Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Celadon
Demi-dieu

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par Celadon le Mar 6 Déc 2016 - 10:12
Statistiquement, les stagiaires reconvertis seraient davantage remerciés que les bleus ?
Lisak35
Niveau 6

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par Lisak35 le Mar 6 Déc 2016 - 10:25
@Iphigénie a écrit:Je pense que le pire défaut actuellement de la formation, c'est qu'on réussit à faire en sorte que les stagiaires n'aient aucune confiance en eux-mêmes, ni pour les connaissances, ni pour cette fameuse "autorité naturelle": on ne peut pas à la fois leur inculquer l'idée qu'ils doivent être soumis en permanence (aux injonctions, aux IPR, aux élèves, aux parents, aux CDE etc) et exiger d'eux qu'ils soient autoritaires "naturellement". Faudrait savoir ce qu'on veut en fin de compte....
Je n'aurais pas pu dire mieux! On nous demande d'être des adultes responsables et autonomes, d'avoir "l'autorité naturelle" (c'est quoi?), d'être professionnel dans les établissements scolaires, etc. Mais en dehors de ça on est bien considérés par l'ESPE comme des étudiants dociles, infantilisés, à soumettre former, endoctriner. Un de nos formateurs nous a imposé une "sortie culturelle, car la culture c'est essentiel"! Heu je veux bien, mais j'aime me cultiver seule, sur mon temps libre, dans les conditions qui me plaisent et me conviennent et aussi choisir moi-même ce que personnellement j'appelle de la culture!! Bon en soi cela ne me dérange pas cette sortie "scolaire" pardon pédagogique car ça peut être très sympa, surtout pour la cohésion de notre groupe, mais j'aurais préféré vu le timing serré en ce moment et le nombre de deadlines qui nous sont tombées sur la tête avant les vacances, qu'on organise par exemple juste un pot/repas de Noël, avec non pas injonction d'y aller mais plutôt invitation chaleureuse à nous réunir juste avant les vacances!!
Bref je fais partie de ces adultes en reconversion, mais je suis très bête et très disciplinée, donc j'ai quand même mes chances d'être titularisée selon vous? Very Happy


Dernière édition par Lisak35 le Mar 6 Déc 2016 - 11:06, édité 2 fois
avatar
Marie-Henriette
Niveau 8

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par Marie-Henriette le Mar 6 Déc 2016 - 10:51
Je reconnais dans les récits des stagiaires actuels ce que j'ai connu à l' IUFM il y a quinze ans, mais les choses m'ont l'air de s'être encore aggravées.
À côté de ça, des étudiants arrivent à traverser toutes leurs études et à obtenir un CAPES sans maîtriser les fondamentaux de la matière qu'ils sont censés enseigner. Je connais un cas comme ça cette année, ça me laisse perplexe. Il y a quand même une couille quelque part.
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par Zagara le Mar 6 Déc 2016 - 10:54
La couille c'est qu'avec le nouveau capes on peut obtenir des points sur un mélange de connaissance des programmes, du socle et de baratin pédago (surtout dans les épreuves orales). Ce qui permet d'obtenir le capes tout en étant relativement fragile dans sa discipline. Puis, une fois à l'espe, la maîtrise de sa discipline n'est plus jamais évaluée.
avatar
Leclochard
Guide spirituel

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par Leclochard le Mar 6 Déc 2016 - 11:01
@celitian a écrit:Je pense que les stagiaires actuels doivent également arrêter de penser que c'était mieux avant.
Il y a plus de 20 ans, c'était déjà la même pagaille dans certaines académies. J'ai connu la mutation à plus de 500km, les formations toutes les semaines sur 2 iufm distants de 80km, les visites de l'IUFM, le tuteur non volontaire, le travail supplémentaire avec un oral sur un dossier à la fin. C'était pour tous les stagiaires la même chose.
Et après avoir passé un concours interne, nous étions à temps plein sur 4 jours, avec la dernière journée à l'IUFM toutes les semaines, avec là aussi des trucs idiots à préparer.
Dans mon établissement, il y a beaucoup de collègues tuteurs , et pour eux si certains stagiaires ont des difficultés, c'est aussi à cause de leur mauvaise maîtrise du contenu disciplinaire , et naturellement du comportement des élèves qui devient de plus en plus difficile.

Tout à fait. Il y a plus de quinze ans, lorsque j'étais en Bretagne, des stagiaires venaient de loin (Lille, Paris Marseille..) Ce fut un choc pour certaines (avoir vécu à Nice et se retrouver à Guémené-sur-Scorff, ce n'est pas facile Razz ); d'autant qu'il fallait habiter de préférence la ville de l'établissement et se rendre à l'IFUM deux fois par semaine.
Déjà à l'époque, il fallait écouter sagement des discours décalés et assommants, rédiger un mémoire souvent inutile qui consommait beaucoup d'énergie et de temps et parfois subir une certaine pression. Toutefois, selon mon expérience, cette pression dépendait des formateurs: à Vannes, il y avait beaucoup de bienveillance et d'emblée, on nous avait dit qu'il n'y avait pas de raison de ne pas nous titulariser; à Saint-Brieuc, inversement, on n'hésitait pas à faire recommencer l'année de stage.


Dernière édition par Leclochard le Mar 6 Déc 2016 - 11:11, édité 1 fois

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
amethyste
Grand sage

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par amethyste le Mar 6 Déc 2016 - 11:05
J'ai souvenir d'un soulagement extrême quand j'ai connu les résultats du CAPES, en me disant : " Ça y est ! Tu es prof !" La chûte fut rude l'année suivante. Heureusement, la formation disciplinaire était vraiment intéressante (faite par une collègue qui avait une décharge ) et surtout, on se retrouvait entre stagiaires puisqu'on s'était connu lors de la 1ère année d'IUFM. On pouvait discuter de nos difficultés et de nos interrogations sans problème.
Il y a 3 ans, j'ai accueilli une stagiaire M2 qui avait raté l'écrit du CAPES. En urgence, le rectorat cherchait des tuteurs, car ils n'avaient pas anticipé ce cas et donc, malgré l'éloignement (relatif) de mon établissement, elle est venue faire ses 6h de stage. Un peu la galère, elle m'envoyait ses cours le dimanche soir pour le lundi matin afin que je lui signale d'éventuelles erreurs et voir si ça collait avec ma progression (et oui, elle est arrivée fin novembre). Après discussion avec elle, j'ai compris qu'elle ne pouvait pas faire autrement : révisions pour le CAPES + le M2 + les 6 h de cours à assurer et préparer. Et avec des cours minutés effectivement, avec un tas de compétences toutes les deux lignes. Je ne sais pas combien elle prenait de temps pour préparer une heure de cours, mais quand je pense à mes premiers cours, c'est sûr que je ne prenais pas la tête avec ça.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
archeboc
Esprit éclairé

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par archeboc le Mar 6 Déc 2016 - 11:47
@celitian a écrit:Je pense que les stagiaires actuels doivent également arrêter de penser que c'était mieux avant.
Il y a plus de 20 ans, c'était déjà la même pagaille dans certaines académies. J'ai connu la mutation à plus de 500km, les formations toutes les semaines sur 2 iufm distants de 80km, les visites de l'IUFM, le tuteur non volontaire, le travail supplémentaire avec un oral sur un dossier à la fin. C'était pour tous les stagiaires la même chose.
Et après avoir passé un concours interne, nous étions à temps plein sur 4 jours, avec la dernière journée à l'IUFM toutes les semaines, avec là aussi des trucs idiots à préparer.
Dans mon établissement, il y a beaucoup de collègues tuteurs , et pour eux si certains stagiaires ont des difficultés, c'est aussi à cause de leur mauvaise maîtrise du contenu disciplinaire , et naturellement du comportement des élèves qui devient de plus en plus difficile.

Ne serait-ce que l'érosion monétaire des salaires et des remboursements de frais de mission, cela suffit à dégrader le quotidien.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par VicomteDeValmont le Mar 6 Déc 2016 - 11:53
La grosse différence qui fait que c'était mieux avant c'est le temps de service demandé aux stagiaires: il était de 6h maximum (souvent une seule classe!) alors qu'il est de 8h à 10h aujourd'hui (et plus souvent 10h que 8h!). Il a pratiquement doublé (il n'était pas rare, ce me semble d'être à 5h avant!)
Ca et la dégradation salariale: entrer dans le métier à 1,1 SMIC ce n'est pas la ruée vers l'or!

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
celitian
Neoprof expérimenté

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par celitian le Mar 6 Déc 2016 - 11:58
Pus que d'accord avec le salaire mais pour le temps de service c'est redevenu le même, je ne comprends les 10h/8h.
avatar
ysabel
Devin

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par ysabel le Mar 6 Déc 2016 - 12:08
@celitian a écrit:Pus que d'accord avec le salaire mais pour le temps de service c'est redevenu le même, je ne comprends les 10h/8h.

Non avant c'était 6h maximum... en lettres au lycée, cela faisait pile-poil une classe de seconde.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
VinZT
Grand sage

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par VinZT le Mar 6 Déc 2016 - 12:13
Pareil, 6 h en seconde à mon époque (95). Maintenant ça ferait une seconde et demi…

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
celitian
Neoprof expérimenté

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par celitian le Mar 6 Déc 2016 - 12:13
J'ai pourtant l'impression que certains avaient plus jusqu'à 9h? et en cas de concours interne, c'était 18h avec les formations en plus.
avatar
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par VicomteDeValmont le Mar 6 Déc 2016 - 12:16
Ca été 18h (puis 15h + 3h de formation je crois) pendant 2 ans sous Sarkozy avec la fermeture des IUFM.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par Zagara le Mar 6 Déc 2016 - 12:17
A l'heure actuelle c'est 9h pour les agrégés et 10h pour les certifiés le stage (à confirmer à 1h près ?). Interdiction d'heures sup, limitation des sous services.


Dernière édition par Zagara le Mar 6 Déc 2016 - 12:20, édité 1 fois
avatar
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par VicomteDeValmont le Mar 6 Déc 2016 - 12:20
Non, c'est entre 8h et 10h pour les certifiés et entre 7h et 9h pour les agrégés.


Dernière édition par VicomteDeValmont le Mar 6 Déc 2016 - 12:20, édité 1 fois

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
Iliana
Guide spirituel

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par Iliana le Mar 6 Déc 2016 - 12:20
Pour ma part j'ai eu le capes avant 2009 et j'avais plus de 6h, comme les 3/4 des autres stagiaires de mon groupe, avec deux classes.
Et c'était déjà chiant avec deux mini-mémoires à rendre dans l'année + un test de connaissance du système éducatif + la validation du C2I2E, donc quand j'ai vu les stagiaires à 18h No

_________________
http://www.librairiedialogues.fr/livre/2029239-un-seul-jour-un-seul-mot-le-roman-familial-d--annette-hippen-gondelle-l-harmattan

Minuit passé déjà. Le feu s'est éteint et je sens le sommeil qui gagne du terrain.
Je vais m'endormir contre vous, respirer doucement, parce que je sais où nous allons désormais.
Fauve - Révérence
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par Zagara le Mar 6 Déc 2016 - 12:21
@VicomteDeValmont a écrit:Non, c'est entre 8h et 10h pour les certifiés et entre 7h et 9h pour les agrégés.
Dans les faits c'est donc 9h pour l'agreg et 10h pour les certifs.
Jamais vu moins empiriquement.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par Iphigénie le Mar 6 Déc 2016 - 12:24
@VinZT a écrit:Pareil, 6 h en seconde à mon époque (95). Maintenant ça ferait une seconde et demi…
Pour mémoire, 0 heure à la mienne (jusque dans les années 85, je pense): pas de classe en charge l'année de stage.
Trois tuteurs différents dans trois niveaux différents sur l'année, que l'on [i]observait[i] et qui donnait de temps à autre le cours à faire en sa présence à l'un de ses deux ou trois stagiaires présents conjointement: ça c'était du "compagnonnage", pas de l'exploitation optimisée des stagiaires comme bouche-trous.


Dernière édition par Iphigénie le Mar 6 Déc 2016 - 12:27, édité 3 fois
User17706
Enchanteur

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par User17706 le Mar 6 Déc 2016 - 12:24
Ça dépend des disciplines et des besoins. On rencontre ces différents cas, de 7 à 10. Je me demande si je n'ai pas vu une stagiaire agrégée à 10h il y a 2 ans, tiens. Je me renseignerai et si c'est le cas, je l'indiquerai ici.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par Zagara le Mar 6 Déc 2016 - 12:30
C'est possible de trouver des agrégés stagiaires à 10h car certains CDE essayent de forcer l'heure sup (illégalement) et vont profiter de l'inertie du stagiaire. Au début de mon stage on voulait me coller une 10eme heure ; j'ai dit au CDE que l'inspection avait dit que c'était illégal, il me l'a retirée en maugréant. Il aurait suffit que je la ferme pour me retrouver à 10h.
User17706
Enchanteur

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par User17706 le Mar 6 Déc 2016 - 12:31
C'est probablement un cas de ce genre. Je crois que j'avais encouragé à gueuler, mais que mes encouragements n'avaient pas été suivis d'effet. Mais j'ai peur de mal me souvenir, je rectifierai si nécessaire.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par Ergo le Mar 6 Déc 2016 - 12:32
@VicomteDeValmont a écrit:Ca été 18h (puis 15h + 3h de formation je crois) pendant 2 ans sous Sarkozy avec la fermeture des IUFM.
Ce n'était pas systématiquement comme ça, ça dépendait des académies, ce qui était un des problèmes dont on a pu se rendre compte sur neo.
Dans la mienne (Rennes), j'étais à 9h + formation jusqu'à la Toussaint, puis à 18h + formation après et ce n'était pas un cas isolé.
Alors en contrepartie, on avait assez peu de jours de formation (mais toujours trop puisqu'en plus et que pour elle, tous les jeudi des stagiaires avaient été banalisés, ce qui obligeait à avoir 18h sur trois jours et demi). De temps en temps, nous avions un jeudi de formation et de temps en temps, ils décidaient finalement qu'on serait en formation mercredi, jeudi, vendredi, supprimant nos cours.

_________________
No matter. Try again. Fail again. Fail better. ---Samuel Beckett
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par Zagara le Mar 6 Déc 2016 - 12:34
Quand on est dans son bon droit il faut l'imposer, poliment mais fermement. Et si ça ne marche pas il faut poliment traîner la personne devant la justice. Smile
avatar
Cyboubou
Niveau 8

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par Cyboubou le Mar 6 Déc 2016 - 12:37
J'ai eu le CAPES en 2010 et j'ai eu eu 18h de cours sur 3 niveaux différents au lycée l'année de stage :shock: (2nde / 1ère S / 1ère ST2S) + formation à l'IUFM toutes les 2 ou 3 semaines je ne sais plus.

C'était lourd... Mais formateur Laughing Rolling Eyes

_________________
''Don't cry because it's over, smile because it happened'', Dr Seuss I love you
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par Iphigénie le Mar 6 Déc 2016 - 12:58
Je pense que les choses se sont embrouillées à partir de 2013 , l'année des deux capes...ou 2012 pê?
avatar
ben2510
Neoprof expérimenté

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par ben2510 le Mar 6 Déc 2016 - 13:19
@alanne a écrit:Le fait que les stagiaires sont moins malléables provient également qu'actuellement il y a deux tranches de stagiaires : ceux qui passent leurs concours à l'issus de leurs cursus et ceux qui sont VRAIMENT de plus en plus nombreux qui se reconvertissent. Et eux savent pointer les mauvaises et bonnes choses dans le système.

Je ne pense pas que le fait d'être plus ou moins vieux, avec plus ou moins d'expériences autres que l'éducation nationale, influe sur l'attitude critique face aux ESPE.
En tout cas dans mes souvenirs de l'IUFM des années 90.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
Contenu sponsorisé

Re: Rapport du Sénat : Hausse inquiétante des démissions de professeurs, notamment de stagiaires.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum