La Cigale et la fourmi : enfin la version intégrale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Cigale et la fourmi : enfin la version intégrale

Message par Lefteris le Dim 15 Mai 2016 - 19:30


_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cigale et la fourmi : enfin la version intégrale

Message par Olympias le Dim 15 Mai 2016 - 19:38

Excellent !!

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cigale et la fourmi : enfin la version intégrale

Message par Oudemia le Dim 15 Mai 2016 - 19:48

Je ne connaissais pas la version Silly Symphony qui suit, I love you, interprétation avec une autre morale Razz

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cigale et la fourmi : enfin la version intégrale

Message par nitescence le Dim 15 Mai 2016 - 21:16

En réalité, il ne s'agit que de l'explication correcte du sens de la fable. C'est un contresens majeur que d'y voir d'habitude l'éloge de la fourmi : c'est une lecture fautive du XIXe siècle qui y voit une valorisation des valeurs bourgeoises triomphantes à l'époque d'économie, alors que la Fontaine valorise au contraire la cigale qui représente l'artiste, lequel a besoin d'être soutenu par les riches et les puissants : ce n'est pas par hasard qu'il s'agit de la première des fables, c'est un appel à le payer...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cigale et la fourmi : enfin la version intégrale

Message par Lefteris le Dim 15 Mai 2016 - 21:36

@nitescence a écrit:En réalité, il ne s'agit que de l'explication correcte du sens de la fable. C'est un contresens majeur que d'y voir d'habitude l'éloge de la fourmi : c'est une lecture fautive du XIXe siècle qui y voit une valorisation des valeurs bourgeoises triomphantes à l'époque d'économie, alors que la Fontaine valorise au contraire la cigale qui représente l'artiste, lequel a besoin d'être soutenu par les riches et les puissants : ce n'est pas par hasard qu'il s'agit de la première des fables, c'est un appel à le payer...
Certes, mais c'est également revisité :
"... ce n'est là fourmi commune
il n'y en a guère en ce temps"

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum