Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Article du monde : Les diplômés de banlieue  Empty Article du monde : Les diplômés de banlieue

par pitchounette le Ven 5 Jan 2018 - 16:42
voici un nouvel article, où je n'ai pas pu m'empêcher de faire le parallèle avec mes anciens élèves "
Les diplômés de banlieue face au « mur » de l’emploi
Pour remédier à l’« hérésie économique » de l’entre-soi dans l’entreprise, certaines sociétés revoient leur mode de recrutement.
Avec sa double licence et son master, ses « bons » stages et sa niaque, on pourrait croire que Sofiane Hadji a tous les atouts pour franchir « le mur de Berlin », comme il l’appelle, qui le sépare des entreprises et de l’emploi. Mais c’est tout le contraire. Le jeune homme de 22 ans figure parmi les profils les plus discriminés de France : les diplômés de l’enseignement supérieur issus de l’immigration et des quartiers populaires.


Comment cela va se passer si on va vers le 100% apprentissage?

L'article est en entier sur le site du monde (voir l'article)

Attention article en entier si on est abonné.

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
avatar
User28419
Niveau 8

Article du monde : Les diplômés de banlieue  Empty Re: Article du monde : Les diplômés de banlieue

par User28419 le Ven 5 Jan 2018 - 20:54
@pitchounette a écrit:voici un nouvel article, où je n'ai pas pu m'empêcher de faire le parallèle avec mes anciens élèves "
Les diplômés de banlieue face au « mur » de l’emploi
Pour remédier à l’« hérésie économique » de l’entre-soi dans l’entreprise, certaines sociétés revoient leur mode de recrutement.
Avec sa double licence et son master, ses « bons » stages et sa niaque, on pourrait croire que Sofiane Hadji a tous les atouts pour franchir « le mur de Berlin », comme il l’appelle, qui le sépare des entreprises et de l’emploi. Mais c’est tout le contraire. Le jeune homme de 22 ans figure parmi les profils les plus discriminés de France : les diplômés de l’enseignement supérieur issus de l’immigration et des quartiers populaires.


Comment cela va se passer si on va vers le 100% apprentissage?

L'article est en entier sur le site du monde (voir l'article)

Attention article en entier si on est abonné.

Ici, on est sur le cas d'un étudiant bien formé, c'est d'autant plus affligeant... Je ne comprends pas qu'on sélectionne aujourd'hui encore les gens sur leurs origines ou leurs situations sociales (réelles ou supposées). C'est un véritable gâchis pour la France, un cancer.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum