Les profs élitistes

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les profs élitistes

Message par Pascal le Lun 17 Jan 2011 - 23:40

Cela fait quelques années que j'exerce en collège, et dans tous les établissements que j'ai fréquentés, je me suis souvent rendu compte que certains profs étaient très élitistes. Je ne supporte plus ce comportement !!!

1. Un professeur élitiste saque forcément ses élèves.

Comment un professeur peut être tranquille avec lui-même lorsque à peine cinq ou six élèves de sa classe obtiennent la moyenne trimestrielle, et que la classe tourne à 7 ou 8, tout au long de l'année? Quelle satisfaction personnelle peut-il tirer de ce comportement? Bien sûr, il avancera que les élèves ne travaillent pas, qu'ils ne comprennent rien, ou qu'ils considèrent sa matière comme secondaire; mais j'estime que c'est un grand manque de conscience professionnelle que de ne pas se rendre accessible aux élèves pour leur permettre de se dépasser, de ne pas faire en sorte que les élèves travaillent, ou encore de ne pas donner le goût de sa matière. Nous sommes certes les garants d'un savoir, mais nous devons aussi faire la promotion d'une certaine envie d'apprendre. Or, quelle motivation peut avoir un élève qui se prend des bananes tout au long de l'année? Il finit par s'habituer et cela ne lui fait plus aucun effet. L'élève s'enlise donc dans la "médiocrité" que le prof élitiste combat.

2. Un professeur élitiste a déjà rencontré des difficultés dans son parcours scolaire ou celui de son enfant.

Je me suis rendu compte, en discutant, que le professeur élitiste avait lui-même rencontré des problèmes dans son propre parcours, ou essuyé quelques frustrations personnelles, que ce soit pour lui ou pour son enfant. C'est une personne qui a rencontré des contrariétés lors de sa scolarité, un autre professeur élitiste qui lui a coupé l'herbe sous les pieds, ou tout simplement un concours très difficilement obtenu (ou pas du tout d'ailleurs). Ou alors c'est peut-être son enfant, scolarisé dans un autre établissement qui rencontre des difficultés. Pour le professeur élitiste, les élèves devant lesquels il officie ne peuvent pas, par conséquent, réussir. Quel péché d'orgueil !!! En revanche, les autres professeurs qui ont été très bons élèves, et qui ont eu des facilités, ne réagissent pas de la sorte. Ils ne sont pas moins compétents pourtant, mais ils ont beaucoup plus de bienveillance envers les élèves.

3. Un professeur élitiste ne renvoie que du négatif.

Il a une vision très pessimiste du monde et court après une époque qu'il a connue, ou du moins idéalisée. Un âge d'or, en quelque sorte, d'une société, qui, il le sait bien, ne reviendra jamais. Pour lui, les élèves sont de plus en plus nuls, c'est de pire en pire, la culture recule, on régresse, etc... Il ne renvoie que du négatif aux élèves qui n'ont pas envie d'affronter le monde ainsi présenté, qui n'ont pas envie de grandir et d'être jetés dans ce cauchemar vivant. Ils préféreront peut-être rester dans un cocon plus protecteur. Le professeur élitiste infantilise ses élèves.

4. Le professeur élitiste de gauche !

Pour moi, c'est tout à fait incompatible. En effet, il pratique (malgré lui?) l'exclusion du plus grand nombre, en ne considérant que les élèves qui correspondent à ses propres critères subjectifs d'excellence. Pour ma part, accepter l'élitisme, c'est-à-dire la sélection des meilleurs, c'est aussi accepter une société où une poignée infime dirige notre société. Le système scolaire français étant déjà élitiste, cela accentue l'écart qu'il peut y avoir entre les différents individus de notre société, où la "masse populaire" comme il dit reluque la future aristocratie, si l'on peut dire. L'élitisme est anti-républicain au possible, presque hors-la-loi en mon sens.

5. Un professeur élitiste est en dehors de toute réalité.

Il veut imposer sa propre vision du monde, et pense qu'en agissant ainsi, il l'améliore amplement. Mais, il agit souvent de manière isolée et individuelle, et le monde ne suit pas. Il est isolé, tout seul sur sa montagne, contemplant le monde qui est à ses pieds, d'un regard méprisant. Car le professeur élitiste est méprisant, envers des enfants, c'est plus facile, mais aussi envers ses collègues, les parents d'élèves, ou son principal. Mais si on creuse bien, on s'aperçoit vite que les paroles de cet individu ne sont pas toujours très profondes et qu'elles ne tournent souvent qu'autour d'un sujet: lui-même. Le narcissisme est le propre du professeur élitiste.

Voilà quelques réflexions.... Qu'en pensez-vous?

Pascal
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par liliepingouin le Lun 17 Jan 2011 - 23:43

j'en pense que je déteste les catégories générales et que je ne comprends pas l'intérêt de ce message

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par Marlou.Bassboost le Lun 17 Jan 2011 - 23:48

@Pascal a écrit:

Voilà quelques réflexions.... Qu'en pensez-vous?
je suis pas d'accord.
tu fais des généralités sans connaitre le parcours des profs eux mêmes, leur sensibilité, leur vision des choses, leur vie, leurs buts.
c'est bien de réfléchir, mais as tu discuté réellement avec ceux qui sont concernés par ta réflexion?

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par JPhMM le Mar 18 Jan 2011 - 0:13

@liliepingouin a écrit:j'en pense que je déteste les catégories générales et que je ne comprends pas l'intérêt de ce message
Je crois qu'il vaut mieux laisser tomber...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par Carabas le Mar 18 Jan 2011 - 0:21

Ce que j'en pense? Que tu es mûr pour enseigner en IUFM, si ce n'est déjà fait.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par John le Mar 18 Jan 2011 - 0:40

6. Le prof élitiste fait tomber la pluie les jours de repos.

7. Le prof élitiste est responsable de la chute des tartines sur le côté beurré.

8. Quand on glisse sur une plaque de verglas, un prof élitiste n'est jamais très loin.

9. Si les profs élitistes n'avaient pas existé, la guerre de Cent ans n'aurait sans doute pas eu lieu.

10. La crise, les inondations et les ouragans sont souvent le fait de profs élitistes.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par DH le Mar 18 Jan 2011 - 5:54

Pas le temps de développer car je vais devoir décoller. Le prof élitiste a peur d'arriver en retard et se lève à pas d'heure pour être sûr d'arriver à l'heure voire en avance pour diffuser son savoir.

Je repasserai à l'occaz mais quand je vois mes élèves (pourtant dans un lycée réputé) et les six paquets que j'ai corrigés, ce message me fait hérisser les cheveux...

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par doctor who le Mar 18 Jan 2011 - 6:37

Et les profs élitistes ont le nez crochu.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par clairlaure le Mar 18 Jan 2011 - 7:24

Je suis juste d'accord avec le 1. Mais sinon on a l'impression que le prof élitiste est le grand méchant loup.

clairlaure
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par doublecasquette le Mar 18 Jan 2011 - 7:35

@clairlaure a écrit:Je suis juste d'accord avec le 1.

Même s'il s'agit d'un prof "élitiste pour tous " ?

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par Derborence le Mar 18 Jan 2011 - 7:41

@John a écrit:6. Le prof élitiste fait tomber la pluie les jours de repos.

7. Le prof élitiste est responsable de la chute des tartines sur le côté beurré.

8. Quand on glisse sur une plaque de verglas, un prof élitiste n'est jamais très loin.

9. Si les profs élitistes n'avaient pas existé, la guerre de Cent ans n'aurait sans doute pas eu lieu.

10. La crise, les inondations et les ouragans sont souvent le fait de profs élitistes.

lol!

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par Reine Margot le Mar 18 Jan 2011 - 7:46

moi j'ai cru à du second degré... scratch

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par illizia le Mar 18 Jan 2011 - 8:03

C'est de la provoc?

illizia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par kaori le Mar 18 Jan 2011 - 8:09

pfff... Rolling Eyes

_________________
Tu la vois ma massue tu la vois?

kaori
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par Pseudo le Mar 18 Jan 2011 - 8:29

Ah ! La rationalisation dans le vide ! Les numéro 1, numéro 2, etc... qui donnent une impression d'ordre et de rigueur à un raisonnement creux...
Et que dire de la critique haineuse d'un haineux (le prof élitiste selon Pascal) ?

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par Invité le Mar 18 Jan 2011 - 8:57

malgré mes consignes très simples (recopier le 3e mot de la 2e ligne) mes élèves n'y arrivent pas.
Je suis une prof élitiste. En LP.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par Kroko le Mar 18 Jan 2011 - 9:00

Lorica a écrit:malgré mes consignes très simples (recopier le 3e mot de la 2e ligne) mes élèves n'y arrivent pas.
Je suis une prof élitiste. En LP.

veneration
mes petits objectifs deviennent de plus en plus petits à chaque cours.

_________________
fools, said I, you do not know, silence like a cancer grows

Kroko
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par Provence le Mar 18 Jan 2011 - 9:55

J'en pense que ce message exprime, à l'aide de nombreux clichés, beaucoup de frustration à défaut d'une argumentation étayée. Rassure-moi, tu n'en es pas l'auteur?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par JPhMM le Mar 18 Jan 2011 - 10:01

@Pascal a écrit:5. Un professeur élitiste est en dehors de toute réalité.

Il veut imposer sa propre vision du monde, et pense qu'en agissant ainsi, il l'améliore amplement. Mais, il agit souvent de manière isolée et individuelle, et le monde ne suit pas. Il est isolé, tout seul sur sa montagne, contemplant le monde qui est à ses pieds, d'un regard méprisant. Car le professeur élitiste est méprisant, envers des enfants, c'est plus facile, mais aussi envers ses collègues, les parents d'élèves, ou son principal. Mais si on creuse bien, on s'aperçoit vite que les paroles de cet individu ne sont pas toujours très profondes et qu'elles ne tournent souvent qu'autour d'un sujet: lui-même. Le narcissisme est le propre du professeur élitiste.

Pascal, vivons-nous dans le même monde ? Une chose qui est rationnellement incorrecte dans ton argumentation, c'est bien le fait que le prof élitiste serait en dehors du monde. Le monde étant modelé par l'élitisme (à défaut d'être capable de se modeler sur la méritocratie, mais cela, c'est un autre débat), le professeur élitiste ne lui est certainement pas extérieur. Sans doute veut-il aider chacun à se trouver une place dans ce monde, et aussi à devenir le meilleur de lui-même (oui je sais, la phrase est bizarre, mais c'est à dessein). Du moins, c'est ce que je peux présumer.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par Augustin le Mar 18 Jan 2011 - 10:07



J'ai cru voir un pédagol.

Augustin
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par coco le Mar 18 Jan 2011 - 10:52

le prof élitiste a-t-il de l'humour?? santeverre

coco
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par Dulcinea le Mar 18 Jan 2011 - 11:03

Oh là là, mais ce prof élitiste, c'est tout moi!! On aurait pas été dans le même collège Pascal??? Enfin, avec les STG, qui ne se donnent même pas la peine de recopier correctement une citation, je ne vois pas comment je peux leur mettre la moyenne!!! Alors oui, ma moyenne de classe va tourner aux alentours de 7-8, ce n'est pas faute de les avoir prévenus, ils connaissaient presque le sujet à l'avance!

Que faire? Leur mentir? J'ai une obligation de moyens pas de résultats!! Ce discours culpabilisateur sur les profs élitistes ça fatigue à la longue! Quand va t-on demander aux élèves de se remettre en cause?

Il faut dire dans tout cela que certains de mes STG se livrent à un commerce illicite qui leur prend pas mal de temps, passent une partie de leurs WE au commissariat. Alors dans ces conditions? Quel poids va avoir leur scolarité?
Je suis désarmée, j'avoue. Il n'empêche, je ne vais pas leur mentir.

Dulcinea
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par ysabel le Mar 18 Jan 2011 - 12:13

Faut-il rire ou pleurer ?

Sale prof élitiste que je suis qui ose mettre 00/20 aux élèves qui ne rendent pas les DM. Je devrais leur mettre 10 d'emblée...

Pascal est-il sérieux ou se moque-t-il ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par bellaciao le Mar 18 Jan 2011 - 12:20

Et puis, n'a-t-on pas tendance à confondre "élitiste" et "exigeant" ? Quand nous avons cette exigence envers nous-mêmes, et laissons les élèves progresser à leur rythme, je ne pense pas que nous soyons élitistes.

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs élitistes

Message par Reine Margot le Mar 18 Jan 2011 - 12:28

moi je crois à de la provoc...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum