Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Franck059
Niveau 9

La novlangue de l'EN

par Franck059 le Ven 13 Mai 2016 - 17:45
On ne dit plus "Doublement" ou "Redoublement"... Evil or Very Mad
Mais... "Maintien dans la classe antérieure" Rolling Eyes

Je l'ai découvert en remettant à mes troisièmes leur fiche d'intention de vœux pour leur orientation (Affelnet).

En fait, ce sont eux qui l'on découvert avant moi et me l'ont fait remarquer en me demandant de quoi il s'agissait...

Il se sont bien marrés quand je leur ai expliqué... Laughing

A noter que sur la fiche de dialogue (appelée aussi fiche navette) qui circule entre les familles et l'établissement au gré des conseils de classe, la demande possible (de la part de la famille) pour un doublement n'apparaît plus. affraid
avatar
Décalage-C
Niveau 3

Re: La novlangue de l'EN

par Décalage-C le Ven 13 Mai 2016 - 17:50
Je la connais, on m'a déjà repris sur ça en élémentaire.

Sinon pour les stagiaires on ne dit plus "Mise en alerte" mais "Accompagnement renforcé". C'est exactement le même dispositif mais comme le mot est plus doux ça va, c'est magiquement devenu bienveillant comme dispositif.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: La novlangue de l'EN

par Lefteris le Ven 13 Mai 2016 - 17:54
@Franck059 a écrit:On ne dit plus "Doublement" ou "Redoublement"...  Evil or Very Mad  
Mais... "Maintien dans la classe antérieure" Rolling Eyes

Je l'ai découvert en remettant à mes troisièmes leur fiche d'intention de vœux pour leur orientation (Affelnet).

En fait, ce sont eux qui l'on découvert avant moi et me l'ont fait remarquer en me demandant de quoi il s'agissait...

Il se sont bien marrés quand je leur ai expliqué... Laughing

A noter que sur la fiche de dialogue (appelée aussi fiche navette) qui circule entre les familles et l'établissement au gré des conseils de classe, la demande possible (de  la part de la famille) pour un doublement n'apparaît plus. affraid
Il y a aussi les "groupes de besoins", qui remplacent les "groupes de niveau".

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
jésus
Habitué du forum

Re: La novlangue de l'EN

par jésus le Ven 13 Mai 2016 - 18:09
Et le mot "bêtise profonde" remplacera la " caporalisation"
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: La novlangue de l'EN

par Celadon le Ven 13 Mai 2016 - 18:11
@Lefteris a écrit:
@Franck059 a écrit:On ne dit plus "Doublement" ou "Redoublement"...  Evil or Very Mad  
Mais... "Maintien dans la classe antérieure" Rolling Eyes

Je l'ai découvert en remettant à mes troisièmes leur fiche d'intention de vœux pour leur orientation (Affelnet).

En fait, ce sont eux qui l'on découvert avant moi et me l'ont fait remarquer en me demandant de quoi il s'agissait...

Il se sont bien marrés quand je leur ai expliqué... Laughing

A noter que sur la fiche de dialogue (appelée aussi fiche navette) qui circule entre les familles et l'établissement au gré des conseils de classe, la demande possible (de  la part de la famille) pour un doublement n'apparaît plus. affraid
Il y a aussi les "groupes de besoins", qui remplacent les "groupes de niveau".
qui évoquent inévitablement pipicacapopo.
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: La novlangue de l'EN

par William Foster le Ven 13 Mai 2016 - 18:28
Mais pour un élève de 4ème, la classe antérieure, ce n'est pas la 5ème ?

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Leodagan
Fidèle du forum

Re: La novlangue de l'EN

par Leodagan le Ven 13 Mai 2016 - 19:34
On ne dit plus "niveau" des élèves, mais "besoins".

On ne dit plus "élève intelligent" mais "élève qui a des facilités".

On ne dit plus "mauvais élève", mais "élève qui a des difficultés".
avatar
CNFA
Niveau 10

Re: La novlangue de l'EN

par CNFA le Ven 13 Mai 2016 - 19:45
Mauvais élève, ça fait longtemps qu'il a disparu ! j'avais entendu parler d'un élève "en réussite différée"!
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable

Re: La novlangue de l'EN

par Fires of Pompeii le Ven 13 Mai 2016 - 19:46
@Lefteris a écrit:
@Franck059 a écrit:On ne dit plus "Doublement" ou "Redoublement"...  Evil or Very Mad  
Mais... "Maintien dans la classe antérieure" Rolling Eyes

Je l'ai découvert en remettant à mes troisièmes leur fiche d'intention de vœux pour leur orientation (Affelnet).

En fait, ce sont eux qui l'on découvert avant moi et me l'ont fait remarquer en me demandant de quoi il s'agissait...

Il se sont bien marrés quand je leur ai expliqué... Laughing

A noter que sur la fiche de dialogue (appelée aussi fiche navette) qui circule entre les familles et l'établissement au gré des conseils de classe, la demande possible (de  la part de la famille) pour un doublement n'apparaît plus. affraid
Il y a aussi les "groupes de besoins", qui remplacent les "groupes de niveau".

Oui, ou plutôt chez nous les "groupes de compétences"... Rolling Eyes

Alors que si on est honnête...:
On sait bien que ceux qui travaillent la compétence "mettre un s au pluriel (je caricature à dessein)" et ceux qui travaillent la compétence "écrire un récit de chevalerie" n'ont pas le même niveau à cet instant T en tout cas...


Dernière édition par Fires of Pompeii le Ven 13 Mai 2016 - 19:47, édité 1 fois

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
ycombe
Modérateur

Re: La novlangue de l'EN

par ycombe le Ven 13 Mai 2016 - 19:47
@Leodagan a écrit:On ne dit plus "mauvais élève", mais "élève qui a des difficultés".
C'est stigmatisant, ça.

"Élève à besoins pédagogiques particuliers", ça serait mieux.


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit

Re: La novlangue de l'EN

par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 13 Mai 2016 - 19:48
"Bienveillance" pour "laxisme" et "mépris".

Quant au zéro, ce n'est plus une note, c'est une punition.
avatar
VinZT
Grand sage

Re: La novlangue de l'EN

par VinZT le Ven 13 Mai 2016 - 19:57
On ne dit pas non plus "élève idiot" mais "apprenant à compréhension lacunaire".
Laughing

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
surfeuse
Niveau 8

Re: La novlangue de l'EN

par surfeuse le Ven 13 Mai 2016 - 22:09
Zéro = "note minimale".
À éviter... au maximum.

_________________
"L'école est faite pour libérer les enfants de l'amour de leurs parents. C'est une machine de guerre contre la famille "
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." (Alain).
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: La novlangue de l'EN

par JPhMM le Ven 13 Mai 2016 - 22:17
@VinZT a écrit:On ne dit pas non plus "élève idiot" mais "apprenant à compréhension lacunaire".
Laughing
Evil or Very Mad

"apprenant à compréhension différée"

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Carnyx
Neoprof expérimenté

Re: La novlangue de l'EN

par Carnyx le Sam 14 Mai 2016 - 9:58
Rappel Very Happy :

Accueillir : permet de gérer les flux et les stocks.
Activités : permettent aux jeunes de construire leur propre savoir et de bouger.
Aide individualisée : permet le soutien.
Allègre (Claude) : excellent ministre réformateur et moderne qui a effectué des remises en question décapantes. Voir Vallaud-Belkacem.
Anglais : il est urgent que tous les élèves du primaire le parlent. Plus simple que le français.
Attention : notion dépassée, liée aux abus de l’enseignement frontal. Ne permet pas de bouger.
Autobus : classe où chaises et tables sont disposées de manière archaïque. Peu adapté aux TICE et à la construction des savoirs.
Autocritique : attitude réflexive indispensable à l’enseignant, surtout devant ses supérieurs.

Suite :
http://www.neoprofs.org/t61164-lexique-pour-commencer-une-belle-carriere?highlight=lexique

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum