J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Page 2 sur 19 Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par stench le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:31

@Zagara a écrit:
@roxanne a écrit:Et ceux que personne ne voudra recruter? Ils feront quoi? Et ceux en poste, ils dégagent?
Renvoi en TZR des non-choisis dans un premier temps, puis intégration du licenciement dans la fonction publique (Graal des libéraux).

Alors qu'on ne parvient pas à remplir les postes aux concours, on licencierait ? Déjà étrange de fait, mais en plus comment espérer remplir davantage les postes si la "sécurité" de l'emploi n'est même plus assurée, dernière chose qui donne envie chez beaucoup de candidats ?

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Zagara le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:32

@Hoa Mai a écrit:
@Daphné a écrit:
@Hoa Mai a écrit:
@Daphné a écrit:Ça promet...mais je suis certaine que certains collègues vont se réjouir, croyant qu'ils vont enfin avoir le poste de leurs rêves...

C'est mon cas. J'ai pu obtenir mon poste actuel (spécifique académique) parce que recrutée par mon CdE et mon IPR. Dans certaines disciplines comme la mienne, il y a très peu de postes disponibles. On peut rester TZR 15 ans et quand on est sur poste fixe, ne plus pouvoir bouger du tout ou presque. Le "tout à l'ancienneté " n'est pour moi ni idéal, ni motivant.

Bon je sors mon bouclier là....
Pour les postes spécifiques c'est la règle et ça a toujours été comme ça.
Rien à voir avec le mouvement inter/intra.
On ne peut comparer une situation précise et très pointue à tout un ensemble de plusieurs milliers de profs à muter par an !

Mais je suis la seule à trouver insupportable de devoir rester coincée  dans un poste vingt ans avant de pouvoir envisager d'en bouger ? Poste dans lequel on atterrit sans avoir rencontré les équipes au préalable ni visité les locaux ? Et dans lequel on peut se sentir très mal ? Une amie PE dans mon académie m'a expliqué que dans le premier degré on pouvait rebouger facilement après une mutation, c'est l'ancienneté dans le métier qui compte et pas dans le poste. Déjà ça me paraît moins absurde. Je trouve notre système de mutations actuel totalement ubuesque.
Moi aussi je trouve le système de mutation pourri, mais ce délire néolibéral me semble encore plus pourri et dangereux pour l'équilibre de l'Education nationale, du service public, mais aussi pour le quotidien des enseignants, que le système actuel.
avatar
Zagara
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Robin54 le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:32

ET il veut mettre en place ça quand ? (je n'arrive pas à lire l'article, il ne s'affiche pas sur mon ordi..)
avatar
Robin54
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Zagara le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:33

@stench a écrit:
@Zagara a écrit:
@roxanne a écrit:Et ceux que personne ne voudra recruter? Ils feront quoi? Et ceux en poste, ils dégagent?
Renvoi en TZR des non-choisis dans un premier temps, puis intégration du licenciement dans la fonction publique (Graal des libéraux).

Alors qu'on ne parvient pas à remplir les postes aux concours, on licencierait ? Déjà étrange de fait, mais en plus comment espérer remplir davantage les postes si la "sécurité" de l'emploi n'est même plus assurée, dernière chose qui donne envie chez beaucoup de candidats ?
Multiplication des vacataires recrutés parmi les chômeurs pour boucher les trous. Comme aux USA et en Australie.
Les bons établissements auront de vrais professeurs, les peu attractifs, incapables d'attirer les enseignants-chercheurs-de-poste, iront recruter des bataillons de crèves-la-dalle essayant d'échapper au chômage. En plus ça fait "baisser la courbe".


Dernière édition par Zagara le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:35, édité 1 fois
avatar
Zagara
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par SevSPC le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:34

@Robin54 a écrit:ET il veut mettre en place ça quand ? (je n'arrive pas à lire l'article, il ne s'affiche pas sur mon ordi..)
Pas de date donnée.
avatar
SevSPC
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Hoa Mai le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:35

@roxanne a écrit:Et ceux que personne ne voudra recruter? Ils feront quoi? Et ceux en poste, ils dégagent?

Je ne comprends pas : on peut envisager qu'une fois recruté un professeur ne peut pas être renvoyé. Comme dans un orchestre en fait. Tu passes une procédure de recrutement et une fois le poste obtenu, il ne peut pas t'être retiré. Et que le nombre de postes au concours tient toujours compte du nombre de postes disponibles.

Donc même les postes des collèges des quartiers difficiles seraient pourvus. En début de carrière plutôt que d'atterrir sur une zep par le seul fait de tes points d'ancienneté, passer plusieurs entretiens et avoir peut-être le choix de mon affectation ne m'aurait pas déplu.
avatar
Hoa Mai
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Delia le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:35

RIP le statut de fonctionnaire...

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Delia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Daphné le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:36

@Hoa Mai a écrit:
@Daphné a écrit:
@Hoa Mai a écrit:
@Daphné a écrit:Ça promet...mais je suis certaine que certains collègues vont se réjouir, croyant qu'ils vont enfin avoir le poste de leurs rêves...

C'est mon cas. J'ai pu obtenir mon poste actuel (spécifique académique) parce que recrutée par mon CdE et mon IPR. Dans certaines disciplines comme la mienne, il y a très peu de postes disponibles. On peut rester TZR 15 ans et quand on est sur poste fixe, ne plus pouvoir bouger du tout ou presque. Le "tout à l'ancienneté " n'est pour moi ni idéal, ni motivant.

Bon je sors mon bouclier là....
Pour les postes spécifiques c'est la règle et ça a toujours été comme ça.
Rien à voir avec le mouvement inter/intra.
On ne peut comparer une situation précise et très pointue à tout un ensemble de plusieurs milliers de profs à muter par an !

Mais je suis la seule à trouver insupportable de devoir rester coincée  dans un poste vingt ans avant de pouvoir envisager d'en bouger ? Poste dans lequel on atterrit sans avoir rencontré les équipes au préalable ni visité les locaux ? Et dans lequel on peut se sentir très mal ? Une amie PE dans mon académie m'a expliqué que dans le premier degré on pouvait rebouger facilement après une mutation, c'est l'ancienneté dans le métier qui compte et pas dans le poste. Déjà ça me paraît moins absurde. Je trouve notre système de mutations actuel totalement ubuesque.

Il n'y a pas que l'ancienneté dans le poste qui compte pour le mouvement : l'ancienneté dans le métier compte de part la prise en compte de l'échelon, ensuite la situation familiale, et on doit pouvoir suivre un conjoint sans avoir à se coltiner des entretiens d'embauche tous les deux ou trois ans quand même !
Notre système de mutation est le moins inique qui soit même si tout n'est pas parfait.

Maintenant je suis en retraite, je pourrais dire égoïstement que je m'en mais si ça se met en place je vais lire les différents posts sur le sujet, ça promet !
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Daphné le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:37

@Zagara a écrit:
@roxanne a écrit:Et ceux que personne ne voudra recruter? Ils feront quoi? Et ceux en poste, ils dégagent?
Renvoi en TZR des non-choisis dans un premier temps, puis intégration du licenciement dans la fonction publique (Graal des libéraux). Comme proposé par Daphnée, on peut aussi imaginer un système où ceux qui n'ont pas de poste n'ont pas de salaire. C'est à eux de "se bouger" (d'être mobiles, disruptifs et engagés) pour pouvoir manger. Cela rentre bien dans le cadre mental libéral : l'individu est "responsable" de ses succès et de ses échecs.

Ce n'est pas proposé hein, c'est signalé. C'est comme ça et c'est tout. Je ne propose rien de tel !
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Zagara le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:38

@Hoa Mai a écrit:
@roxanne a écrit:Et ceux que personne ne voudra recruter? Ils feront quoi? Et ceux en poste, ils dégagent?

Je ne comprends pas : on peut envisager qu'une fois recruté un professeur ne peut pas être renvoyé. Comme dans un orchestre en fait. Tu passes une procédure de recrutement et une fois le poste obtenu, il ne peut pas t'être retiré. Et que le nombre de postes au concours tient toujours compte du nombre de postes disponibles.

Donc même les postes des collèges des quartiers difficiles seraient pourvus. En début de carrière plutôt que d'atterrir sur une zep par le seul fait de tes points d'ancienneté, passer plusieurs entretiens et avoir peut-être le choix de mon affectation ne m'aurait pas déplu.
Ce n'est pas du tout comme ça que pensent les libéraux qui nous gouvernent. Ça ne cadre pas avec tous leurs discours, avec les injonctions de l'UE, ni avec les principes de leur idéologie. Tu peux être assurée qu'ils iront de plus en plus vers une forme de flexibilité et de licenciement, soit en coupant les salaires, soit en virant simplement. Argument imparable : il faut qu'une erreur de recrutement puisse être "rectifiée" par le CDE afin d'optimiser l'harmonie de l'équipe pédagogique, donc il faut pouvoir licencier, réaffecter, retirer le poste... appelle ça comme tu le veux.

On peut tout "envisager", mais il faut réfléchir aux propositions des politiques en prenant en compte leurs aspirations, leur univers mental, leurs origines... pas en essayant de plaquer ce qu'on aimerait voir sur leur politique.


Dernière édition par Zagara le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:39, édité 2 fois
avatar
Zagara
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par angelxxx le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:38

On pourra recruter plus large et moins cher...
Ou à terme supprimer le concours, après tout, un diplôme, c'est très bien aussi.

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."

angelxxx
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par trompettemarine le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:39

On n'en a pas fini avec les difficultés d'attraction du métier avec des mesures pareilles.
Qui voudra entrer dans cette galère sauf trois ou quatre ans le temps de trouver un autre métier ? En revanche, nombreux seront ceux qui voudront partir si ce système se met en place (ce dont je doute, tant que nous serons fonctionnaires nationaux.)


Dernière édition par trompettemarine le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:41, édité 1 fois
avatar
trompettemarine
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Anaxagore le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:39

@angelxxx a écrit:On pourra recruter plus large et moins cher...
Ou à terme supprimer le concours, après tout, un diplôme, c'est très bien aussi.

Surtout losqu'il est délivré avec des quotas. C'est pour les pauvres gens, alors on s'en moque. Bien fait pour eux.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Anaxagore
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Zagara le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:40

@trompettemarine a écrit:On n'en a pas fini avec les difficultés d'attraction du métier avec des mesures pareilles.
Qui voudra entrer dans cette galère ? En revanche, nombreux seront ceux qui voudront partir si ce système se met en place (ce dont je doute, tant que nous serons fonctionnaires nationaux.)
Ce sera un métier équivalent à livreur de pizza : on ira enseigner pour manger et en attendant de trouver mieux. La flexibilité aidant, on pourra enseigner 3 ans puis passer à autre chose.
avatar
Zagara
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Daphné le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:40

@Hoa Mai a écrit:
@roxanne a écrit:Et ceux que personne ne voudra recruter? Ils feront quoi? Et ceux en poste, ils dégagent?

Je ne comprends pas : on peut envisager qu'une fois recruté un professeur ne peut pas être renvoyé. Comme dans un orchestre en fait. Tu passes une procédure de recrutement et une fois le poste obtenu, il ne peut pas t'être retiré. Et que le nombre de postes au concours tient toujours compte du nombre de postes disponibles.

Donc même les postes des collèges des quartiers difficiles seraient pourvus. En début de carrière plutôt que d'atterrir sur une zep par le seul fait de tes points d'ancienneté, passer plusieurs entretiens et avoir peut-être le choix de mon affectation ne m'aurait pas déplu.

Bien sûr, ceux qui occupent les bons postes vont laisser leur place. Et tu es sûre que tu aurais eu ce que tu voulais exactement ?
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Hoa Mai le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:40

@Daphné a écrit:
@Hoa Mai a écrit:
@Daphné a écrit:
@Hoa Mai a écrit:

C'est mon cas. J'ai pu obtenir mon poste actuel (spécifique académique) parce que recrutée par mon CdE et mon IPR. Dans certaines disciplines comme la mienne, il y a très peu de postes disponibles. On peut rester TZR 15 ans et quand on est sur poste fixe, ne plus pouvoir bouger du tout ou presque. Le "tout à l'ancienneté " n'est pour moi ni idéal, ni motivant.

Bon je sors mon bouclier là....
Pour les postes spécifiques c'est la règle et ça a toujours été comme ça.
Rien à voir avec le mouvement inter/intra.
On ne peut comparer une situation précise et très pointue à tout un ensemble de plusieurs milliers de profs à muter par an !



Mais je suis la seule à trouver insupportable de devoir rester coincée  dans un poste vingt ans avant de pouvoir envisager d'en bouger ? Poste dans lequel on atterrit sans avoir rencontré les équipes au préalable ni visité les locaux ? Et dans lequel on peut se sentir très mal ? Une amie PE dans mon académie m'a expliqué que dans le premier degré on pouvait rebouger facilement après une mutation, c'est l'ancienneté dans le métier qui compte et pas dans le poste. Déjà ça me paraît moins absurde. Je trouve notre système de mutations actuel totalement ubuesque.

Il n'y a pas que l'ancienneté dans le poste qui compte pour le mouvement : l'ancienneté dans le métier compte de part la prise en compte de l'échelon, ensuite la situation familiale, et on doit pouvoir suivre un conjoint sans avoir à se coltiner des entretiens d'embauche tous les deux ou trois ans quand même !
Notre système de mutation est le moins inique qui soit même si tout n'est pas parfait.

Maintenant je suis en retraite, je pourrais dire égoïstement que je m'en mais si ça se met en place je vais lire les différents posts sur le sujet, ça promet !

Le nombre de points donné par ton échelon est ridicule par rapport à celui que t'apportent tes années d'ancienneté dans le poste.

Si mon mari mutait en province, je préférerais mille fois subir des entretiens d'embauche et espérer le suivre tout de suite plutôt que d'attendre trois ans de séparation pour le rejoindre... et atterrir peut-être à l'autre bout de ma nouvelle académie !
avatar
Hoa Mai
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Anaxagore le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:41

Un bon coup de CCF et la mascarade sera complète.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Anaxagore
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Hoa Mai le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:42

@Daphné a écrit:
@Hoa Mai a écrit:
@roxanne a écrit:Et ceux que personne ne voudra recruter? Ils feront quoi? Et ceux en poste, ils dégagent?

Je ne comprends pas : on peut envisager qu'une fois recruté un professeur ne peut pas être renvoyé. Comme dans un orchestre en fait. Tu passes une procédure de recrutement et une fois le poste obtenu, il ne peut pas t'être retiré. Et que le nombre de postes au concours tient toujours compte du nombre de postes disponibles.

Donc même les postes des collèges des quartiers difficiles seraient pourvus. En début de carrière plutôt que d'atterrir sur une zep par le seul fait de tes points d'ancienneté, passer plusieurs entretiens et avoir peut-être le choix de mon affectation ne m'aurait pas déplu.

Bien sûr, ceux qui occupent les bons postes vont laisser leur place. Et tu es sûre que tu aurais eu ce que tu voulais exactement ?

Actuellement ils ne laissent pas plus leur place. Ils partent à la retraite.
avatar
Hoa Mai
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Daphné le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:43

Ce n'est pas parce que toi tu préfères que tout le monde est obligé d'être d'accord.
Et puis qui te dit que tu auras ce que tu veux : tout le monde convoite les mêmes postes.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par mafalda16 le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:44

@Anaxagore a écrit:Un bon coup de CCF et la mascarade sera complète.

Mieux encore, je propose un APB des profs ! Et hop !
avatar
mafalda16
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Zagara le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:44

Le système libéral est toujours plus satisfaisant pour les individus qui sont du bon côté de la barrière (ayant assez de compétences pour se vendre). Moi aussi je gagnerais à cette réforme. Mais il faut réfléchir en termes macros et non à sa propre pomme. A l'échelle du pays, cette mesure créera des déserts éducatifs équivalents aux déserts médicaux actuels.


Dernière édition par Zagara le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:45, édité 2 fois
avatar
Zagara
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par PauvreYorick le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:45

Heureusement qu'il y a Bayrou, dites donc, imaginez sinon.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
PauvreYorick
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Daphné le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:45

@Hoa Mai a écrit:
@Daphné a écrit:
@Hoa Mai a écrit:
@roxanne a écrit:Et ceux que personne ne voudra recruter? Ils feront quoi? Et ceux en poste, ils dégagent?

Je ne comprends pas : on peut envisager qu'une fois recruté un professeur ne peut pas être renvoyé. Comme dans un orchestre en fait. Tu passes une procédure de recrutement et une fois le poste obtenu, il ne peut pas t'être retiré. Et que le nombre de postes au concours tient toujours compte du nombre de postes disponibles.

Donc même les postes des collèges des quartiers difficiles seraient pourvus. En début de carrière plutôt que d'atterrir sur une zep par le seul fait de tes points d'ancienneté, passer plusieurs entretiens et avoir peut-être le choix de mon affectation ne m'aurait pas déplu.

Bien sûr, ceux qui occupent les bons postes vont laisser leur place. Et tu es sûre que tu aurais eu ce que tu voulais exactement ?

Actuellement ils ne laissent pas plus leur place. Ils partent à la retraite.

Ça ne fait pas beaucoup chaque année...surtout quand on en profite pour les supprimer.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par mafalda16 le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:46

@PauvreYorick a écrit:Heureusement qu'il y a Bayrou, dites donc, imaginez sinon.

Et Hulot, pour le recyclage des profs moisis dont personne ne voudra. Ouf, merci Hulot !
avatar
mafalda16
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par trompettemarine le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:47

HS : Qui parvient à accéder de nouveau à l'article ? et même au site ?


Dernière édition par trompettemarine le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:47, édité 1 fois
avatar
trompettemarine
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

Message par Hoa Mai le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:47

@Daphné a écrit:Ce n'est pas parce que toi tu préfères que tout le monde est obligé d'être d'accord.
Tu me permettras de penser autrement.

J'essayais juste d'apporter un autre son de cloches. Ce qui est toujours très difficile sur neoprofs où tout le monde est toujours d'accord. Ce n'est pas toi qui penses autrement ici, c'est moi (et pourtant nous sommes dans le même syndicat ;-) ) mais je m'exprime rarement ici même si je lis beaucoup les discussions, justement parce qu'il est compliqué de ne pas aller dans le sens du vent, sans passer pour une libérale ou capitaliste extrême.
avatar
Hoa Mai
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 19 Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum