Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Panturle
Panturle
Niveau 8

Introduction au cours de philo Empty Introduction au cours de philo

par Panturle Mar 28 Avr 2015 - 14:22
J'ouvre un fil au sujet du cours d'introduction en philosophie  Very Happy  

- D'abord, en faites-vous systématiquement un en terminale ? J'entends, par cours d'introduction, une série de séances dédiées principalement à présenter l'activité philosophique en tant que telle (et non, comme tout au long de l'année, par le biais de différentes notions). J'écris bien "principalement" parce que j'imagine que tout cours d'introduction permet aussi d'approcher différents points utiles pour la suite de l'année.
- Si vous proposez un tel cours à vos élèves, avez-vous mis au point une introduction suffisamment satisfaisante pour être proposée chaque année, devant chaque type de classe, ou la remaniez-vous souvent ?
- À quoi ressemblerait votre introduction type ? (étude de textes portant sur l'activité philosophique ? traitement de questions ? présentation thématique ?) NB : cette dernière question ouvre ce fil à tout esprit capable d'imaginer ce que serait son introduction à un cours de philo  Smile

En ce qui me concerne, je suis sorti très mitigé de mon seul et dernier cours d'introduction. Pas convaincu de la nécessité de proposer une introduction bien distincte du reste de mon cours, j'ai tenté d'y mêler réflexion autour de "l'exercice libre du jugement" et méthodologie. Nous avions ainsi, par exemple, réfléchi aux questions : "Puis-je penser librement sans les autres ?", "La connaissance peut-elle nuire à la pensée ?", et lu le début de République, VII, le début des Méditations... Les séances tentant à la fois de sensibiliser les élèves à ce qui caractérise le questionnement philosophique et ce qui est attendu dans les deux exercices du Bac en termes de méthodologie.
Avec le recul, j'ai l'impression que c'est la sensibilisation aux exigences méthodologiques qui a été la plus féconde (dès le premier DM, j'ai pu lire des choses qui ressemblaient de plus ou moins loin à des dissertations). En ce qui concerne le contenu, je demeure un peu plus sceptique : c'était assez laborieux d'aborder d'entrée de jeu des questions assez denses et qui demandent certains bagages que les élèves n'ont pas en septembre. Je n'ai pas pu non plus me convaincre que c'était assez rendre justice aux textes que d'en faire des prétextes à la méthodo du commentaire (même si, au fond, ce n'était pas complètement ça).
Du coup, je me vois bien me passer de cours d'introduction l'année prochaine, et insérer plus de travail méthodologique dans les premiers cours (que je structure comme des dissertations). Ou alors lire en classe deux trois textes majeurs sur l'étonnement, l'activité philosophique, l'objet de la philosophie... J'attends vos retours professeur

_________________
Multaque res subita et paupertas horrida suasit.
avatar
User17706
Bon génie

Introduction au cours de philo Empty Re: Introduction au cours de philo

par User17706 Mar 28 Avr 2015 - 14:28
Au bout de quelques années, je suis plus ou moins parvenu à la conclusion que plus le cours d'introduction était bref et meilleur il était.
Panturle
Panturle
Niveau 8

Introduction au cours de philo Empty Re: Introduction au cours de philo

par Panturle Mar 28 Avr 2015 - 14:35
Ça donnerait quoi, du point de vue des heures de cours passées sur l'introduction ?

_________________
Multaque res subita et paupertas horrida suasit.
avatar
Pépère
Niveau 4

Introduction au cours de philo Empty Re: Introduction au cours de philo

par Pépère Mar 28 Avr 2015 - 14:44
PauvreYorick a écrit:Au bout de quelques années, je suis plus ou moins parvenu à la conclusion que plus le cours d'introduction était bref et meilleur il était.

Entièrement d'accord. Dans le cas d'un cours d'introduction à rallonge, attention à la perception des élèves, qui peuvent très vite être amenés à croire que la philosophie est une discipline narcissique, voire qu'elle n'a pas d'autre objet qu'elle-même. La lecture commentée (de façon + ou - approfondie, selon l'horaire hebdomadaire de la classe) de l'inusable Lettre à Ménécée peut être une introduction intéressante à l'année de philosophie (la meilleure introduction est sans doute une invitation...).


Dernière édition par Pépère le Mar 28 Avr 2015 - 14:46, édité 1 fois
avatar
User17706
Bon génie

Introduction au cours de philo Empty Re: Introduction au cours de philo

par User17706 Mar 28 Avr 2015 - 14:46
Panturle a écrit:Ça donnerait quoi, du point de vue des heures de cours passées sur l'introduction ?
Faut pas que ça déborde de la première semaine, disons. Je dis ça, mais d'autres jugeraient peut-être différemment.
Panturle
Panturle
Niveau 8

Introduction au cours de philo Empty Re: Introduction au cours de philo

par Panturle Mar 28 Avr 2015 - 15:29
Ok, merci, donc pour vous deux la concision est de mise. Je garde sous le coude l'idée d'une lecture suivie d'entrée de jeu (choix du texte en fonction du comportement lors de la première heure  Twisted Evil ).

_________________
Multaque res subita et paupertas horrida suasit.
vesper
vesper
Niveau 7

Introduction au cours de philo Empty Re: Introduction au cours de philo

par vesper Mar 28 Avr 2015 - 17:28
Je ne fais pas de cours d'introduction à la philosophie et, pour ce que j'en sais, il n'est pas recommandé par l'inspection.
Aspasie
Aspasie
Niveau 10

Introduction au cours de philo Empty Re: Introduction au cours de philo

par Aspasie Mar 28 Avr 2015 - 18:31
Panturle a écrit:
- D'abord, en faites-vous systématiquement un en terminale ? J'entends, par cours d'introduction, une série de séances dédiées principalement à présenter l'activité philosophique en tant que telle (et non, comme tout au long de l'année, par le biais de différentes notions). J'écris bien "principalement" parce que j'imagine que tout cours d'introduction permet aussi d'approcher différents points utiles pour la suite de l'année.
Oui. Systématiquement. C'est un chapitre bref, qui est consacré, au fond, à la question de l'opinion et de la recherche de la vérité. Il ne s'agit donc pas d'un chapitre avant les chapitre, mais bien d'un premier chapitre.
- Si vous proposez un tel cours à vos élèves, avez-vous mis au point une introduction suffisamment satisfaisante pour être proposée chaque année, devant chaque type de classe, ou la remaniez-vous souvent ?
A peu près oui. En fait, j'ai deux ou trois cours que je teste encore. L'idée est toujours à peu près la même, mais l'approche change. Je ne désespère pas de parvenir à choisir. Mais je sais aussi que cela ne m'empêchera pas de remanier, comme je le fais pour tous mes cours ; mon approche des questions change inévitablement du fait de ma propre évolution, et les cours que je fais me ressemblent...
Cependant, il ne s'agit pas d'un cours type pour toutes les séries. Il varie selon les séries, et varie aussi nécessairement en fonction des classes, du fait même des élèves ; mais ça, c'est du registre de la part d'improvisation que contiennent tous les cours.
- À quoi ressemblerait votre introduction type ? (étude de textes portant sur l'activité philosophique ? traitement de questions ? présentation thématique ?) NB : cette dernière question ouvre ce fil à tout esprit capable d'imaginer ce que serait son introduction à un cours de philo  Smile
-Une question titre ;
-une mise au clair du problème contenu par cette question -occasion pour moi de faire d'entrée une remarque sur la méthode philosophique d'approche des questions.
-deux ou trois parties, qui contiennent chacune des définitions (remarque de méthode sur leur usage et leur élaboration), des recherches à partir d'étymologies (remarque de méthode), des auteurs (remarque de méthode).
-j'aime bien y aborder les milésiens, la figure de Socrate, l'allégorie de Platon, les lumières de Kant. Mais cela varie.
-En L, cela débouche sur un premier travail de lecture avec compte-rendu de lecture pour les élèves ; dans les autres séries générales, cela débouche sur un exercice qui tient à la fois de l'acquisition de connaissance (le mythe selon Vernant, ou les Sophistes selon de Romilly, etc.) et de l'analyse ; en séries technologique, c'est suivi d'un exercice d'application.
-Dans tous les cas, on travaille en parallèle un premier sujet de dissertation sur la question de l'opinion et de la vérité, avec pour objectif, d'abord de leur faire analyser le sujet, ensuite de leur montrer comment les connaissances du cours peuvent être exploiter et permettre d'approfondir l'analyse.

Voilà pour mon témoignage Smile
Panturle
Panturle
Niveau 8

Introduction au cours de philo Empty Re: Introduction au cours de philo

par Panturle Mar 28 Avr 2015 - 18:40
vesper a écrit: pour ce que j'en sais, il n'est pas recommandé par l'inspection.

Ah, des précisions ?

_________________
Multaque res subita et paupertas horrida suasit.
Panturle
Panturle
Niveau 8

Introduction au cours de philo Empty Re: Introduction au cours de philo

par Panturle Mar 28 Avr 2015 - 18:49
Spasiba, Aspasie ! L'idée de choisir le premier chapitre de l'année de manière à ce qu'il puisse tenir lieu d'introduction sans être un empire dans un empire me parle bien Very Happy C'est ce que j'avais tenté de faire l'année dernière... Effectivement, la question de l'opinion, à l'orée du cours de philosophie, mérite d'être posée !

_________________
Multaque res subita et paupertas horrida suasit.
avatar
Ænésidème
Niveau 6

Introduction au cours de philo Empty Re: Introduction au cours de philo

par Ænésidème Mar 28 Avr 2015 - 20:11
Perso trente trois minutes, pas plus... Et plouf, tout le monde au bain* !

(*) Le bain, n'impliquant pas nécessairement un milieu profond standardisé, c'est tout bonnement, dans ma novlangue, la première séquence didactique de forme dissertative dispensant le contenu notionnel selon une structure spiralaire.
Panturle
Panturle
Niveau 8

Introduction au cours de philo Empty Re: Introduction au cours de philo

par Panturle Mar 28 Avr 2015 - 20:18
D'accord, merci Smile  Et de de quoi sont faites ces trente-trois minutes ? Un mix prise de contact/objectifs de l'année/introduction ?

_________________
Multaque res subita et paupertas horrida suasit.
avatar
Ænésidème
Niveau 6

Introduction au cours de philo Empty Re: Introduction au cours de philo

par Ænésidème Mar 28 Avr 2015 - 20:25
Panturle a écrit:D'accord, merci Smile  Et de de quoi sont faites ces trente-trois minutes ? Un mix prise de contact/objectifs de l'année/introduction ?

Non là je parlais vraiment de l'introduction à la matière. Je m'en tiens à un ou deux traits distinctifs pour qu'ils ne soient pas perdus (en imaginant que la philo c'est tout et n'importe quoi) et à une perspective générale sur l'empan de la discipline, dans son rapport à toutes les autres, pour qu'ils ne soient pas découragés (en craignant d'aborder quelque chose de très compliqué et de totalement coupé de ce qu'ils ont fait jusqu'ici). Pour les traits distinctifs, je m'en tiens à de l'opératoire : par exemple, une règle pratique concernant l'attitude qu'on adopte en philosophie face aux énoncés.
Panturle
Panturle
Niveau 8

Introduction au cours de philo Empty Re: Introduction au cours de philo

par Panturle Mar 28 Avr 2015 - 20:43
Ok, je vois. J'avais aussi insisté, en présentant le tableau des notions, sur le rapport de la philosophie aux autres disciplines. Sur la question, j'aime bien le mot de Canguilhem : "La philosophie est cette discipline pour laquelle tout objet étranger est bon et même pour laquelle tout bon objet est étranger."

_________________
Multaque res subita et paupertas horrida suasit.
avatar
InvitéPPP
Niveau 8

Introduction au cours de philo Empty Re: Introduction au cours de philo

par InvitéPPP Mer 29 Avr 2015 - 0:15
Jamais de cours d'introduction, anté-philosophique, "light", etc. Ca vient d'en haut !

Que faire alors ? Pas simple. Rentrer dans le gras par un biais assez général pour donner une direction pour la suite éventuellement sur l'année entière, dans mon cas j'en profite pour mettre les choses au clair sur le comportement en classe, le fonctionnement du cours et une approche générale de l'esprit de la discipline et du but recherché : réfléchir un peu par soi-même.

Ca dépend de la culture de chacun, il faut avoir un ou plusieurs éléments de culture qui permettent cette ouverture initiale.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum