Quelles sont les caractéristiques d'une chanson ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quelles sont les caractéristiques d'une chanson ?

Message par doctor who le Dim 5 Déc - 11:13

Je pensais aussi à Béranger. Mais la Révolution a du faire aussi un petit quelque chose, et la tradition satirique avant cela. Je ne suis pas sûr que Béranger soit une borne si déterminante, si ce n'est dans la reconnaissance du genre. Dans sa formalisation, je dirais que non.

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les caractéristiques d'une chanson ?

Message par frankenstein le Dim 5 Déc - 15:31

J'ai trouvé ça http://pierrejolicoeur.com/communaute/sujet/la-forme-%C2%AB-refrain-couplet-%C2%BB
Mais j'aimerais une explication plus "historique"

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les caractéristiques d'une chanson ?

Message par pierrejolicoeur.com le Sam 11 Déc - 4:31

Mme Sheila Davis, dans son incontournable "The Craft of Lyric Writing" (Writer's Digest), rapporte que les premières chansons Refrain/couplet firent leurs premières apparitions au tournant de la Guerre civile américaine, vers 1865, avec des chansons telles que "Oh! Susanna", et plus tard "After The Ball".

Le refrain s'est épanoui ensuite sous la forme AABA au tournant du 20ème siècle, qui est incidemment la forme classique des standards de jazz qui ont traversé les époques. Il s'agissait d'un "super refrain" produit pour les "musicals" de Broadway.

Ce "super refrain" était précédé (et suivi) d'une série de couplets de plus en plus négligeables avec le temps et qui ont été éventuellement abandonnés, à la demande des éditeurs de musique pour ne conserver que lesdits refrains qui se chantaient en famille autour du piano, qui se vendaient sous forme de musique en feuille et firent sûrement la fortune de bien des éditeurs.

Sinon, la chanson anglo-saxonne, force dominante de la musique populaire contemporaine est, comme chacun le sait, un croisement de musique blanche "hillbilie" et de "negro spirituals" des esclaves du sud américain. Elle n'est pas sans ressemblances avec une autre forme de chanson, la AAA, qui est celle des chansonniers et qui est issue de la tradition de transmission orale poétique plusieurs fois centenaire.

PJ


pierrejolicoeur.com
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les caractéristiques d'une chanson ?

Message par Iphigénie le Sam 11 Déc - 9:06

C'est une info intéressante,pour comprendre l'évolution de la chanson populaire au XXème;mais en ce qui concerne le refrain,ça me paraît bien tardif de le faire remonter à 1865 .
La tradition déjà des chants révolutionnaires français comme le "ça ira" montre bien que la forme strophique et répétitive est déjà en place.(voire "il pleut bergère de Fabre d'Eglantine:pas vraiment de refrain,mais presque:répétition des mêmes structures syntaxiques)...)

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les caractéristiques d'une chanson ?

Message par Iphigénie le Sam 11 Déc - 9:16

Je viens de regarder, sur une inspiration , les ballets qui terminent le Bourgeois Gentilhomme:dans la troisième entrée,il y a une chanson(en espagnol) qui comporte le fameux refrain.
je n'ai pas retrouvé humhum mon fascicule du Malade imaginaire,mais il me semble qu'on trouve aussi un refrain dans la chanson en latin de cuisine qui termine le spectacle(j'ai un vague souvenir de "saignare,purgare,"non?

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les caractéristiques d'une chanson ?

Message par pierrejolicoeur.com le Sam 11 Déc - 16:31

Je ne crois pas que la chanson, telle qu'on la connait de nos jours, remonte à bien plus loin que la deuxième moitié du XIXème siècle. Je dis bien: telle qu'on la connait de nos jours.

Les informations que je détiens à ce sujet viennent du livre de Mme Davis précédemment cité, et valent bien sûr pour l'Amérique et le monde anglo-saxon en général. Mais comme cette culture, notamment depuis l'intégration du blues au tournant du XXème a autant influencé le cours de la musique populaire occidentale, il est normal qu'elle ait contribué à standardiser la forme au fil du XXème.

J'ai l'impression que vous recherchez la première apparition de la forme contemporaine du refrain. Or, à mon sens, je trouverais logique que ça remonte au milieu du XIXème, et qu'elle ait abouti avec les balbutiements du XXème.

Ce qui n'exclut pas d'autres formes de transmission orale, dont européennes qui auraient pu préparer le terreau, et être exporté en Amérique avec les premiers colons. Il s'agissait essentiellement d'une même ligne mélodique accolée à une série de couplets, ce qui donnera de nos jours la forme "AAA", la préférée des chansonniers. Pensez au "Gorille" de Brassens...

pierrejolicoeur.com
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum