Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
marc027
Niveau 7

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par marc027 le Dim 3 Déc 2017 - 9:57
Bonjour,

Voici tous les détails du Barème pour l'avancement à la Classe Exceptionnelle :
- pour les Agrégés
- pour les Certifiés, CPE, EPS, PLP
Fichiers joints
SIES_classe_exceptionnelle_agreges_bareme_2017.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(204 Ko) Téléchargé 42 fois
SIES_classe_exceptionnelle_certifies_bareme_2017.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(204 Ko) Téléchargé 65 fois
Cath
Esprit sacré

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par Cath le Dim 3 Déc 2017 - 10:02
Merci Marc027.
Mais ça ne répond pas à notre question...
JayKew
Niveau 5

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par JayKew le Dim 3 Déc 2017 - 10:16
Les textes sont assez clairs: il faut avoir eu « des affectations », qu’elles soient consécutives ou non, totalisant au mois 8 années, et à temps complet, en zones prioritaires ou dans l’enseignement supérieur (PRAG / PRCE) ou en post-bac (CPGE / BTS), et pour ces dernières, donc, a priori via nominations sur postes spécifiques.

Néanmoins, il arrive que certaines personnes aient tout leur service en BTS, sans être passées par une nomination sur poste spécifique; j’imagine que dans ces cas-là, elles sont éligibles puisqu’elles remplissent les conditions (mais un doute persiste, car il ne s’agit alors pas « d’affectations »: peut-être faut-il alors que les personnes concernées réunissent toutes les pièces prouvant qu’elles ont exercé à temps complet à ces niveaux. L’appui d’un syndicat est sans doute recommandé dans ce cas).

En revanche, avoir fait « des heures » intégrées à son service dans le secondaire ou en complément de celui-ci, ne permet pas d’être éligible à la classe exceptionnelle.


Dernière édition par JayKew le Dim 3 Déc 2017 - 11:01, édité 1 fois
Cath
Esprit sacré

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par Cath le Dim 3 Déc 2017 - 10:20
Oui, c'est ce qu'il me semble aussi, même si j'aimerais avoir mal compris.
avatar
marc027
Niveau 7

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par marc027 le Dim 3 Déc 2017 - 12:25
Laissez tomber !
La Classe Exceptionnelle, ce n'est pas pour nous !
Nous ne sommes pas assez "performants"...
floisa
Niveau 8

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par floisa le Dim 3 Déc 2017 - 12:48
Mais où apparait cette précision du temps complet?
avatar
marc027
Niveau 7

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par marc027 le Dim 3 Déc 2017 - 13:02
Plusieurs IPR m'ont confirmé également qu'il fallait un temps complet en STS ou Post-bac pour être admissible à la CE au 1er vivier (80 % des promus)
Il ne reste que le 2nd vivier... mais limité à 20% des promus, autant dire jamais !...
Cath
Esprit sacré

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par Cath le Dim 3 Déc 2017 - 13:50
Non : "Les services accomplis à temps partiel sont comptabilisés comme des services à temps plein."

http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=123272

Ah je comprends : différence entre collègue dans le sup qui travaille à temps partiel ( = considéré comme temps plein) et collègue qui se partage entre le secondaire et le sup.
XIII
Fidèle du forum

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par XIII le Dim 3 Déc 2017 - 15:12
Classe exceptionnelle : un grade réservé à une minorité, une sélection arbitraire

http://fo-snudi.fr/spip.php?article337

Ainsi, c’est exclusivement l’appréciation du chef de service qui détermine ou pas la promotion. Cette appréciation est fondée sur le « parcours professionnel » du candidat selon les dires du ministère. En réalité, c’est l’arbitraire le plus total. L’IA détient désormais un pouvoir absolu dans les promotions de grade à la classe exceptionnelle. Cette logique, c’est la logique de PPCR et la sélection arbitraire la plus totale prévue pour cette promotion de grade pourrait préfigurer ce qui arrivera pour les autres promotions (hors classe, avancement accéléré au 6e et 8e échelon) à partir de 2018. a écrit:
JayKew
Niveau 5

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par JayKew le Dim 3 Déc 2017 - 15:19
l'affectation ou l'exercice dans une école, un établissement ou dans un service relevant de l'éducation prioritaire : Il s'agit des affectations dans une école ou un établissement classé dans l'un des dispositifs ayant relevé ou relevant de l'éducation prioritaire, strictement énumérés à l'article 1er  de l'arrêté du 10 mai 2017.
- l'affectation dans l'enseignement supérieur : Il s'agit des affectations sur un poste du premier ou du second degré dans un établissement d'enseignement supérieur, des affectations en classe préparatoire aux grandes écoles, en classe préparant au diplôme de comptabilité et de gestion, au diplôme supérieur d'arts appliqués ou au diplôme des métiers d'art, ou des affectations dans une section de techniciens supérieurs."]

Notez la subtile nuance entre les « affectations » OU « l’exercice » concernant l’éducation prioritaire et les « affectations » seules pour ce qui est du supérieur et du post-bac.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par Lefteris le Dim 3 Déc 2017 - 15:27
Ceux qui ont déjà lu ma prose sur ce forum se souviendront sans doute de ce que j'ai annoncé depuis longtemps, venant d'une administration où ça se passait déjà comme ça (et c'est une des raisons de mon départ...) : c'est tout simplement  le système  "non proposé localement = non promu" qui se met en place. Plus de tableau d'avancement avec un tour, un rang, même injuste mais visible. Là, c'est sa disparition de fait, avec "travaux préparatoires" qui n'auront pour but que de départager les gens proposés (et ça sera pareil pour la HC, malgré les promesses, même si le goulet d).
J'aurais bien voulu me tromper, mais maintenant, on y est, il ne reste plus que les yeux pour pleurer. La revalo réelle ayant disparu, ne restent plus du PPCR , pour l'immense majorité des collègues, que l'évaluation managériale destinée à évaluer la docilité face aux réformes, et l'"accompagnement" destiné à faire fléchir les récalcitrants. C'en était le vrai but, et là, le masque tombe.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
che35
Niveau 6

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par che35 le Dim 3 Déc 2017 - 16:31
On parle beaucoup ici de l'accès à la CE.
(Je précise que j'ai écris plus haut que cela ne sera plus pour moi car je vais quitter le navire avant... avant que ne soient revues les modalités de calculs des pensions de retraite où je suis certain d'avoir plus à perdre en comparaison du gain lié à un très hypothétique passage à la CE)
J'ai cependant une question technique : imaginons un collègue agrégé classé HEA3 depuis mettons 8 ans (ce n'est pas mon cas Smile à 1 mois et 13 jour près j'ai un peu moins de 3 ans.) et qui serait promu à la CE.
Comment se fera le reclassement de ce collègue ? Il reste HEA3 ou devient HEB1 ou passe directement HEB3 ? autre chose ?
Je suis bien curieux de savoir comment ça se passera car il n'est pas exclu que certaines promotions prononcées à moyens constants ne rapporteront rien qu'un peu de "gloire" à leurs récipiendaires, par exemple ceux qui seraient rattrapés par la limite d'âge...
Le ministère joue déjà un peu ce jeu en promouvant à la HC des gens qui attendent ensuite longtemps avant de voir un effet financier (et en attendant, au moins jusqu'à l'an dernier, ces gens ne progressaient plus qu'au rythme unique de l'ancienneté. Promu sur le tard j'ai eu la chance d'avoir le 11ème éch CN la même année que la HC qui a suivi, mais je connais des collègues "jeunes" qui ont eu la HC très tôt...Vous me direz qu'ils ont le temps d'arriver au bout, oui, mais après une éternité, et comme disait Pierre Dac je crois, l'éternité c'est long, surtout vers la fin...).
Donc voilà, connait-on les modalités du reclassement ?

@Lefteris : j'adore lire ta prose Very Happy

_________________
"Dans l'art de la guerre la destruction de l'ennemi n'est qu'un pis-aller, le raffinement suprême c'est la destruction de ses plans" Sun-Tzu  l'Art de la Guerre
"La connerie c'est comme le judo, il faut se servir de la force de l'autre" Jean Yanne
avatar
Heisenberg
Niveau 10

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par Heisenberg le Dim 3 Déc 2017 - 17:02
@Lefteris a écrit:Ceux qui ont déjà lu ma prose sur ce forum se souviendront sans doute de ce que j'ai annoncé depuis longtemps, venant d'une administration où ça se passait déjà comme ça (et c'est une des raisons de mon départ...) : c'est tout simplement  le système  "non proposé localement = non promu" qui se met en place. Plus de tableau d'avancement avec un tour, un rang, même injuste mais visible. Là, c'est sa disparition de fait, avec "travaux préparatoires" qui n'auront pour but que de départager les gens proposés (et ça sera pareil pour la HC, malgré les promesses, même si le goulet d).
J'aurais bien voulu me tromper, mais maintenant, on y est, il ne reste plus que les yeux pour pleurer. La revalo réelle ayant disparu, ne restent plus du PPCR , pour l'immense majorité des collègues, que l'évaluation managériale destinée à évaluer la docilité face aux réformes, et l'"accompagnement" destiné à faire fléchir les récalcitrants. C'en était le vrai but, et là, le masque tombe.

Je dois être bête mais je n'arrive pas à comprendre ce qui change par rapport au système précédent quand tu dis "non proposé localement = non promu". Pour cette CE, cela fonctionne de la même façon que pour la HC auparavant. Par exemple, pour la HC des agrégés, on regarde en CAPA tous les promouvables, un certain nombre sont proposés (on peut discuter du barème et des critères mais c'est un autre problème) et envoyés au national, puis la liste des promus est arrêtée en CAPN. De ce que j'ai lu pour la CE, c'est le même principe.

_________________
Winter is coming - Winter is here !
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par Lefteris le Dim 3 Déc 2017 - 20:51
@Heisenberg a écrit:

Je dois être bête mais je n'arrive pas à comprendre ce qui change par rapport au système précédent quand tu dis "non proposé localement = non promu". Pour cette CE, cela fonctionne de la même façon que pour la HC auparavant. Par exemple, pour la HC des agrégés, on regarde en CAPA tous les promouvables, un certain nombre sont proposés (on peut discuter du barème et des critères mais c'est un autre problème) et envoyés au national, puis la liste des promus est arrêtée en CAPN. De ce que j'ai lu pour la CE, c'est le même principe.
Très simple : l'ancien système, certes très imparfait, avait quand même le mérite de présenter un barème, et l'inscription au tableau était automatique.Le CDE devait mettre un avis, et sauf avis "défavorable" (qui devait être dûment motivé, et susceptible de recours) on était inscrit au tableau, on voyait son rang, même lointain. Pas non plus d'entretien managérial ou je ne sais quoi . Et le système de points favorisait la fonction publique de carrière , et non celle de l'appréciation ponctuelle au moment de l"avancement : notation encadrée dans des barèmes, points d'ancienneté dans l'échelon, points recteur dépendant dans les fait de la carrière. Et chaque élément était visible, donc contestable.  Dans le système "non  proposé, non promu",  les tableaux sont élaborés sur la base des propositions , et comme  il n'y a aucun barème, le fonctionnaire  n'apparaît jamais sur un tableau s'il n'est pas  proposé. Et donc jamais promu (j'ai connu ça), avec une grande difficulté à recourir faute de barème sur lequel s'appuyer.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Heisenberg
Niveau 10

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par Heisenberg le Dim 3 Déc 2017 - 22:32
Mais il y a encore un barème pour la CE, certes très contestable vu la prépondérance de l’appréciation recteur donc du fait du prince.
Et il y aura encore un tableau de promouvables avec le barème et un rang de classement. Je ne vois donc pas ce que cela change.

De toute façon, le barème ne garanti absolument rien. J'en veux pour preuve mon expérience en CAPA pour la HC des certifiés. Sur les documents préparatoires, il y a bien un barème et un rang, mais à la sortie de la CAPA, plus rien n'est respecté. Tu peux avoir un fort barème et être dans le haut de la liste au début et pour autant ne pas être promu à la fin.



_________________
Winter is coming - Winter is here !
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par Lefteris le Lun 4 Déc 2017 - 7:47
@Heisenberg a écrit:Mais il y a encore un barème pour la CE, certes très contestable vu la prépondérance de l’appréciation recteur donc du fait du prince.
Et il y aura encore un tableau de promouvables avec le barème et un rang de classement. Je ne vois donc pas ce que cela change.

De toute façon, le barème ne garanti absolument rien. J'en veux pour preuve mon expérience en CAPA pour la HC des certifiés. Sur les documents préparatoires, il y a bien un barème et un rang, mais à la sortie de la CAPA, plus rien n'est respecté. Tu peux avoir un fort barème et être dans le haut de la liste au début et pour autant ne pas être promu à la fin.


Mais il n'y a plus de système de points, et le "barème" n'est qu'un élément rendant possible la promotion. Il faudra être proposé.De plus, il ne s'agit pas d'un déroulement de carrière "normal", mais d'un grade à profil. Quant aux CAP, il arrivait effectivement qu'on soit bien placé dans la liste mais pas promu, mais c'était souvent pour repêcher un plus ancien en échelon , en âge , et on se retrouvait placé l'année suivante puisque les points n'avaient pas baissé, et même augmenté vu l'ancienneté supplémentaire dans l'échelon (Ca m'est d'ailleurs arrivé une année, je suis passé l'année suivante). Cette année, j'ai consulté les listes des certifiés, pour voir nos adhérents, et globalement c'est passé dans l'ordre du tableau.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
User21929
Expert

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par User21929 le Lun 4 Déc 2017 - 9:46
Notre métier c'est rabâcher non seulement avec les élèves mais aussi avec les collègues. C'est usant. J'admire ceux qui inlassablement réécrivent ce qui est déjà écrit un peu plus haut.

Pas plus tard que ce matin je demande à mes collègues s'ils ont perçu l'ISS voie pro., je n'ai eu que des "Quoi ? C'est quoi ça !?". cafe
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par Lefteris le Lun 4 Déc 2017 - 12:23
Whypee a écrit:Notre métier c'est rabâcher non seulement avec les élèves mais aussi avec les collègues. C'est usant. J'admire ceux qui inlassablement réécrivent ce qui est déjà écrit un peu plus haut.

Pas plus tard que ce matin je demande à mes collègues s'ils ont perçu l'ISS voie pro., je n'ai eu que des "Quoi ? C'est quoi ça !?". cafe
Mais à qui fais-tu donc allusion ? Very Happy
Sinon, un employeur qui a face à lui des employés ne connaissant pas leurs droits à rémunération, leur statut exact, et ne sachant pas bien lire leur fiche de paie joue sur du velours.Très sérieusement, il m'est arrivé d'être obligé de demander à des collègues ne comprenant pas une hausse, une baisse, un changement quelconque d'apporter leur fiche de paie et leur arrêté pour leur faire comprendre. Récemment, j'ai encore vu la confusion totale entre "échelon" et "indice", l'intéressé pensait que sa paie allait baisser suite au reclassement.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
User21929
Expert

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par User21929 le Lun 4 Déc 2017 - 12:33
Après ces quatre heures de cours que je viens de vivre je suis vidé, épuisé. Mes collègues viennent me demander d'aller réclamer le machin qu'ils n'ont pas parce qu'il ne comprennent pas donc ils comptent sur moi. Les élèves je n'en parle pas...
Cath
Esprit sacré

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par Cath le Jeu 7 Déc 2017 - 14:57
Reçu "urgent urgent" les consignes pour postuler à la CE.

Mais on ne peut pas passer HC (c'est mon cas) et CE la même année.
Et si je tentais quand même... Sur un malentendu...


Dernière édition par Cath le Jeu 7 Déc 2017 - 18:25, édité 1 fois (Raison : ortho !)
floisa
Niveau 8

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par floisa le Jeu 7 Déc 2017 - 16:37
Reçu comment?
Cath
Esprit sacré

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par Cath le Jeu 7 Déc 2017 - 18:26
Un mail de la direction qui donne les dates et le lien vers le dossier.
La campagne commence demain si j'ai bien compris.
User21929
Expert

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par User21929 le Jeu 7 Déc 2017 - 18:33
@Cath a écrit:Reçu "urgent urgent" les consignes pour postuler à la CE.

Mais on ne peut pas passer HC (c'est mon cas) et CE la même année.
Et si je tentais quand même... Sur un malentendu...

Mais bien sûr que tu vas le tenter. C'est l'histoire de mes collègues la première année de la HC, au 7ème échelon ils étaient les seuls à l'avoir demandée et ils l'ont eu !!!!
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par Isis39 le Jeu 7 Déc 2017 - 18:34
Whypee a écrit:
@Cath a écrit:Reçu "urgent urgent" les consignes pour postuler à la CE.

Mais on ne peut pas passer HC (c'est mon cas) et CE la même année.
Et si je tentais quand même... Sur un malentendu...

Mais bien sûr que tu vas le tenter. C'est l'histoire de mes collègues la première année de la HC, au 7ème échelon ils étaient les seuls à l'avoir demandée et ils l'ont eu !!!!

Mais on ne demandait pas la HC.
User21929
Expert

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par User21929 le Jeu 7 Déc 2017 - 18:36
On devait postuler.
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Accès classe exceptionnelle ?

par Isis39 le Jeu 7 Déc 2017 - 18:36
Whypee a écrit:On devait postuler.

Non. C'était automatique.

Je suis à la HC sans jamais avoir postulé.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum