Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Rendash
Esprit sacré

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par Rendash le Dim 10 Déc 2017 - 11:17
Merci pour les précisions (j'ai askaide gougueule également, du coup). C'est le nom du bouzin qui m'échappait Embarassed

Je le juge peu pertinent pour plusieurs raisons.

Je tiens à ce qu'ils rédigent leurs définitions.
Déjà parce que ça leur permet de les retenir, même pour ceux qui n'ouvrent pas un cahier chez eux : à force de les gratter en classe, elles rentrent, testé et approuvé. Y compris sur l'orthographe des termes en question : je n'ai plus de "phylosophe" ou de "métropolle" passée la troisième interro, c'est toujours ça de pris.
Ensuite, ça les fait écrire, vite et bien ; et il est indispensable d'améliorer la vitesse et la qualité de l'écriture, qui pose de sérieux problèmes en début d'année.
Enfin, je tiens à l'aspect rituel de début d'heure : silence absolu, on se tait et on gratte, puis on corrige. De la sorte, on lance l'heure dans de bonnes conditions, y compris le vendredi aprem au retour de la récré Razz

Je n'ai pas de tablette, de toute façon, et ne sors pas mon téléphone en classe.
avatar
Kan-gourou
Neoprof expérimenté

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par Kan-gourou le Dim 10 Déc 2017 - 11:23
@Rendash a écrit:Je fais une interro systématique (enfin, c'est comme ça que je présente la chose en début d'année, du moins ) en début d'heure, portant sur les définitions vues en classe depuis le début de l'année : cinq minutes, cinq questions, cinq points. C'est une part du rituel de début d'heure pour la mise en route, ça fonctionne bien.

Avantages principaux : les définitions sont solidement sues, y compris les années suivantes ; les devoirs sont globalement meilleurs, y compris les paragraphes ; et ça rassure les élèves en galère. C'est au point qu'ils me les réclament lorsque j'en ai ma claque et que je reste deux ou trois séances sans en faire Rolling Eyes Enfin, les définitions ne sont pas oubliées d'un chapitre à un autre, en particulier les plus importantes (en 4e, typiquement, "colonie", philosophe", "raison", "métropole", "mondialisation", sont utilisées toute l'année ... ainsi qu'en 3e ).

Inconvénients principaux : le temps que ça prend à corriger. Un paquet me prend un petit quart d'heure, saisie des notes comprise, mais multiplié par trois (heures hebdo) et par six classes, ça fait un sacré taf à la fin de la semaine. Et puis, ça fait un peu de temps perdu sur l'heure de cours, également, même si ça se rattrape, puisqu'on peut aller plus vite sur les concepts déjà abordés. Du coup, parfois, je zappe la chose ; en fin de compte, ça tourne entre quinze et vingt interros par trimestre, selon la classe.

Il suffit d'en prendre 5 maxi. C'est ce que je fais et ça fonctionne bien. Mes anciens élèves ont même demandé à mes collègues si, elles aussi, "faisaient la phrase du jour".

_________________
Travaux en cours...
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par Elyas le Dim 10 Déc 2017 - 11:25
Pour plickers, c'est avant tout selon moi un outil de vérification de la compréhension du cours, donc à faire en fin d'heure.
avatar
Rendash
Esprit sacré

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par Rendash le Dim 10 Déc 2017 - 11:25
Je ne peux pas réduire le temps : 5 définitions, 5 minutes, c'est suffisant.
Trente élèves, vingt secondes par feuille en comptant le commentaire, plus la saisie, ça fait un petit quart d'heure.

Mais 15 minutes x 3 heures x 6 classes, ça chiffre un peu en fin de semaine Razz


Dernière édition par Rendash le Dim 10 Déc 2017 - 11:26, édité 1 fois

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Marsila
Niveau 1

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par Marsila le Dim 10 Déc 2017 - 11:26
Oui tu as raison Rendash, le problème avec plickers ou les QCM quand ils sont trop souvent utilisés, c'est bien l'absence d'écriture. J'ai des secondes et leur niveau en rédaction est faible, et ça reste un relativement bon lycée avec des élèves issus de classes globalement favorisées (donc j'ose pas imaginer ailleurs...)

Donc à mon avis c'est à utiliser une fois de temps en temps pour la connaissance pure, mais mon but c'est aussi de les faire écrire... Car ils auront le bac dans 2 ans et les épreuves sont presque toutes écrites dans la plupart des matières donc il faut qu'ils sachent écrire... Et à mon avis, il n'y a qu'en forgeant qu'on devient forgeron...

Donc bon, si j'utilise ça, ce sera assez exceptionnel, mais je pense que si je l'utilise une fois mes classes vont le réclamer sans cesse (comme les QCM, j'en ai fait 1 en début d'année, maintenant ils veulent que ça ^^)
avatar
celitian
Neoprof expérimenté

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par celitian le Dim 10 Déc 2017 - 11:31
Le fait d'écrire est un faux problème si le reste du temps les élèves ne font quasiment que rédiger, donc pas de généralisation tout dépend de la manière dont le cours est mené.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par Elyas le Dim 10 Déc 2017 - 11:39
@celitian a écrit:Le fait d'écrire est un faux problème si le reste du temps les élèves ne font quasiment que rédiger, donc pas de généralisation tout dépend de la manière dont le cours est mené.

Je te rejoins. Les quiz/qcm, via TICE ou papier, ne sont pas antinomiques avec le fait de faire rédiger dans le cours. Ce sont des moments différents. Les quiz/qcm sont utilises selon quand on les utilise pour vérifier des apprentissages (début d'heure) ou la compréhension des apprentissages qui étaient en jeu dans la leçon (fin d'heure). Make it stick! et les autres études sur l'usage de la mémoire de récupération pour créer une mémorisation durable valident ce genre de procédure parmi d'autres (dont le fait de faire reformuler par écrit, schéma ou oral les élèves).
avatar
Nicétas
Niveau 3

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par Nicétas le Dim 10 Déc 2017 - 11:53
En latin 5e, mes élèves savent qu'ils ont une petite évaluation hebdomadaire. Comme je n'ai qu'une heure, deux fois sur trois c'est à l'oral, et la troisième à l'écrit. Ils ont toujours tout à revoir depuis le début de l'année. Cela me permet de refaire de la grammaire française de base chaque semaine, de faire de la gymnastique intellectuelle, des toutes petites phrases de thème... Et je trouve que les bases sont assez bonnes maintenant ! Ils ont acquis, pour plus des 3/4, des automatismes. Je ne pose qu'une seule question de culture, de toute façon j'en fais assez peu (1 cours sur 4 en moyenne), pas trop le temps, et je profite d'avoir des élèves gentils... Je pense que ces interrogations, c'est une fausse perte de temps, parce qu'ils n'oublient pas, ou ils oublient moins, et je crois que c'est cela qui me permet de voir sereinement la deuxième déclinaison et les adjectifs de la première classe en ce moment. Enfin, cette méthode me convient pour l'instant.
avatar
Mrs Hobie
Neoprof expérimenté

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par Mrs Hobie le Dim 10 Déc 2017 - 12:27
@Isis39 a écrit:Tu es dans quelle matière ?
"mathématiques"

@Rendash a écrit:Je n'ai pas de tablette, de toute façon, et ne sors pas mon téléphone en classe.
pareil, je n'utilise pas mon matériel personnel en classe (à part ma clé USB qui me sert à apporter mes documents en classe ...)

_________________
    Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux
avatar
Franck059
Niveau 9

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par Franck059 le Dim 10 Déc 2017 - 12:31
@Rendash a écrit:Merci pour les précisions (j'ai askaide gougueule également, du coup). C'est le nom du bouzin qui m'échappait Embarassed

Je le juge peu pertinent pour plusieurs raisons.

Je tiens à ce qu'ils rédigent leurs définitions.
Déjà parce que ça leur permet de les retenir, même pour ceux qui n'ouvrent pas un cahier chez eux : à force de les gratter en classe, elles rentrent, testé et approuvé. Y compris sur l'orthographe des termes en question : je n'ai plus de "phylosophe" ou de "métropolle" passée la troisième interro, c'est toujours ça de pris.
Ensuite, ça les fait écrire, vite et bien ; et il est indispensable d'améliorer la vitesse et la qualité de l'écriture, qui pose de sérieux problèmes en début d'année.
Enfin, je tiens à l'aspect rituel de début d'heure : silence absolu, on se tait et on gratte, puis on corrige. De la sorte, on lance l'heure dans de bonnes conditions, y compris le vendredi aprem au retour de la récré Razz

Je n'ai pas de tablette, de toute façon, et ne sors pas mon téléphone en classe.
+1
J'ai testé, je l'ai vu testé par ma stagiaire.
J'ai pu observer la lourdeur du bouzin et la perte de temps par rapport à un quiz traditionnel.
Temps de passation plus long comme temps de préparation.
Et je n'ai pas compris l'intérêt non plus...
Pour moi (maths), il est facile et rapide avec un quiz de lancer une question spontanée et d'attendre de mes élèves qu'ils rédigent la réponse.
C'est pour qu'ils s'auto-évaluent, par pour qu'ils se comparent entre eux.
avatar
henriette
Médiateur

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par henriette le Dim 10 Déc 2017 - 12:37
Même réserve que Rendash pour Plickers.

Sinon, pour faire de petits contrôles très rapides de conjugaison, ou de vocabulaire, ou en latin de déclinaison, un truc pratique ce sont les boitiers de vote.
Les questions arrivent dans un ordre aléatoire, on définit le temps qu'on veut, on paramètre si on souhaite que les réponses fausses soient à nouveau proposées à l'élève tant qu'il reste du temps.
On récupère les résultats en les exportant dans un tableur.
Il y a différents types de questions possibles : qcm, réponses numériques pour les maths, saisie libre.
Mes collègues de math les utilisent pour de petits tests de calcul mental systématiques en début d'heure, les collègues d'anglais pour les verbes irréguliers, etc.
C'est autocorrectif, le gain de temps est donc très appréciable.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Franck059
Niveau 9

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par Franck059 le Dim 10 Déc 2017 - 12:39
@Elyas a écrit:
@celitian a écrit:Le fait d'écrire est un faux problème si le reste du temps les élèves ne font quasiment que rédiger, donc pas de généralisation tout dépend de la manière dont le cours est mené.

Je te rejoins. Les quiz/qcm, via TICE ou papier, ne sont pas antinomiques avec le fait de faire rédiger dans le cours. Ce sont des moments différents. Les quiz/qcm sont utilises selon quand on les utilise pour vérifier des apprentissages (début d'heure) ou la compréhension des apprentissages qui étaient en jeu dans la leçon (fin d'heure). Make it stick! et les autres études sur l'usage de la mémoire de récupération pour créer une mémorisation durable valident ce genre de procédure parmi d'autres (dont le fait de faire reformuler par écrit, schéma ou oral les élèves).
Tout à fait,
Mais pour ma part, j'estime que faire écrire un raisonnement, un calcul, une notation, une définition, etc... faire rédiger permet de davantage inscrire les apprentissages dans la mémoire à long terme.
En outre, un quiz est moins chronophage pour le professeur qu'un qcm où il faut rédiger les réponses.
Un quiz peut se faire à l'oral, ou à l'aide d'un schéma rapide au tableau.
Il y a dans le quiz une forme de spontanéité qui me plaît.
Je dis surtout ceci à l'attention des néos souvent débordés de travail de préparation...
avatar
Franck059
Niveau 9

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par Franck059 le Dim 10 Déc 2017 - 12:41
Pour revenir à la question du topic, je connais des collègues qui n'évaluent qu'en toute fin d'heure (les cinq dernières minutes, ha ha ) afin d'inciter les élèves à être attentifs et actifs durant l'heure de cours.
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par Isis39 le Dim 10 Déc 2017 - 12:56
@celitian a écrit:
@Rendash a écrit:Kezako, Plickers ?

Haway, vu. J'avais lu un truc là-dessus, et aussitôt mis ça de côté. Aucune plus-value pour les élèves par rapport à l'interro classique, c'est du gadget.
Pour les élèves, cela ne change effectivement pas grand chose, par contre je trouve que pour l'enseignant c'est très pratique et très rapide.
Merci à Isis de m'avoir présenté cette application., il y a 2-3 ans maintenant. Very Happy

De rien.
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par Isis39 le Dim 10 Déc 2017 - 12:57
@Franck059 a écrit:
@Rendash a écrit:Merci pour les précisions (j'ai askaide gougueule également, du coup). C'est le nom du bouzin qui m'échappait Embarassed

Je le juge peu pertinent pour plusieurs raisons.

Je tiens à ce qu'ils rédigent leurs définitions.
Déjà parce que ça leur permet de les retenir, même pour ceux qui n'ouvrent pas un cahier chez eux : à force de les gratter en classe, elles rentrent, testé et approuvé. Y compris sur l'orthographe des termes en question : je n'ai plus de "phylosophe" ou de "métropolle" passée la troisième interro, c'est toujours ça de pris.
Ensuite, ça les fait écrire, vite et bien ; et il est indispensable d'améliorer la vitesse et la qualité de l'écriture, qui pose de sérieux problèmes en début d'année.
Enfin, je tiens à l'aspect rituel de début d'heure : silence absolu, on se tait et on gratte, puis on corrige. De la sorte, on lance l'heure dans de bonnes conditions, y compris le vendredi aprem au retour de la récré Razz

Je n'ai pas de tablette, de toute façon, et ne sors pas mon téléphone en classe.
+1
J'ai testé, je l'ai vu testé par ma stagiaire.
J'ai pu observer la lourdeur du bouzin et la perte de temps par rapport à un quiz traditionnel.
Temps de passation plus long comme temps de préparation.
Et je n'ai pas compris l'intérêt non plus...
Pour moi (maths), il est facile et rapide avec un quiz de lancer une question spontanée et d'attendre de mes élèves qu'ils rédigent la réponse.
C'est pour qu'ils s'auto-évaluent, par pour qu'ils se comparent entre eux.

Avec Plickers tu ne corriges pas.
avatar
Rendash
Esprit sacré

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par Rendash le Dim 10 Déc 2017 - 13:14
@celitian a écrit:Le fait d'écrire est un faux problème si le reste du temps les élèves ne font quasiment que rédiger, donc pas de généralisation tout dépend de la manière dont le cours est mené.

Qui généralise ? J'ai simplement donné mon avis sur la question, en fonction de mes élèves, certainement pas une vérité absolue. Je ne suis pas un didactologue, moi, j'expérimente, j'empirise, je ne théorise pas. Si d'autres voient un intérêt à d'autres façons de faire, tant mieux, c'est très bien ; l'essentiel est que ça fonctionne.

Etant donnée la difficulté considérable que représente l'exercice pour une bonne part de mes élèves, l'entraînement à écrire vite et bien n'est pas à mettre de côté, je crois. Lorsqu'ils rédigent en classe, ils prennent le temps, on travaille surtout la capacité à sélectionner les informations pertinentes et à les organiser. En revanche, l'interro permet d'écrire, donc, vite et bien, puisque le temps est très limité. Ce n'est pas le même type de choses qui est évalué, tout bêtement. Ils savent, ils écrivent, on passe à la suivante ; l'automatisation de la chose fait gagner un temps considérable en devoir et en cours. En outre, j'ai exposé deux ou trois autres raisons pour expliquer ma préférence pour la rédaction des définitions, qui ne sont pas, me semblent-ils, à mettre de côté : ça fait partie des processus d'apprentissage, y compris pour l'orthographe des termes, je n'utilise pas mon téléphone en classe, et je n'ai ni ne souhaite avoir de tablettes.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Lagomorphe
Niveau 5

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par Lagomorphe le Dim 10 Déc 2017 - 13:22
@Marsila a écrit:Bonjour à tous !

Depuis quelques temps, je réfléchis à mettre en place des petites évaluations de 5 minutes systématique en début d'heure pour obliger mes élèves (des 2ndes) à apprendre leur cours régulièrement et que ce soit moins l'anarchie aux gros devoirs (ils ne connaissent pas leur cours et se cassent la figure toussa toussa ^^)
Mon but en plus serait de les faire écrire aussi pour les entrainer (donc dans l'idéal une seule question sur le chapitre en cours et une réponse en 3-4 lignes environ) mais bref.

Du coup, comme je débute dans le métier et que je ne sais pas trop ce qui se pratique, je me demandais si d'autres font comme ça des petites évaluations systématique de début d'heure, quelle qu'en soit la forme.

Bref quelles sont vos pratiques dans ce domaine ?

L'idée est excellente puisque cela oblige à apprendre le cours précédent, donc à être en tant soit peu concerné par le cours qui va suivre. Rien de plus agaçant et de peu productif que d'avoir des élèves qui notent bêtement un cours auquel ils ne comprennent pas grand chose parce qu'ils n'ont pas les bases nécessaires, et qui sont dans la démarche "on comprendra quand on révisera tout le chapitre pour le contrôle". Et ça peut remonter un peu les moyennes des élèves travailleurs mais qui ont quelques difficultés.

Par contre, je conseillerais plutôt de faire ça en fin d'heure. Sinon gare à la dispersion "t'as réussi ? t'as mis quoi à la question 3 ? la question 2 fallait bien mettre ça" avec des communications à longue distance entre le premier rang et le fond. Faire l'interro en fin d'heure ne change rien à l'obligation pour les élèves d'être à jour, et s'ils veulent discuter de l'interro, ils feront ça dans le couloir entre deux cours.
avatar
Franck059
Niveau 9

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par Franck059 le Dim 10 Déc 2017 - 14:55
@Isis39 a écrit:
@Franck059 a écrit:
@Rendash a écrit:Merci pour les précisions (j'ai askaide gougueule également, du coup). C'est le nom du bouzin qui m'échappait Embarassed

Je le juge peu pertinent pour plusieurs raisons.

Je tiens à ce qu'ils rédigent leurs définitions.
Déjà parce que ça leur permet de les retenir, même pour ceux qui n'ouvrent pas un cahier chez eux : à force de les gratter en classe, elles rentrent, testé et approuvé. Y compris sur l'orthographe des termes en question : je n'ai plus de "phylosophe" ou de "métropolle" passée la troisième interro, c'est toujours ça de pris.
Ensuite, ça les fait écrire, vite et bien ; et il est indispensable d'améliorer la vitesse et la qualité de l'écriture, qui pose de sérieux problèmes en début d'année.
Enfin, je tiens à l'aspect rituel de début d'heure : silence absolu, on se tait et on gratte, puis on corrige. De la sorte, on lance l'heure dans de bonnes conditions, y compris le vendredi aprem au retour de la récré Razz

Je n'ai pas de tablette, de toute façon, et ne sors pas mon téléphone en classe.
+1
J'ai testé, je l'ai vu testé par ma stagiaire.
J'ai pu observer la lourdeur du bouzin et la perte de temps par rapport à un quiz traditionnel.
Temps de passation plus long comme temps de préparation.
Et je n'ai pas compris l'intérêt non plus...
Pour moi (maths), il est facile et rapide avec un quiz de lancer une question spontanée et d'attendre de mes élèves qu'ils rédigent la réponse.
C'est pour qu'ils s'auto-évaluent, par pour qu'ils se comparent entre eux.

Avec Plickers tu ne corriges pas.
Tu ne veux pas plutôt dire "Tu n'évalues pas ?"

Mes mini-quizz non plus je ne les évalue pas, c'est uniquement de l'auto-évaluation pour affermir les apprentissages.
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Évaluation systématique en début d'heure

par Isis39 le Dim 10 Déc 2017 - 19:32
Si, on évalue. Mais c'est le logiciel qui corrige.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum