Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
jeanne
Neoprof expérimenté

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par jeanne le Dim 6 Oct 2019 - 21:05
Lectiole, c'est terrible... Mon fils, qui est rentré en PS en septembre, a un AVS individuel pour 12 heures, mais son handicap est d'abord moteur : quand on a fait le dossier MDPH, il ne marchait pas. L'AVS est formé, impliqué, mais... handicapé lui-même. Il marche avec une canne et ne peut pas porter notre enfant. La situation est absurde. Et comme pour ta fille, quand l'AVS n'est pas là, notre fils ne peut pas aller à l'école, et évidemment il n'a pas le droit du tout d'aller au périscolaire le matin ou le soir. Cette obligation de scolarisation à trois ans, mais l'impossibilité de scolariser un enfant handicapé me rend très amère.
lene75
lene75
Esprit sacré

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par lene75 le Dim 6 Oct 2019 - 21:14
@jeanne a écrit:Lectiole, c'est terrible... Mon fils, qui est rentré en PS en septembre, a un AVS individuel pour 12 heures, mais son handicap est d'abord moteur : quand on a fait le dossier MDPH, il ne marchait pas. L'AVS est formé, impliqué, mais... handicapé lui-même. Il marche avec une canne et ne peut pas porter notre enfant. La situation est absurde. Et comme pour ta fille, quand l'AVS n'est pas là, notre fils ne peut pas aller à l'école, et évidemment il n'a pas le droit du tout d'aller au périscolaire le matin ou le soir. Cette obligation de scolarisation à trois ans, mais l'impossibilité de scolariser un enfant handicapé me rend très amère.

C'est délirant !

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
lectiole
lectiole
Fidèle du forum

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par lectiole le Dim 6 Oct 2019 - 22:27
Nous ne pouvons pas non plus la mettre en périscolaire ou à la cantine (l'AVS n'est pas habilité à l'aider à tenir ses couverts. Pas un reproche aux AVS mais... par rapport aux enfants adaptés de moins de 6 ans en général, c'est quand même peu adapté).
Donc l'école obligatoire à 3 ans ? Quel intérêt à partir du moment où les parents d'enfants handicapés travaillent et ne peuvent pas les amener tous les jours à 8h30 pour les reprendre à 11h45 ? Si on ne travaillait pas, on pourrait les garder chez soi hormis pour la sociabilisation. Mais vu qu'ils étaient 97% déjà scolarisés et que les 3% restants étaient en partie les enfants handicapés, c'était inhumain de mettre la charrue avant les bœufs et de ne pas créer de structures adaptées pour les 3-6 ans.
Il leur faut un AVS. Au mieux, c'est 12 h. Pour ma fille, c'est 3h30 parce que la MDPH a fait n'importe quoi. Handicap à 80% ? AVS mutualisée. J'ai téléphoné tout de suite. On m'a dit de faire un recours. Encore 4 mois d'attente.
J'ai demandé à ce que ma fille aille en PS, mais comme elle a 4 ans, même si elle a passé la première année de sa vie sur un lit d'hôpital reliée à des tubes d'où un retard d'au moins un an, ils ne veulent pas. C'est MS officiellement et PS/MS dans les faits... mais pour une seule matinée par semaine, en même temps, ça n'est pas très dérangeant. C'est juste qu'elle pourrait peut-être prendre le rythme de la PS mais alors la MS ???
L'impossibilité de scolariser un enfant handicapé à 3 ans me rend aussi très amère. Ils n'y ont mis aucun moyen. Attribuer un AVS avec une canne à un enfant qui doit être porté est stupide. Mais ça doit rentrer dans leurs statistiques même si humainement, c'est intenable. Pour notre fille, on a rencontré l'AVS deux jours avant la rentrée et elle n'est pas formée à son handicap même si ça se passe à peu près bien. Mais je ne vois pas comment notre fille peut intégrer ce qu'est une école, comprendre où elle se trouve, s'habituer aux autres enfants avec une seule matinée par semaine. Un enfant qui n'a pas de handicap pleure parfois tout le premier mois et là, hop ! On plonge l'enfant handicapé pour quelques heures dans une salle de classe, bruyante, avec beaucoup de nouveaux éléments...
Comme à la crèche, elle est maintenant la plus âgée parce que les deux autres enfants handicapés de moins de 6 ans vont à l'école, mais pas la sienne, la loi Blanquer nous a bouleversés dans une organisation qui allait très bien vu qu'à la crèche, elle a ses repères, qu'elle progresse à son rythme (elle commence à faire de la peinture, à reconnaître les animaux lors des sorties, à pointer du doigt...) là où à l'école il y a forcément un décalage. Il lui faudrait un établissement adapté mais il n'y en a pas avant 6 ans !

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
Kimberlite
Kimberlite
Neoprof expérimenté

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par Kimberlite le Dim 6 Oct 2019 - 22:53
Y aurait pas moyen de médiatiser ce scandale (c'est foutrement scandaleux, ce genre de situations!)?

Je ne sais comment exprimer combien ça me désole, pour toi et tous les parents dans des situations similaires.
K.

_________________
Spoiler:
Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
Cassius
Cassius
Niveau 5

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par Cassius le Lun 7 Oct 2019 - 6:04
@Cassius a écrit:
@Verdurette a écrit:Effectivement, l'immense majorité des enfants de 3 ans sont scolarisés en maternelle. Ces 3% représentent peu d'enfants, mais parmi eux il y a un nombre conséquent d'enfants vivant dans des conditions de grande précarité socio-culturelle, dont la mère ne travaille pas.  Pour eux, ce sera une bonne chose.

Et qu'est-ce qui les fera venir à l'école encore plus qu'avant? La maréchaussée qui vient les chercher à la maison puis les ramène le soir?

Donc comme d'habitude il ne s'agit pas de s'attaquer aux inégalités. Nous avons bien une mesure qui ne fait que conforter l'idéologie de destruction du public en faveur du privé.
Fenrir
Fenrir
Habitué du forum

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par Fenrir le Lun 7 Oct 2019 - 6:38
Tu en doutais encore ?

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
Cassius
Cassius
Niveau 5

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par Cassius le Lun 7 Oct 2019 - 6:42
Non, mais chaque mesure qui a l'air de lutter contre des inégalités n'est que le camouflage d'une distribution d'avantages aux affidés du néo-libéralisme et le grand soir est toujours aussi lointain.
lene75
lene75
Esprit sacré

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par lene75 le Lun 7 Oct 2019 - 6:45
Tout ça aussi pour de la communication politique... officiellement vos enfants sont scolarisés, même si ce n'est que pour 3h, même si c'est pire que de ne pas l'être, même si, dans certains cas ça peut remettre en cause pour les parents la possibilité de travailler, dans les chiffres, ce sont des enfants handicapés scolarisés en milieu ordinaire, qui plus est avec AVS. Tout va bien, donc, nous avons un gouvernement qui réussit là où les autres ont échoué : intégrer les enfants en situation de handicap. C'est à vomir...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
lectiole
lectiole
Fidèle du forum

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par lectiole le Lun 7 Oct 2019 - 7:47
Quand je discute au CAMPS avec les autres mamans d'enfants handicapés, elles n'ont pas non plus eu d'AVS ou en ont aussi eu un pour 3 h / semaine, mais elles sont plus fatalistes que moi et me disent :
"C'est toujours comme ça à la première demande."
Ou :
"Mais je le mets à l'école quand même. Maintenant, ils ne peuvent plus le refuser !"

Et j'ai vu son enfant ramené en salle d'attente 10 minutes plus tard en train de hurler et de se rouler par terre parce qu'il était ingérable pendant sa séance (séance où trois adultes formés, habitués à recevoir quotidiennement des enfants handicapés, encadrent un groupe de 3 enfants). Là, j'ai imaginé cet enfant 26h par semaine dans une classe sans AVS mais avec 30 autres élèves, une PE et une ATSEM. Imaginez ce que vit l'enseignant(e) au quotidien : faire cours avec un enfant qui ne sait pas parler, hurle, se roule par terre, ne comprend pas ce qu'elle lui demande... et que trois adultes formés ne parviennent pas à gérer dix minutes quand il est en état de crise.
Et s'il y en a deux dans la  classe ?
Bien sûr qu'il faut un(e) AVS (AESH) ! À la crèche, pour ma fille, il y a toujours une personne en renfort. Mais pas à l'école maternelle et je ne vois pas comment un(e) enseignant(e) peut gérer une telle situation. L'enseignant a une classe entière, un programme à boucler, donc comment gérer en même temps un enfant qui a des troubles neurologiques entraînant une reconnaissance de son handicap à plus de 80% tout en faisant cours ?

La scolarisation des enfants handicapés, oui, bien sûr, mais avec des moyens. Là on les a scolarisés sans investir dans leur sécurité et leur encadrement tout en se servant de cette mesure pour justifier les subventions accordées aux écoles maternelles privées par les municipalités.

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
neomath
neomath
Neoprof expérimenté

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par neomath le Lun 7 Oct 2019 - 9:45
@lectiole a écrit:[...]
Ils scolarisent quand ça les arrange mais quand la scolarisation obligatoire coûte trop cher à l'EN, elle n'est pas obligatoire.
:/
Ou alors c'est scolarisation obligatoire pour tous les enfants sauf pour ma fille. Possible aussi.[...]



Nous étions quelques uns à signaler que cette réforme, parfaitement inutile au regard de la question qu'elle prétendait adresser, était juste une manœuvre pour faire un gros chèque à l'enseignement privé. Votre scandaleuse situation démontre à quel point nous avions raison.

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
ar_angar
ar_angar
Niveau 9

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par ar_angar le Lun 7 Oct 2019 - 10:16
De la même façon, l'inclusion de tout le monde se faisant à moyens plus faibles, on ne gagtne que sur le plan comptable...

_________________
C'est en forgeant qu'on devient forgeron.. Vous allez rire, j'ai un marteau !
lectiole
lectiole
Fidèle du forum

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par lectiole le Lun 7 Oct 2019 - 13:21
@neomath a écrit:
@lectiole a écrit:[...]
Ils scolarisent quand ça les arrange mais quand la scolarisation obligatoire coûte trop cher à l'EN, elle n'est pas obligatoire.
:/
Ou alors c'est scolarisation obligatoire pour tous les enfants sauf pour ma fille. Possible aussi.[...]



Nous étions quelques uns à signaler que cette réforme, parfaitement inutile au regard de la question qu'elle prétendait adresser, était juste une manœuvre pour faire un gros chèque à l'enseignement privé. Votre scandaleuse situation démontre à quel point nous avions raison.

De fait : les IME et UE2A (désolée pour les sigles mais il n'y a que ça quand on a des enfants handicapés) ne prennent les enfants qu'à partir de 6 ans. Il n'y a qu'une seule UEM dans tout le département : le ministre Blanquer le sait vu qu'il est venu y prendre la pose devant les journalistes. Mais une seule UEM, ça veut dire une classe de 10 enfants autistes alors qu'ils sont bien plus.
Là où il y a un besoin criant de structures adaptées pour ces enfants de 3 à 6 ans qui ont besoin de soins et de rééducation en plus de leur scolarisation, on attend. Ça va prendre quelques années...
Mais il aurait été souhaitable de rendre la scolarisation obligatoire à 3 ans après leur création au lieu de se précipiter. Ce n'est pas seulement pour ma fille que c'est un scandale. On m'a indiqué au CAMPS que demander une place dans telle ou telle structure pour ses 6 ans est peine perdue car il y a 5 à 6 ans de liste d'attente. Et au lieu d'investir pour les enfants autistes, trisomiques ou autre qui ont besoin de structures adaptées, l'état s'empresse de financer les écoles maternelles privées !

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
Cassius
Cassius
Niveau 5

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par Cassius le Lun 7 Oct 2019 - 15:26
Les autistes, les trisomiques et les autres ne ruisselleront pas autant que les élèves du privé. Tout ceci manque tellement de décence.
lectiole
lectiole
Fidèle du forum

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par lectiole le Lun 7 Oct 2019 - 16:12
Complètement.
Ma fille a une maladie orpheline liée à l'épilepsie et à l'autisme. Donc je croise depuis sa naissance beaucoup d'enfants à peu près dans le même cas qu'elle avec des maladies dont je ne soupçonnais pas l'existence : le syndrome de Dravet, le syndrome de West, le syndrome de Lennox-Gastaut... les troubles du spectre autistique, les troubles envahissants du comportement, etc.
Ils ont besoin de progresser à leur rythme. Or si on leur propose seulement de les faire passer d'une classe à l'autre... ??? Quel intérêt hormis économique ?
À 4 ans, ma fille ne sait pas parler. Je ne vois pas comment elle pourrait apprendre à lire et à écrire à 6 ans. Je ne dis pas qu'il n'y a pas de progrès : je suis très fière qu'à 4 ans, elle soit propre de jour comme de nuit par exemple. Mais je suis lucide et consciente qu'elle a besoin de progresser à son rythme et que l'école pour tous est une aberration. Un enfant qui a un handicap a besoin de plus de moyens, pas des mêmes moyens parce qu'apprendre ce que les autres enfants apprennent naturellement va lui demander beaucoup plus de temps. Pour qu'elle apprenne à marcher, j'ai dû aller avec elle trois fois par semaine chez 6 kinés différents pendant deux ans.
Et je me fiche complètement du temps qu'elle met à apprendre telle ou telle chose.
Mais à l'école, les enfants doivent tous progresser au même rythme selon leur classe d'âge par paquet de 30 dans la même classe. On fait passer la pilule au nom de l'égalité (ou de l'égalité des chances) comme si l'école inclusive était un progrès, la reconnaissance que les enfants handicapés sont des enfants comme les autres. Je constate que beaucoup de parents d'enfants handicapés sont sensibles à ce discours. Pas moi. Ma fille a un handicap. Elle a passé la première année de sa vie dans une chambre d'hôpital reliée à des fils. Elle a encore du retard bien qu'elle soit une battante et que je sois fière d'elle, mais lui mettre des ronds rouges ou jaunes ne résoudra rien. Elle a besoin de progresser dans un environnement adapté.


Dernière édition par lectiole le Lun 7 Oct 2019 - 17:47, édité 1 fois

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
Cassius
Cassius
Niveau 5

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par Cassius le Lun 7 Oct 2019 - 17:39
Ce qui m'embête c'est que nous avons les moyens de soigner et en tout cas de prendre soin mais ce n'est pas fait pour des raisons idéologiques. Nous avons les moyens de nous occuper de ceux qui en ont besoin, c'est tout. Ne pas le faire est manquer d'humanité.
lene75
lene75
Esprit sacré

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par lene75 le Lun 7 Oct 2019 - 19:49
@lectiole a écrit:À 4 ans, ma fille ne sait pas parler. Je ne vois pas comment elle pourrait apprendre à lire et à écrire à 6 ans.

Juste, sur ce point, ce n'est pas impossible. La mienne ne parlait pas à son entrée en maternelle, à 3 ans 1/2, ou quasiment pas, elle communiquait par signes et par le biais de pictogrammes. Elle n'était pas du tout propre, par ailleurs ! Elle n'a été propre de jour qu'à la rentrée de MS et est vraiment très loin de l'être de nuit. Mais là, en ce moment, au CP, à 6 ans, elle est en train d'apprendre à lire. C'est plus long que pour d'autres, on a largement anticipé, en gros ça fait un an qu'on y est, c'est un travail colossal, mais elle y arrive. Et aujourd'hui encore sa maîtresse m'a dit qu'elle suivait très bien à l'école. Toutes les personnes qui l'ont connue plus petite, soignants comme puéricultrices, m'ont avoué qu'elles n'auraient pas parié sur elle quand elle était plus petite. Le médecin scolaire était d'ailleurs contre sa scolarisation (mais ne proposait rien d'autre, évidemment).
Mais justement, pour en arriver là, il faut que les conditions soient réunies. Que les enfants soient accompagnés comme ils en ont besoin, à leur rythme, avec les rééducations nécessaires, des adultes disponibles pour s'occuper d'eux (moi, dans les grandes largeurs, qui lui ai consacré pendant toutes ces années 2 demi-journées par semaine en plus du mercredi, des soirs à partir de 16h30, des vacances scolaires + tous les rv médicaux + toutes les hospitalisations : comment font les parents qui n'ont pas les moyens d'arrêter de travailler et qui ne peuvent pas arranger leurs horaires comme moi ?).

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
lectiole
lectiole
Fidèle du forum

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par lectiole le Lun 7 Oct 2019 - 20:31
Ma fille ne communique pas par signes ou par pictogrammes non plus. Actuellement, quand je pense scolarisation, la seule chose positive que j'y vois, c'est qu'elle est entourée d'autres enfants de son âge 3h30 par semaine. Mais au niveau du programme... je dois admettre que ça m'est totalement indifférent. Ce n'est pas que je n'anticipe pas. C'est simplement que par rapport à la scolarisation... Neutral

Elle la suivra de loin comme on regarde démarrer un train.
Mais j'ai rempli les papiers pour qu'elle soit prise dans une classe adaptée à l'âge de 6 ans. Si jamais ça n'était pas le cas, je demanderai un redoublement de la GS afin qu'elle puisse entrer dans une classe adaptée à l'âge de 7 ans.
Je suis contre sa scolarisation donc c'est un pis-aller obligatoire (de 3h30 par semaine) en attendant une solution vraiment adaptée.

je l'accompagne à ses différents rendez-vous 3 fois par semaine actuellement, je fais ce qu'il faut pour qu'elle progresse, mais la scolarisation était vraiment le dernier de mes soucis jusqu'à ce qu'on la lui impose. Donc on a rempli les papiers et elle va 3h30 par semaine en MS. Elle aura des ronds rouges partout et puis elle ira en GS. Mais ça ne coïncide pas avec son propre développement.
Je ne vais sûrement pas me mettre la pression en plus des attendus scolaires. C'est à côté. Quand elle aura 6 ans, ça sera, je l'espère, fini.

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
Pat B
Pat B
Habitué du forum

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par Pat B le Lun 7 Oct 2019 - 20:50
Question bête : il n'existe pas, en maternelle, de possibilité de scolarisation à domicile ?
Je suis dans le monde de l'adoption, où on se bat pour faire admettre une exception à cette loi : qu'un enfant adopté à 4 ou 5 ans puisse attendre 6 mois à un an avant d'être soumis à l'obligation scolaire, le temps de se poser dans sa nouvelle famille, d'apprendre éventuellement la langue, les codes de son nouveau milieu, de découvrir tout simplement la vie de famille... (on se battait déjà pour ce genre de chose pour les enfants arrivés plus grands). Et on dit aux familles de faire jouer le levier "scolarisation à domicile" en attendant que la loi avance. N'est-ce pas possible pour le handicap ?

et sinon, pour Lectiole : ma fille, à la fois adoptée et handicapée, a toujours été scolarisée avec un an de retard ; d'abord de façon officieuse dans une classe à double niveau, puis on a régularisé en demandant et obtenant un maintien en moyenne section ; il a fallu une lettre à l'IA bien motivée, en y joignant un bilan du CMP, psychomotricité, orthophonie je ne sais plus, et en insistant sur le fait qu'on était en attente d'une décision MPDH, et c'est passé. Mais c'était en 2010...
lectiole
lectiole
Fidèle du forum

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par lectiole le Lun 7 Oct 2019 - 21:01
Lors de son insciption et du dossier GEVASCO, j'ai bien précisé qu'elle a passé la première année de sa vie hospitalisée en soins continus ou en réanimation, donc qu'il y a un retard d'au moins un an attesté par son carnet de santé indépendamment de son handicap : si un élève est hospitalisé une année scolaire entière, il serait logique qu'il redouble pour "rupture importante des apprentissages", donc si un enfant est hospitalisé plus d'un an avant son 3e anniversaire, il serait logique qu'il entre en TPS à 3 ans ou en PS à 4 ans.
Mais pas pour l'EN.

Dans un monde idéal, ça serait PS avec AVS individualisée, mais c'est MS 3h30 par semaine et crèche le reste du temps avec des enfants plus jeunes qu'en PS.




Dernière édition par lectiole le Lun 7 Oct 2019 - 21:36, édité 1 fois

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
lene75
lene75
Esprit sacré

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par lene75 le Lun 7 Oct 2019 - 21:21
Tu parles de l'IEF, PatB ?
Sinon la scolarisation à domicile proposée par l'EN pour les enfants malades, c'est à partir de 6 ans, et je ne pense pas que ce soit proposé aux enfants handicapés. La directrice m'en avait parlé au cas où pour l'opération du coeur de G., mais elle n'avait pas 6 ans au moment de l'opération, et de toute manière il aurait fallu qu'elle rate plusieurs mois d'école pour que ce soit mis en place.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
lectiole
lectiole
Fidèle du forum

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par lectiole le Lun 7 Oct 2019 - 21:37
Pour la "scolarisation à domicile', bien qu'on m'ait souvent demandé (et jamais à son père car dans ces cas-là, la parité n'existe pas) si je comptais cesser de travailler, je continue à travailler. Mais comme sa scolarisation est pour l'instant impossible, même si je ne travaillais pas, qu'est-ce que je lui apprendrais au
juste ?
Je la conduis au CAMPS ou chez l'orthophoniste, et c'est finalement le même constat. Elle est dans ses apprentissages, mais ça n'a rien à voir avec les attendus de l'école. C'est "je découvre la salle où je me trouve, je vérifie si rien n'a bougé, je cherche mes objets préférés et si je ne les trouve pas aux endroits où je les ai vus la dernière fois, je vais les chercher. Si l'un d'eux est en hauteur, je prends une chaise pour la faire glisser jusqu'à la table puis vers l'armoire car il faut que je grimpe pour attraper cet objet que j'ai reconnu en hauteur. Je vérifie si mes objets préférés font toujours le même bruit, je les retourne, je hurle si on me les prend, je cherche à sortir de la salle si on cherche à m'imposer des activités qui ne sont pas les miennes..."
Elle a par ailleurs une excellente mémoire. Si elle revient dans une salle qu'elle connaît, elle inspecte les lieux pour vérifier si les objets sont à la bonne place. C'est systématique. Ça peut lui prendre une demi-heure, sauf avec l'orthophoniste qui l'attachait sur une chaise et au final, elle a compris et s'y assoit d'elle-même sans être attachée mais au bout de la demi-heure, elle se lève et va à la porte, car elle se repère très bien dans le temps. Si une séance dure 45 minutes, elle va à la porte au bout de 45 minutes. Si la séance n'a pas lieu dans la salle habituelle, elle cherche à sortir de la salle. Le temps et l'espace comptent énormément.
Mais que ça soit avec la psychomotricienne, à la crèche ou dans une salle de classe, elle a ses raisonnements muets et va jusqu'au bout. Elle pousse des cris stridents en regardant sa main si jamais elle est interrompue.
Donc là, l'objectif est de l'ouvrir au monde extérieur. On progresse petit à petit. Elle est sociable d'ailleurs, surprenante parfois. Elle peut attraper la tête d'un chien ou embrasser un enfant qu'elle ne connaît pas. Mais si on veut lui lire un livre en entier ? Lui demander de poser des gommettes sur une feuille ? Le seul truc qu'elle aime à ce niveau, c'est couvrir les feuilles de points et de traits. Elle n'a pas de doudou, mais elle est souvent allée chercher ses chaussures ou mes clefs pour les promener comme un doudou. Seulement, le fait que les peluches sont des jouets pour les enfants, pas les chaussures, les clefs ou les brosses à cheveux, on a renoncé à le lui faire comprendre. "Petit Papa Noël", ça n'est même pas la peine.
Donc je ne vois pas trop comment on pourrait parler de "scolarisation". On est dans des apprentissages différents de "je compte jusqu'à 3" ou "je reconnais les couleurs". On est dans "les différentes textures", "les différents sons" (djembé, xylophone, tambourin...). Pour la propreté, elle a décidé de se retenir. Parfois elle se retenait de 8h quand je on déposait à la crèche jusqu'à 17 h parce qu'elle n'avait pas compris le principe des toilettes mais ne voulait plus faire dans sa couche. Maintenant, elle a compris. Mais elle s'est d'abord retenue des heures durant. Elle a été propre la nuit avant d'être propre le jour vu qu'elle se retenait toute la nuit.

Or la scolarisation :
"Soumettre (un enfant) à une discipline scolaire, faire adopter un comportement physique ou moral conforme à cette discipline."
"Scolarisable, adj.Qui peut être scolarisé, apte à être scolarisé."

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
lectiole
lectiole
Fidèle du forum

Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire. - Page 2 Empty Re: Blanquer présente au CSE son projet de loi sur la maternelle obligatoire.

par lectiole le Lun 7 Oct 2019 - 21:48
En gros, ce qui aurait été souhaitable aurait été une scolarisation en UEM mais il n'y en a qu'une dans mon département et il fallait s'y prendre avant ses 3 ans quand on ne savait pas qu'elle souffrait de troubles autistiques. Maintenant, on croise les doigts pour qu'elle y entre à 6 ans.
Mais du coup, l'école avant ses 6 ans n'a pas vraiment d'importance à moins que ça nous permette d'appuyer notre demande. On ne vise pas une admission en CP mais en UEEA.

Le développement des UEM s’est déroulé comme il était prévu dans le plan national autisme. En 2022, les UEM devraient scolariser plus de 2000 enfants d’âge maternel, soit environ 10 % de la classe d’âge des 3-6 ans ayant un TSA (Trouble du Spectre Autistique) avec des besoins complexes.

L’objectif n’est pas de scolariser tous les enfants autistes dans ces Unités d’Enseignement, en maternelle ou en élémentaire.

Quant à savoir quel intérêt d'en scolariser 90% ailleurs ? Neutral

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum