Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Rosanette
Esprit éclairé

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Rosanette Mer 21 Oct 2015, 06:30
Fires of Pompeii a écrit:
Gryphe a écrit:
lumeeka a écrit:Imaginons que nous décidions de vivre et d'installer toute notre famille en Inde. Vous porteriez toutes des saris ? Vraiment ?
Excellent exemple.

Ceci dit, je comprends aussi les difficultés soulevées par les autres posts, c'est une question délicate...

Difficile de répondre à cela; mais si je ne le faisais pas, je ne serais pas non plus étonnée de ne pas être vraiment intégrée. Je déplorerais certainement ce fait mais je n'en serais pas foncièrement étonnée.

Cependant, je suis comme Gryphe, je trouve ces questions délicates.
Pour en revenir à la ghettoisation du collège montpelliérain, elle reflète malheureusement la situation de non-mixité sociale du quartier d'où viennent ces enfants.

Pardon mais justement : vous déploreriez de ne pas être intégrée pour un bout de tissu, j'ose espérer que les autres également ne trouveraient pas normal de ne pas être intégrées pour si peu.

En France l'intégration n'est pas associée à des choses si bassement traditionnelles que l'habit pour qu'on puisse se permettre de juger une femme sur un voile. Vous ne savez rien d'elle, de son travail, de la langue qu'elle parle à la maison, de qu'elle lit/regarde, des valeurs qu'elle transmet à ses enfants.
Duplay
Duplay
Expert

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Duplay Mer 21 Oct 2015, 07:15
lumeeka a écrit:
Imaginons que nous décidions de vivre et d'installer toute notre famille en Inde. Vous porteriez toutes des saris ? Vraiment ?

Il y a près de 200 États dans le monde.

Quand on fait passer ses convictions religieuses avant d'autres considérations, pourquoi venir s'installer précisément en France, qui est l'un des très très très rares États laïques, alors qu'on pourrait rejoindre tant d'autres pays comme l'Arabie saoudite par exemple ?

Et pour répondre à ta question, si je devais m'installer avec ma famille dans un autre pays, sur les quelque 200 États du monde, j'en choisirais un qui ne soit pas incompatible avec mes propres convictions ni avec les valeurs auxquelles je suis attachée.

Quant à cette histoire de voile qui ne serait qu'une simple tradition, qui ne mange pas de pain, gnin gnin gnin et patin couffin... très bien, continuons à nous voiler la face Razz avec ce genre de considérations lénifiantes, continuons à nier que le nombre de Belphégors se multiplie dans des quartiers "mixtes" ainsi que le nombre de femmes voilées, alors que les femmes voilées étaient rarissimes dans les banlieues vingt ans auparavant...

Il y a vingt-trente ans, quand tu enseignais en banlieue, tu étais une prolétaire-enseignante qui entrait en relation avec des prolétaires-mères des élèves auxquels tu enseignais. Ce qu'on ressentait, c'était une fraternité, celle qui réunit des êtres humains par-delà les couleurs, les nationalités, les appartenances religieuses ou politiques. Et quand il y avait des combats à mener pour sauver une classe par exemple, tout le monde ou presque répondait présent. Et après, on pouvait fêter ça.

Dans un monde qui voit voler en éclats les uns après les autres les acquis sociaux durement obtenus par nos ancêtres, le communautarisme n'aide certes pas à réveiller la solidarité ni la fraternité nécessaires aux combats et à la victoire. Que sont les "Frères humains" devenus ?
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Fires of Pompeii Mer 21 Oct 2015, 07:57
Rosanette a écrit:
Fires of Pompeii a écrit:
Gryphe a écrit:
lumeeka a écrit:Imaginons que nous décidions de vivre et d'installer toute notre famille en Inde. Vous porteriez toutes des saris ? Vraiment ?
Excellent exemple.

Ceci dit, je comprends aussi les difficultés soulevées par les autres posts, c'est une question délicate...

Difficile de répondre à cela; mais si je ne le faisais pas, je ne serais pas non plus étonnée de ne pas être vraiment intégrée. Je déplorerais certainement ce fait mais je n'en serais pas foncièrement étonnée.

Cependant, je suis comme Gryphe, je trouve ces questions délicates.
Pour en revenir à la ghettoisation du collège montpelliérain, elle reflète malheureusement la situation de non-mixité sociale du quartier d'où viennent ces enfants.

Pardon mais justement : vous déploreriez de ne pas être intégrée pour un bout de tissu, j'ose espérer que les autres également ne trouveraient pas normal de ne pas être intégrées pour si peu.

En France l'intégration n'est pas associée à des choses si bassement traditionnelles que l'habit pour qu'on puisse se permettre de juger une femme sur un voile. Vous ne savez rien d'elle, de son travail, de la langue qu'elle parle à la maison, de qu'elle lit/regarde, des valeurs qu'elle transmet à ses enfants.

De facto, justement, si on regarde la situation actuelle, et quoi qu'on en pense, l'intégration en France n'est pas détachée de la question du voile. C'est un constat. Je ne juge pas cette femme (juger les autres ne m'intéresse pas), mais l'intégration c'est un pas fait par chacun vers l'autre et d'abord par celui qui souhaite s'intégrer. C'est comme ça. Mais si un objet est vécu dans le pays comme une barrière, alors il faut en tenir compte pour, de fait, s'intégrer.

Pour en revenir à Montpellier, je pense que n'importe qui y ayant vécu peut voir la ghettoisation de certains quartiers, et ce n'est pas la carte scolaire qui changera les choses.
Iphigénie
Iphigénie
Prophète

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Iphigénie Mer 21 Oct 2015, 09:05
En France l'intégration n'est pas associée à des choses si bassement traditionnelles que l'habit pour qu'on puisse se permettre de juger une femme sur un voile. Vous ne savez rien d'elle, de son travail, de la langue qu'elle parle à la maison, de qu'elle lit/regarde, des valeurs qu'elle transmet à ses enfants.
Voilà: c'est pour ça qu'il faut savoir dépasser les traditions (que tu qualifies de "basses"), surtout quand elles contredisent l'égalité fondamentale des hommes et des femmes dans la république. Il y a un moment où on décide. Pärce que justement, en terme de valeur transmise aux enfants par une mère voilée, j'ai des doutes.
lumeeka
lumeeka
Expert spécialisé

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par lumeeka Mer 21 Oct 2015, 10:00
Iphigénie a écrit:
En France l'intégration n'est pas associée à des choses si bassement traditionnelles que l'habit pour qu'on puisse se permettre de juger une femme sur un voile. Vous ne savez rien d'elle, de son travail, de la langue qu'elle parle à la maison, de qu'elle lit/regarde, des valeurs qu'elle transmet à ses enfants.
Voilà: c'est pour ça qu'il faut savoir dépasser les traditions (que tu qualifies de "basses"), surtout quand elles contredisent l'égalité fondamentale des hommes et des femmes dans la république. Il y a un moment où on décide. Parce que justement, en terme de valeur transmise aux enfants par une mère voilée, j'ai des doutes.
Je suis sans doute plus naïve ou plus optimiste mais je ne vois pas les choses comme toi. Je travaille à L'Ariane (Rep+) depuis septembre et j'y vais en bus, je m'y promène souvent le midi, je vais dans les supérettes, je rencontre des gens et très souvent des parents d'élèves ou des gosses que j'ai en classe. Et comme j'aime bien papoter... Razz
J'y ai rencontré des femmes voilées ou en boubou et je nous ai trouvé quelques valeurs en commun quand même. :lol:

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/
avatar
Rosanette
Esprit éclairé

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Rosanette Mer 21 Oct 2015, 10:01
Iphigénie a écrit:
En France l'intégration n'est pas associée à des choses si bassement traditionnelles que l'habit pour qu'on puisse se permettre de juger une femme sur un voile. Vous ne savez rien d'elle, de son travail, de la langue qu'elle parle à la maison, de qu'elle lit/regarde, des valeurs qu'elle transmet à ses enfants.
Voilà: c'est pour ça qu'il faut savoir dépasser les traditions (que tu qualifies de "basses"), surtout quand elles contredisent l'égalité fondamentale des hommes et des femmes dans la république. Il y a un moment où on décide. Pärce que justement, en terme de valeur transmise aux enfants par une mère voilée, j'ai des doutes.

M'enfin, une femme qui prétend donner une leçon de féminisme en disant à une autre ce qu'il faut faire pour être bien intégrée, c'est cocasse.

Dans le droit français, une femme voilée est, comme tout autre femme, intégrée à notre société. Ca peut ne pas vous plaire mais c'est comme ça, ne confondez pas tout.

Les jeunes filles voilées que je vois dans mes cours à la fac, et dont certaines, c'est honteux de devoir le préciser, sont parmi les meilleures de mes groupes, c'est quoi exactement ? Des soumises qui suivent un cursus express pour devenir bobonne ? Qui se pensent inférieures aux hommes sur le plan intellectuel ?

Si vous saviez les horreurs que j'ai pu entendre sur l'égalité hommes-femmes de la part de jeunes filles posh dans les meilleures universités anglaises, vous comprendriez que le féminisme ne se décide pas à la longueur de la jupe ou aux centimètres de cheveux dévoilés.

Enfin, avec votre "logique" et vos certitudes sur ce qu'une femme voilée peut inculquer à son enfant, l'amélioration de l'intégration n'est pas pour demain. Vous aviez raison en fait, c'est vraiment très logique !
Iphigénie
Iphigénie
Prophète

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Iphigénie Mer 21 Oct 2015, 10:14
C'est vous qui êtes logique qui avez parlé de "choses bassement traditionnelles comme l'habit", ce n'est pas moi. Si le voile est aussi anodin et insignifiant, pourquoi faites-vous une fixette là-dessus? Et si non, il y a bien un problème de cohérence. Pas facile à résoudre individuellement, bien sûr, mais justement c'est à l'Etat à être clair sur ce sujet.
Sinon, élargissez votre acceptation des coutumes à toutes: on verra si l'intégration y gagne. Même pour la langue, il a fallu en France une coercition: on peut la discuter rétrospectivement, mais justement: c'est grâce à elle que l'on peut discuter. Wink
Quant aux prétendues  "leçons", votre arrogance intransigeante en dit long. Il y a une intolérance assez radicale dans votre tolérance, en fait.

Lumeeka, je n'ai jamais dit qu'une femme voilée ne peut pas avoir de valeur profondément humaines: je dis juste que la "valeur" que transmet son voile ne me paraît pas en accord avec ma conception de la république, avec le statut de la femme française, dont je n'ai pas envie qu'il régresse (d'autant qu'il y a encore fort à faire), et que je n'ai pas de sympathie pour la part d'une culture, par ailleurs respectable, qui cache ses filles. Ni plus, ni moins.


Dernière édition par Iphigénie le Mer 21 Oct 2015, 10:23, édité 1 fois
avatar
Rosanette
Esprit éclairé

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Rosanette Mer 21 Oct 2015, 10:18
Mais non, justement, l'Etat s'en fout du voile sauf cas particuliers, et c'est tant mieux. Ca vous avancerait à quoi d'interdire le voile ? On respirerait mieux ? Le racisme disparaîtrait ?

Je ne fais aucune fixette dessus puisque je dis précisément que ce n'est pas un facteur déterminant pour l'intégration (ou alors il faut me montrer en quoi, et le couplet féministe ne tient pas la route).

Oui, la langue est essentielle pour communiquer. Mais vous avez du mal à communiquer avec une femme voilée ? (Parlant français j'entends). C'est terrible !
Simgajul
Simgajul
Neoprof expérimenté

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Simgajul Mer 21 Oct 2015, 10:21
Duplay a écrit:


Quand on fait passer ses convictions religieuses avant d'autres considérations, pourquoi venir s'installer précisément en France, qui est l'un des très très très rares États laïques, alors qu'on pourrait rejoindre tant d'autres pays comme l'Arabie saoudite par exemple ?
C'est une vraie question ou c'est une blague? Tiens, si j'allais m'installer dans un état meurtrier qui a déjà décapité 136 personnes depuis le début de 2015!

La laïcité ne signifie pas qu'il n'y a pas de religion dans notre pays, mais simplement que c'est une affaire privée. Quand on porte le foulard, c'est un choix privé. Il y a aujourd'hui beaucoup de musulmans en France et autant de façons de pratiquer cette religion donc autant de raisons personnelles de porter le foulard pour certaines femmes.

_________________
When you doubt your power, you give power to your doubt.
avatar
Rosanette
Esprit éclairé

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Rosanette Mer 21 Oct 2015, 10:25
Mais nooon Simgajul, t'as pô compris, "privé" c'est facile, ça veut dire que tu portes le voile chez toi seulement avec les volets de la maison fermée, et pas quand il y a des non-croyants chez toi hein.
PabloPE
PabloPE
Expert

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par PabloPE Mer 21 Oct 2015, 10:28
Simgajul a écrit:Donc tu estimes qu'en France, la "situation" exige de se découvrir?
Techniquement si on parle du voile j'estime même qu'il n'est en rien nécessaire religieusement parlant quel que soit le pays.
Mais en Turquie la seule fois où j'ai du le porter c'était à l'entrée de la maison de Marie, je ne l'ai jamais mis à la mosquée de Soliman :lol:
Je l'ai fait car je voulais y entrer mais en fait rien ne m'obligeant à y entrer j'ai fait un choix. Si le port du voile avait été une obligation légale en revanche j'aurais soit accepté soit changé de pays. On n'est pas encore obligé par exemple de visiter l'Iran (même si on peut soutenir les membres de My Stealthy Freedom Wink ) mais si on le fait on connait le prix à payer :lol:

_________________
"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
Iphigénie
Iphigénie
Prophète

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Iphigénie Mer 21 Oct 2015, 10:29
Mais vous avez du mal à communiquer avec une femme voilée
Vous changez constamment de point de vue et d'accusation! Je n'ai pas de mal à communiquer avec UNE femme voilée: on n'est pas dans la particulier
J'ai du mal à recevoir une revendication de mixité et d'intégration de la part d'une communauté qui s'efforce de se distinguer ostensiblement. J'aimerais bien qu'en France au XXIe siècle, la religion ne soit plus un sujet de discussion, et qu'on ne considère pas comme vital pour une femme de se cacher les oreilles ou les cheveux ou la bouche : ni plus , ni moins que pour un mec. Pour dire les choses clairement, je trouve le voile choquant dans une société du XXIe siècle, oui. Au secours Voltaire, reviens.
PabloPE
PabloPE
Expert

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par PabloPE Mer 21 Oct 2015, 10:31
Simgajul a écrit:
Duplay a écrit:


Quand on fait passer ses convictions religieuses avant d'autres considérations, pourquoi venir s'installer précisément en France, qui est l'un des très très très rares États laïques, alors qu'on pourrait rejoindre tant d'autres pays comme l'Arabie saoudite par exemple ?
C'est une vraie question ou c'est une blague? Tiens, si j'allais m'installer dans un état meurtrier qui a déjà décapité 136 personnes depuis le début de 2015!

La laïcité ne signifie pas qu'il n'y a pas de religion dans notre pays, mais simplement que c'est une affaire privée. Quand on porte le foulard, c'est un choix privé. Il y a aujourd'hui beaucoup de musulmans en France et autant de façons de pratiquer cette religion donc autant de raisons personnelles de porter le foulard pour certaines femmes.
Le problème est là justement on voudrait suivre tous les préceptes de l'Arabie Saoudite en France mais sans son "revers". Le beurre, l'argent du beurre toussa toussa

_________________
"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
Rosanette
Esprit éclairé

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Rosanette Mer 21 Oct 2015, 10:36
Iphigénie a écrit:
Mais vous avez du mal à communiquer avec une femme voilée
Vous changez constamment de point de vue et d'accusation! Je n'ai pas de mal à communiquer avec UNE femme voilée: on n'est pas dans la particulier
J'ai du mal à recevoir une revendication de mixité et d'intégration de la part d'une communauté qui s'efforce de se distinguer ostensiblement. J'aimerais bien qu'en France au XXIe siècle, la religion ne soit plus un sujet de discussion, et qu'on ne considère pas comme vital pour une femme de se cacher les oreilles ou les cheveux ou la bouche : ni plus , ni moins que pour un mec. Pour dire les choses clairement, je trouve le voile choquant dans une société du XXIe siècle, oui. Au secours Voltaire, reviens.

Ben c'est votre problème et vous n'avez pas à faire de ce voile un facteur problématique d'intégration dans un pays qui l'accepte.

Je ne changeais pas d'accusation, vous mettiez sur un même plan voile et langage, en sous-entendant je crois qu'il faudrait peut-être que l'Etat légifère pour faire enlever le voile aux femmes qui le portent (zut, il y a des partis pour ça) et ce afin de créer une nation plus harmonieuse.

Or ça n'a rien à voir, un voile n'empêche pas la bonne communication, ni même le partage de valeurs républicaines (vous avez le droit de ne pas être d'accord mais dans ce cas il faut produire des preuves).


EDIT Pablo c'est quoi exactement les préceptes d'Arabie Saoudite que la Franche s'efforce d'appliquer ?
PabloPE
PabloPE
Expert

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par PabloPE Mer 21 Oct 2015, 10:39
Rosanette a écrit:
Iphigénie a écrit:
Mais vous avez du mal à communiquer avec une femme voilée
Vous changez constamment de point de vue et d'accusation! Je n'ai pas de mal à communiquer avec UNE femme voilée: on n'est pas dans la particulier
J'ai du mal à recevoir une revendication de mixité et d'intégration de la part d'une communauté qui s'efforce de se distinguer ostensiblement. J'aimerais bien qu'en France au XXIe siècle, la religion ne soit plus un sujet de discussion, et qu'on ne considère pas comme vital pour une femme de se cacher les oreilles ou les cheveux ou la bouche : ni plus , ni moins que pour un mec. Pour dire les choses clairement, je trouve le voile choquant dans une société du XXIe siècle, oui. Au secours Voltaire, reviens.

Ben c'est votre problème et vous n'avez pas à faire de ce voile un facteur problématique d'intégration dans un pays qui l'accepte.

Je ne changeais pas d'accusation, vous mettiez sur un même plan voile et langage, en sous-entendant je crois qu'il faudrait peut-être que l'Etat légifère pour faire enlever le voile aux femmes qui le portent (zut, il y a des partis pour ça) et ce afin de créer une nation plus harmonieuse.

Or ça n'a rien à voir, un voile n'empêche pas la bonne communication, ni même le partage de valeurs républicaines (vous avez le droit de ne pas être d'accord mais dans ce cas il faut produire des preuves).


EDIT Pablo c'est quoi exactement les préceptes d'Arabie Saoudite que la Franche s'efforce d'appliquer ?
La France en elle même n'applique rien, mais disons qu'en confiant l'éducation religieuse de nos jeunes aux frères musulmans il ne faut pas s'étonner qu'ils se radicalisent Wink

_________________
"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
Rosanette
Esprit éclairé

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Rosanette Mer 21 Oct 2015, 10:42
PabloPE a écrit:
La France en elle même n'applique rien, mais disons qu'en confiant l'éducation religieuse de nos jeunes aux frères musulmans il ne faut pas s'étonner qu'ils se radicalisent Wink

Ca vous semble vraiment être représentatif de la situation en France ? L'affirmation posée comme ça de but en blanc ne vous dérange pas (visiblement non) ?


Et surtout, qu'est-ce que ça vient faire là sachant qu'on parle de femmes voilées déplorant un manque d'intégration ?


EDIT ahlala, http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/11/18/01016-20141118ARTFIG00158-le-profil-inattendu-des-djihadistes-francais.php

Ces femmes voilées qui nous fabriquent du jihadiste en veux-tu en voilà (ha non pardon, le Figaro (!) me dit qu'il s'agit de petits blancs issus de familles athées (et tuyau de poêle, ça c'est de moi).
Simgajul
Simgajul
Neoprof expérimenté

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Simgajul Mer 21 Oct 2015, 10:49
Iphigénie a écrit:
J'aimerais bien qu'en France au XXIe siècle, la religion ne soit plus un sujet de discussion.

La religion reste quand même une grande composante de notre société. On a pas de statistique fiable mais on est à près de 50% de chrétiens dans notre pays. 

A l'école, une camarade de classe a dit à ma fille en CP, "toi t'es moche parce que tu crois pas en dieu". Je crois malheureusement qu'on en a pas vraiment fini avec les discussions sur la religion au XXIe siècle.

_________________
When you doubt your power, you give power to your doubt.
Iphigénie
Iphigénie
Prophète

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Iphigénie Mer 21 Oct 2015, 10:55
en sous-entendant je crois qu'il faudrait peut-être que l'Etat légifère pour faire enlever le voile aux femmes qui le portent
Arrêtez de raisonner sur les sous-entendus qui arrangent votre raisonnement. Je dis juste que la femme voilée qui regrette que son enfant soit dans un collège sans mixité participe à créer cette non-mixité en choisissant (ou en étant victime de) un particularisme vestimentaire, un état vestimentaire qui la distingue non seulement des coutumes vestimentaires autres mais surtout des principes d'égalité homme/ femme de la république.Je ne peux pas être à la fois pour être dedans et pour être dehors. C'est aussi simple que ça.
Iphigénie
Iphigénie
Prophète

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Iphigénie Mer 21 Oct 2015, 10:56
Simgajul a écrit:
Iphigénie a écrit:
J'aimerais bien qu'en France au XXIe siècle, la religion ne soit plus un sujet de discussion.

La religion reste quand même une grande composante de notre société. On a pas de statistique fiable mais on est à près de 50% de chrétiens dans notre pays. 

A l'école, une camarade de classe a dit à ma fille en CP, "toi t'es moche parce que tu crois pas en dieu". Je crois malheureusement qu'on en a pas vraiment fini avec les discussions sur la religion au XXIe siècle.
ça aurait été impensable il y a trente ans: problème.
avatar
User5899
Demi-dieu

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par User5899 Mer 21 Oct 2015, 10:57
Rosanette a écrit:je trouve révélateur que vous mélangiez des tenues avec volonté de provoquer et le voile, qui reste traditionnellement associé à une religion (même s'il n'en est pas l'unique expression), religion qui a tout à fait droit de cité (!) dans notre pays.
Mais bien sûr, jamais je n'ai contesté ce droit, qui est effectivement garanti, et depuis 1905 au moins. Lisez-moi, je ne dis rien d'autre. Seulement, de la même façon qu'un texte est reçu indépendamment de la volonté de son auteur, de même un vêtement est reçu à travers les filtres divers et variés du récepteur et non selon la volonté de la personne habillée.
Rosanette a écrit:Que des gens se retournent sur une femme simplement voilée me paraît très étrange.
Et c'est votre droit le plus absolu. Pour autant, je trouve très très étranges plein de choses de notre société sans pour autant nier qu'elles se produisent.
avatar
User5899
Demi-dieu

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par User5899 Mer 21 Oct 2015, 10:59
Rosanette a écrit:vous déploreriez de ne pas être intégrée pour un bout de tissu, j'ose espérer que les autres également ne trouveraient pas normal de ne pas être intégrées pour si peu.
Qu'on déplore ou non, ce qui se passe n'est pas de notre fait.
Rosanette a écrit:En France l'intégration n'est pas associée à des choses si bassement traditionnelles que l'habit pour qu'on puisse se permettre de juger une femme sur un voile.
Et c'est bien pour ça que le voile ne pose strictement aucun problème, comme on le constate au quotidien Razz elephantrose
avatar
Rosanette
Esprit éclairé

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Rosanette Mer 21 Oct 2015, 11:01
Iphigénie a écrit:
en sous-entendant je crois qu'il faudrait peut-être que l'Etat légifère pour faire enlever le voile aux femmes qui le portent
Arrêtez de raisonner sur les sous-entendus qui arrangent votre raisonnement. Je dis juste que la femme voilée qui regrette que son enfant soit dans un collège sans mixité participe à créer cette non-mixité en choisissant (ou en étant victime de) un particularisme vestimentaire,  un état vestimentaire qui la distingue non seulement des coutumes vestimentaires autres mais surtout des principes d'égalité  homme/ femme de la république.Je ne peux pas être à la fois pour être dedans et pour être dehors. C'est aussi simple que ça.


Heu non. Les zones sans mixité sociale ne le sont pas à cause de femmes voilées. Je ne vois pas comment on peut défendre ça.
Simgajul
Simgajul
Neoprof expérimenté

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Simgajul Mer 21 Oct 2015, 11:10
Iphigénie a écrit:
Simgajul a écrit:
Iphigénie a écrit:
J'aimerais bien qu'en France au XXIe siècle, la religion ne soit plus un sujet de discussion.

La religion reste quand même une grande composante de notre société. On a pas de statistique fiable mais on est à près de 50% de chrétiens dans notre pays. 

A l'école, une camarade de classe a dit à ma fille en CP, "toi t'es moche parce que tu crois pas en dieu". Je crois malheureusement qu'on en a pas vraiment fini avec les discussions sur la religion au XXIe siècle.
ça aurait été impensable il y a trente ans: problème.
J'en doute. Dans mon coin, ce sont plutôt des cathos intégristes qui sévissent... et bon, ils sévissaient il y a 30 ans.

_________________
When you doubt your power, you give power to your doubt.
Iphigénie
Iphigénie
Prophète

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Iphigénie Mer 21 Oct 2015, 11:21
Non les premiers catho intégristes de Saint machin du Chardonnet paraissaient des illuminés, ce n'était pas un phénomène mondial que de tout penser à l'aune des réactions religieuses.
Duplay
Duplay
Expert

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Duplay Mer 21 Oct 2015, 11:24
Simgajul a écrit:
Duplay a écrit:


Quand on fait passer ses convictions religieuses avant d'autres considérations, pourquoi venir s'installer précisément en France, qui est l'un des très très très rares États laïques, alors qu'on pourrait rejoindre tant d'autres pays comme l'Arabie saoudite par exemple ?
C'est une vraie question ou c'est une blague? Tiens, si j'allais m'installer dans un état meurtrier qui a déjà décapité 136 personnes depuis le début de 2015!

La laïcité ne signifie pas qu'il n'y a pas de religion dans notre pays, mais simplement que c'est une affaire privée. Quand on porte le foulard, c'est un choix privé. Il y a aujourd'hui beaucoup de musulmans en France et autant de façons de pratiquer cette religion donc autant de raisons personnelles de porter le foulard pour certaines femmes.

Des musulmans, ça fait belle lurette qu'il y en a en France, et jusqu'à récemment, être musulman, ça ne posait pas de problème particulier, pas plus que d'être catholique, protestant, juif, orthodoxe, bouddhiste, athée... Dans les entreprises, dans les banlieues, dans les rues, les gens ne se croyaient pas obligés de se transformer en homme-sandwich de leur foi et ce n'est pas la première chose que l'on apprenait d'une personne lorsqu'on faisait sa connaissance.

Dans les banlieues, il y a vingt-trente ans, la religion n'envahissait pas l'univers, même si de nombreuses familles étaient pratiquantes. Et désolée, mais la majorité des mères n'étaient pas voilées, de même que les pères n'arboraient pas de tenue "connotée". Quant aux belphégors, on n'en voyait aucun, strictement aucun. La solidarité, l'universel prévalaient sur le communautaire. Et l'ambiance était tout autre. Avec les collègues qui ont bossé et/ou vécu dans ces banlieues à cette époque, on a encore des souvenirs formidables, qui font chaud au coeur.

Alors vous pouvez bien continuer à agresser verbalement tous ceux qui ne pensent pas comme vous, sur un ton quand même particulier, les faits sont là et, comme dirait l'autre, ils sont têtus... Rolling Eyes


Dernière édition par Duplay le Mer 21 Oct 2015, 11:27, édité 1 fois
Iphigénie
Iphigénie
Prophète

A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto  - Page 2 Empty Re: A Montpellier, comment un collège mixte est devenu ghetto

par Iphigénie Mer 21 Oct 2015, 11:25
Rosanette a écrit:
Iphigénie a écrit:
en sous-entendant je crois qu'il faudrait peut-être que l'Etat légifère pour faire enlever le voile aux femmes qui le portent
Arrêtez de raisonner sur les sous-entendus qui arrangent votre raisonnement. Je dis juste que la femme voilée qui regrette que son enfant soit dans un collège sans mixité participe à créer cette non-mixité en choisissant (ou en étant victime de) un particularisme vestimentaire,  un état vestimentaire qui la distingue non seulement des coutumes vestimentaires autres mais surtout des principes d'égalité  homme/ femme de la république.Je ne peux pas être à la fois pour être dedans et pour être dehors. C'est aussi simple que ça.


Heu non. Les zones sans mixité sociale ne le sont pas à cause de femmes voilées.  Je ne vois pas comment on peut défendre ça.

Punaise, t'es pénible à tout déformer.
Je dis qu'il y aurait plus de facilité dà créer une mixité si certains ne portaient pas des" pancartes" communitariste en permanence. Se fondre dans le moule, tu connais? Les stigmatisations fonctionnent dans les deux sens: quand tu te promènes dans certains quartiers, tu as infailliblement l'impression que tu es étranger: difficile après de parler d'intégration.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum