encore un coup de gueule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

encore un coup de gueule

Message par Mermoz le Jeu 4 Fév 2010 - 9:07

et totalement inutile, j'en ai bien conscience... prenez ce post comme un moyen de me défouler ... Le collège commence à me pomper l'air, pas les cours eux-même, ni les élèves en général, mais plusieurs éléments qui s'ajoutent les uns aux autres.
En 6ème, j'ai un éklève qui sèche mes cours depuis 2 mois: il est là seulement le matin quand je l'ai l'après-midi et seulement l'après-midi quand il est là le matin, et souvent il s'en va juste avant mon heure... monsieur a une infection à l'oreille, mais qui le prend juste quand il doit venir dans mon cours (et le 1er qui me dit que c'est par précaution vis-à-vis de mon cri qui tue, je l'explose!)... Ca fait à un moment que je le signale, que j'essaie d'avoir RDV avec la mère, rien.
Un autre (tjs dans cette classe) exhibe des dessins pornos dans mon cours (enfin c'était sur une chemise bien en évidence sur sa table, peut-être le faiti-l dans d'autres cours et suis-je la seule à m'en rendre compte)... J'ai d'ailleurs failli lui faire reemarquer qu'il avait bien fait de mettre des légendes, parce que niveau dessin...
Tjs dans la même classe, une mère m'a fait un caca nerveux... Ben oui, j'ose rattraper les heures perdues lors de la neige le vendredi de 4 à 5, alors que sa fille a cathé! J'ai dû lui expliquer que cet horaire est à la base pour el collège, que le cathé peut être fait n'importe quand d'autre, pas mes cours et que je n'allais pas priver toute une classe de la possibilité de rattraper des cours parce que 1 élève (et une seule), va au cathé, qu'elle peut très bien sécher mes cours pour le cathé, je m'en lave les mains (a-t-elle seulement compris la référence biblique?)...
Toujours dans la même classe, un père m'a demandé RDV, parce que j'ose demander aux élèves de corriger eux-mêmes les petites interros que je fais sur le présent (5 verbes à apprendre pour le lundi, 5 autres le vendredi et ainsi de suite toute les semaines...).... Là, j'ai vu que j'avais mis de l'eau dans mon vin, car j'ai évité de répondre qu'un élève normalement constitué pouvait troiuvé tout seul le dit-verbe dans un dico ou un bescherel (à disposition au CDI)....
ET pour couronner le tout, je me suis mis à dos les surveillantes: marre de leurs perm bordélisées, où elles ne sont même pas présentes (ben non, elles papotent dans leur bureau), de me retrouver à faire la police à leur place... Hier, j'ai repris de nouveau des élèves seuls en perm', qui m'expliquent tranquillement qu'ils sont en "autonoimie" et que l'autonomie selon les surveillantes, c'est de pouvoir discuter n'importe comment... je vais voir les surveillantes, qui me répondent tout de suite:
-ben oui, ça fait 7 heures qu'ils sont en perm
- (moi ): ça m'étonnerait, vu qu'on est mercredi matin
-ben oui, mais avec hier, ça fait 7h00
-et alors? C'est pas pour autant que la perm doit se transformer en bordel, faut leur trouver du boulot, un bouquin à lire
-ben oui mais ils avaient 7 h00 de perm'
-et alors..."
Bon au bout d'un moment, je me suis éloignée parce que j'ai vite vu que la conversation n'allait pas bcp avancer... et j'ai été crier sur le principal qui passait par là (qui je crois, a été un peu surpris, pas mon genre habituellement, mais il faut dire que je me suis pris la tête avec les surveillantes juste après avoir eu sur le dos une mère d'élève -un autre dont je n'ai pas parlé, de la même classe que les précédents, et qui a pour caractéristique de ne pouvoir se concentrer plus de 2 min d'affilé...j'ai quand même appris pdt l'entretien, qu'il oubliait même le soir qu'il était en train de mettre la table pour le repas et s'interrompait en plein mileu!)
bon désolée pour ce flot de paroles et de digressions, mais que ça fait du bien de passer ses nerfs!
merci à tous ceux qui ont pris la peine d'écouter, surtout que ben en fait c'est pas gd chose, juste de l'accumulation...
ah, et néoprof: je vous aime

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore un coup de gueule

Message par Dwarf le Jeu 4 Fév 2010 - 10:20

T'as crié sur ton principal...?


_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore un coup de gueule

Message par Tidjani le Jeu 4 Fév 2010 - 10:31

oh comme je te comprends...

Dans notre établissement, je trouve que c'est pareil :
- les parents s'autorisent à venir tout contester : les colles, les horaires de colle, trop de travail, pas assez de travail.... Tant que les chefs d'établissement laisseront les parents faire la loi, ils la feront.
- les profs refusent de voir les choses en face : nous notons 3.5 points au dessus du brevet et tout le monde trouve cela normal. Ah ça, on est content, on a 92% de réussite au brevet... heureusement que le contrôle continu est là.
- les inspecteurs sont satisfaits de ce décalage de 3.5 points et voudraient qu'on l'applique aussi à l'entrée en seconde : puisque nous avons 92% de réussite au brevet, nous devrions avoir beaucoup d'élèves qui passent en seconde générale. Tout le monde se fichent qu'ils ne soient pas au niveau et que ce ne soit que de l'illusion ?
- certains élèves sont tout le temps absents et aucun signalement n'est fait.


bon, voilà, c'est dit !

Tidjani
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore un coup de gueule

Message par kimy le Jeu 4 Fév 2010 - 10:38

Comme Dwarf, je n'ai retenu que ça "tu as crié sur ton principal ??".
J'attendais la suite, comment a-t-il réagi ? etc.

Et pour le reste, c'est un gros ras-le-bol d'une accumulation que tout le monde peut connaître et pense que les vacances approchent.

kimy
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore un coup de gueule

Message par Mermoz le Jeu 4 Fév 2010 - 10:40

@Dwarf a écrit:T'as crié sur ton principal...?

Ouais, il commençait à défendre les surveillantes et j'étais trop énervée, j'ai donc été très sèche en disant qu'on entendait quand même les élèves à l'autre bout du couloir, que ça m'est arrivé plusieurs de faire le rôle de surveillante et que tout ça n'était pas normal (il s'est tu tout dépité... bon j'étais fière de moi d'avoir braver l'autorité, mais en même tps, c'est pas un homme très autoritaire, malgré toutes ses autres nombreuses qualités)
Je l'ai vu juste après au bureau des surveillantes: faisait-il un briefing ou venait-il se plaindre que Mme choupinette avait pété les plombs?

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore un coup de gueule

Message par Mermoz le Jeu 4 Fév 2010 - 10:41

et en fait c'est un témoin (qui trouvait d'ailleurs ma position tout à fait juste (ou alors qui ne voulait pas que je lui crie dessus)) qui m'a dit que j'avais quand même haussé le ton avec le principal, je ne m'en étais même pas rendue compte, dans le feu de l'action...


Dernière édition par choupinette le Jeu 4 Fév 2010 - 12:32, édité 1 fois

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore un coup de gueule

Message par Diclonia le Jeu 4 Fév 2010 - 12:30

Allez... zen... Bientôt les vacances...
(J'aurais quand même bien voulu voir la tête du principal... lol)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore un coup de gueule

Message par Mermoz le Jeu 4 Fév 2010 - 12:33

@shéhérazade a écrit:Allez... zen... Bientôt les vacances...
(J'aurais quand même bien voulu voir la tête du principal... lol)
je n'ai même pas fait attention

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum