des auteurs grecs ou latins pour le patrimoine commun ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

des auteurs grecs ou latins pour le patrimoine commun ?

Message par Passerose le Dim 15 Nov 2009 - 19:14

Nous travaillons l'Odyssée en 6ème et les Métamorphoses, mais dans les autres classes, ne serait-il pas intéressant d'étudier d'autres auteurs dans d'autres classes (une tragédie grecque avant de voir Antigone, par exemple ?) ou une pièce de Plaute pour la farce ? Des poèmes de Virgile ? Une lettre de Pline le Jeune ?
Ce sont quand même ces "humanités" qui fondent la littérature classique, non ? Je ne comprends pas que la littérature latine et grecque passe autant à la trappe dans les programmes - et pourtant, je suis prof de LM.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: des auteurs grecs ou latins pour le patrimoine commun ?

Message par Celeborn le Dim 15 Nov 2009 - 19:30

J'attends d'avoir des 3e pour tenter une vraie tragédie grecque (Antigone d'Anouilh, au passage, me rase un peu...). certains ont-ils fait l'expérience ?

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: des auteurs grecs ou latins pour le patrimoine commun ?

Message par Dwarf le Dim 15 Nov 2009 - 20:10

Disons qu'i ne faut pas hésiter à mettre en relief les phénomènes intertextuels quand ils apparaissent et à travailler - même rapidement - sur les versions d'origine de nouvelles versions d'une oeuvre. C'est logique, simple et de bon goût.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: des auteurs grecs ou latins pour le patrimoine commun ?

Message par John le Dim 15 Nov 2009 - 20:13

Disons qu'il ne faut pas hésiter à mettre en relief les phénomènes intertextuels quand ils apparaissent et à travailler - même rapidement - sur les versions d'origine de nouvelles versions d'une oeuvre. C'est logique, simple et de bon goût.

Sans me limiter au grec et au latin, je donnerais bien des exemples, disons... en sixième Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: des auteurs grecs ou latins pour le patrimoine commun ?

Message par Passerose le Dim 15 Nov 2009 - 20:14

Donc leur faire lire intégralement à côté de l'oeuvre moderne. Je pense aussi à cela par rapport à La Fontaine et Esope, cela me paraît impensable de ne pas leur montrer les fables d'Esope, mais tout aussi bien je pourrais citer Phedre. Il me semble que la littérature classique notamment (et avant cela les auteurs de la Renaissance) ne peuvent être dissociés de la littérature latine.
Ou est-ce se montrer plus royaliste que le roi ?

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: des auteurs grecs ou latins pour le patrimoine commun ?

Message par Passerose le Dim 15 Nov 2009 - 20:15

Parce qu'en cours de latin, les élèves lisent les auteurs en latin, donc cela doit limiter les possibilités, non ?

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: des auteurs grecs ou latins pour le patrimoine commun ?

Message par Dwarf le Dim 15 Nov 2009 - 20:23

@Passerose a écrit:Parce qu'en cours de latin, les élèves lisent les auteurs en latin, donc cela doit limiter les possibilités, non ?

Alors, là, je te rassure, ça c'est la théorie, parce qu'en pratique, hein...

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: des auteurs grecs ou latins pour le patrimoine commun ?

Message par Passerose le Dim 15 Nov 2009 - 21:18

Mais c'est bien d'avoir l'avis de profs de LC, justement. Vous faites un peu de version ? Enfin, j'imagine que ce n'est pas ça qui donne une idée des textes.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: des auteurs grecs ou latins pour le patrimoine commun ?

Message par Dwarf le Dim 15 Nov 2009 - 21:54

"Un peu"? Oui, oui, même "beaucoup" en ce qui me concerne : j'essaie de tenir un rythme d'une par mois. Disons que je ne commentais pas tant le niveau des élèves, qui dépend certes déjà de leurs capacités propres (comme dans les autres matières) mais SURTOUT des méthodes employées et il faut que tu saches que l'apprentissage officiel du latin épouse la logique de la méthode globale : une catastrophe. D'où ma remarque. Mais personne n'est vraiment obligé de l'utiliser, n'est-ce pas?

Sinon, pour le sujet de base que tu avais abordé, effectivement, tu ne te montres pas plus royaliste que le roi, je te rassure,tu fais simplement preuve de bon sens!

@john : toi, tu es un coquin...

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum