Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Page 4 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par dandelion le Dim 27 Mar 2016 - 23:20

Et les cheveux roux? Et les albinos?
Bien sûr qu'exclure quelqu'un à cause de la couleur de ses cheveux doit être illégal: c'est discriminatoire.
Je ne vois pas le rapport avec une tenue indécente très franchement, et j'ajoute qu'il y a tout de même une différence entre un adolescent, qui va traditionnellement tester pas mal de looks, et un adulte qui travaille dans une banque.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Ergo le Dim 27 Mar 2016 - 23:23



pingouin

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par VicomteDeValmont le Dim 27 Mar 2016 - 23:27

La différence, tout de même, avec les albinos ou les roux, c'est que ce n'est pas une question de choix.
Par contre se teindre en bleu, mettre des loques ou se faire une crête iroquoise, c'est une affaire de libre-arbitre.

Les caractères intrinsèques n'ont rien à voir avec les caractères extrinsèques et je m'étonne qu'on puisse le voir différemment en mettant les roux et les albinos dans le mêmes sac.

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Rendash le Dim 27 Mar 2016 - 23:59

Vous en dites, des conneries, quand même Laughing
Les cheveux bleus, c'est un choix, hein, on est quand même assez loin de l'albinisme ou du rouquinisme. Parler de discrimination dans ce cas, c'est à peu près du même tonneau que les demeurés de la Manif pour Tous qui affirmaient qu'ouvrir le mariage aux couples de même sexe devait entraîner l'autorisation de mariage avec des chiens ou des lapins nains. Les démonstrations qui reposent sur des comparaisons ont des limites.

edit : grillé par l'aristo. Il connaît bien ça, lui, c'est son sang qu'est bleu. Les cheveux en revanche, on ne sait pas, faudrait aller chercher sa tête dans le panier de Charlot Twisted Evil

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Audrey le Lun 28 Mar 2016 - 0:34

Allez, j'y vais de mon anecdote... il y a deux ans, en 5e et au début de sa 4e, un élève avait une énooooorme crête, qui partait de sa nuque jusqu'à son front, et qui était longue de quasiment 20 cm... la direction lui a gentiment dit que ce n'était pas possible de venir comme ça au collège. La raison en était simple: les élèves derrière lui ne voyaient pas bien le tableau (et je vous jure, c'était vrai), et on ne pouvait décemment pas le mettre systématiquement au fond à cause de sa crête, d'autant qu'il fallait l'avoir sous le nez pour éviter qu'il fasse n'importe quoi...
Si seulement il avait passé autant de temps à faire ses devoirs qu'à refaire sa crête chaque jour.... *sigh*
Ben la crête a vite disparu, sans anicroche...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par tiptop77 le Lun 28 Mar 2016 - 0:39

@Rendash a écrit:Vous en dites, des conneries, quand même Laughing
Les cheveux bleus, c'est un choix, hein, on est quand même assez loin de l'albinisme ou du rouquinisme. Parler de discrimination dans ce cas, c'est à peu près du même tonneau que les demeurés de la Manif pour Tous qui affirmaient qu'ouvrir le mariage aux couples de même sexe devait entraîner l'autorisation de mariage avec des chiens ou des lapins nains. Les démonstrations qui reposent sur des comparaisons ont des limites.

edit : grillé par l'aristo. Il connaît bien ça, lui, c'est son sang qu'est bleu. Les cheveux en revanche, on ne sait pas, faudrait aller chercher sa tête dans le panier de Charlot Twisted Evil

Moi? Jamais Razz

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Mictlantecuhtli le Lun 28 Mar 2016 - 0:40

Les crêtes, je déteste, je trouve ça moche. Mais les cheveux bleus ? En quoi est-ce gênant ? Faut arrêter d'être stupide. Il y a tellement, mais alors tellement de comportements beaucoup plus problématiques...

_________________
Ō miserās hominum mentēs, ō pectora cæca !
Quālibus in tenebrīs uītæ quantīsque perīclīs
dēgitur hoc æuī quodcumquest ! Nōnne uidēre
nīl aliud sibi nātūram lātrāre, nisi ut quī
corpore sēiūnctus dolor absit — mente fruātur
iūcundō sēnsū, cūrā sēmōta metūque ?

Mictlantecuhtli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Audrey le Lun 28 Mar 2016 - 0:50

Je précise que j'ai raconté une anecdote, je ne me prononce en rien sur cette affaire. Je pense que l'esthétique n'a d'ailleurs rien à voir avec le débat, que cela concerne une crête ou la couleur des cheveux.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Pseudo le Lun 28 Mar 2016 - 7:19

Hou là ! Mais si on se fonde sur le caractère esthétique ou pas pour virer quelqu'un, il ne va pas rester grand monde dans les bahuts !
Il y a un paquet de truc que je trouve moche (y compris les teintures de cheveux tellement pas prévu pour, ou de mauvaise qualité, je ne sais pas, que ca devient vite pisseux et dégueulasse -- le bleu, les roses, etc...), mais je ne vois pas en quoi mon avis personnel devrait influer la vie des autres (qui trouvent certainement très moches mes propres choix).
Une tenue correcte, c'est une tenue qui ne laisse pas apparaître les fesses et les organes génitaux. Pour le reste.... (et il y aurait à dire sur les pantalons taille basse et les jogging trop ajustés qui nous donne vue sur le sourire de derrière).

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Tamerlan le Lun 28 Mar 2016 - 9:22

@Pseudo a écrit:
Une tenue correcte, c'est une tenue qui ne laisse pas apparaître les fesses et les organes génitaux. Pour le reste.... (et il y aurait à dire sur les pantalons taille basse et les jogging trop ajustés qui nous donne vue sur le sourire de derrière).

Ça c'est une tenue obscène pas incorrecte. Le reste c'est incorrect.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par the educator le Lun 28 Mar 2016 - 9:34

oui, et il ne veut pas dire grand chose devant un tribunal.

@rendash a écrit:Les cheveux bleus, c'est un choix, hein, on est quand même assez loin de l'albinisme ou du rouquinisme.
Devant la loi, c'est pas sur. C'est même sur que non en fait.
Dans le monde du travail, ce que l'on appelle tenue correcte est soi dicté par la sécurité, soit par l'image. Le fait est que si tu contreviens, ça peut être une faute professionnelle et on peut te virer. Tu peux garder ta crête, dans la loi, rien ne t'oblige à être employé de banque. La où ça devient drôle, c'est appliqué à l'école. L'instruction étant obligatoire, et l'école étant le garde fou contre la barbarie de l'instruction en famille, je ne vois pas bien comment on peut imposer quoi que ce soit à un élève tant que cela reste dans le cadre de la loi. Parce que quand bien même il serait exclu, s'il ne rase pas la crête, le même problème va se présenter 5 km plus loin, si bien qu'il n'y a pas d'issue.
Les goûts et les couleurs restent à l'appréciation de chacun, et pour le reste il y a la loi.
J'avais fait remarquer à un inspecteur il y a quelques années que préjuger de la personnalité ou du travail de quelqu'un à la couleur de ses baskets était précisément l'une des choses contre lesquelles je me battais, et que je trouvais hyper rassurant qu'on commence a voir des caissières piercées et des flics tatoués.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Euphémia le Lun 28 Mar 2016 - 9:47

Beaucoup, sur ce fil, prennent la défense de cette élève en évoquant leur propre apparence lorsqu'ils étaient au lycée, mais il s'agit, là, d'une collégienne. N'y a-t-il donc plus de différence entre un collégien et un lycéen ? Ou est-ce que les collégiens actuels sont beaucoup plus mûrs et responsables que ceux que nous avons été ?

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Pseudo le Lun 28 Mar 2016 - 9:57

@Tamerlan a écrit:
@Pseudo a écrit:
Une tenue correcte, c'est une tenue qui ne laisse pas apparaître les fesses et les organes génitaux. Pour le reste.... (et il y aurait à dire sur les pantalons taille basse et les jogging trop ajustés qui nous donne vue sur le sourire de derrière).

Ça c'est une tenue obscène pas incorrecte. Le reste c'est incorrect.

Le problème, et on le voit bien sur ce fil, c'est que ce qui est correct ou ne l'est pas dépend de chacun. On a donc pas fini d'ergoter sur des cheveux bleus ou la hauteur descente d'une jupe (pour certains c'est au genoux, d'autres supportent la mini).
Comme dit plus haut, il y a la loi, et point barre.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Reine Margot le Lun 28 Mar 2016 - 9:59

C'est pour ça que le règlement intérieur des établissements est censé définir les tenues permises ou non (pareil pour les téléphones portables et autres trucs apportés au collège et perdus ensuite, etc)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par MrBrightside le Lun 28 Mar 2016 - 10:00

@the educator a écrit:
J'avais fait remarquer à un inspecteur il y a quelques années que préjuger de la personnalité ou du travail de quelqu'un à la couleur de ses baskets était précisément l'une des choses contre lesquelles je me battais, et que je trouvais hyper rassurant qu'on commence a voir des caissières piercées et des flics tatoués.

Et encore, cet inspecteur n'a pas vu certains profs Laughing

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Iphigénie le Lun 28 Mar 2016 - 10:07

@MrBrightside a écrit:
@the educator a écrit:
J'avais fait remarquer à un inspecteur il y a quelques années que préjuger de la personnalité ou du travail de quelqu'un à la couleur de ses baskets était précisément l'une des choses contre lesquelles je me battais, et que je trouvais hyper rassurant qu'on commence a voir des caissières piercées et des flics tatoués.

Et encore, cet inspecteur n'a pas vu certains profs Laughing
Laughing

C'est peut-être tout simplement l'indice que dans cette affaire,les cheveux ne sont que la cerise sur le gâteau, non?
En tout cas, moi ce qui m'interroge c'est pourquoi un épisode interne aussi minime se retrouve dans la presse, comme une atteinte grave à la discrimination etc etc...
Il n'y a qu'à lire le nombre de fil sur nos récriminations à l'égard d'administrations plus que "bienveillantes" avec les parents et les élèves pour éviter ici de foncer tous tête baissée sur le chiffon rouge.
Enfin, c'est mon opinion et je la partage. Laughing

Sinon les garçons coiffés comme des footballeurs mais avec la coupe exécutée d'après photo par le petit coiffeur de campagne, vous en pensez quoi? faut leur dire que c'est .... Laughing Laughing

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par the educator le Lun 28 Mar 2016 - 10:17

@Margot a écrit:C'est pour ça que le règlement intérieur des établissements est censé définir les tenues permises ou non (pareil pour les téléphones portables et autres trucs apportés au collège et perdus ensuite, etc)
Sauf que le règlement intérieur doit être conforme à la loi, il me semble. Quand on voit que pour faire retirer chapeaux et casquettes on se cache derrière la loi sur la laïcité, et que c'est régulièrement contourné ou attaqué...

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Litterateur le Lun 28 Mar 2016 - 10:18

Moi je trouve même ça sympa d'oser exprimer sa personnalité quand tant d'autres se ressemblent, ça reste gentil. J'ai d'ailleurs, grâce à ma compagne coiffeuse, pu tester le bleu l'été dernier yesyes Mes élèves me savent tatoué, piercé et musicien. Certains suivent même ma musique sur le net. De quoi montrer aux élèves qu'un prof de lettres ne passe pas forcément sa vie qu'à lire tout seul avec son chat ; et qu'un élève peut être autre chose qu'un élève.

Litterateur
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Euphémia le Lun 28 Mar 2016 - 10:19

@MrBrightside a écrit:
@the educator a écrit:
J'avais fait remarquer à un inspecteur il y a quelques années que préjuger de la personnalité ou du travail de quelqu'un à la couleur de ses baskets était précisément l'une des choses contre lesquelles je me battais, et que je trouvais hyper rassurant qu'on commence a voir des caissières piercées et des flics tatoués.

Et encore, cet inspecteur n'a pas vu certains profs Laughing
Sauf que les caissières, flics et profs sont des adultes et que le cas qui nous occupe concerne une collégienne, donc mineure, donc non adulte, c'est-à-dire une enfant. Comment en est-on arrivé, pour parler de ce qui arrive à une enfant, à comparer son expérience avec celles d'adultes ? Personne, ici, ne fait donc plus la différence entre un collégien et un lycéen, et entre un enfant et un adulte ?

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Reine Margot le Lun 28 Mar 2016 - 10:20

@the educator a écrit:
@Margot a écrit:C'est pour ça que le règlement intérieur des établissements est censé définir les tenues permises ou non (pareil pour les téléphones portables et autres trucs apportés au collège et perdus ensuite, etc)
Sauf que le règlement intérieur doit être conforme à la loi, il me semble. Quand on voit que pour faire retirer chapeaux et casquettes on se cache derrière la loi sur la laïcité, et que c'est régulièrement contourné ou attaqué...


J'ai été consulter des sites d'établissements privés sous contrat, et leur RI interdit non seulement d'apporter son portable ou sa console de jeux, mais aussi le maquillage pour les filles (au collège), et les tenues trop décontractées de manière générale. Je vais paraître vieux jeu, mais si j'étais parent ça me plairait beaucoup.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par stanleymilgram le Lun 28 Mar 2016 - 10:22

D'accord avec Euphémia Smile

stanleymilgram
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Daphné le Lun 28 Mar 2016 - 10:42

@VicomteDeValmont a écrit:La différence, tout de même, avec les albinos ou les roux, c'est que ce n'est pas une question de choix.
Par contre se teindre en bleu, mettre des loques ou se faire une crête iroquoise, c'est une affaire de libre-arbitre.

Les caractères intrinsèques n'ont rien à voir avec les caractères extrinsèques et je m'étonne qu'on puisse le voir différemment en mettant les roux et les albinos dans le mêmes sac.

En effet cette comparaison ne tient pas la route.
Qu'on soit pour ou contre les cheveux verts roses ou bleu n'a rien à voir.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par MrBrightside le Lun 28 Mar 2016 - 10:54

@Iphigénie a écrit:
Sinon les garçons coiffés comme des footballeurs mais avec la coupe exécutée d'après photo par le petit coiffeur de campagne, vous en pensez quoi? faut leur dire que c'est .... Laughing Laughing

Ah mince, on a pas le droit ? Sad

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Celadon le Lun 28 Mar 2016 - 10:58

Pourquoi tant de haine ? La mignonne prend juste un peu d'avance sur les choix des parents à la commande de leur futur baby, quoi : yeux miel en amande, cheveux bleus, longues jambes, mains fines, peau claire, lèvres gourmandes, nez aquilin, aso. Fovivraveksontan.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par KrilinXV3 le Lun 28 Mar 2016 - 11:09

@the educator a écrit:oui, et il ne veut pas dire grand chose devant un tribunal.

@rendash a écrit:Les cheveux bleus, c'est un choix, hein, on est quand même assez loin de l'albinisme ou du rouquinisme.
Devant la loi, c'est pas sur. C'est même sur que non en fait.
Dans le monde du travail, ce que l'on appelle tenue correcte est soi dicté par la sécurité, soit par l'image. Le fait est que si tu contreviens, ça peut être une faute professionnelle et on peut te virer. Tu peux garder ta crête, dans la loi, rien ne t'oblige à être employé de banque. La où ça devient drôle, c'est appliqué à l'école. L'instruction étant obligatoire, et l'école étant le garde fou contre la barbarie de l'instruction en famille, je ne vois pas bien comment on peut imposer quoi que ce soit à un élève tant que cela reste dans le cadre de la loi. Parce que quand bien même il serait exclu, s'il ne rase pas la crête, le même problème va se présenter 5 km plus loin, si bien qu'il n'y a pas d'issue.
Les goûts et les couleurs restent à l'appréciation de chacun, et pour le reste il y a la loi.
J'avais fait remarquer à un inspecteur il y a quelques années que préjuger de la personnalité ou du travail de quelqu'un à la couleur de ses baskets était précisément l'une des choses contre lesquelles je me battais, et que je trouvais hyper rassurant qu'on commence a voir des caissières piercées et des flics tatoués.

+ 10 000

Puisqu'il paraît qu'il faut faire un choix entre liberté et conformité, rien qu'en voyant la liste des tenues proscrites dans un établissement à côté de chez mes parents, j'ai déjà fait mon choix. Ils sont dans la surenchère, et comme les élèves ont l' "outrecuidance" Rolling Eyes  d'invoquer le RI, ils amendent le RI en permanence. Résultats: 50 entrées dans leur tableau d'interdiction, avec des subtilités genre "les ballerines, sauf en période de chaleur Shocked ".

On a failli mettre un doigt là-dedans dans mon établissement. Les collègues et parents chargés de réécrire le RI ont fait un super boulot, mais ils se sont laissés entraînés dans un monde où casquettes et bonnets sont devenus des problèmes graves heu Ils voulaient donc autoriser les bonnets (dans l'établissement, pas dans les bâtiments), seulement des "vacances de la Toussaint (sic) à celles de Février" et les casquettes sur la période inverse. On a fait supprimer cet article ridicule en CP.

On arrive assez vite à une grande compréhension sur ces questions. Et seul le droit peut régler les différences d'appréciation. Quand on invoque "la politesse élémentaire" ou "le savoir-vivre" pour des histoires de chapeaux, j'avoue ne pas comprendre.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Iphigénie le Lun 28 Mar 2016 - 11:24

@MrBrightside a écrit:
@Iphigénie a écrit:
Sinon les garçons coiffés comme des footballeurs mais avec la coupe exécutée d'après photo par le petit coiffeur de campagne, vous en pensez quoi? faut leur dire que c'est .... Laughing Laughing

Ah mince, on a pas le droit ? Sad
Mais si, mais si, justement!
il faut juste leur apprendre que la liberté, ça peut être un truc à double tranchant: y a les héros de la liberté, et les héros de téléréalités: faut pas se tromper, mais chacun son choix, comme dit l'autre. Wink ..
What else?

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum