Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Daphné le Mar 25 Juil 2017 - 11:20
@Olympias a écrit:Alors pourquoi les collègues ne fuient-ils pas en masse les syndicats qui soutiennent des régressions  ? Ça, je ne comprends pas.

Parce qu'ils mettent tout dans le même panier et ne font pas l'effort de se renseigner ne serait-ce qu'un minimum.
Je lis souvent ici "les syndicats" sans nuance, ce qui n'a aucun sens !
Ou alors on se syndique parce que la collègue du bahut est "sympa", sans connaître ni même se poser la question de l'idéologie de ce syndicat, c'est grave dans notre profession.
Sans compter le désintérêt de beaucoup qu'on peut voir lors des élections pro, les professeurs ne votent qu'à 35% en gros, et le MEN le sait. Les personnels administratifs, les CDE ou encadrement votent proportionnellement nettement plus que nous.
Je comprends qu'on puisse hésiter à se syndiquer pour X ou Y raisons, financières entre autres, mais voter ne coûte rien, alors ??
Et comme ça ne bouge pas non plus lors des quelques grosses manifs qui sont organisées, pour quoi le MEN se gênerait-il ? La dernière grosse manif parisienne contre la réforme du collège a été organisée un samedi après-midi pour que les collègues n'aient même pas à faire grève et perdre de l'argent, eh bien ce n'était pas terrible, rien qu'avec les collègues de l'IDF ont aurait pu faire nettement mieux.
Diplomate
Niveau 5

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Diplomate le Mar 25 Juil 2017 - 11:38
En ce qui me concerne,j'ai un doute sur l'indépendance des syndicats en France qui contrairement à leurs homologues allemands ne fonctionnent pas entièrement sur les cotisations de leurs membres .
Les  syndicats français recevraient 30% de leur fonds via l'Etat(à confirmer) ce qui expliquent que lorsque l'ancien gouvernement avait proposé de supprimer la prime de 500 euros pour 3 Heures Sup effectuées, la plupart des syndicats aient voté pour cette suppression.
Une chose positive est certaine toutefois: Les syndicats de l'EN s'occupent très bien des nouveaux arrivants et leur donnent des infos que les rectorats ne leur donnent pas tant sur ce qui relève du quotidien de l'établissement d'exercice ou des détails pratiques (affectation, rémunération etc)
avatar
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par KrilinXV3 le Mar 25 Juil 2017 - 11:41
Pour la disparition de cette prime de 500 euros, il a bien évidemment au moins une autre explication.

_________________
Asinus asinum fricat
Patience et raison
Niveau 7

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Patience et raison le Mar 25 Juil 2017 - 11:48
@Ponocrates a écrit:Et pour ceux qui veulent remettre la France au travail pour que la situation s'améliore, juste une remarque: que l'on commence déjà à exiger des élèves qu'ils fassent leur métier d'élève en cours et à la maison, que l'on supprime les "activités" chronophages qui ne permettent pas de maîtriser les bases en lecture, en écriture, en calcul, en expression écrite, de partager la culture générale nécessaire pour comprendre notre monde, tout ce qui n'exerce pas véritablement le corps et l'esprit. Ensuite vous pourrez venir réclamer que l'on allonge l'année scolaire.

Je plussoie tout à fait, notamment en tant que parents (en espérant ne pas m'être fourvoyée dans les suppressions de balises).

Sachant que les administratifs restent une semaine de plus et reviennent une semaine avant (par "coutume"), la modification des congés d'été va probablement faire réagir de l'autre coté de la barrière, sans compter les personnels d'entretien et de restauration.
Et comme cela a déjà été remarqué, que ce soit dans le Sud ou ailleurs, il n'est pas possible de travailler quand il fait plus de 30° dans les locaux: s'il faut travailler jusqu'à mi-juillet (21 juillet pour les administratifs) et revenir le 21 aout (soit dès le 16 pour les administratifs), il va falloir sérieusement songer à rénover les locaux.
Les collectivités locales vont être ravies, surtout avec leur situation financière... Et programmer des travaux de cette envergure, c'est poser un diagnostic aujourd'hui, pour boucler les marchés publics en 2018 et prévoir des travaux d'urgence et pérennes qui prendront plusieurs années, et qu'il faudra bien financer d'une façon ou d'une autre!
Pour les académies qui ont du mal à recruter, tant chez les enseignants que chez les administratifs, on pourrait ouvrir en continu, s'il n'y a personne devant les élèves ni en service...
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Daphné le Mar 25 Juil 2017 - 11:59
@Diplomate a écrit:En ce qui me concerne,j'ai un doute sur l'indépendance des syndicats en France qui contrairement à leurs homologues allemands ne fonctionnent pas entièrement sur les cotisations de leurs membres .
Les  syndicats français recevraient 30% de leur fonds via l'Etat(à confirmer) ce qui expliquent que lorsque l'ancien gouvernement avait proposé de supprimer la prime de 500 euros pour 3 Heures Sup effectuées, la plupart des syndicats aient voté pour cette suppression.
Une chose positive est certaine toutefois: Les syndicats de l'EN s'occupent très bien des nouveaux arrivants et leur donnent des infos que les rectorats ne leur donnent pas tant sur ce qui relève du quotidien de l'établissement d'exercice ou des détails pratiques (affectation, rémunération etc)
Là encore, "les syndicats" n'a aucun sens.
Je suis au SNALC-CSEN-qui fait partie de la FGAF : aucun financement de l'Etat, uniquement les cotisations des adhérents.

La seule participation de l'Etat est l'attribution des heures de décharges statutaires en fonction des résultats des élections pro pour permettre l'exercice du droit syndical dans la FPE.


Dernière édition par Daphné le Mar 25 Juil 2017 - 12:00, édité 1 fois
Diplomate
Niveau 5

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Diplomate le Mar 25 Juil 2017 - 12:00
Il faudra chauffer(correctement) l'hiver et climatiser l'été TOUS les établissements scolaires en France

Avec le réchauffement climatique, les épisodes de canicule comme ceux de cet été vont s'accentuer et faire cours dans des étuves de 38% et de 42% en ressenti est impossible.

En Chine cela est fait depuis des années et la France n'a jamais été un pays du Tiers -Monde.
Syndicats,Syndiqués et non syndiqués devraient descendre dans la rue pour ça !
avatar
stench
Guide spirituel

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par stench le Mar 25 Juil 2017 - 12:02
@Daphné a écrit:
@Diplomate a écrit:En ce qui me concerne,j'ai un doute sur l'indépendance des syndicats en France qui contrairement à leurs homologues allemands ne fonctionnent pas entièrement sur les cotisations de leurs membres .
Les  syndicats français recevraient 30% de leur fonds via l'Etat(à confirmer) ce qui expliquent que lorsque l'ancien gouvernement avait proposé de supprimer la prime de 500 euros pour 3 Heures Sup effectuées, la plupart des syndicats aient voté pour cette suppression.
Une chose positive est certaine toutefois: Les syndicats de l'EN s'occupent très bien des nouveaux arrivants et leur donnent des infos que les rectorats ne leur donnent pas tant sur ce qui relève du quotidien de l'établissement d'exercice ou des détails pratiques (affectation, rémunération etc)
Là encore, "les syndicats" n'a aucun sens.
Je suis au SNALC-CSEN-qui fait partie de la FGAF : aucun financement de l'Etat, uniquement les cotisations des adhérents.

La seule participation de l'Etat est l'attribution des heures de décharges statutaires en fonction des résultats des élections pro pour permettre l'exercice du droit syndical dans la FPE.

Exactement. Je suis à la CNT, aucun financement de l'Etat et aucune décharge statutaire, c'est un syndicat totalement libre et autonome.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
avatar
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Yazilikaya le Mar 25 Juil 2017 - 12:02
@Daphné a écrit:
@Diplomate a écrit:En ce qui me concerne,j'ai un doute sur l'indépendance des syndicats en France qui contrairement à leurs homologues allemands ne fonctionnent pas entièrement sur les cotisations de leurs membres .
Les  syndicats français recevraient 30% de leur fonds via l'Etat(à confirmer) ce qui expliquent que lorsque l'ancien gouvernement avait proposé de supprimer la prime de 500 euros pour 3 Heures Sup effectuées, la plupart des syndicats aient voté pour cette suppression.
Une chose positive est certaine toutefois: Les syndicats de l'EN s'occupent très bien des nouveaux arrivants et leur donnent des infos que les rectorats ne leur donnent pas tant sur ce qui relève du quotidien de l'établissement d'exercice ou des détails pratiques (affectation, rémunération etc)
Là encore, "les syndicats" n'a aucun sens.
Je suis au SNALC-CSEN-qui fait partie de la FGAF : aucun financement de l'Etat, uniquement les cotisations des adhérents.

La seule participation de l'Etat est l'attribution des heures de décharges statutaires en fonction des résultats des élections pro pour permettre l'exercice du droit syndical dans la FPE.

Grillée, j'allais dire la même chose.
Diplomate
Niveau 5

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Diplomate le Mar 25 Juil 2017 - 12:04
Je cite :"La seule participation de l'Etat est l'attribution des heures de décharges statutaires en fonction des résultats des élections pro pour permettre l'exercice du droit syndical dans la FPE."
Oui mais l’État participe financièrement quand même donc...
Dés qu'on accepte une quelconque participation,cela ne peut pas être sans donnant-donnant .C'est sans appel.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Daphné le Mar 25 Juil 2017 - 12:05
@stench a écrit:
@Daphné a écrit:
@Diplomate a écrit:En ce qui me concerne,j'ai un doute sur l'indépendance des syndicats en France qui contrairement à leurs homologues allemands ne fonctionnent pas entièrement sur les cotisations de leurs membres .
Les  syndicats français recevraient 30% de leur fonds via l'Etat(à confirmer) ce qui expliquent que lorsque l'ancien gouvernement avait proposé de supprimer la prime de 500 euros pour 3 Heures Sup effectuées, la plupart des syndicats aient voté pour cette suppression.
Une chose positive est certaine toutefois: Les syndicats de l'EN s'occupent très bien des nouveaux arrivants et leur donnent des infos que les rectorats ne leur donnent pas tant sur ce qui relève du quotidien de l'établissement d'exercice ou des détails pratiques (affectation, rémunération etc)
Là encore, "les syndicats" n'a aucun sens.
Je suis au SNALC-CSEN-qui fait partie de la FGAF : aucun financement de l'Etat, uniquement les cotisations des adhérents.

La seule participation de l'Etat est l'attribution des heures de décharges statutaires en fonction des résultats des élections pro pour permettre l'exercice du droit syndical dans la FPE.

Exactement. Je suis à la CNT, aucun financement de l'Etat et aucune décharge statutaire, c'est un syndicat totalement libre et autonome.

Pour avoir des décharges statutaires, il faut avoir des élus aux instances de l'EN. Sauf erreur de ma part, je ne crois pas que le CNT en ait, donc il ne peut pas avoir des décharges. Ceci explique cela.
Cath
Esprit sacré

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Cath le Mar 25 Juil 2017 - 12:07
@Patience et raison a écrit:
Et comme cela a déjà été remarqué, que ce soit dans le Sud ou ailleurs, il n'est pas possible de travailler quand il fait plus de 30° dans les locaux: s'il faut travailler jusqu'à mi-juillet (21 juillet pour les administratifs) et revenir le 21 aout (soit dès le 16 pour les administratifs), il va falloir sérieusement songer à rénover les locaux.
Les collectivités locales vont être ravies, surtout avec leur situation financière... Et programmer des travaux de cette envergure, c'est poser un diagnostic aujourd'hui, pour boucler les marchés publics en 2018 et prévoir des travaux d'urgence et pérennes qui prendront plusieurs années, et qu'il faudra bien financer d'une façon ou d'une autre!
Pour les académies qui ont du mal à recruter, tant chez les enseignants que chez les administratifs, on pourrait ouvrir en continu, s'il n'y a personne devant les élèves ni en service...

Alors voilà bien un argument que personne n'écoutera. D'autant que les établissements appartiennent aux Régions qui n'ont de cesse de faire des économies.
Chez nous (pas au sud) les températures sont insupportables dès qu'il fait plus de 25° dehors, donc en septembre, en pleine rentrée, et dès le mois de mai (mais en lycée c'est la fin des cours) : on dégouline littéralement sur place. En hiver, dès que la température dessous sous les 8° et qu'il fait humide, on ne dépasse pas les 17° dans la salle.
Croyez-moi, la Région s'en fout.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Daphné le Mar 25 Juil 2017 - 12:14
@Cath a écrit:
@Patience et raison a écrit:
Et comme cela a déjà été remarqué, que ce soit dans le Sud ou ailleurs, il n'est pas possible de travailler quand il fait plus de 30° dans les locaux: s'il faut travailler jusqu'à mi-juillet (21 juillet pour les administratifs) et revenir le 21 aout (soit dès le 16 pour les administratifs), il va falloir sérieusement songer à rénover les locaux.
Les collectivités locales vont être ravies, surtout avec leur situation financière... Et programmer des travaux de cette envergure, c'est poser un diagnostic aujourd'hui, pour boucler les marchés publics en 2018 et prévoir des travaux d'urgence et pérennes qui prendront plusieurs années, et qu'il faudra bien financer d'une façon ou d'une autre!
Pour les académies qui ont du mal à recruter, tant chez les enseignants que chez les administratifs, on pourrait ouvrir en continu, s'il n'y a personne devant les élèves ni en service...

Alors voilà bien un argument que personne n'écoutera. D'autant que les établissements appartiennent aux Régions qui n'ont de cesse de faire des économies.
Chez nous (pas au sud) les températures sont insupportables dès qu'il fait plus de 25° dehors, donc en septembre, en pleine rentrée, et dès le mois de mai (mais en lycée c'est la fin des cours) : on dégouline littéralement sur place. En hiver, dès que la température dessous sous les 8° et qu'il fait humide, on ne dépasse pas les 17° dans la salle.
Croyez-moi, la Région s'en fout.
Exact !
A part les vieux établissements - je parle des très vieilles constructions de bâtiments IIIème République voire antérieurs type anciens collèges de Jésuites où les températures restent convenables été comme hiver, tous les bâtiments plus récents construits après guerre n'ont aucune isolation, sont orientés plein Sud donc canicule garantie très vite surtout maintenant qu'on ne peut plus ouvrir les fenêtres, sans parler des constructions type Pailleron qui sont invivables été comme hiver.
La rénovation de beaucoup de locaux en ce sens coûterait une fortune que les régions/départements n'ont pas et n'auront pas.
avatar
stench
Guide spirituel

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par stench le Mar 25 Juil 2017 - 12:15
@Daphné a écrit:
@stench a écrit:
@Daphné a écrit:
@Diplomate a écrit:En ce qui me concerne,j'ai un doute sur l'indépendance des syndicats en France qui contrairement à leurs homologues allemands ne fonctionnent pas entièrement sur les cotisations de leurs membres .
Les  syndicats français recevraient 30% de leur fonds via l'Etat(à confirmer) ce qui expliquent que lorsque l'ancien gouvernement avait proposé de supprimer la prime de 500 euros pour 3 Heures Sup effectuées, la plupart des syndicats aient voté pour cette suppression.
Une chose positive est certaine toutefois: Les syndicats de l'EN s'occupent très bien des nouveaux arrivants et leur donnent des infos que les rectorats ne leur donnent pas tant sur ce qui relève du quotidien de l'établissement d'exercice ou des détails pratiques (affectation, rémunération etc)
Là encore, "les syndicats" n'a aucun sens.
Je suis au SNALC-CSEN-qui fait partie de la FGAF : aucun financement de l'Etat, uniquement les cotisations des adhérents.

La seule participation de l'Etat est l'attribution des heures de décharges statutaires en fonction des résultats des élections pro pour permettre l'exercice du droit syndical dans la FPE.

Exactement. Je suis à la CNT, aucun financement de l'Etat et aucune décharge statutaire, c'est un syndicat totalement libre et autonome.

Pour avoir des décharges statutaires, il faut avoir des élus aux instances de l'EN. Sauf erreur de ma part, je ne crois pas que le CNT en ait, donc il ne peut pas avoir des décharges. Ceci explique cela.

Ca ne change rien à mon affirmation.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Daphné le Mar 25 Juil 2017 - 12:19
@stench a écrit:
@Daphné a écrit:
@stench a écrit:
@Daphné a écrit:
Là encore, "les syndicats" n'a aucun sens.
Je suis au SNALC-CSEN-qui fait partie de la FGAF : aucun financement de l'Etat, uniquement les cotisations des adhérents.

La seule participation de l'Etat est l'attribution des heures de décharges statutaires en fonction des résultats des élections pro pour permettre l'exercice du droit syndical dans la FPE.

Exactement. Je suis à la CNT, aucun financement de l'Etat et aucune décharge statutaire, c'est un syndicat totalement libre et autonome.

Pour avoir des décharges statutaires, il faut avoir des élus aux instances de l'EN. Sauf erreur de ma part, je ne crois pas que le CNT en ait, donc il ne peut pas avoir des décharges. Ceci explique cela.

Ca ne change rien à  mon affirmation.
Bien d'accord. C'était juste une précision.
Diplomate
Niveau 5

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Diplomate le Mar 25 Juil 2017 - 12:19
Cath,Si les établissements appartiennent aux régions, ce sont les parents d'élèves et les contribuables de ces régions qui doivent mettre ça au budget participatif .

A Paris ,la pression des parents d'élèves /contribuables a permis que la plupart des cantines des établissements publics ne servent que de la nourriture Bio.

Cela a eu un cout mais parfaitement assumé et voté.En tout cas ,c'est politique.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Daphné le Mar 25 Juil 2017 - 12:20
@Diplomate a écrit:Cath,Si les établissements appartiennent aux régions, ce sont les parents d'élèves et les contribuables de ces régions qui doivent mettre ça au budget participatif .

A Paris ,la pression des parents d'élèves /contribuables a permis que la plupart des cantines des établissements publics ne servent que de la nourriture Bio.

Cela a eu un cout mais parfaitement assumé et voté.En tout cas ,c'est politique.
La différence entre un budget cantine et un budget réfection/rénovation des locaux est quand même importante : cela n'a rien à voir.
Diplomate
Niveau 5

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Diplomate le Mar 25 Juil 2017 - 12:28
Peu importe le budget,c'est une priorité.
Quand on voit les millions et les millions (mal ) dépensés pour la réfection de ladite Canopée/ Soucoupe Volante des Halles ( et dont le toit fuit par temps de pluie

La Ville a su trouver ces millions à gaspiller donc pas de raison que les écoles ,collèges et lycées qui reçoivent des centaines d'enfants chaque jour pour y étudier ne soient pas correctement chauffés et climatisés.
A nos députés!
avatar
boris vassiliev
Grand sage

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par boris vassiliev le Mar 25 Juil 2017 - 12:28
En tout cas, la clim ne semble pas à l'ordre du jour : dans notre lycée des années 1970 rénové de 2011 à 2014, il y eu des travaux faramineux pour sans doute mettre aux normes les systèmes de ventilation/évacuation des fumées... que sais-je encore, et remettre le tout au goût du jour, avec éclairage automatisé et tout le fourbi, mais il n'était pas question de clim. Au final, on ne l'a eu que pendant les travaux, dans les algécos, où c'était une question de vie ou de mort du printemps à l'automne.

_________________
Hé ben moi j'aurais donné à mademoiselle 20/20, et en cotant vache. (Robert Dalban, Les Tontons flingueurs (1963), Michel Audiard)
Cath
Esprit sacré

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Cath le Mar 25 Juil 2017 - 12:36
@Daphné a écrit:
@Diplomate a écrit:Cath,Si les établissements appartiennent aux régions, ce sont les parents d'élèves et les contribuables de ces régions qui doivent mettre ça au budget participatif .

A Paris ,la pression des parents d'élèves /contribuables a permis que la plupart des cantines des établissements publics ne servent que de la nourriture Bio.

Cela a eu un cout mais parfaitement assumé et voté.En tout cas ,c'est politique.
La différence entre un budget cantine et un budget réfection/rénovation des locaux est quand même importante : cela n'a rien à voir.

On ne doit pas vivre sur la même planète.
La fusion de ma région (un peu endettée) avec une autre (très endettée) a eu comme résultat que toutes les bonnes choses en direction des parents d'élèves ont été supprimées (prime à l’équipement pour les entrants en LP par exemple, sachant que le matériel demandé monte à 300 euros dans certaines sections).
J'ai déclenché un mouvement de grève dans mon lycée pour protester contre les températures : on a eu droit à une délégation de la région, de l'entreprise responsable du chauffage, des devis ont été établis...C'était il y a 1 an 1/2. Et ? Rien.
Diplomate
Niveau 5

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Diplomate le Mar 25 Juil 2017 - 12:45
Si même en PACA ,les établissements ne sont pas climatisés ,c'est du jamais vu ..
D'autant que tous les établissements de PACA pourraient avoir des panneaux solaires sur les toits afin de réduire la facture énergétique.
Je pense que c'est ça qui bloque, l'inconnu en terme de facture énergétique car à fond la clim dés 8h du mat,se chiffrerait pour toutes les régions qui ne peuvent bénéficier de panneaux solaire faute de soleil quasi permanent,à des sommes très importantes.
avatar
Tangleding
Érudit

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Tangleding le Mar 25 Juil 2017 - 12:47
@amethyste a écrit:Aucune de mes collègues ne s'est intéressé au PPCR et ils vont pleurer pour certains, quand ils vont découvrir ce qui les attend. De toutes manières, ils ne lisent même pas les infos sur le panneau syndical, parce que c'est le panneau syndical.
Ca me rappelle le collège où je ne serai plus à la rentrée... Wink

Ceci dit je pense qu'ils vont comprendre aussi l'intérêt qu'il pouvait y avoir à disposer d'une section syndicale active et prête à prendre des coups si besoin pour défendre les collègues.


S'agissant des décharges, c'est surtout un dispositif à mon avis qui responsabilise comme on dit les militants vis à vis des responsables syndicaux. Pour avoir été militant sans et avec décharge, je me rends compte que je préférais militer sans décharge car je me sentais complètement libre de mon engagement.

Mais à un certain niveau d'engagement, sans décharge c'est non supportable. Je pense aux secrétaires départementaux, par exemple.

Je vois que la prime des 3 HSA fait encore débat. C'est un choix politique mais je ne pense pas qu'il s'est agi d'un choix "politique partisan"...

On s'écarte un peu du sujet initial à nouveau, toutefois.

Avant d'aborder la clim, déjà on pourrait parler de l'isolation thermique calamiteuse, y compris dans des établissements relativement récents. parfois à cause d'un cahier des charges débiles qui a laissé toute liberté à des architectes illuminés (hauteur de plafond de 4 mètres dans plusieurs salles du collège que je quitte... et plus de 6 mètres pour le réfectoire à vue d'oeil.)

Je pense aussi comme beaucoup qu'il faudrait rationaliser le système des interventions extérieures notamment en collège (en lycée je ne saurais dire) car cela consomme un nombre d'heures de cours important. Certaines de ces interventions de partenaires sont pertinentes, d'autres moins.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."
Diplomate
Niveau 5

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Diplomate le Mar 25 Juil 2017 - 12:54
J'ai déclenché un mouvement de grève dans mon lycée pour protester contre les températures : on a eu droit à une délégation de la région, de l'entreprise responsable du chauffage, des devis ont été établis...C'était il y a 1 an 1/2. Et ? Rien.
La seule chose qui fassent bouger les politiques pour débloquer des budgets: ce sont les pétitions signées par les parents d'élèves, les élèves et les profs.Les manifs des parents d'élèves ont davantage de portée que celles des profs si les établissements appartiennent aux régions.
En Seine Saint Denis, les mairies ont distribué un chèque de 200 euros à chaque élève entrant en 6ème . Selon mois ,Z 'auraient mieux fait de refaire les toilettes élèves de mon collège ou d'installer des ventilateurs mais les parents sont contents de leur chèque .
Cath
Esprit sacré

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Cath le Mar 25 Juil 2017 - 13:24
Faire bouger ses parents d élèves de LP ? On n a pas fini de cuire/se geler. Ces parents ne réagissent pas.

(Si tu veux répondre en citant, il y a un bouton en haut à droite du message concerné)
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Daphné le Mar 25 Juil 2017 - 13:44
@Cath a écrit:
@Daphné a écrit:
@Diplomate a écrit:Cath,Si les établissements appartiennent aux régions, ce sont les parents d'élèves et les contribuables de ces régions qui doivent mettre ça au budget participatif .

A Paris ,la pression des parents d'élèves /contribuables a permis que la plupart des cantines des établissements publics ne servent que de la nourriture Bio.

Cela a eu un cout mais parfaitement assumé et voté.En tout cas ,c'est politique.
La différence entre un budget cantine et un budget réfection/rénovation des locaux est quand même importante : cela n'a rien à voir.

On ne doit pas vivre sur la même planète.
La fusion de ma région (un peu endettée) avec une autre (très endettée) a eu comme résultat que toutes les bonnes choses en direction des parents d'élèves ont été supprimées (prime à l’équipement pour les entrants en LP par exemple, sachant que le matériel demandé monte à 300 euros dans certaines sections).
J'ai déclenché un mouvement de grève dans mon lycée pour protester contre les températures : on a eu droit à une délégation de la région, de l'entreprise responsable du chauffage, des devis ont été établis...C'était il y a 1 an 1/2. Et ? Rien.

C'est à moi que tu répondais ?
avatar
henriette
Médiateur

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par henriette le Mar 25 Juil 2017 - 14:04
@Diplomate a écrit:Si même en PACA ,les établissements ne sont pas climatisés ,c'est du jamais vu ..
D'autant que tous les établissements de PACA pourraient avoir des panneaux solaires sur les toits afin de réduire la facture énergétique.
Je pense que c'est ça qui bloque, l'inconnu en terme de facture énergétique car à fond la clim dés 8h du mat,se chiffrerait pour toutes les régions qui ne peuvent bénéficier de panneaux solaire faute de soleil quasi permanent,à des sommes très importantes.
Ben non, je ne connais pas un seul établissement climatisé en PACA. Le souci est autant d'ordre budgétaire que sanitaire, je crois, car les systèmes de climatisation nécessitent un entretien très minutieux pour éviter les risques de légionellose.

Dans ma salle, la température est montée à 31° et 70% d'humidité relative (le chef est venu mesurer). Impossible de faire du courant d'air, ni d'ouvrir les fenêtres d'ailleurs, car il n'y a pas de rideau, ni d'auvent extérieur, alors que le soleil tape en plein sur ce côté du bâtiment du matin jusque vers 15h. Il faut donc baisser les stores, qui sont métalliques, donc brûlants, et on ne peut de toute façon "ouvrir" (façon vasistas) qu'un tiers de la partie vitrée, ce qui est très insuffisant. Et comme on baisse les stores, on doit allumer les néons, ce qui chauffe encore plus.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Tangleding
Érudit

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Tangleding le Mar 25 Juil 2017 - 14:13
Beaucoup de bureaux sont climatisés (hors EN). C'est faisable, mais ça coûte. Il y a la clim dans la plupart des hôpitaux, où les questions sanitaires sont vives.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."
Contenu sponsorisé

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum