Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Abraxas
Doyen

Re: Doit-on se censurer ?

par Abraxas le Dim 18 Oct 2009 - 5:44
@ysabel a écrit:
@Abraxas a écrit:Lilith, je ne sais pas si c'est grave, mais historiquement parlant, c'est faux. Perrault visait le danger qu'il y a pour les filles à voir le loup hors mariage.

Et quand on parle du loup on en voit la queue oui, je sais elle était facile...

D'ailleurs, Gustave Doré ne s'y est pas trompé : la queue du loup occupe une place importante dans ses vignettes.
Comme je suis infichu d'importer une image (faudra encore m'expliquer comment on fait), je vous donne le lien :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b2200191h
thrasybule
Oracle

Re: Doit-on se censurer ?

par thrasybule le Dim 18 Oct 2009 - 10:55
Mes Tl étaient restés sans voix devant l'interprétation du pcr notamment le jeu de questions-réponses qui mime la circulation du désir avec la fameuse gradation:"comme vous avez de grandes...", avec la libido qui se cristallise sur chaque partie du corps..;dont l'une est implicite et latente(ou plutôt manifeste lol!!) : "comme vous avez une grande q....." Je sais, on va dire que je sombre dans le délire interprétatif, que je projette mes propre fantasmes....
avatar
lilith888
Esprit éclairé

Re: Doit-on se censurer ?

par lilith888 le Dim 18 Oct 2009 - 11:59
@John a écrit:

D'accord : tu leur as dit qu'en fait, en lisant le Petit Chaperon rouge, on comprend que le symbole du conte, c'est qu'il faut se méfier des prédateurs sexuels. Oui, mais vu que ce n'était pas l'idée de Perrault, je ne comprends quand même pas bien.

Je ne comprends pas ce que tu ne comprends pas.
Mais bon, de toute manière, sans revenir sur ce débat-là, je défends une théorie qui dit qu'on s'en fiche un peu des intentions de l'auteur et que ce qui compte, c'est le texte en lui-même. Donc, l'un dans l'autre, je ne regrette absolument pas ce que j'ai dis aux élèves !
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Doit-on se censurer ?

par Carabas le Dim 18 Oct 2009 - 12:15
@Abraxas a écrit:D'ailleurs, Gustave Doré ne s'y est pas trompé : la queue du loup occupe une place importante dans ses vignettes.
Comme je suis infichu d'importer une image (faudra encore m'expliquer comment on fait), je vous donne le lien :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b2200191h
Vous enregistrez l'image dans vos images, puis lorsque vous écrivez un message sur le forum, vous cliquez sur le bouton "héberger une image" (15e bouton en partant de la gauche. De toute façon, en passant le curseur de la souris dessus, vous verrez "héberger une image".)

Vous avez une fenêtre qui s'ouvre (www.serving.com). Cliquez sur "parcourir" pour envoyer votre image, puis une fois trouvée, cliquez sur "copier". Fermez la fenêtre et copiez le lien sur le forum.
avatar
clems
Esprit éclairé

Re: Doit-on se censurer ?

par clems le Dim 18 Oct 2009 - 14:34
J'avoue que je me suis posé la question de la censure récemment....mais pour une autre raison....

J'ai lu à mes 5e, en fin de séquence sur la nouvelle, "Coup de Gigot", ils ont bien aimé point final. Mais, dans ma voiture, en rentrant du collège, me suis demandée si j'avais bien fait....car j'ai un élève de cette classe qui est en mesure de placement, car il veut tuer sa petite soeur......et du coup.......je culpabilise, c'est con.....mais j'espère que ça ne lui a pas donné de mauvaises idées.....
avatar
Angua
Doyen

Re: Doit-on se censurer ?

par Angua le Dim 18 Oct 2009 - 20:08
@clems a écrit:J'avoue que je me suis posé la question de la censure récemment....mais pour une autre raison....

J'ai lu à mes 5e, en fin de séquence sur la nouvelle, "Coup de Gigot", ils ont bien aimé point final. Mais, dans ma voiture, en rentrant du collège, me suis demandée si j'avais bien fait....car j'ai un élève de cette classe qui est en mesure de placement, car il veut tuer sa petite soeur......et du coup.......je culpabilise, c'est con.....mais j'espère que ça ne lui a pas donné de mauvaises idées.....

Je ne vois rien de scandaleux, le lien entre le texte et sa situation est ténu.
Par contre, j'ai cette année supprimé de ma séquence sur l'autobio plusieurs textes évoquant la mort car j'ai une élève en foyer qui a brutalement perdu sa mère l'an dernier et ne s'en remet pas. Mais là, je le vois plutôt comme de la délicatesse que comme de la censure...

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com
avatar
mel93
Grand sage

Re: Doit-on se censurer ?

par mel93 le Dim 18 Oct 2009 - 22:50
Comme d'autres, je préfère changer franchement mon fusil d'épaule et renoncer complètement un texte plutôt que de l'expurger...
Quand sous-entendu sexuel il y a, je l'aborde franchement, moque les ricaneurs et continue mon chemin...
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Doit-on se censurer ?

par Abraxas le Lun 19 Oct 2009 - 5:27
@thrasybule a écrit:Mes Tl étaient restés sans voix devant l'interprétation du pcr notamment le jeu de questions-réponses qui mime la circulation du désir avec la fameuse gradation:"comme vous avez de grandes...", avec la libido qui se cristallise sur chaque partie du corps..;dont l'une est implicite et latente(ou plutôt manifeste lol!!) : "comme vous avez une grande q....." Je sais, on va dire que je sombre dans le délire interprétatif, que je projette mes propre fantasmes....

Justement, chez Perrault, la libido fonctionne in absentia : les parties du corps non nommées sont la queue et le nez — toutes deux en rapport, comme on sait.
InvitéeHr
Expert

Re: Doit-on se censurer ?

par InvitéeHr le Lun 19 Oct 2009 - 12:37
@Ruthven a écrit:et je ne ferai plus ce splendide texte de Bataille qui m'a valu un très grand moment de solitude;

Je ne sais pas du tout comment on procède en philo, mais donner en contrepoint le beau texte de Levinas sur la caresse aurait (peut-être) permis de saisir par contraste l'analyse de Bataille.


Dernière édition par heather le Lun 19 Oct 2009 - 15:14, édité 1 fois
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Doit-on se censurer ?

par Ruthven le Lun 19 Oct 2009 - 13:32
heather a écrit:
@Ruthven a écrit:et je ne ferai plus ce splendide texte de Bataille qui m'a valu un très grand moment de solitude;

Je ne sais pas du tout comment on procède en philo, mais donner en contrepoint le beau texte de Lévinas sur la caresse aurait (peut-être) permis de saisir par contraste l'analyse de Bataille.

Tu pourrais faire mon cours !

En fait, c'est un cours sur la caresse et le baiser, et je mobilise aussi le texte de Levinas sur la caresse !

[Mais quand on lit Totalité et infini, tous les passages sur l'éros transpirent l'écriture de Bataille, la seule différence est que Levinas dépasse l'éros dans la filiation, alors que chez Bataille, il n'y a pas de dépassement, mais perte pure.]
InvitéeHr
Expert

Re: Doit-on se censurer ?

par InvitéeHr le Lun 19 Oct 2009 - 15:14
Ah non je ne suis pas capable de faire ton cours !
Mais effectivement il y a dans le texte de Levinas un dépassement du texte de Bataille. Tu as de la chance de pouvoir travailler sur ces beaux sujets.


Dernière édition par heather le Mar 20 Oct 2009 - 18:59, édité 1 fois
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Doit-on se censurer ?

par Abraxas le Lun 19 Oct 2009 - 15:21
"Prenez un cercle, caressez-le, il deviendra vicieux"… (E.I)
thrasybule
Oracle

Re: Doit-on se censurer ?

par thrasybule le Lun 19 Oct 2009 - 15:28
@Abraxas a écrit:"Prenez un cercle, caressez-le, il deviendra vicieux"… (E.I)
,
Sacré Eugène, au moins lui au lieu de chercher en pure perte la quadrature du cercle il s'engouffre dans tous les vices du langage..c'est bien plus interessant
avatar
Odalisq
Neoprof expérimenté

Re: Doit-on se censurer ?

par Odalisq le Lun 19 Oct 2009 - 15:31
Et Le ch^^atiment de Tartuffe, comment rester dans la bienséance si l'on doit évoquer ce texte?

_________________
"There is nothing like staying at home for real comfort." Jane Austen
Contenu sponsorisé

Re: Doit-on se censurer ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum