Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User21929
Expert

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par User21929 le Mer 20 Déc 2017 - 17:18
@totoleheros a écrit:
@Ponocrates a écrit: Et, oui, il est plus facile d'avoir la paix quand on met les élèves "en activité" sur des projets qui demandent peu de travail disciplinaire et personnel de la part de l'élève.

Moi, non, parce qu'il participe d'un changement de notre mission qui n'est plus d'instruire, pas même d'éduquer mais d'occuper.

D'accord, je comprends mieux votre argumentation. Comme pour vous les projets demandent peu de travail disciplinaire et personnel de la part de l'élève, et comme vous pensez que les réformes en cours sont faits pour occuper au lieu d'instruire, je comprends que vous avez l'impression que tout part en cacahuète...
Vous ne vous sentez plus en phase, ça doit être dur pour vous...

C'est dommage, cette façon de faire fonctionne visiblement dans les autres pays... mais pour cela il faut des enseignants ouverts au changement et qui s'adaptent aux évolutions de la société... Voilà pourquoi on est si mal classé (dans tous les types de classement d'ailleurs).
L'enseignant français veut les mêmes salaires que ses voisins européens mais il oublie que ses voisins remplacent un prof au pied levé par exemple, ou font plus d'heures, ou enseignent plusieurs matières. Et oui, ils gagnent plus mais pour des contreparties qui sont inacceptables ici... et fortement décriées (surtout les RCD sur ce forum.. mais ils préfèrent voir leurs élèves aller en permanence pendant qu'ils s'inscrivent à une formation bidon ou aller en HIS)

Il n'y a rien qui fonctionne car quand il y a une réforme, pour changer notre façon de faire ou d'être, il y a 50% des profs qui font et 50% qui ne font pas. Or, pour que ça fonctionne, il faut tout le monde. Et ceux qui ne font pas, ils se plaignent haut et fort et grâce à eux les parents ont une piètre opinion de notre travail.



avatar
Furby
Niveau 7

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Furby le Mer 20 Déc 2017 - 18:11
Sûr qu'avec un tel enthousiasme, toto va passer HC puis CE avant tout le monde. Ou alors c'est un troll téléguidé par le gouvernement.
Ceci dit, pour répondre à sa question, un sondage a été fait dans mon établissement et la réponse est nette : en moyenne on est perdant. Moi, je fais partie des heureux élus, j'ai gagné 17 jours, 11e échelon au 1er septembre au lieu du 17 septembre selon l'ancienne grille. Mais je n'ai toujours pas vu le changement au niveau du salaire. On nous a prévenu qu'il faudrait attendre l'arrêté de nomination et à ce jour toujours rien, donc au mieux ce sera en février !
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Fesseur Pro le Mer 20 Déc 2017 - 18:37
@totoleheros a écrit:
D'accord, je comprends mieux votre argumentation. Comme pour vous les projets demandent peu de travail disciplinaire et personnel de la part de l'élève, et comme vous pensez que les réformes en cours sont faits pour occuper au lieu d'instruire, je comprends que vous avez l'impression que tout part en cacahuète...
Vous ne vous sentez plus en phase, ça doit être dur pour vous...

C'est dommage, cette façon de faire fonctionne visiblement dans les autres pays... mais pour cela il faut des enseignants ouverts au changement et qui s'adaptent aux évolutions de la société... Voilà pourquoi on est si mal classé (dans tous les types de classement d'ailleurs).
L'enseignant français veut les mêmes salaires que ses voisins européens mais il oublie que ses voisins remplacent un prof au pied levé par exemple, ou font plus d'heures, ou enseignent plusieurs matières. Et oui, ils gagnent plus mais pour des contreparties qui sont inacceptables ici... et fortement décriées (surtout les RCD sur ce forum.. mais ils préfèrent voir leurs élèves aller en permanence pendant qu'ils s'inscrivent à une formation bidon ou aller en HIS)

Il n'y a rien qui fonctionne car quand il y a une réforme, pour changer notre façon de faire ou d'être, il y a 50% des profs qui font et 50% qui ne font pas. Or, pour que ça fonctionne, il faut tout le monde. Et ceux qui ne font pas, ils se plaignent haut et fort et grâce à eux les parents ont une piètre opinion de notre travail.
fracflo ? yesyes

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Cath
Esprit sacré

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Cath le Mer 20 Déc 2017 - 18:40
Ah mais oui ! cheers
avatar
Irisse
Niveau 5

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Irisse le Mer 20 Déc 2017 - 18:43
Je suis ravie :
1°) non inspectée durant 11ans et ayant fait toute ma carrière à l'ancienneté, un inspecteur m'avait remonté ma note péda de 7 points, ce qui aurait dû me faire obtenir l'échelon 10 au choix. Je n'en ai jamais bénéficié. Inutile donc...
2°) car lauréate de l'agrégation interne, on m'a fait passer par reclassement du milieu du 9 au début du 8.
3°) du fait de mon rang au concours d'agrégation interne, pour une fois je passais au choix et je pouvais prétendre à la HC agrégée que l'on ne délivrait qu'avec un passage au choix ou au GC aux échelons 10 et 11.
3°) et me revoici à l'ancienneté, avec aucune garantie de devenir HC du fait que je ne vais pas jusqu'au bout de l'échelon 11 vu mon âge.
4°) Au 9 cette année, comme je l'indique sur un autre fil, mon inspection vient de foirer du fait du retard de l'inspectrice et je dois la recommencer, démotivée et dégoûtée. Fumisterie : je n'ai rien préparé pour la 2nde inspection (ras-le-bol), autant de raisons qu'ils auront pour ne pas me mettre dans les 30%...
Ecoeurée je suis...
Je viens d'entendre un collègue aujourd'hui dire que maintenant les élèves avaient internet pour les savoirs... (c'est un pro-compétences) Quelle horreur ! En réunion plénière, nous avons dû entendre notre nouvelle CPE nous infliger son projet pédagogique imposé par l'inspection pédagogique (pédagogiste ?) consistant à corriger un peu tout le monde au sujet du "savoir-vivre ensemble", et bla et bla et blabla... Certains de mes collègues commencent à craquer d'autant que les effectifs de certaines nos classes excèdent les 30 ! ça c'est la réalité...
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Balthazaard le Mer 20 Déc 2017 - 18:51
@Fesseur Pro a écrit:
@totoleheros a écrit:
D'accord, je comprends mieux votre argumentation. Comme pour vous les projets demandent peu de travail disciplinaire et personnel de la part de l'élève, et comme vous pensez que les réformes en cours sont faits pour occuper au lieu d'instruire, je comprends que vous avez l'impression que tout part en cacahuète...
Vous ne vous sentez plus en phase, ça doit être dur pour vous...

C'est dommage, cette façon de faire fonctionne visiblement dans les autres pays... mais pour cela il faut des enseignants ouverts au changement et qui s'adaptent aux évolutions de la société... Voilà pourquoi on est si mal classé (dans tous les types de classement d'ailleurs).
L'enseignant français veut les mêmes salaires que ses voisins européens mais il oublie que ses voisins remplacent un prof au pied levé par exemple, ou font plus d'heures, ou enseignent plusieurs matières. Et oui, ils gagnent plus mais pour des contreparties qui sont inacceptables ici... et fortement décriées (surtout les RCD sur ce forum.. mais ils préfèrent voir leurs élèves aller en permanence pendant qu'ils s'inscrivent à une formation bidon ou aller en HIS)

Il n'y a rien qui fonctionne car quand il y a une réforme, pour changer notre façon de faire ou d'être, il y a 50% des profs qui font et 50% qui ne font pas. Or, pour que ça fonctionne, il faut tout le monde. Et ceux qui ne font pas, ils se plaignent haut et fort et grâce à eux les parents ont une piètre opinion de notre travail.
fracflo ? yesyes

je voulais le dire mais je ne me souvenais plus du pseudo exact....ça y ressemble, ou alors c'est son fils caché. Cela dit si c'est lui je suis content de le voir en grande forme.
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Fesseur Pro le Mer 20 Déc 2017 - 18:54
Et si c'est bien lui, merci aux modos de nous le laisser un peu.
Esprit de Noël, bienveillance, bonté d'âme, gentillesse...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Derborence
Modérateur

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Derborence le Mer 20 Déc 2017 - 18:56
totoleheros, merci de bien vouloir te présenter ici :
http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Thalia de G le Mer 20 Déc 2017 - 18:58
@Fesseur Pro a écrit:Et si c'est bien lui, merci aux modos de nous le laisser un peu.
Esprit de Noël, bienveillance, bonté d'âme, gentillesse...
Suspect Je ne nous reconnais pas. Razz

Allez, c'était histoire de sourire dans un topic qui n'a rien de drôle.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
ysabel
Devin

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par ysabel le Mer 20 Déc 2017 - 19:34
J'ai toujours progressé à l'ancienneté donc de mon côté c'est positif mais je suis quand même contre.
J'ai droit à mon entretien en février, on verra ce que cela donne...
Bon après l'inspectrice va avoir du mal à trouver que je suis mauvaise prof au regard des résultats de mes élèves au bac... car si c'est le cas, il faudra qu'elle avoue que l'EAF est un vrai foutage de gueule

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Zenxya
Grand sage

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Zenxya le Mer 20 Déc 2017 - 19:46
@Roumégueur Ier a écrit:Pour compléter, plusieurs collègues inspectés récemment (certains l'avaient déjà été en octobre 2016!), tous déçus de voir que le maximum dans leurs  grilles de compétences était 'Très satisfaisant' et non pas 'Excellent', notamment pour l'item 'relation avec les parents'. Une collègue me disait qu'elle passait beaucoup de temps à les recevoir (on est pratiquement tous dans ce cas) et qu'elle ne voyait pas comment faire plus sur cet item, elle ne voit donc pas pourquoi elle n'aurait pas Excellent... c'est un choix devenu arbitraire, qu'ils n'ont même pas à justifier.
De même, elle a demandé à l'inspecteur si elle avait des chances de faire partie de ceux qui auraient l'accélération (fulgurante) de carrière d'un an, réponse : 'Ben, ça va être difficile car on est limité à 30%'. Grosse déception pour cette collègue très investie, qui espérait de bonne foi pouvoir faire partie des 'élus', ça ne sera pas le cas on dirait.
Et puis, tout ça pour gagner 1 an d'échelon, maximum deux fois dans la carrière... non mais sérieusement, vous êtes tous bien conscients de ce gros foutage de gueule? (pardon pour le langage mais bon, là, ras-le-bol, j'ai encore des collègues qui croient que le passage à la hors-classe est automatique pour tout le monde...).
Je persiste à trouver ces nouvelles grilles en lieu et place des notes, infantilisantes et éloignée de notre métier. Sans compter qu'on nous a fait passer la pilule de cette nouvelle évaluation en promettant une super revalorisation : vous gagnez beaucoup plus qu'avant vous?

Je reviens sur ce que j'ai graissé (en attendant que TotoleFracflo revienne). J'ai à nouveau parlé avec un collègue qui m'a, à nouveau, affirmé que le passage à la HC était automatique.
Quelqu'un aurait-il un document "officiel", d'un syndicat ou autre, que je pourrais lui transmettre.


Dernière édition par Zenxya le Mer 20 Déc 2017 - 19:48, édité 3 fois (Raison : pb de syntaxe et virgules)

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 10

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par LaMaisonQuiRendFou le Mer 20 Déc 2017 - 19:48
@totoleheros a écrit:
@Ponocrates a écrit: Et, oui, il est plus facile d'avoir la paix quand on met les élèves "en activité" sur des projets qui demandent peu de travail disciplinaire et personnel de la part de l'élève.

Moi, non, parce qu'il participe d'un changement de notre mission qui n'est plus d'instruire, pas même d'éduquer mais d'occuper.

D'accord, je comprends mieux votre argumentation. Comme pour vous les projets demandent peu de travail disciplinaire et personnel de la part de l'élève, et comme vous pensez que les réformes en cours sont faits pour occuper au lieu d'instruire, je comprends que vous avez l'impression que tout part en cacahuète...
Vous ne vous sentez plus en phase, ça doit être dur pour vous...

C'est dommage, cette façon de faire fonctionne visiblement dans les autres pays... mais pour cela il faut des enseignants ouverts au changement et qui s'adaptent aux évolutions de la société... Voilà pourquoi on est si mal classé (dans tous les types de classement d'ailleurs).
L'enseignant français veut les mêmes salaires que ses voisins européens mais il oublie que ses voisins remplacent un prof au pied levé par exemple, ou font plus d'heures, ou enseignent plusieurs matières. Et oui, ils gagnent plus mais pour des contreparties qui sont inacceptables ici... et fortement décriées (surtout les RCD sur ce forum.. mais ils préfèrent voir leurs élèves aller en permanence pendant qu'ils s'inscrivent à une formation bidon ou aller en HIS)

Il n'y a rien qui fonctionne car quand il y a une réforme, pour changer notre façon de faire ou d'être, il y a 50% des profs qui font et 50% qui ne font pas. Or, pour que ça fonctionne, il faut tout le monde. Et ceux qui ne font pas, ils se plaignent haut et fort et grâce à eux les parents ont une piètre opinion de notre travail.

Un bien beau troll "toto". Je te félicite, et je parle en connaisseur ! J'ai hâte de voir la suite...

ddalcatel
Niveau 8

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par ddalcatel le Mer 20 Déc 2017 - 20:13
@Zenxya a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:Pour compléter, plusieurs collègues inspectés récemment (certains l'avaient déjà été en octobre 2016!), tous déçus de voir que le maximum dans leurs  grilles de compétences était 'Très satisfaisant' et non pas 'Excellent', notamment pour l'item 'relation avec les parents'. Une collègue me disait qu'elle passait beaucoup de temps à les recevoir (on est pratiquement tous dans ce cas) et qu'elle ne voyait pas comment faire plus sur cet item, elle ne voit donc pas pourquoi elle n'aurait pas Excellent... c'est un choix devenu arbitraire, qu'ils n'ont même pas à justifier.
De même, elle a demandé à l'inspecteur si elle avait des chances de faire partie de ceux qui auraient l'accélération (fulgurante) de carrière d'un an, réponse : 'Ben, ça va être difficile car on est limité à 30%'. Grosse déception pour cette collègue très investie, qui espérait de bonne foi pouvoir faire partie des 'élus', ça ne sera pas le cas on dirait.
Et puis, tout ça pour gagner 1 an d'échelon, maximum deux fois dans la carrière... non mais sérieusement, vous êtes tous bien conscients de ce gros foutage de gueule? (pardon pour le langage mais bon, là, ras-le-bol, j'ai encore des collègues qui croient que le passage à la hors-classe est automatique pour tout le monde...).
Je persiste à trouver ces nouvelles grilles en lieu et place des notes, infantilisantes et éloignée de notre métier. Sans compter qu'on nous a fait passer la pilule de cette nouvelle évaluation en promettant une super revalorisation : vous gagnez beaucoup plus qu'avant vous?

Je reviens sur ce que j'ai graissé (en attendant que TotoleFracflo revienne). J'ai à nouveau parlé avec un collègue qui m'a, à nouveau, affirmé que le passage à la HC était automatique.
Quelqu'un aurait-il un document "officiel", d'un syndicat ou autre, que je pourrais lui transmettre.

C'est le fameux "les personnels auront vocation a avoir une carrière complète sur au moins deux grades".
Oui nous aurons vacation à tous obtenir la HC (si carrière complète quand même). Ça ne veut pas dire que nous aurons tous la HC.

Visible sur tous les sites de syndicats.
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Balthazaard le Mer 20 Déc 2017 - 20:18
"vocation" c'est sur qu'employer ce genre de terme flou ça ouvre toutes les portes. Dire "une carrière complète se déroulera sur deux grades" c'est sans doute trop simple
ddalcatel
Niveau 8

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par ddalcatel le Mer 20 Déc 2017 - 20:24
Trop simple et surtout trop catégorique. Quand même, faut nous laisser dans le doute pour nous motiver un peu.
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Roumégueur Ier le Mer 20 Déc 2017 - 20:29
@Balthazaard a écrit:"vocation"  c'est sur qu'employer ce genre de terme flou ça ouvre toutes les portes. Dire "une carrière complète se déroulera sur deux grades" c'est sans doute trop simple

Par exemple, actuellement, si on va par là, on a déjà vocation à faire notre carrière sur deux grades... Aucune injonction dans le 'auront vocation'.
pseudo-intello
Niveau 10

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par pseudo-intello le Mer 20 Déc 2017 - 20:48
J'aime la remarque sur la HIS.

Je crois que totolesympa sait que vous êtes tous crevés, blasés (moi moins parce que je bosse pas en ce moment) et veut nous faire marrer un peu, pour changer.


Dernière édition par pseudo-intello le Jeu 21 Déc 2017 - 0:42, édité 1 fois
Cath
Esprit sacré

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Cath le Mer 20 Déc 2017 - 23:35
Zenxya : si le passage à la HC était automatique, ben on aurait supprimé la HC et simplement ajouté des échelons à la classe normale...
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Kimberlite le Mer 20 Déc 2017 - 23:39
@totoleheros a écrit:
@Ponocrates a écrit: Et, oui, il est plus facile d'avoir la paix quand on met les élèves "en activité" sur des projets qui demandent peu de travail disciplinaire et personnel de la part de l'élève.

Moi, non, parce qu'il participe d'un changement de notre mission qui n'est plus d'instruire, pas même d'éduquer mais d'occuper.

D'accord, je comprends mieux votre argumentation. Comme pour vous les projets demandent peu de travail disciplinaire et personnel de la part de l'élève, et comme vous pensez que les réformes en cours sont faits pour occuper au lieu d'instruire, je comprends que vous avez l'impression que tout part en cacahuète...
Vous ne vous sentez plus en phase, ça doit être dur pour vous...
Toi, tu cherches les ennuis, petit coquin.
C'est certain que se sentir en phase avec la réunionite, l'agitation médiatique, numérique et comportementale, avec les nouvelles "compétences" des élèves qui remplacent l'ennuyeuse envie d'apprendre, l'ennuyeuse discipline, ainsi que les inutiles connaissances et méthodes (mes élèves ne savent plus faire le calcul 10X10 mais si on leur colle un portable entre les mains, ils tapent un SMS en un temps record... ceci dit, les recherches d'information, à part le copier-coller, ce n'est pas trop ça), oui, se sentir en phase avec tout ça, c'est bien ça être un enseignant moderne.
Les élèves sont devenus de fantastiques travailleurs, en fait: il suffit de voir les résultats au bac et le succès des TPE (que de beaux projets!).


C'est dommage, cette façon de faire fonctionne visiblement dans les autres pays...
Tu es formateur à l'ESPE, ce n'est pas possible autrement... cette antienne, je l'ai tellement entendue en formation. Ce qui est marrant, c'est quand les formateurs se trouvent en face de personnes qui viennent de l'étranger (vécu en formation avec un italien et une irlandaise), ou qui ont vécu ou enseigné à l'étranger. D'un coup, confrontés aux témoignages de personnes qui savent de quoi elles parlent, le soufflé se dégonfle vite.
Bref, dis-nous précisément quels sont ces autres pays, quelles sont leurs fantastiques méthodes "qui fonctionnent", et donne-nous des preuves (oui, désolée, mais Saint Thomas n'était pas si débile que ça, sur ce point).


mais pour cela il faut des enseignants ouverts au changement et qui s'adaptent aux évolutions de la société... Voilà pourquoi on est si mal classé (dans tous les types de classement d'ailleurs).
Ben voyons. Et la marmotte...
L'ouverture au changement, quand un année on te dit de faire comme ça, et que deux ans après on te dit l'inverse, c'est sûr que c'est vachement productif (récemment, une formatrice nous a expliqué que les travaux de groupe, à cause du bruit et de la difficulté à se concentrer, étaient généralement défavorables aux dys. L'année précédente, une formatrice à la différenciation prônait à tout va le travail de groupe...).


L'enseignant français veut les mêmes salaires que ses voisins européens mais il oublie que ses voisins remplacent un prof au pied levé par exemple, ou font plus d'heures, ou enseignent plusieurs matières.
Apparemment, tu es vraiment formateur ESPE.
Désolée, mais quand on fait biologie ET géologie, on enseigne deux matières. Histoire ET géographie ET EMC, là c'est trois matières. Français ET latin/grec: deux matières. Etc.
Je connais bien le système allemand (et pas trop mal d'autres systèmes). Il faut arrêter de raconter des conneries!
Le remplacement "au pied levé" n'est pas tant "au pied levé" en fait. Un de mes amis était directeur de collège: c'est généralement le directeur qui fait le boulot (et souvent c'est de la garderie plus qu'autre chose), et il a le salaire qui va avec.
Le "plus d'heure" est souvent un calcul erroné: une "heure" d'enseignement est plus courte dans de nombreux pays qu'en France (moins de 55 minutes!).
Et j'aimerais bien avoir, comme nos collègues allemands, de vraies belles conditions de travail avec des locaux corrects, des ordinateurs, etc.
Là, pendant mes heures de trous (merci la réforme, on a de plus en plus d'emplois du temps "troués") je dois partager avec mes collègues (pour un énorme collège) 5 ordis pourris, une photocopieuse et demi (la seconde sert plutôt à dépanner si la première tombe en panne, et elle est hyper lente).
Pas de bureau (à la rigueur on peut squatter le labo, mais on entend en stéréo les cours des deux salles à côté).
Non, franchement, tu es vraiment enseignant?


Et oui, ils gagnent plus mais pour des contreparties qui sont inacceptables ici... et fortement décriées (surtout les RCD sur ce forum.. mais ils préfèrent voir leurs élèves aller en permanence pendant qu'ils s'inscrivent à une formation bidon ou aller en HIS)
Non, c'est pas possible, tu ne peux pas être enseignant...
Des formations bidon? Déjà, on aimerait bien souvent obtenir les formations importantes pour notre métier généralement refusées (brevet de secouriste, formation "voix"... on a même dû se battre pour une formation à la différenciation, qui s'est avérée bien indigente finalement).
D'un côté tu fustige les enseignants de n'être pas à la page et de l'autre tu parles de "formation bidon"... c'est étrange.
Consulte un catalogue du PAF au lieu de raconter des âneries.


Il n'y a rien qui fonctionne car quand il y a une réforme, pour changer notre façon de faire ou d'être
C'est quoi "changer sa façon d'être"? Se fringuer "jeune"?


, il y a 50% des profs qui font et 50% qui ne font pas. Or, pour que ça fonctionne, il faut tout le monde. Et ceux qui ne font pas, ils se plaignent haut et fort et grâce à eux les parents ont une piètre opinion de notre travail.
Tiens... on n'est pas loin de l'argument "si ça ne marche pas, c'est parce qu'on n'a pas assez bien essayé" (à rapprocher aussi d'une célèbre devise Shadock). Moi, c'est marrant, en réunion parents-profs j'ai surtout rencontré des parents mécontents de la dernière réforme et de son manque de clarté (ah, les jolis intitulés de compétences bien cryptiques et l'alignement de points rouges-jaunes-verts...).
Mais évidemment c'est parce que les enseignants se plaignent que l'opinion publique les déconsidère.
Avec ce niveau de logique, nous allons aller loin.

Sur un autre fil, quelqu'un demandait s'il y avait des formateurs ESPE sur le forum. Je crois qu'on en tiens un (bon, désolée, y a aussi des formateurs totalement sympathiques et normaux dans leur façon de penser. J'édite pour le préciser, c'est quand même important de ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain).
Surtout, ne fuis pas, on va pouvoir expérimenter.

PS: zut, j'avais encore pas lu les messages parlant d'une de nos vieilles connaissances du forum.

_________________
Spoiler:
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 10

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par LaMaisonQuiRendFou le Mer 20 Déc 2017 - 23:50
@Kimberlite a écrit:
@totoleheros a écrit:L'enseignant français veut les mêmes salaires que ses voisins européens mais il oublie que ses voisins remplacent un prof au pied levé par exemple, ou font plus d'heures, ou enseignent plusieurs matières.

Apparemment, tu es vraiment formateur ESPE.
Désolée, mais quand on fait biologie ET géologie, on enseigne deux matières. Histoire ET géographie ET EMC, là c'est trois matières. Français ET latin/grec: deux matières. Etc.
Je connais bien le système allemand (et pas trop mal d'autres systèmes). Il faut arrêter de raconter des conneries!
Le remplacement "au pied levé" n'est pas tant "au pied levé" en fait. Un de mes amis était directeur de collège: c'est généralement le directeur qui fait le boulot (et souvent c'est de la garderie plus qu'autre chose), et il a le salaire qui va avec.
Le "plus d'heure" est souvent un calcul erroné: une "heure" d'enseignement est plus courte dans de nombreux pays qu'en France (moins de 55 minutes!).
Et j'aimerais bien avoir, comme nos collègues allemands, de vraies belles conditions de travail avec des locaux corrects, des ordinateurs, etc.
Là, pendant mes heures de trous (merci la réforme, on a de plus en plus d'emplois du temps "troués") je dois partager avec mes collègues (pour un énorme collège) 5 ordis pourris, une photocopieuse et demi (la seconde sert plutôt à dépanner si la première tombe en panne, et elle est hyper lente).
Pas de bureau (à la rigueur on peut squatter le labo, mais on entend en stéréo les cours des deux salles à côté).
Non, franchement, tu es vraiment enseignant?
Je confirme. Pour avoir étudié en partie au lycée en Allemagne, les français n'ont pas grand-chose à envier aux allemands concernant l'enseignement de plusieurs matières (c'est souvent le modèle allemand qui est mis en avant concernant ce sujet). Par exemple, je me rappelle que certaines matières étaient séparées contrairement à ce qui se fait en France : histoire et géographie étaient des matières distinctes, de même que physique et chimie. J'avais donc une prof qui faisait chimie et français, un autre géographie et autre chose (mais pas histoire), et le prof principal mathématiques et EPS (ça c'était très drôle de mon point de vue).


Dernière édition par Thalia de G le Jeu 21 Déc 2017 - 4:28, édité 1 fois (Raison : Balises rectifiées)
avatar
Plutarque
Niveau 7

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Plutarque le Jeu 21 Déc 2017 - 13:41
@Kimberlite a écrit:Désolée, mais quand on fait biologie ET géologie, on enseigne deux matières. Histoire ET géographie ET EMC, là c'est trois matières. Français ET latin/grec: deux matières.

Difficile d'être d'accord avec toi sur la partie en gras. Quand on dit que Histoire ET Géographie ET EMC sont bien trois matières (ce avec quoi je suis pleinement d'accord), il est aberrant de dire que Latin ET Grec n'en forment qu'une...
avatar
Guermantes729
Habitué du forum

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Guermantes729 le Jeu 21 Déc 2017 - 13:45
@Plutarque a écrit:
@Kimberlite a écrit:Désolée, mais quand on fait biologie ET géologie, on enseigne deux matières. Histoire ET géographie ET EMC, là c'est trois matières. Français ET latin/grec: deux matières.

Difficile d'être d'accord avec toi sur la partie en gras. Quand on dit que Histoire ET Géographie ET EMC sont bien trois matières (ce avec quoi je suis pleinement d'accord), il est aberrant de dire que Latin ET Grec n'en forment qu'une...


je crois que Kimberlite voulait dire que

Français/latin=2 matières
et
Français/grec=2 matières

et en effet, Français ET latin ET grec feraient 3 matières

m'enfin, c'est comme cela que je l'ai compris Smile
lessay
Niveau 6

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par lessay le Jeu 21 Déc 2017 - 14:27
L'origine du mal est la sécurité de l'emploi.
Si elle n'existait pas, les professeurs auraient peur de perdre leur boulot en cas de non application des consignes des corps d'inspections et du ministère.
On voit les résultats sur nos enfants, avenir de la France.

A quand un ministre clairvoyant à ce sujet ?

Quel boulet

_________________
- Encore en vacances ? Déjà fatiguée ?
- Oui, vivement la rentrée que je me repose !
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Kimberlite le Ven 22 Déc 2017 - 0:52
@Plutarque a écrit:
@Kimberlite a écrit:Désolée, mais quand on fait biologie ET géologie, on enseigne deux matières. Histoire ET géographie ET EMC, là c'est trois matières. Français ET latin/grec: deux matières.

Difficile d'être d'accord avec toi sur la partie en gras. Quand on dit que Histoire ET Géographie ET EMC sont bien trois matières (ce avec quoi je suis pleinement d'accord), il est aberrant de dire que Latin ET Grec n'en forment qu'une...
Désolée, j'avais d'abord juste mis latin, et j'ai mis une barre par flemme de mettre un et/ou.
Non, je ne considère pas que latin et grec = une matière (en plus j'ai fait du latin, na!).

_________________
Spoiler:
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Thalia de G le Ven 22 Déc 2017 - 6:41
Quelque chose m'intrigue.
@totolehéros poste avant-hier ce qui ressemble à une provocation et ne revient plus s'expliquer bien qu'il se soit connecté au moins deux fois hier.
De deux choses l'une : il ricane en constatant le trouble qu'il a pu semer, il n'a pas le courage de répondre.
Nous avons déjà eu de longues discussions sur le ppcr http://www.neoprofs.org/t98593-accord-ppcr?highlight=PPCR  et je crois que le plus simple est de ne plus poster sur ce topic, à moins qu'il ne se présente comme il lui a été demandé par Derborence.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Lefteris le Ven 22 Déc 2017 - 19:33
@Cath a écrit:Zenxya : si le passage à la HC était automatique, ben on aurait supprimé la HC et simplement ajouté des échelons à la classe normale...
C'est aussi limpide que ça. Le fait  d' "avoir vocation à dérouler sa carrière sur deux grades" signifie a contrario , et surtout que le l'on n'a pas vocation au 3e grade . De fait, c'est un grade fonctionnel, pas un allongement d'une carrière revalorisée.

De plus , il faut un RdV de carrière pour la HC. Pourquoi donc si c'était automatique ? La réalité, c'est qu'il faudra être proposé, que l'assiette des promouvables ne sera pas extensible, et que ne passeront que les proposés.
Le PPCR (qui allonge globalement les carrières, et a pour but de réduire la masse salariale, ne l'oublions pas) est une entaille dans la notion de  fonction publique de carrière,  et un pas vers la fonction publique d'emploi. Donc vers la destruction du statut qui offre quand même  des garanties d'indépendance, sépare le grade de l'emploi.
D'ailleurs, preuve de ce qui précède : qu'est-ce qui est fourgué en même temps que les pseudo-revalorisations ? Une évaluation managériale et floue  ne prenant pratiquement pas en compte le métier (1 item sur 11), la fin des barèmes, et l'"accompagnement", qui est en fait une menace permanente contre les récalcitrants.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum