"Recloisonnement" collège : fiasco, que faire ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Recloisonnement" collège : fiasco, que faire ?

Message par Dinaaa le Jeu 16 Sep 2010 - 12:46

Je n'ai pas tout lu, mais j'ai cloisonné aussi pour la 1ière fois cette année et ça marche très bien :
Lundi et Mardi (2 x 1h), c'est Etude de texte (lecture, vocabulaire, écriture) sur le devant du cahier.
Jeudi et Vendredi (2 x 1h), c'est Langue (grammaire et orthographe) sur un cahier d'activité + si nécessaire du l'arrière du cahier,
et le Vendredi (2h une semaine/2) c'est conjugaison (idem que la Langue).

C'est hyper rigide mais... pour l'instant ça va, ça marche très bien de mon côté comme de celui des élèves, ils savent que les Jeudi et Vend, il faut le cahier de grammaire et pas le manuel, c'est simple.


Si tu veux changer ton système, je crois que le plus tôt sera le mieux, fais-le avant que les habitudes (ou le bordel !) ne s'installent.


Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recloisonnement" collège : fiasco, que faire ?

Message par doctor who le Jeu 16 Sep 2010 - 13:16


Voici un extrait de l'article "la conception actuelle de l'enseignement de la géographie" de Paul Vidal de la Blache, écrit en 1905 dans les Annales de géographie. Remplacez "géographie" par "grammaire" et "histoire" par "littérature", et vous avez une jolie critique de l'interdisciplinarité "séquentielle" (on relie des connaissances de matières différentes autour d'un thème), au profit d'un véritable décloisonnement, reposant sur la constitution de domaines disciplinaires distincts et étudiés séparément.


L'histoire, en définitive, faisait payer assez cher à la géographie le service qu'elle lui rendait. C'était un partage inégal où l'enseignement de l'histoire étant l'essentiel, la géographie n'intervenait qu'à titre auxiliaire. Ce ménage à deux ne respectait pas assez l'autonomie d'un des conjoints. La géographie n'apparaissait que de biais. On lui demandait un appoint d'explication; on lui posait au nom de l'histoire des questions directes. Mais pour qu'on pût tirer d'elle des enseignements, il eût été nécessaire de prendre la peine de l'enseigner. Le service qu'elle peut rendre à la sociologie comme à l'histoire, consiste à mettre les faits humains en rapport avec la série des causes naturelles, à les placeret à les concevoir dans leur milieu physique et biologique. Pour que son témoignage ait une valeur et un sens, il faut qu'il s'appuie sur un enchaînement différent de celui qu'il s'agit d'expliquer. L'action de la nature sur l'histoire tire sa force de ce qu'elle ne s'exerce pas de la même façon que l'action des hommes. C'est une interférence insensible et complexe, accumulant des effets qui lentement se totalisent; une action continue, et devant à cette continuité même sa puissance. Ce n'était pas ainsi qu'on l'entendait. On procédait par quelques rapprochements sommaires, faits une fois pour toutes. Cette méthode ne pouvait pas aboutir à autre chose qu'à des aphorismes tellement généraux qu'ils finirent par rentrer dans l'arsenal des vérités banales, d'où il parut bientôt inutile de les tirer. Faute de connaître et de pratiquer la géographie, on ne se rendit pas compte des services qu'elle peut réellement rendre à l'histoire. Partir d'un fait historique qui nous frappe et lui chercher parmi les causes géographiques un moyen d'explication, est une méthode viciée d'avance par le caractère tendancieux de la recherche. On ne gagne rien à subordonner les deux sciences l'une à l'autre, pas plus la géographie à l'histoire que celle-ci à la géographie.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recloisonnement" collège : fiasco, que faire ?

Message par lagoulue le Jeu 16 Sep 2010 - 13:36

Les années précédentes j'ai eu quelques tâtonnements, j'ai parfois changé en cours de route, et je n'ai pas eu de problèmes, ni avec les élèves, ni avec les parents.
Cette année, après une première semaine où je les ai "testés" (sans en avoir l'air !) un peu dans tous les domaines, j'ai instauré le cloisonnement dans l'emploi du temps : 2 heures texte/voc/écriture ; 2 heures langue. Cependant même en langue je travaille souvent sur des textes qui rappellent la séquence ; seulement on en parle beaucoup moins longtemps que pour une L.A.
Vous allez me dire : pourquoi cloisonner si même en langue je fais des textes en rapport avec ma séquence ? Disons que ça n'a quand même pas un caractère obligatoire (le support de langue en relation avec la séquence) ; et surtout ce qui prime c'est ma progression grammaticale : je choisis le texte en fonction de mon point à aborder et non plus le point en fonction du texte !
J'y gagne en tout cas : je ne néglige pas la langue au détriment des textes (ce que j'avais tendance à faire car je "brûlais" de faire des textes et des textes et encore des textes !) ; de plus, je fais quand même beaucoup de textes, mais avec une approche un peu différente en langue.

lagoulue
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recloisonnement" collège : fiasco, que faire ?

Message par doctor who le Jeu 16 Sep 2010 - 13:53

Je fais comme Lagoulue. J'ajoute qu'aborder un texte sous l'angle grammatical permet de continuer à l'expliciter.

Ex : je fais "Le cygne" de Sully-Prudhomme, en insistant en ce début de 6è sur le repérage des phrases et des sujets, afin d'ancrer la composition du texte et de comprendre la succession du tout et de la partie dans une description (notion que je mettrai en pratique en rédac un peu plus tard). EN grammaire : la proposition, où je réutilise la méthode vue en littérature. Puis cours de rédac sur la définition, où je prends des mots du poème comme exemple.

Tout est lié, mais, à chaque fois, dans son ordre.

Lagoulue, quand tu parles de choisir tes textes en fonction du point de langue étudié, comment fais-tu concrètement?

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Recloisonnement" collège : fiasco, que faire ?

Message par hophophop le Jeu 16 Sep 2010 - 23:19

Merci à tous pour vos avis quels qu'ils soient.

Je me laisse encore 2 semaines (grosso modo, ce sera la fin de mon 1er chapitre), mais je refais un planning en prévoyant davantage de temps, notamment pour la correction des exos.

Après... si je me sens tjs pas bien dans cette façon de faire, je change. Mais là j'ai envie de m'accrocher, j'espère y arriver.

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum