Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Le sujet de réflexion au brevet (français)

par Salsepareille le Dim 25 Mar 2018 - 18:51
Bonjour,
Je me souviens vaguement avoir lu, quelque part, que pour le sujet de réflexion au brevet, on ne demande nullement aux élèves de développer thèse/antithèse. On attend simplement d'eux une thèse, étayée par des arguments et des exemples précis.
Impossible de remettre la main sur ce texte (j'ai cherché dans les programmes, sur le BO...). Quelqu'un aurait-il ce texte?
Ou bien, quelqu'un aurait-il les modalités précises de cette épreuve pour le brevet?

Un grand merci.
avatar
Audrey
Oracle

Re: Sujet de réflexion au brevet

par Audrey le Dim 25 Mar 2018 - 18:52
Je ne suis pas certaine que ce soit précisé dans un texte officiel, en revanche, c'est dit chaque année dans les corrigés officiels du brevet qu'on nous distribue.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Amaliah
Empereur

Re: Sujet de réflexion au brevet

par Amaliah le Dim 25 Mar 2018 - 19:03
J'ai surtout l'impression que ça dépend du sujet : quand le sujet demande "En quoi...?", naturellement on peut y répondre par plusieurs paragraphes argumentatifs qui s'enchaînent. Quand le sujet invite à prendre position, on peut faire deux parties, ce qui n'est pas moins difficile en fait vu que dans tous les cas la longueur attendue est de deux pages.
Comme le dit Audrey, les corrigés s'en tiennent au minimum.
kortel
Niveau 1

Sujet de réflexion : thèse... et antithèse ?

par kortel le Dim 22 Avr 2018 - 7:51
Bonjour !

Voilà : j'ai un souci de taille qui me hante depuis maintenant plusieurs années et je viens vous demander votre avis.
Depuis que j'ai des classes de troisième, je veille toujours à leur apprendre comment rédiger un texte argumentatif en deux parties, j'ai nommé nos bonnes vieilles thèse et antithèse. Néanmoins, dans l'optique du Brevet, n'est-ce pas une perte de temps ? En effet, il est toujours systématiquement précisé (je cite les consignes de correction du brevet 2017) : "On n'attend pas de leur part une réflexion contradictoire mais une réflexion argumentée". Du coup, pour les sujets qui s'y prêtent, mes pauvres élèves, fort scrupuleux, se retrouvent à essayer de rédiger un texte argumentatif avec une intro, la thèse (3 arguments bien développés), la transition, l'antithèse (3 arguments) et la conclusion en une heure et demie, ce qui est loin d'être évident. Comment procédez-vous ? Leur dites-vous de se contenter de prendre parti et de ne proposer que 3 arguments ? Ou faites-vous comme moi ? J'ai bien conscience que ma "méthode" les prépare peut-être un peu mieux à la voie générale... mais chaque chose en son temps, non ?
Pour être sûr d'être bien compris, je reprends le sujet de l'année dernière : "Pensez-vous comme Jean Giono que la ville soit un lieu hostile ? ". Qu'attendez-vous ? A quoi les préparez-vous ?
1) Intro + thèse (oui OU non) avec 3 arguments + conclusion
2) Intro + thèse + transition + antithèse + conclusion
Merci d'avance pour vos réponses et bon dimanche !
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Sujet de réflexion au brevet

par Iphigénie le Dim 22 Avr 2018 - 7:56
Ben, il faut leur dire de lire le sujet:
si on demande une réflexion argumentée mais non contradictoire, ils font une réflexion argumentée mais non contradictoire.
S'il n'y a pas de consigne particulière et qu'ils argumentent thèse et antithèse c'est très bien( à condition de conclure autrement que pas "c'est comme on veut")...
Où est le problème? qui peut le plus peut le moins, non?
kortel
Niveau 1

Re: Sujet de réflexion au brevet

par kortel le Dim 22 Avr 2018 - 8:03
Oui, effectivement, c'est très bien de proposer thèse et antithèse ! Mais c'est aussi beaucoup plus dur et vu la durée de l'épreuve, ça rend les choses très compliquées pour certains élèves. C'est pourquoi je me demande s'il n'est pas plus raisonnable de leur conseiller de ne faire "que" la thèse et de la faire bien au lieu de s'embarquer dans thèse et antithèse et, par manque de temps, de rendre un travail de qualité moyenne. En gros : "j'en fais moins mais je le fais bien" au lieu de "je fais la totale mais c'est moyen". D'autant plus, au regard des critères de notation, les élèves ne seraient pas pénalisés. Ce n'est pas que je sois partisan du moindre effort, bien au contraire, mais je vois bien (et je le comprends aisément), qu'une heure et demie pour intro, thèse, tr, antithèse et conclusion, c'est quand même difficile. Qui peut le moins ne peut pas toujours le plus :'(
chmarmottine
Fidèle du forum

Re: Sujet de réflexion au brevet

par chmarmottine le Dim 22 Avr 2018 - 8:04
Bonjour, je m'incruste dans la discussion ... en tant que maman ...
Ma fille est en 3ème et préfère de loin les sujets d'argumentation, sauf que je n'ai vu passer aucune méthode dans le classeur de français. Est-ce normal ? Sinon, comment puis-je remédier à cela ?
Merci !
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Sujet de réflexion au brevet

par Iphigénie le Dim 22 Avr 2018 - 8:34
@kortel a écrit:Oui, effectivement, c'est très bien de proposer thèse et antithèse ! Mais c'est aussi beaucoup plus dur et vu la durée de l'épreuve, ça rend les choses très compliquées pour certains élèves. C'est pourquoi je me demande s'il n'est pas plus raisonnable de leur conseiller de ne faire "que" la thèse et de la faire bien au lieu de s'embarquer dans thèse et antithèse et, par manque de temps, de rendre un travail de qualité moyenne. En gros : "j'en fais moins mais je le fais bien" au lieu de "je fais la totale mais c'est moyen". D'autant plus, au regard des critères de notation, les élèves ne seraient pas pénalisés. Ce n'est pas que je sois partisan du moindre effort, bien au contraire, mais je vois bien (et je le comprends aisément), qu'une heure et demie pour intro, thèse, tr, antithèse et conclusion, c'est quand même difficile. Qui peut le moins ne peut pas toujours le plus :'(
Dans ce cas il faut leur dire de n'argumenter que "d'un côté", sauf si le sujet spécifie l'inverse?
kortel
Niveau 1

Re: Sujet de réflexion au brevet

par kortel le Dim 22 Avr 2018 - 8:35
Ben.. c'est ce que je me dis mais.. je ne voudrais pas faire de bêtises... Comment procédez-vous Iphigénie ?
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Sujet de réflexion au brevet

par Iphigénie le Dim 22 Avr 2018 - 8:38
Argghhh je ne procède plus, suis en retraite Wink et plutôt habituée au lycée: mes années de collège remontent à Mathusalem. Laughing
D'autres plus en activité te répondront sans doute (on peut me tutoyer malgré le grand âge, hein!)
Mais ça me paraît être le bon sens, non? Wink
kortel
Niveau 1

Re: Sujet de réflexion au brevet

par kortel le Dim 22 Avr 2018 - 8:40
Oui, tu as probablement raison. Mais je suis un flippé de nature et j'ai toujours peur de mal faire. Puis... le bon sens et l'EN, ça fait deux quand même !
avatar
lisontine
Niveau 6

Re: Sujet de réflexion au brevet

par lisontine le Dim 22 Avr 2018 - 8:51
En ce qui me concerne, je leur explique qu'il faut commencer par analyser le sujet et qu'à partir de là ils peuvent bâtir leur plan.
Tous les sujets proposés en 3e ne fonctionnent pas selon thèse/antithèse et en 1h30 on ne peut attendre d'eux autant d'arguments.
En gros il y a le sujet antithétique classique : avantages/inconvénients, pour/contre ; il y a le sujet où on leur demande plutôt d'expliquer la cause et de proposer des solutions et enfin le sujet plus thématique du genre "A quoi servent les voyages ?".
kortel
Niveau 1

Re: Sujet de réflexion au brevet

par kortel le Dim 22 Avr 2018 - 8:54
Oui, oui, je suis d'accord Lisentine et je procède de la même façon. Pour les sujets qui n'appellent pas d'antithèse, pas de problème. Mais en ce qui concernerait un "Selon vous, est-il intéressant de voyager", qu'attendriez-vous ? Le choix d'une thèse avec 3 ou 4 arguments ? ou thèse / antithèse avec deux arguments pour chaque partie au lieu de 3 ?
avatar
lisontine
Niveau 6

Re: Sujet de réflexion au brevet

par lisontine le Dim 22 Avr 2018 - 9:02
@kortel a écrit:Oui, oui, je suis d'accord Lisentine et je procède de la même façon. Pour les sujets qui n'appellent pas d'antithèse, pas de problème. Mais en ce qui concernerait un "Selon vous, est-il intéressant de voyager", qu'attendriez-vous ? Le choix d'une thèse avec 3 ou 4 arguments ? ou thèse / antithèse avec deux arguments pour chaque partie au lieu de 3 ?

Dans ce cas j'attends le choix d'une thèse simplement avec au moins trois arguments. En 1h30 ils n'ont guère le temps de faire plus car j'exige une intro, une conclusion, des exemples pertinents. Sinon ça ne ressemble à rien.
kortel
Niveau 1

Re: Sujet de réflexion au brevet

par kortel le Dim 22 Avr 2018 - 9:09
Ok... hé bien je crois que je vais me ranger à vos conseils alors. Ca me semble beaucoup plus judicieux et raisonnable ! Merci beaucoup Smile Si d'autres veulent donner leur point de vue, il est le bienvenu Smile
avatar
Euthyphron
Niveau 5

Re: Sujet de réflexion au brevet

par Euthyphron le Dim 22 Avr 2018 - 9:21
Tout ceci me semble mettre en évidence la difficulté qu'il y a à produire un texte de réflexion sans faire de philosophie.
On a bien sûr le droit de me répondre qu'il s'agit de produire un texte argumentatif, et non un texte de réflexion. Mais la différence est-elle si clairement marquée?
Dans ce cas, c'est, il me semble, à la consigne de fixer arbitrairement ce qui doit être fait. Mais je n'ai jamais compris l'intérêt d'imposer une antithèse. Et lorsque les bambins arrivent en terminale, il est difficile de leur expliquer qu'il ne faut pas se contredire!
avatar
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Re: Sujet de réflexion au brevet

par Salsepareille le Dim 22 Avr 2018 - 9:38
Je leur explique qu'ils doivent choisir une thèse et la défendre avec 2, 3 ou 4 arguments bien pertinents.

Mais je me suis moi-même posé la question, trouvant les consignes très floues et n'ayant pas ma réponse dans les textes officiels, hormis dans la correction du dernier brevet (donc:: pas un texte officiel).

Je crois que tout développement avec bon sens est bon (pour le brevet).

Maintenant au niveau de la méthode, tous les élèves que j'ai vus appliquer thèse / antithèse font un devoir contradictoire, sans aucune nuance. Je pense qu'il vaut mieux apprendre la méthode petit à petit, leur apprendre à bien développer d'abord un seul point de vue. PUis, au lycée, leur apprendre l'art de la nuance. Mais ce serait bien qu'il y ait une consigne officielle pour harmoniser tout ça.
kortel
Niveau 1

Re: Sujet de réflexion au brevet

par kortel le Dim 22 Avr 2018 - 10:17
Effectivement, une fois encore, je me nous trouve bien désemparés... On ne nous donne aucune consigne précise et, comme d'habitude, à nous de nous démer.... dépatouiller. Encore merci pour tous vos avis. Une dernière question svp : leur apprenez-vous tout de même la méthode thèse / antithèse dès la troisième ? Parce que si ce n'est pas le cas, j'entends déjà râler les collègues de lycée...
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: Sujet de réflexion au brevet

par Delia le Dim 22 Avr 2018 - 10:35
Pour donner des consignes précises, il faut avoir travaillé à fond la question...

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Haynee
Niveau 7

Re: Sujet de réflexion au brevet

par Haynee le Dim 22 Avr 2018 - 11:07
Depuis que le sujet d'argumentation existe au Brevet, il a toujours été précisé dans les consignes de correction de mon académie (et d'autres, que j'ai pu lire grâce à des collègues, y compris dans les centres étrangers dont certains maintiennent un niveau acceptable pour le DNB, là où, en métropole, on a renoncé depuis longtemps) qu'on ne devait pas attendre de réflexion contradictoire.

Je dis donc à mes élèves de ne faire un développement qu'en une seule partie, avec quatre arguments au moins, bien développés, on travaille la recherche d'exemples littéraires/culturels ou historiques plutôt qu'empruntés à la vie quotidienne (et selon les sujets des annales, ce n'est pas toujours simple), et je les invite à caser une concession pour la forme, au tout début ou tout à la fin du devoir selon leur inspiration. En général, je ne suis pas mécontente du résultat obtenu. Pas de mauvaise surprise non plus lorsque je jette un œil à la note globale de mes élèves au DNB.

Je leur indique par contre que lorsqu'ils seront en 2de, ils verront que la méthode d'un devoir d'argumentation est plus élaborée que ce que nous voyons au collège (je leur parle brièvement d'antithèse et de synthèse, surtout pour les mettre en garde si papa/maman/le poisson rouge veut se mêler de leur DM et les conduire sur un plan de la sorte).
avatar
JEAN22
Niveau 1

Re: Sujet de réflexion au brevet

par JEAN22 le Dim 22 Avr 2018 - 11:39
@Haynee a écrit:Depuis que le sujet d'argumentation existe au Brevet, il a toujours été précisé dans les consignes de correction de mon académie (et d'autres, que j'ai pu lire grâce à des collègues, y compris dans les centres étrangers dont certains maintiennent un niveau acceptable pour le DNB, là où, en métropole, on a renoncé depuis longtemps) qu'on ne devait pas attendre de réflexion contradictoire.

Je dis donc à mes élèves de ne faire un développement qu'en une seule partie, avec quatre arguments au moins, bien développés, on travaille la recherche d'exemples littéraires/culturels ou historiques plutôt qu'empruntés à la vie quotidienne (et selon les sujets des annales, ce n'est pas toujours simple), et je les invite à caser une concession pour la forme, au tout début ou tout à la fin du devoir selon leur inspiration. En général, je ne suis pas mécontente du résultat obtenu. Pas de mauvaise surprise non plus lorsque je jette un œil à la note globale de mes élèves au DNB.

Je leur indique par contre que lorsqu'ils seront en 2de, ils verront que la méthode d'un devoir d'argumentation est plus élaborée que ce que nous voyons au collège (je leur parle brièvement d'antithèse et de synthèse, surtout pour les mettre en garde si papa/maman/le poisson rouge veut se mêler de leur DM et les conduire sur un plan de la sorte).

Oui, entièrement d'accord. Et encore, 3 arguments - pas forcément 4 - c'est déjà pas mal et minimal dès lors qu'ils sont correctement développés dans des paragraphes solidement construits. Idem pour l'intro., les recommandations de correction plaident plutôt pour une intro. en 2 ou 3 phrases (et non canonique comme au lycée), c'est la même chose pour la conclusion. Évidemment, on valorise les élèves qui proposent des intro. et conclusion plus étoffées mais on ne pénalise pas pour autant ceux qui ne le font pas.
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Sujet de réflexion au brevet

par Sphinx le Dim 22 Avr 2018 - 14:12
Je leur apprends à faire thèse/antithèse en leur expliquant que c'est plus que ce qu'on leur demandera au brevet, où ils pourront se contenter d'une seule thèse, mais que 1) c'est important pour eux d'apprendre à envisager les différents aspects d'un problème au lieu de rester coincés sur l'opinion qu'ils avaient dès avant de commencer à réfléchir et 2) qu'on leur en demandera bien plus en dissertation au lycée, aussi il vaut mieux commencer à s'y préparer tout de suite.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

kortel
Niveau 1

Re: Sujet de réflexion au brevet

par kortel le Dim 22 Avr 2018 - 14:48
Parfait ! Un grand merci Smile
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Sujet de réflexion au brevet

par Elaïna le Dim 22 Avr 2018 - 15:20
celinesud a écrit:Bonjour, je m'incruste dans la discussion ... en tant que maman ...
Ma fille est en 3ème et préfère de loin les sujets d'argumentation, sauf que je n'ai vu passer aucune méthode dans le classeur de français. Est-ce normal ? Sinon, comment puis-je remédier à cela ?
Merci !

Certains profs (dont je fais partie) ne font pas de "cours de méthode" mais seulement des exercices.
D'autant que "la méthode" en français comme en Hg, c'est très mouvant, et le problème des élèves c'est bien souvent non pas la méthode mais le manque de connaissance (du cours et de culture générale).

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Sujet de réflexion au brevet

par JPhMM le Dim 22 Avr 2018 - 17:44
Ficht(r)e !

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Contenu sponsorisé

Re: Sujet de réflexion au brevet

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum