Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par Invité le Mer 25 Mai 2016 - 13:43

@jésus a écrit:Soyons francs, il y a quand même des profs qui parlent de vraies vacances à chaque petites vacances et font un gros voyages hors europe aux grandes vacances ( deux bons salaires vers la fin de carrière le permettent) et se sont les plus jeunes qui trinquent . Et à chaque fois, l'impression que deux mondes qui n'avaient rien à voir cohabitaient en salle des profs et on avait à ce titre pas grand chose à se dire... ( mais l'enseignement est une grande famille, hein) Et sur le fond, c'est franchement désagréable. Car autant je comprends que le boss, le propriétaire, que sais-je ait des revenus supérieurs et se permettent des trucs, autant un collègue qui fait le même travail et est parfois désagréable et peu pro dans ses attitudes mène "grand train" en comparaison à moi..

Houlala le post qui pue la rancoeur...
Jésus, pour t'avoir lu et conseillé longuement sur un autre fil de discussion, je pense qu'au lieu d'alimenter ton aigreur, tu devrais passer les concours si tu veux toi aussi mener "grand train".
C'est sûr, ce n'est pas en restant contractuel que tu vas pouvoir te payer des voyages. Quoique...
Avec ma paye de stagiaire, je suis partie au Portugal en octobre et au Sri Lanka en février (et bientôt à Naples et Rome en juillet). C'est une question de priorités, on n'a pas forcément tous les mêmes.
Au lieu de dénigrer tes collègues, tu devrais retrousser tes manches et tenter ta chance...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par jésus le Mer 25 Mai 2016 - 13:47

Le concours, je l'ai passé, et ce que je dis est valable généralement, pas que pour moi...et c'est la vérité, pas une vue de l'esprit...Il faut assumer cet état de fait, le connaître. Ce qui n'enlève rien aux dégradations des conditions de travail, au quotidien avec les élèves...

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par Artysia le Mer 25 Mai 2016 - 13:51

Donc tu estimes qu'un prof devrait avoir le même salaire toute sa carrière ? Pas d'évolutions possibles ?
Je trouves quand même ton message particulier et j'y vois aussi de l'aigreur. Comme le dit novabulma, c'est une question de priorité, mais aussi de situation familiale : en couple, on n'a pas les mêmes possibilités qu'un célibataire, et c'est encore différent s'il y a des enfants.

Désolée pour le HS Embarassed

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par Invité le Mer 25 Mai 2016 - 13:54

@jésus a écrit:Le concours, je l'ai passé, et ce que je dis est valable généralement, pas que pour moi...et c'est la vérité, pas une vue de l'esprit...Il faut assumer cet état de fait, le connaître. Ce qui n'enlève rien aux dégradations des conditions de travail, au quotidien avec les élèves...

Perso, j'ai souvent remarqué que les candidats qui galèrent à obtenir un concours se croient toujours meilleurs pédagogues que les autres.
Tu n'es ni certifié, ni agrégé, donc tu es quoi ?
Repasse le concours et tu verras sans doute ta paye augmenter avec le temps et selon le degré de mérite dont tu sembles te prévaloir.


Dernière édition par novabulma le Mer 25 Mai 2016 - 14:06, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par jésus le Mer 25 Mai 2016 - 13:58

@Artysia a écrit:Donc tu estimes qu'un prof devrait avoir le même salaire toute sa carrière ? Pas d'évolutions possibles ?
Je trouves quand même ton message particulier et j'y vois aussi de l'aigreur. Comme le dit novabulma, c'est une question de priorité, mais aussi de situation familiale : en couple, on n'a pas les mêmes possibilités qu'un célibataire, et c'est encore différent s'il y a des enfants.

Désolée pour le HS Embarassed

Je dis en substance que les contractuels sont très mal payés pour ce qu'ils font...et que le concours est là pour apporter une sécurité de l'emploi et un avancement et pas une excuse pour sous-payer les contractuels...mais ça....A moins que vous souteniez cet état de fait, je ne vois pas comment me donner tort...

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par Emeraldia le Mer 25 Mai 2016 - 14:00

En couple, on a plus de possibilités qu'un célibataire, vous dites le contraire de ce qui est. On a deux salaires et on partage les frais et les charges.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par Invité le Mer 25 Mai 2016 - 14:04

@jésus a écrit:
@Artysia a écrit:Donc tu estimes qu'un prof devrait avoir le même salaire toute sa carrière ? Pas d'évolutions possibles ?
Je trouves quand même ton message particulier et j'y vois aussi de l'aigreur. Comme le dit novabulma, c'est une question de priorité, mais aussi de situation familiale : en couple, on n'a pas les mêmes possibilités qu'un célibataire, et c'est encore différent s'il y a des enfants.

Désolée pour le HS Embarassed

Je dis en substance que les contractuels sont très mal payés pour ce qu'ils font...et que le concours est là pour apporter une sécurité de l'emploi et un avancement et pas une excuse pour sous-payer les contractuels...mais ça....A moins que vous souteniez cet état de fait, je ne vois pas comment me donner tort...

Bah, repasse le concours au lieu de te plaindre. Le concours est aussi là pour juger du niveau du candidat.
Je connais des contractuels qui repassent le concours chaque année et le ratent à chaque fois. Pour moi, ils n'ont pas le niveau.
Si tu n'as pas le niveau nécessaire, bah tu restes avec un bas salaire. Je ne vois pas où est le problème, à part le fait que si j'avais des enfants, je serais vraiment pas contente de les mettre dans des établissements où il y a des contractuels.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par Graisse-Boulons le Mer 25 Mai 2016 - 15:50

@jésus a écrit:Soyons francs, il y a quand même des profs qui parlent de vraies vacances à chaque petites vacances et font un gros voyages hors europe aux grandes vacances ( deux bons salaires vers la fin de carrière le permettent) et se sont les plus jeunes qui trinquent . Et à chaque fois, l'impression que deux mondes qui n'avaient rien à voir cohabitaient en salle des profs et on avait à ce titre pas grand chose à se dire... ( mais l'enseignement est une grande famille, hein) Et sur le fond, c'est franchement désagréable. Car autant je comprends que le boss, le propriétaire, que sais-je ait des revenus supérieurs et se permettent des trucs, autant un collègue qui fait le même travail et est parfois désagréable et peu pro dans ses attitudes mène "grand train" en comparaison à moi...

Donc cela existe, et il faut de l'organisation, un établissement pas trop pourri, des conditions de travail digne, de la lisibilité sur son avenir pour se faire...

Ah ben là, d'accord : syndiques toi...tu n'as pas le niveau ? Tu souhaites quand même être pareil que les autres ? Bon sang mais syndique toi ! Cerise sur le gâteau, tu va payer ton adhésion bien moins cher que les autres...

Graisse-Boulons
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par Anne-Blanchett le Mer 25 Mai 2016 - 17:19

novabulma a écrit:
@jésus a écrit:Le concours, je l'ai passé, et ce que je dis est valable généralement, pas que pour moi...et c'est la vérité, pas une vue de l'esprit...Il faut assumer cet état de fait, le connaître. Ce qui n'enlève rien aux dégradations des conditions de travail, au quotidien avec les élèves...

Perso, j'ai souvent remarqué que les candidats qui galèrent à obtenir un concours se croient toujours meilleurs pédagogues que les autres.
Tu n'es ni certifié, ni agrégé, donc tu es quoi ?
Repasse le concours et tu verras sans doute ta paye augmenter avec le temps et selon le degré de mérite dont tu sembles te prévaloir.

Je me retrouve un peu dans le post initial.

En revanche, là je n'ai pas envie de rester silencieuse car ta question est quelque peu condescendante. Je suis DA et j'ai tenté deux fois le concours et je vais le retenter. Ta question est-elle là pour rabaisser les personnes qui font le même boulot qu'un certifié ou d'un agrégé mais qui est moins bien payé alors que les CDE en demandent plus à des contractuels ? Et moins bien traités parfois, tout dépend où on tombe et avec quelles classes ...

Anne-Blanchett
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par Jon Snow le Mer 25 Mai 2016 - 18:00

Oui alors-là moi aussi je me sens attaqué et blessé par ces propos que je trouve inadmissible et insupportable à lire.

Je suis contractuel cette année, j'ai tenté le concours et je l'ai loupé. Cela fait-il de moi un mauvais prof? Suis-je moins légitime?

Et ça me fait bien marrer : on nous dit à tout de bout de champs de passer le concours, certes, merci du conseil, mais on ne nous en donne pas les moyens ; comment bosser à plein temps, préparer les cours, corriger des copies, s'impliquer dans des projets, et avoir les mêmes chances que les étudiants qui préparent le concours en espé?






_________________
"Enseigner l'histoire, ce n'est pas fournir une connaissance tout prête. C'est apprendre à questionner le passé." Annette Wieviorka

Jon Snow
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par Anne-Blanchett le Mer 25 Mai 2016 - 18:04

Je dirais même plus : j'ai passé deux concours, en sachant je suis en LP avec 4 niveaux et deux matières, environ 10 heures de route par semaine, plus les conseils de mi-période, plus les conseils de classe, parfois je restais 12 heures sur mon lieu de travail. Certains jours, à peine rentrée, je dînais, je me douchais et dodo, rebelote, levée à 5h45 pour une grosse journée.
A la base, je me disais : "vu mon emploi du temps, les conditions de travail, je ne vais pas pouvoir préparer le concours" et puis je me suis dit que je commence à être trop vieille pour attendre d'être certifiée, et j'ai malgré tout fait une organisation pour préparer comme je le pouvais ce satané concours (l'autre, c'était juste histoire de voir). En essayant de le préparer, sans formation (et désargentée ou presque), je me suis rendu compte de l'Everest à grimper pour décrocher le précieux sésame. Et ce n'est pas terminé car l'année de stage a l'air d'être une vraie route initiatique à en croire les témoignages d'une amie ou même sur ce forum.

Alors, non, vous n'avez pas le droit de nous mépriser, nous sommes collègues, peu importe le statut !

Anne-Blanchett
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par Fires of Pompeii le Mer 25 Mai 2016 - 18:05

@jésus a écrit:Soyons francs, il y a quand même des profs qui parlent de vraies vacances à chaque petites vacances et font un gros voyages hors europe aux grandes vacances ( deux bons salaires vers la fin de carrière le permettent) et se sont les plus jeunes qui trinquent . Et à chaque fois, l'impression que deux mondes qui n'avaient rien à voir cohabitaient en salle des profs et on avait à ce titre pas grand chose à se dire... ( mais l'enseignement est une grande famille, hein) Et sur le fond, c'est franchement désagréable. Car autant je comprends que le boss, le propriétaire, que sais-je ait des revenus supérieurs et se permettent des trucs, autant un collègue qui fait le même travail et est parfois désagréable et peu pro dans ses attitudes mène "grand train" en comparaison à moi...

Donc cela existe, et il faut de l'organisation, un établissement pas trop pourri, des conditions de travail digne, de la lisibilité sur son avenir pour se faire...

Ben alors Jésus, c'est pas joli-joli l'envie, je dirais même que c'est pas catholique.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par JPhMM le Mer 25 Mai 2016 - 18:11

BenjaminD a écrit:Je suis contractuel cette année, j'ai tenté le concours et je l'ai loupé. Cela fait-il de moi un mauvais prof? Suis-je moins légitime?
Ce n'est pas du tout ce qui a été écrit.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par bonnet péruvien le Mer 25 Mai 2016 - 18:16

@Anne-Blanchett a écrit:Je dirais même plus : j'ai passé deux concours, en sachant je suis en LP avec 4 niveaux et deux matières, environ 10 heures de route par semaine, plus les conseils de mi-période, plus les conseils de classe, parfois je restais 12 heures sur mon lieu de travail. Certains jours, à peine rentrée, je dînais, je me douchais et dodo, rebelote, levée à 5h45 pour une grosse journée.
A la base, je me disais : "vu mon emploi du temps, les conditions de travail, je ne vais pas pouvoir préparer le concours" et puis je me suis dit que je commence à être trop vieille pour attendre d'être certifiée, et j'ai malgré tout fait une organisation pour préparer comme je le pouvais ce satané concours (l'autre, c'était juste histoire de voir). En essayant de le préparer, sans formation (et désargentée ou presque), je me suis rendu compte de l'Everest à grimper pour décrocher le précieux sésame. Et ce n'est pas terminé car l'année de stage a l'air d'être une vraie route initiatique à en croire les témoignages d'une amie ou même sur ce forum.

Alors, non, vous n'avez pas le droit de nous mépriser, nous sommes collègues, peu importe le statut !

Je compatis à votre galère. Un dispositif devrait être mis en place afin de dégager du temps pour permettre de préparer plus sereinement ce fameux concours. Ceux qui préparent l'agrégation peuvent l'obtenir (le "congé de formation" après plusieurs années, tout de même) donc pourquoi pas vous.

_________________
bonnet péruvien

bonnet péruvien
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par Jon Snow le Mer 25 Mai 2016 - 18:31

@JPhMM a écrit:
BenjaminD a écrit:Je suis contractuel cette année, j'ai tenté le concours et je l'ai loupé. Cela fait-il de moi un mauvais prof? Suis-je moins légitime?
Ce n'est pas du tout ce qui a été écrit.

Alors je suis désolé, j'ai mal compris. Mais je réagissais surtout à cette phrase qui me fait bouillir intérieurement :

"Je connais des contractuels qui repassent le concours chaque année et le ratent à chaque fois. Pour moi, ils n'ont pas le niveau".

Ce n'est pas une question de "niveau" : le concours tel qu'il est conçu ( l'externe du moins) donne peu de chance aux contractuels d'être admis. Pourtant, nous travaillons déjà pour l'Etat, ne devrait-on pas nous proposer une formation spécifique prenant en compte notre statut, afin de nous donner toutes les chances au moment des épreuves. Après oui, il y a l'interne, mais seulement au bout de trois ans. Entre temps, il faut galérer, et accepter ce sentiment d'illégitimité qui nous bouffe. Combien de fois j'ai du expliquer que j'étais un vrai prof, même si je n'avais pas le concours! A force, je commence même à en douter moi-même. Pourtant, je met toute mon énergie dans ce métier, ( contrat de 19h, PP d'une 5ème, une classe de 3ème qu'il faut amener au brevet), je ne sors presque plus, je consacre des WE à travailler, je m'investis dans un tas de projet, et pourtant je continue à me demander où est ma place dans cette institution. Lorsque je suis allé voir mes résultats, j'ai vu marqué en gros et en gras : " vous êtes refusé". Alors à quoi bon continuer si on ne veut pas de moi?

Mon message est peut-être un peu "too much", j'en conviens, mais je profite du moment pour extérioriser une grande démoralisation qui commence à rendre le quotidien difficile.


Dernière édition par BenjaminD le Mer 25 Mai 2016 - 18:34, édité 1 fois

Jon Snow
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par Anne-Blanchett le Mer 25 Mai 2016 - 18:37

@BenjaminD : ce qui me dégoûte c'est tout cette "ségrégation" qu'on subit en salle des personnels, et lors des conseils de classe. Tout le monde a commencé comme DA/contractuel et je trouve que les collègues sont pas toujours tendres et humains, voire amnésiques quant à ce qu'on vit (on vit parfois de grands moments de solitude, voire de honte et de lassitude/découragement). Sans compter les mesquineries des collègues, les messes basses et les divergences de vision quant à ce métier et à ses différentes pratiques. Si on était tous solidaires, ça se passerait mieux.

Anne-Blanchett
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par Jon Snow le Mer 25 Mai 2016 - 18:41

Anne-blanchett, pour part, j'ai la chance d'être soutenu par mes collègues et ma direction qui me considérent comme un collègue à part entière et qui reconnaissent mon travail, ce qui est déjà beaucoup ( et même l'essentiel), mais je sais que cela ne sera pas pas le cas partout. C'est plutôt la façon dont l’institution perçoit qui me désespère.

Jon Snow
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par bonnet péruvien le Mer 25 Mai 2016 - 18:46

@Anne-Blanchett a écrit:@BenjaminD : ce qui me dégoûte c'est tout cette "ségrégation" qu'on subit en salle des personnels, et lors des conseils de classe. Tout le monde a commencé comme DA/contractuel et je trouve que les collègues sont pas toujours tendres et humains, voire amnésiques quant à ce qu'on vit (on vit parfois de grands moments de solitude, voire de honte et de lassitude/découragement). Sans compter les mesquineries des collègues, les messes basses et les divergences de vision quant à ce métier et à ses différentes pratiques. Si on était tous solidaires, ça se passerait mieux.

Je n'ai jamais observé cela dans mon collège, ou alors, cela m'a échappé. Quoiqu'il en soit, je trouve ça on ne peut plus pitoyable et vous enjoins - mais c'est plus facile à dire qu'à faire - à ignorer ouvertement toutes ces grosses buses qui vous manquent de considération.

_________________
bonnet péruvien

bonnet péruvien
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par kumran le Mer 25 Mai 2016 - 18:51

BenjaminD a écrit:
@JPhMM a écrit:
BenjaminD a écrit:Je suis contractuel cette année, j'ai tenté le concours et je l'ai loupé. Cela fait-il de moi un mauvais prof? Suis-je moins légitime?
Ce n'est pas du tout ce qui a été écrit.

Alors je suis désolé, j'ai mal compris. Mais je réagissais surtout à cette phrase qui me fait bouillir intérieurement :

"Je connais des contractuels qui repassent le concours chaque année et le ratent à chaque fois. Pour moi, ils n'ont pas le niveau".

Ce n'est pas une question de "niveau"

Un peu quand même. Il peut y avoir différentes raisons à l'échec d'un concours autre que le niveau (le stress, la malchance, problèmes personnels, etc ...), mais lorsqu'on loupe de nombreuses fois le même concours, on peut se dire qu'on a pas le niveau du dit concours. Ça ne veut pas dire qu'on ne l'aura jamais, mais difficile de dire qu'on a le niveau d'un concours qu'on a loupé 5 ou 6 fois.

Après ça ne veut pas forcément dire que l'on a pas le niveau pour enseigner. Cela doit dépendre des matières. Mais par exemple pour la mienne, les mathématiques, ça fait quelques années que pour louper deux fois le CAPES, il ne faut pas avoir le niveau Sad (désolé pour ceux dont c'est le cas)

Mais ce constat (ou avis) ne veut pas dire qu'on manque de respect aux personnes.


Pour ce qui est d'être contractuel et de passer le concours, c'est effectivement compliqué mais pas impossible. J'ai été dans ce cas (5 niveaux dont 2 à examen, 21h/semaines en partant à vide) et je l'ai eu, mais j'ai eu des circonstances favorables.

Dans tous les cas bon courage Wink

_________________
- “Soit A un succès dans la vie. Alors A = x + y + z, où x = travailler, y = s'amuser, z = se taire.” Albert E.

- « Vouloir corriger ses erreurs est le début du pardon. Vouloir obtenir le pardon est le début de l’erreur ! »

kumran
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par Jon Snow le Mer 25 Mai 2016 - 18:56

Merci beaucoup Kumran Smile

_________________
"Enseigner l'histoire, ce n'est pas fournir une connaissance tout prête. C'est apprendre à questionner le passé." Annette Wieviorka

Jon Snow
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par Graisse-Boulons le Mer 25 Mai 2016 - 19:06

[quote="BenjaminD"]Oui alors-là moi aussi je me sens attaqué et blessé par ces propos que je trouve inadmissible et insupportable à lire.

Je suis contractuel cette année, j'ai tenté le concours et je l'ai loupé. Cela fait-il de moi un mauvais prof? Suis-je moins légitime?

Et ça me fait bien marrer : on nous dit à tout de bout de champs de passer le concours, certes, merci du conseil, mais on ne nous en donne pas les moyens ; comment bosser à plein temps, préparer les cours, corriger des copies, s'impliquer dans des projets, et avoir les mêmes chances que les étudiants qui préparent le concours en espé?

Ben...comment dire ? Que dites vous de ça :
- D'un côté Jean, rentré avec un bac+2 comme maître-aux en 1985 après trois ans d'industrie, ce qui lui fait 23 ans. Il passe en 90 un concours "interne" suite à une politique de "purge" gouvernementale socialiste des maître-aux, réclamée par les syndicats...il réussit ce "concours" très "sélectif", niveau bac+3 comme les autres cela va sans dire et on lui refait un plan de carrière prenant en compte ces années d'industrie. Voici un neo-titulaire, certifié ayant commencé à gravir virtuellement les échelons à....20 ans...PAS MAL hein ? Le garçon est imbattable au niveau avancement.Il est "pareil" que les autres mais un peu plus.
- De l'autre côté, Pierre, qui se cogne une maîtrise en plus de la licence requise à l'époque pour être sûr de réussir l'externe ( le vrai concours ou ça saignait ), après avoir subit l'IUFM, bien sûr. Et là, il commence à l'échelon 1, beaucoup plus vieux que Jean et commence seulement à cotiser pour sa retraite.
Alors franchement, la décence lorsque l'on veut court-circuiter le parcours imposé aux autres, c'est de ce confronter au moins à l'interne, et de commencer à revendiquer lorsqu'on l'a "réussit". L'état, comme c'est déjà arrivé (voir ci dessus), certifie et va certifier très facilement par l' "interne" ou par la "troisième voie" ou par "concours réservés" car les vrais concours sont désertés. C'est avoir un minimum de respect pour la fonction et pour les élèves que de s'arranger pour réussir au moins l'un des pseudo-concours mis en place dernièrement avant de poursuivre une carrière "équivalente", mais avec de l'avance sur les autres...

Graisse-Boulons
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par Gribouille le Mer 25 Mai 2016 - 19:22

Un concours reste un concours. On l'a, on l'a pas... C'est comme ça. Mais moi qui ne suis "que" certifiée, je trouve normal que les collègues ayant eu l'agrégation touchent plus que moi. Ils ont passé et obtenu un concours très difficile donc ils le méritent. Si je veux avoir le même salaire qu'eux, je n'ai qu'à me retrousser les manches et bosser pour obtenir ce que je veux.
Après, effectivement, certains établissements ont le chic pour dénigrer les contractuels, je peux te rejoindre sur ce point au moins.
Quand à la motivation... 18 ans que j'enseigne et malgré une hiérarchie compliquée depuis quelques années, je prends toujours autant de plaisir à retrouver mes loulous. Il est vrai que l'enseignement était pour moi un vrai choix.

Gribouille
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par Jon Snow le Mer 25 Mai 2016 - 19:26

Graisse-Boulons, j'avoue ne pas comprendre le sens de ton message.

"lorsque l'on veut court-circuiter le parcours imposé aux autres"  

qui est le on?

"C'est avoir un minimum de respect pour la fonction et pour les élèves que de s'arranger pour réussir au moins l'un des pseudo-concours mis en place dernièrement avant de poursuivre une carrière "équivalente", mais avec de l'avance sur les autres..."

Certes, encore faut-il avoir l’ancienneté requise. Pour ma part, il me reste deux ans durant lesquels je tenterais l'externe ou je ne cours-circuiterais le parcours de personne

_________________
"Enseigner l'histoire, ce n'est pas fournir une connaissance tout prête. C'est apprendre à questionner le passé." Annette Wieviorka

Jon Snow
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par Jon Snow le Mer 25 Mai 2016 - 19:30

@gribouille, je ne parlais pas de salaire ( quoique sur ce point on peut aussi en débattre mais je ne m'y risquerait pas), mais de considération pour notre statut. Et pour moi aussi l’enseignement était un vrai choix : il ne faut pas croire que tous les contractuels se retrouvent là par hasard. Pour ma part, je voulais être prof d'HG depuis que j'étais au collège avant d'emprunter une autre direction. Après on se confronte à la réalité du terrain, et ça c'est une autre affaire.

_________________
"Enseigner l'histoire, ce n'est pas fournir une connaissance tout prête. C'est apprendre à questionner le passé." Annette Wieviorka

Jon Snow
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégés/certifiés/salles des profs séparées

Message par JPhMM le Mer 25 Mai 2016 - 19:34

BenjaminD a écrit:
@JPhMM a écrit:
BenjaminD a écrit:Je suis contractuel cette année, j'ai tenté le concours et je l'ai loupé. Cela fait-il de moi un mauvais prof? Suis-je moins légitime?
Ce n'est pas du tout ce qui a été écrit.

Alors je suis désolé, j'ai mal compris. Mais je réagissais surtout à cette phrase qui me fait bouillir intérieurement :

"Je connais des contractuels qui repassent le concours chaque année et le ratent à chaque fois. Pour moi, ils n'ont pas le niveau".

Ce n'est pas une question de "niveau" : le concours tel qu'il est conçu ( l'externe du moins) donne peu de chance aux contractuels d'être admis. Pourtant, nous travaillons déjà pour l'Etat, ne devrait-on pas nous proposer une formation spécifique prenant en compte notre statut, afin de nous donner toutes les chances au moment des épreuves. Après oui, il y a l'interne, mais seulement au bout de trois ans. Entre temps, il faut galérer, et accepter ce sentiment d'illégitimité qui nous bouffe. Combien de fois j'ai du expliquer que j'étais un vrai prof, même si je n'avais pas le concours! A force, je commence même à en douter moi-même. Pourtant, je met toute mon énergie dans ce métier, ( contrat de 19h, PP d'une 5ème, une classe de 3ème qu'il faut amener au brevet), je ne sors presque plus, je consacre des WE à travailler, je m'investis dans un tas de projet, et pourtant je continue à me demander où est ma place dans cette institution. Lorsque je suis allé voir mes résultats, j'ai vu marqué en gros et en gras : " vous êtes refusé". Alors à quoi bon continuer si on ne veut pas de moi?

Mon message est peut-être un peu "too much", j'en conviens, mais je profite du moment pour extérioriser une grande démoralisation qui commence à rendre le quotidien difficile.
Je comprends, mais "Je connais des contractuels qui repassent le concours chaque année et le ratent à chaque fois. Pour moi, ils n'ont pas le niveau" n'a rien de scandaleux. Il y a des contractuels qui ont le niveau pour réussir le concours, et d'autres qui ne l'ont pas. C'est tout.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum