautique, barrages...
Pour tout ce qui est innovant, "petit", "biologique", l'état n'a pas, ne peut pas avoir l'expertise nécessaire à évaluer l'intérêt d'un investissement.
Ce sont des investissements de 20 millions d'euros, destinés à être appliqués à l'échelle nationale voire internationale. Je trouve que c'est tout à fait à l'échelle de l'Etat, et qu'il n'est pas difficile de voir qu'il y a par exemple une contradiction à attribuer 600 000€ à Linum et à refuser 30 000€ au Grip.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
neomath
neomath
Neoprof expérimenté

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par neomath Mer 29 Oct 2014, 21:05
@wanax a écrit:Si  nous voulons que l'état cesse de gaspiller notre argent, il faut cesser de le lui confier.
Oh oui ! Vivement que tout soit géré comme ENRON ou Lehman Brothers !

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par JPhMM Mer 29 Oct 2014, 21:11
@neomath a écrit:
@wanax a écrit:Si  nous voulons que l'état cesse de gaspiller notre argent, il faut cesser de le lui confier.
Oh oui ! Vivement que tout soit géré comme ENRON ou Lehman Brothers !
Je pense plutôt que c'était une référence à Thoreau.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par User5899 Mer 29 Oct 2014, 21:15
@JPhMM a écrit:Une bonne séance d'explication de groupe, fût-elle musclée, s'impose.
cheers veneration veneration
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par Luigi_B Mer 29 Oct 2014, 21:19
Et toujours la même rhétorique du dévouement, comme pour Kartable.fr et bien d'autres. Mais chassez le naturel...

Depuis 2000, Tralalere imagine de nouvelles façons de mettre les nouvelles technologies au service de la transmission des savoirs auprès des enfants. Ses cibles ? Les jeunes de 4 à 18 ans, et leurs médiateurs éducatifs : parents, enseignants, éducateurs…

http://www.tralalere.com/qui-sommes-nous/presentation

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par Luigi_B Mer 29 Oct 2014, 21:20
Ça me fait penser qu'il faut que je prépare un corrigé de dissertation pour mes cibles.

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
John
John
Médiateur

Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société. Empty Re: Déborah Elalouf, chef de projet du plan E-Education, a dû se féliciter elle-même des subventions attribuées par ce plan à Tralalère... sa propre société.

par John Mer 29 Oct 2014, 21:22
@Luigi_B a écrit:Ça me fait penser qu'il faut que je prépare un corrigé de dissertation pour mes cibles.
Il doit y en avoir des bons sur Kartable, non ? Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum