Doit-on se censurer ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par lilith888 le Sam 17 Oct - 16:17

@thrasybule a écrit:J'ai étudié l'an dernier Là-bas de Huysmans:au dernier moment, j'ai coupé la scène finale de la messe noire qui était, à mots couverts, ce qui n'était pas le cas du prêtre, une scène de fellation avec un enfant de choeur avec en prime une parodie de la communion... mais la scène en elle-même était assez trash mais l'écriture artiste du romancier a permis sans doute d'éviter les réactions des parents..en tout cas je n'ai eu aucun retour et l'oeuvre a été présentée au bac

honnêtement, il y a plus choquant que cette scène là dans Là-bas ! tous les exemples des sévices de Gilles de Ray sur les enfants valent leur pesant d'or !

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par lilith888 le Sam 17 Oct - 16:18

sinon, cette semaine, étude avec mes 6ème de la version de Perrault du Petit Chaperon Rouge, où à la fin, dans la moralité, il est bien précisé "les jeunes filles jolies et bien faites" --> j'ai directement enchaîné sur les pédophiles pour la dimension symbolique, c'est grave docteur ?

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par thrasybule le Sam 17 Oct - 16:23

Oui je sais mais il s'agissait d un texte décortiqué en lecture analytique: j'avais distribué le texte tel quel au début, au moment de lire, j'ai eu un coup de parano:les élèves n'auraiant pas manqué de me demander ce que pouvait bien faire ce personnage agenouillé devant le prêtre et là j'ai changé d'avis, brusquement... Je regrette un peu mais que veux-tu..et dieu sait si je me tape complètement de ces pudibonderies mais l'instinct a parlé...

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par thrasybule le Sam 17 Oct - 16:26

Sinon j'ai été , il y a quelques années, aggressé par une collègue car j'avais eu l'audace sans nom de montrer Psychose à mes élèves de seconde... elle a failli en avaler son dentier: jétais inconscient, ça allait les traumatiser, marquer au fer rouge leur inconscient sensible...ça m'a bien fait rigoler

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par Abraxas le Sam 17 Oct - 17:05

Lilith, je ne sais pas si c'est grave, mais historiquement parlant, c'est faux. Perrault visait le danger qu'il y a pour les filles à voir le loup hors mariage.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par Abraxas le Sam 17 Oct - 17:06

Comme dans la Belle au bois dormant, d'ailleurs.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par John le Sam 17 Oct - 17:16

Lilith, je ne sais pas si c'est grave, mais historiquement parlant, c'est faux. Perrault visait le danger qu'il y a pour les filles à voir le loup hors mariage.

Oui : aux 17e et 18e, ce n'est pas l'âge de la jeune fille qui compte, c'est le fait qu'elle soit mariée ou non : cf., dans deux genres très différents, L'école des femmes et la Métaphysique des moeurs.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par Invité24 le Sam 17 Oct - 17:27

@Abraxas a écrit:C'est choquant, de censurer Une passion dans le désert.
Tant qu'à faire, autant prendre un autre texte.


Je ne le vois pas comme ça. La classe a pris plaisir à la lecture, a bien étudié la féminisation de la panthère, je ne pense pas, honnetement avoir trahi l'esprit du texte.
Je ne peux que me réjouir de leur avoir offert un accès au texte dès la 6°, car je pense que c'est ainsi qu'on évite les complexes culturels des adultes qu'ils deviendront. J'assume sans problème.

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par InvitéeHr le Sam 17 Oct - 17:28

Je vais vous étonner mais un élève de seconde a vu qu'il y avait dans Thérèse Raquin un désir cannibale, bon il ne l'a pas formulé exactement comme cela, mais je ne l'ai pas contredit (après avoir liquidé le mari de Thérèse, les complices mangent son repas et le suppriment donc une seconde fois)


Dernière édition par heather le Lun 19 Oct - 10:31, édité 1 fois

InvitéeHr
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par thrasybule le Sam 17 Oct - 17:33

@Abraxas a écrit:Lilith, je ne sais pas si c'est grave, mais historiquement parlant, c'est faux. Perrault visait le danger qu'il y a pour les filles à voir le loup hors mariage.
Tout à fait surtout quand on sait que l'enfant n'avait quasiment pas de statut, c'est complètement anachronique... cet aspect a été plutôt envisagé dans les relectures cinématographiques faites par Neil jordan dans la Compagnie de loups ou dans Freeway


Dernière édition par thrasybule le Sam 17 Oct - 17:43, édité 1 fois

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par lilith888 le Sam 17 Oct - 17:39

@Abraxas a écrit:Lilith, je ne sais pas si c'est grave, mais historiquement parlant, c'est faux. Perrault visait le danger qu'il y a pour les filles à voir le loup hors mariage.

disons qu'on était plus dans le cadre "la portée des contes aujourd'hui" tout ça... Ce n'était pas dans une perspective historique

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par John le Sam 17 Oct - 17:58

sinon, cette semaine, étude avec mes 6ème de la version de Perrault du Petit Chaperon Rouge, où à la fin, dans la moralité, il est bien précisé "les jeunes filles jolies et bien faites" --> j'ai directement enchaîné sur les pédophiles pour la dimension symbolique

disons qu'on était plus dans le cadre "la portée des contes aujourd'hui" tout ça...

D'accord : tu leur as dit qu'en fait, en lisant le Petit Chaperon rouge, on comprend que le symbole du conte, c'est qu'il faut se méfier des prédateurs sexuels. Oui, mais vu que ce n'était pas l'idée de Perrault, je ne comprends quand même pas bien.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par thrasybule le Sam 17 Oct - 17:59

@John a écrit:
sinon, cette semaine, étude avec mes 6ème de la version de Perrault du Petit Chaperon Rouge, où à la fin, dans la moralité, il est bien précisé "les jeunes filles jolies et bien faites" --> j'ai directement enchaîné sur les pédophiles pour la dimension symbolique

disons qu'on était plus dans le cadre "la portée des contes aujourd'hui" tout ça...

D'accord : tu leur as dit qu'en fait, en lisant le Petit Chaperon rouge, on comprend que le symbole du conte, c'est qu'il faut se méfier des prédateurs sexuels. Oui, mais vu que ce n'était pas l'idée de Perrault, je ne comprends quand même pas bien.

Tout à fait, je pense même que l'objectif de l'analyse littéraire est de remettre en cause la doxa moderne au sujet de l'interprétation des contes

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par totoro le Sam 17 Oct - 18:55

Moi dans le Petit chaperon rouge, ce qui me tue, c'est de devoir EXPLIQUER à des TERMINALES la signification du conte.
Idem pour la tirade de Tartuffe
Alors, censurer un texte, il faut que ce soit vraiment TRES explicite.

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par ysabel le Sam 17 Oct - 19:34

@Abraxas a écrit:Et effectivement, "con", plus personne ne sait.
Pour la petite histoire et les élèves, le passage du concret à l'abstrait date de la fin du Premier empire — première occurrence écrite dans une lettre de Stendhal des années 1830.
Mais en littérature au moins, ça continue à s'utiliser dans son sens premier. Je n'irai pas jusqu'à donne rune liste des bons auteurs pornographiques, que de toute façon tout le monde a dans sa bibliothèque, n'est-ce pas, John…

si si !! je veux savoir si je les ai tous

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par ysabel le Sam 17 Oct - 19:36

@Abraxas a écrit:Lilith, je ne sais pas si c'est grave, mais historiquement parlant, c'est faux. Perrault visait le danger qu'il y a pour les filles à voir le loup hors mariage.

Et quand on parle du loup on en voit la queue oui, je sais elle était facile...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par thrasybule le Sam 17 Oct - 19:36

@ysabel a écrit:
@Abraxas a écrit:Et effectivement, "con", plus personne ne sait.
Pour la petite histoire et les élèves, le passage du concret à l'abstrait date de la fin du Premier empire — première occurrence écrite dans une lettre de Stendhal des années 1830.
Mais en littérature au moins, ça continue à s'utiliser dans son sens premier. Je n'irai pas jusqu'à donne rune liste des bons auteurs pornographiques, que de toute façon tout le monde a dans sa bibliothèque, n'est-ce pas, John…

si si !! je veux savoir si je les ai tous
Moi aussi je suis avide d'exp... pardon de lectures nouvelles

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par ysabel le Sam 17 Oct - 19:38

@thrasybule a écrit:
@John a écrit:
sinon, cette semaine, étude avec mes 6ème de la version de Perrault du Petit Chaperon Rouge, où à la fin, dans la moralité, il est bien précisé "les jeunes filles jolies et bien faites" --> j'ai directement enchaîné sur les pédophiles pour la dimension symbolique

disons qu'on était plus dans le cadre "la portée des contes aujourd'hui" tout ça...

D'accord : tu leur as dit qu'en fait, en lisant le Petit Chaperon rouge, on comprend que le symbole du conte, c'est qu'il faut se méfier des prédateurs sexuels. Oui, mais vu que ce n'était pas l'idée de Perrault, je ne comprends quand même pas bien.

Tout à fait, je pense même que l'objectif de l'analyse littéraire est de remettre en cause la doxa moderne au sujet de l'interprétation des contes

tout à fait d'accord ; c'est qqch que j'adore faire histoire de mettre en doute toutes les certitudes de mes grands ado...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par Pseudo le Sam 17 Oct - 19:39

@ysabel a écrit:
@Abraxas a écrit:Lilith, je ne sais pas si c'est grave, mais historiquement parlant, c'est faux. Perrault visait le danger qu'il y a pour les filles à voir le loup hors mariage.

Et quand on parle du loup on en voit la queue oui, je sais elle était facile...

On la voit, on la voit plus, on la voit, on la voit plus....

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par ysabel le Sam 17 Oct - 19:40

@totoro a écrit:Moi dans le Petit chaperon rouge, ce qui me tue, c'est de devoir EXPLIQUER à des TERMINALES la signification du conte.
Idem pour la tirade de Tartuffe
Alors, censurer un texte, il faut que ce soit vraiment TRES explicite.

ça c'est sûr... quand on est obligé d'expliquer clairement le début de Candide... nos élèves sont quand même très naïfs...

Bon je finis par passer pour une obsédée parce que je vois du sexe partout ; mince, c'est vrai, il y en a partout...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par ysabel le Sam 17 Oct - 19:41

@Pseudo a écrit:
@ysabel a écrit:
@Abraxas a écrit:Lilith, je ne sais pas si c'est grave, mais historiquement parlant, c'est faux. Perrault visait le danger qu'il y a pour les filles à voir le loup hors mariage.

Et quand on parle du loup on en voit la queue oui, je sais elle était facile...

On la voit, on la voit plus, on la voit, on la voit plus....

Tu es pire que moi sur ce coup-là !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par thrasybule le Sam 17 Oct - 19:41

Queue diable!! Cessez donc la toutes ces obscenites caudales!!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par Pseudo le Sam 17 Oct - 19:42

@thrasybule a écrit:Queue diable!! Cessez donc la toutes ces obscenites caudales!!

Arrête, tu m'excites !

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par thrasybule le Sam 17 Oct - 19:47

C'est fini, je me suis déjà aperçu que tu étais une vilaine mais là tu dépasses les bornes: arrête de tirer le diable par la queue, je n'en peux plus de ces histoires sans queue ni tête, vraiment quelle Eve pecheresse devant le serpent se mordant la queue!! Bon, il va y a voir la queue pour ce post si ca continue!!! VILAINE!!!!!!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par Pseudo le Sam 17 Oct - 19:51

Oui, je suis très vilaine... Mais pour revenir au sujet de départ : je suis contre la censure !

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on se censurer ?

Message par Abraxas le Dim 18 Oct - 3:44

@ysabel a écrit:
@Abraxas a écrit:Lilith, je ne sais pas si c'est grave, mais historiquement parlant, c'est faux. Perrault visait le danger qu'il y a pour les filles à voir le loup hors mariage.

Et quand on parle du loup on en voit la queue oui, je sais elle était facile...

D'ailleurs, Gustave Doré ne s'y est pas trompé : la queue du loup occupe une place importante dans ses vignettes.
Comme je suis infichu d'importer une image (faudra encore m'expliquer comment on fait), je vous donne le lien :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b2200191h

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum