Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par thrasybule le Lun 18 Juil 2016 - 20:22

Oh 288, c'est les vacances! Wink


Dernière édition par thrasybule le Lun 18 Juil 2016 - 20:22, édité 1 fois

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par Audrey le Lun 18 Juil 2016 - 20:22

@zeprof a écrit:ben si j'en réfère à certaines discussions récentes, beaucoup pointent la qualité de la syntaxe ou de la ponctuation pour juger une oeuvre...

Pour ma part, il me semble qu'il s'agit d'un ensemble : le tout fait alchimie, ou ne le fait pas...
après de là, à l'expliquer...

Ben justement, quand on étudie la littérature, on fait ses gammes littéraires, on enrichit nos sensibilités et bibliothèques comme un nez travaille son odorat, on apprend à poser des mots sur les oeuvres qu'on étudie.
Ca nous donne des outils, mais aussi un regard plus perçant face à un texte. Ce que tu appelles alchimie, et qui est une réalité, un "littéraire" pourra tenter, avec plus ou moins de succès, j'en conviens, de la décrire, de l'expliquer, et quand on y réfléchit, c'est grâce aux mots posés par d'autres qui nous semblent justes, précis et touchants à propos d'une oeuvre qu'un lecteur, souvent, se décide à la lire à son tour.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par Fires of Pompeii le Lun 18 Juil 2016 - 20:24

Nous nous demanderons est-ce que c'est-il bien possible de juger une oeuvre, et nous suivrons le plan suivant:
I - Juger la forme
II - Juger le fond
III - Ne pas juger.

Laughing

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par zeprof le Lun 18 Juil 2016 - 20:25

@thrasybule a écrit: Je t'ai répondu zeprof, mais il est manifeste que tu n'as pas compris .Tant pis

visiblement on ne se comprend pas effectivement... je m'en remettrai

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par zeprof le Lun 18 Juil 2016 - 20:26

@Audrey a écrit:
@zeprof a écrit:ben si j'en réfère à certaines discussions récentes, beaucoup pointent la qualité de la syntaxe ou de la ponctuation pour juger une oeuvre...

Pour ma part, il me semble qu'il s'agit d'un ensemble : le tout fait alchimie, ou ne le fait pas...
après de là, à l'expliquer...

Ben justement, quand on étudie la littérature, on fait ses gammes littéraires, on enrichit nos sensibilités et bibliothèques comme un nez travaille son odorat, on apprend à poser des mots sur les oeuvres qu'on étudie.
Ca nous donne des outils, mais aussi un regard plus perçant face à un texte. Ce que tu appelles alchimie, et qui est une réalité, un "littéraire" pourra tenter, avec plus ou moins de succès, j'en conviens, de la décrire, de l'expliquer, et quand on y réfléchit, c'est grâce aux mots posés par d'autres qui nous semblent justes, précis et touchants à propos d'une oeuvre qu'un lecteur, souvent, se décide à la lire à son tour.

eh bien décidément ce soir, je peine à me faire entendre... donc j'arrête les frais...
je vous laisse à vos hautes sphères où pauvre Philistine je ne peux m'aventurer...

bonne nuit

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par Audrey le Lun 18 Juil 2016 - 20:26

@Fires of Pompeii a écrit:Nous nous demanderons est-ce que c'est-il bien possible de juger une oeuvre, et nous suivrons le plan suivant:
I - Juger la forme
II - Juger le fond
III - Ne pas juger.

Laughing

Razz

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par thrasybule le Lun 18 Juil 2016 - 20:28

Et nous dirons, au final j'veux dire, que tout est dans tout, et qu'il faut venir comme on est. Avec des frites moyennes. Lol.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par Audrey le Lun 18 Juil 2016 - 20:28

@zeprof a écrit:
@Audrey a écrit:
@zeprof a écrit:ben si j'en réfère à certaines discussions récentes, beaucoup pointent la qualité de la syntaxe ou de la ponctuation pour juger une oeuvre...

Pour ma part, il me semble qu'il s'agit d'un ensemble : le tout fait alchimie, ou ne le fait pas...
après de là, à l'expliquer...

Ben justement, quand on étudie la littérature, on fait ses gammes littéraires, on enrichit nos sensibilités et bibliothèques comme un nez travaille son odorat, on apprend à poser des mots sur les oeuvres qu'on étudie.
Ca nous donne des outils, mais aussi un regard plus perçant face à un texte. Ce que tu appelles alchimie, et qui est une réalité, un "littéraire" pourra tenter, avec plus ou moins de succès, j'en conviens, de la décrire, de l'expliquer, et quand on y réfléchit, c'est grâce aux mots posés par d'autres qui nous semblent justes, précis et touchants à propos d'une oeuvre qu'un lecteur, souvent, se décide à la lire à son tour.

eh bien décidément ce soir, je peine à me faire entendre... donc j'arrête les frais...
je vous laisse à vos hautes sphères où pauvre Philistine je ne peux m'aventurer...

bonne nuit

Mais euh! Je n'ai rien dit de méchant! J'explique simplement que même ce qui te semble inexplicable l'est pour quiconque est habitué à travailler sur une oeuvre littéraire.. c'est tout! heu
Je ne t'ai rien reproché du tout! Je complète simplement ton propos.
Face à une oeuvre d'art, par exemple, ou un morceau de musique, je suis en rade bien souvent pour expliquer aussi justement que je le voudrais ce qui me plaît ou me déplaît...
Je n'ai pas pensé ou dit que tu étais idiote, voyons!


Dernière édition par Audrey le Lun 18 Juil 2016 - 20:31, édité 2 fois

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par thrasybule le Lun 18 Juil 2016 - 20:29

Zeprof, moi je veux bien discuter! Mais il faut des arguments.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par zeprof le Lun 18 Juil 2016 - 20:30

@Audrey a écrit:
@zeprof a écrit:
@Audrey a écrit:
@zeprof a écrit:ben si j'en réfère à certaines discussions récentes, beaucoup pointent la qualité de la syntaxe ou de la ponctuation pour juger une oeuvre...

Pour ma part, il me semble qu'il s'agit d'un ensemble : le tout fait alchimie, ou ne le fait pas...
après de là, à l'expliquer...

Ben justement, quand on étudie la littérature, on fait ses gammes littéraires, on enrichit nos sensibilités et bibliothèques comme un nez travaille son odorat, on apprend à poser des mots sur les oeuvres qu'on étudie.
Ca nous donne des outils, mais aussi un regard plus perçant face à un texte. Ce que tu appelles alchimie, et qui est une réalité, un "littéraire" pourra tenter, avec plus ou moins de succès, j'en conviens, de la décrire, de l'expliquer, et quand on y réfléchit, c'est grâce aux mots posés par d'autres qui nous semblent justes, précis et touchants à propos d'une oeuvre qu'un lecteur, souvent, se décide à la lire à son tour.

eh bien décidément ce soir, je peine à me faire entendre... donc j'arrête les frais...
je vous laisse à vos hautes sphères où pauvre Philistine je ne peux m'aventurer...

bonne nuit

Mais euh! Je n'ai rien dit de méchant! J'explique simplement que même ce qui te semble inexplicable l'est pour quiconque est habitué à travailler sur une oeuvre littéraire.. c'est tout! heu
Je ne t'ai rien reproché du tout! Je complète simplement ton propos.

rien que ça...
mais bon j'ai l'habitude... ce n'est pas un souci...
ne t'inquiète pas Audrey ce n'est pas bien grave.

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par Audrey le Lun 18 Juil 2016 - 20:31

Je remets ce que je viens d'ajouter à mon message: "Face à une oeuvre d'art, par exemple, ou un morceau de musique, je suis en rade bien souvent pour expliquer aussi justement que je le voudrais ce qui me plaît ou me déplaît...
Je n'ai pas pensé ou dit que tu étais idiote, voyons!"

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par thrasybule le Lun 18 Juil 2016 - 20:33

Le devenir de mon fil est à l'image de ce que je suggerais, l'enlisement dans les petites subjectivités blessées.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par 288 le Lun 18 Juil 2016 - 20:34

Est-il légitimé de juger des arguments, ou l'absence d'arguments ? Qui êtes-vous pour distribuer des leçons de morale ?

288
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par Audrey le Lun 18 Juil 2016 - 20:34

C'est pas faux Thrasy...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par zeprof le Lun 18 Juil 2016 - 20:34

Razz ( Laughing )

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par thrasybule le Lun 18 Juil 2016 - 20:38

J'étais sûr que ça dégénérerait vers le catéchisme atrophiant.  Mais qui êtes-vous pour? Franchement...


Dernière édition par thrasybule le Lun 18 Juil 2016 - 20:39, édité 1 fois

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par thrasybule le Lun 18 Juil 2016 - 20:39

@zeprof a écrit:Razz ( Laughing )
C'est bien l'argumentation iconique.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par 288 le Lun 18 Juil 2016 - 20:41

Et la sacro-sainte "leçon de morale". Juger et argumenter, c'est être un moraliste de bas étage, dans la rhétorique contemporaine. Bref, le sujet a été traité avec brio, pour un 18 juillet.

288
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par thrasybule le Lun 18 Juil 2016 - 21:12

Ça devenait intéressant. Dommage.
288: Very Happy

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Lun 18 Juil 2016 - 21:48

@Thrasybule a écrit:Pensez-vous que la passion critique de sa réception, non exempte d'outrance ( je pense à l'époque des Cahiers du Cinéma et de la subjectivité assumée ) est à bannir? Qu'il faut tout attiedir dans une bienveillance qui n'est qu'indifference, plus bas degré de la liberté ?

Je pense à Whiplash. Certes, le professeur ne critique pas une oeuvre, mais il me semble que la critique "violente" (passionnée, ou simplement d'une sincérité qui la fait paraître telle) des œuvres offre la même chance et comporte le même risque : élever l'artiste, ou du moins lui donner les moyens de le faire, ou le détruire (en l'inhibant, en le détournant de la voie qu'il explorait, en lui ôtant tout public, que sais-je). J'ai envie de répondre non, si c'est vraiment la condition pour juger librement. Mais est-ce toujours bien nécessaire ? A-t-on vraiment à choisir en passion et indifférence ?

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Aaaaaaahhhhhh

Message par Joana Etzkin le Lun 18 Juil 2016 - 22:53


Tout à fait d'accord avec Rabelais, Thrasybule, Audrey ! Il est vital de pouvoir s'exprimer, étriller, pamphleter, éreinter un bouquin que l'on n'a pas aimé ! Un auteur s'expose, donc il s'assume, crotte de bique ! Surtout quand il ose exposer ses failles et ses secrets, qu'il ne maîtrise même pas sa propre langue, qu'il met plus bas que terre son sujet, qu'il est arrogant, menteur, tricheur, veule et vénal. Qu'il ne suscite que du miel de courtisan enrhumé, ou bien du venin d'aspic mal astiqué.

De nos jours, se prétendre auteur, c'est la plupart du temps porter sa médiocrité en étendard. Insupportable. Il faudrait redéfinir ou enterrer la notion d'auteur... Non, mieux. Enterrer les auteurs vivants. Ne lire que les morts reconnus post-mortem par un aréopage consanguin. Et surtout pas la merdasse autoproclamée, au souffle court, en mal de reconnaissance, ce mal être qui ronge de l'intérieur une société gangrenée par l'inculture abjecte de ses milliers d'auteurs qui pullulent comme des rats, qui n'écrivent que pour jouir au moment de signer de leur nom, dans un geste mégalomaniaque. Etc.

Mdr lol bonnes vacances !

Joana Etzkin
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par Audrey le Lun 18 Juil 2016 - 23:07

Ah, on retrouve le "Etc.".

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par Gryphe le Lun 18 Juil 2016 - 23:18

@Audrey a écrit:Ah, on retrouve le "Etc.".
C'est un signe. Razz

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par Provence le Lun 18 Juil 2016 - 23:23

@Joana Etzkin a écrit:
Tout à fait d'accord avec Rabelais, Thrasybule, Audrey !  Il est vital de pouvoir s'exprimer, étriller, pamphleter, éreinter un bouquin que l'on n'a pas aimé !  Un auteur s'expose, donc il s'assume, crotte de bique ! Surtout quand il ose exposer ses failles et ses secrets, qu'il ne maîtrise même pas sa propre langue, qu'il met plus bas que terre son sujet, qu'il est arrogant, menteur, tricheur, veule et vénal. Qu'il ne suscite que du miel de courtisan enrhumé, ou bien du venin d'aspic mal astiqué.

De nos jours, se prétendre auteur, c'est la plupart du temps porter sa médiocrité en étendard. Insupportable. Il faudrait redéfinir ou enterrer la notion d'auteur... Non, mieux. Enterrer les auteurs vivants. Ne lire que les morts reconnus post-mortem par un aréopage consanguin. Et surtout pas la merdasse autoproclamée, au souffle court, en mal de reconnaissance, ce mal être qui ronge de l'intérieur une société gangrenée par l'inculture abjecte de ses milliers d'auteurs qui pullulent comme des rats, qui n'écrivent que pour jouir au moment de signer de leur nom, dans un geste mégalomaniaque. Etc.

Mdr lol bonnes vacances !

Comme l'écrivait quelqu'un récemment:
@Joana Etzkin a écrit:Je suis impatiente d'avoir quelques retours !
Il fallait préciser que tu n'attendais que des retours positifs! Wink

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par corailc le Lun 18 Juil 2016 - 23:33

Je suis toujours étonnée du nombre de profs qui publie des trucs genre chick liste "Comment j'ai rencontré le prince charmant juste avant la ménopause" ou leurs histoires de fesses "La vie plus trop privée de mon vagin". Oui, autour de moi ce sont des collègues femmes qui comment cette littérature. Je me dis souvent que les profs qui se piquent décrire feraient mieux de faire avancer la recherche en littérature ou carrément pondre un chef-d'oeuvre. Sinon à la question posée, je réponds oui, bien sûr.

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il légitime de juger une oeuvre ?

Message par Audrey le Lun 18 Juil 2016 - 23:47

@Provence a écrit:
@Joana Etzkin a écrit:
Tout à fait d'accord avec Rabelais, Thrasybule, Audrey !  Il est vital de pouvoir s'exprimer, étriller, pamphleter, éreinter un bouquin que l'on n'a pas aimé !  Un auteur s'expose, donc il s'assume, crotte de bique ! Surtout quand il ose exposer ses failles et ses secrets, qu'il ne maîtrise même pas sa propre langue, qu'il met plus bas que terre son sujet, qu'il est arrogant, menteur, tricheur, veule et vénal. Qu'il ne suscite que du miel de courtisan enrhumé, ou bien du venin d'aspic mal astiqué.

De nos jours, se prétendre auteur, c'est la plupart du temps porter sa médiocrité en étendard. Insupportable. Il faudrait redéfinir ou enterrer la notion d'auteur... Non, mieux. Enterrer les auteurs vivants. Ne lire que les morts reconnus post-mortem par un aréopage consanguin. Et surtout pas la merdasse autoproclamée, au souffle court, en mal de reconnaissance, ce mal être qui ronge de l'intérieur une société gangrenée par l'inculture abjecte de ses milliers d'auteurs qui pullulent comme des rats, qui n'écrivent que pour jouir au moment de signer de leur nom, dans un geste mégalomaniaque. Etc.

Mdr lol bonnes vacances !

Comme l'écrivait quelqu'un récemment:
@Joana Etzkin a écrit:Je suis impatiente d'avoir quelques retours !
Il fallait préciser que tu n'attendais que des retours positifs! Wink

Elle a même dit ensuite qu'elle voulait des "commentaires salés"! C'est pas très cool de venir râler quand on a obtenu ce qu'on voulait, quand même.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum