Exclure un élève définitivement...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Exclure un élève définitivement...

Message par Nell le Mar 25 Jan 2011 - 17:40

Telle est la question qui va se poser dans 30 minutes, lors du conseil de mi-trimestre de mes 6èmes...

Pour resituer le bonhomme:
- redouble sa 6ème puisqu'il n'a suivi que 3 mois de cours l'an dernier pour causes de crises d'angoisse multiples et variées et donc peu présent en classe (ou repartait dans la 1ère heure).
- après un début d'année sympa, il part en cacahuète et à la dérive: comportement pénible en classe (et il n'est pas le seul dans ce groupe!)
- récupère mon n° (sa soeur étant ma baby-sitter) et me harcèle pendant qq semaines (jusqu'à 12 appels en 30 min pour angoisse officielle car je ne lui répondais pas Shocked )
- hors de question pour moi de laisser libre cours à la part affective, nos rapports se corsent et deviennent conflictuels. Suite des incidents à chaque fois: ses pleurs et excuses et refus de sortir de cours (j'ai dû le sortir "physiquement" de classe après 30 minutes foutues en l'air pour lui)
- gros pb dans les autres cours, aucun travail, fout le bins, surtout en SVT et techno
- se scarifie la peau durant mon cours de l'initiale de son actuelle dulcinée (comprendre: une môme qu'il harcèle -oui, oui, harcèle!- au téléphone et dans le bus). il ne comprend pas pkoi on s'inquiète, ce n'est pas une plaie, c'est de l'art, c'est pour N*** donc c'est beau Shocked
- fume dans le collège, ostensiblement pour se faire virer (échec!)
- sort sans autorisation au milieu de l'aprèm. on le retrouve errant au milieu de la ville (son père était d'accord!)
- dernière en date: donne à visionner à ses camarades une vidéo porno, argue que son père est d'accord (je n'en doute malheureusement pas), que c'est normal (sic! les têtes de mes 6èmes à l'entendre dire ça, impayable!), c'est "pour son plaisir" Shocked , tous les garçons de son âge le font (ben voyons!)

il est enfin mis à pied 3 jours pour le moment. Enfin parce que nous refusions de rentrer dans son jeu qui était clairement de se faire sortir pour ne pas être responsable. on a tout fait pour qu'il reste dans le cadre de l'école, qu'il soit présent, tente de travailler, avance, malgré ses clairs problèmes...

Mais là... conseil de mi-trimestre, nous devons en discuter et je ne vois pas comment défendre la tête d'un môme qui a tout fait pour en arriver là et dont sa soeur me confiait tout à l'heure que même elle... elle ne peut pas se faire entendre de lui (pas méchant le gosse mais un souci psy que ses parents ne prennent pas en charge parce que gros pb psy du père et peur du schéma répétitif...).
Il est en danger... mais j'ai une classe à gérer...

Franchement, que feriez-vous?


Oui, je suis perdue et mauvaise conscience à l'idée de laisser un gosse, aussi "fou" soit-il, sans rien derrière...

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Celeborn le Mar 25 Jan 2011 - 17:47

@Nell a écrit:
Franchement, que feriez-vous?

Ouste.

On n'est pas sa mère, on n'est pas son père, et on n'a pas à se substituer à eux.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Nestya le Mar 25 Jan 2011 - 17:47

Ben...de toute façon, vous ne pourrez pas l'exclure définitivement sans un conseil de discipline.
Et un placement en classe relais?

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Nell le Mar 25 Jan 2011 - 17:51

@Nestya a écrit:Ben...de toute façon, vous ne pourrez pas l'exclure définitivement sans un conseil de discipline.
Et un placement en classe relais?

Si. je suis dans le privé. on propose aux parents un conseil de discipline qui passera donc par l'IA ou de trouver une place dans une autre école sans remontée officielle (oui, on s'arrange comme on peut).

Classe relais? oui, à voir ce soir tiens.

Celeborn, tu as raison. Mais quand je vois le père dépendant aux AD qu'il a (d'ailleurs le père l'an denrier lui a filé son propre ttt sans avis médical! on a failli prévenir les srevices sociaux!)... sa soeur s'en est sortie mais lui n'est pas carré pour (puis le père lui répète qu'il est comme lui, l'inscrit dans sa tourmente...comment s'en sortir hein?).


Pfffff... je compatis trop. Trop de sentiments. pale Mais il n'est pas méchant.

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Mélisande le Mar 25 Jan 2011 - 18:05

Nell, il a développé cet attachement particulier vis-à-vis de toi comme seul professeur ou également vis-à-vis d'autres professeurs ?
Est-il un danger pour la petite N ? gêne-t-il énormément les autres élèves ?

Mélisande
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par marininha le Mar 25 Jan 2011 - 18:07

Je suppose que tu as déjà fait un signalement, les élèves aussi clairement perturbés doivent être suivis par un psy, c'est de leur survie dont il s'agit ! Et puis la classe doit sérieusement en pâtir (pour ne pas mentionner les enseignants qui le subissent) ...

Que faire ? Je ne sais pas, on n'exclue pas comme ça un élève, il faut un conseil de discipline pour un fait bien précis (je crois que l'accumulation de bêtises n'est pas un motif valable pour réunir ce conseil). En tous les cas, bon courage, et vraiment, renseigne-toi sur les organismes qui proposent des suivis psy aux alentours de ton collège...

fleurs

Oups, je viens de lire que tu es dans le privé ... Et bien, si tu penses vraiment que tu as fait de ton mieux pour lui (ce dont je ne doute pas), il faut le mettre dehors, le mettre face à ses responsabilités. (peut-être est-ce le père qu'il faut signaler ...)

marininha
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Celeborn le Mar 25 Jan 2011 - 18:15

@Nell a écrit: Mais il n'est pas méchant.

Les élèves que j'ai déjà vu exclus l'étaient rarement.

On n'est pas des psys non plus, d'ailleurs : la relation père-fils, on n'a pas à se la fader en cadeau bonus…

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Lt-Dan le Mar 25 Jan 2011 - 18:55

Bonjour,

Je suis depuis un moment le forum, sans trop intervenir. Je suis étudiant, je passe l'agreg cette année, et je suis très impatient d'être enfin prof ! Very Happy (pour l'instant j'ai la foi !)

Visiblement cet enfant souffre d'un réel trouble. Mais, c'est comme tous les handicaps, normalement, si ses parents insistent, le collège doit tout faire pour qu'ils réussissent dans un milieu "normal". Je suis d'accord que c'est dur, mais la loi étant ce qu'elle est, l'exclure ne ferait qu'enfoncer cet élève un peu plus.
Qu'en dit le CDE ?

Lt-Dan
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Celeborn le Mar 25 Jan 2011 - 19:03

@Lt-Dan a écrit:
Visiblement cet enfant souffre d'un réel trouble. Mais, c'est comme tous les handicaps, normalement, si ses parents insistent, le collège doit tout faire pour qu'ils réussissent dans un milieu "normal". Je suis d'accord que c'est dur, mais la loi étant ce qu'elle est, l'exclure ne ferait qu'enfoncer cet élève un peu plus.

la loi permet d'exclure les élèves quand ils harcèlent leurs professeurs, montrent des vidéos pornos à leurs camarades, etc.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Lt-Dan le Mar 25 Jan 2011 - 19:19

Certes, mais si on prend le cas d'un élève atteint du syndrôme de la Tourette (TOC qui fait que la personne n'arrête pas de balancer des flots d'injures) on fait quoi ? on l'exclut ? et un prof m'a raconté que ce cas de figure lui est arrivé !

Lt-Dan
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Chocolat le Mar 25 Jan 2011 - 19:20

@Lt-Dan a écrit:Bonjour,

Je suis depuis un moment le forum, sans trop intervenir. Je suis étudiant, je passe l'agreg cette année, et je suis très impatient d'être enfin prof ! Very Happy (pour l'instant j'ai la foi !)

Visiblement cet enfant souffre d'un réel trouble. Mais, c'est comme tous les handicaps, normalement, si ses parents insistent, le collège doit tout faire pour qu'ils réussissent dans un milieu "normal". Je suis d'accord que c'est dur, mais la loi étant ce qu'elle est, l'exclure ne ferait qu'enfoncer cet élève un peu plus.Qu'en dit le CDE ?

Et les autres élèves?
On les sacrifie sur l'autel de la bonne conscience et de l'utopie?

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Lt-Dan le Mar 25 Jan 2011 - 19:29

Je pensais pas déclencher des réactions aussi vives ...

Je ne dis pas qu'il faut sacrifier les autres élèves, simplement faire tout pour trouver une solution à cet élève qui je le répète souffre d'un trouble (visiblement il ne semble pas très lucide). Je dis juste que l'exclure purement et simplement n'est pas une solution positive pour lui. Peut-être peut-on imaginer d'autres sorties qui lui permettent d'évoluer sans pour autant gêner les autres élèves, qui bien sûr n'ont pas être sacrifiés.

Lt-Dan
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Chocolat le Mar 25 Jan 2011 - 19:35

@Lt-Dan a écrit:Je pensais pas déclencher des réactions aussi vives ...

Je ne dis pas qu'il faut sacrifier les autres élèves, simplement faire tout pour trouver une solution à cet élève qui je le répète souffre d'un trouble (visiblement il ne semble pas très lucide). Je dis juste que l'exclure purement et simplement n'est pas une solution positive pour lui. Peut-être peut-on imaginer d'autres sorties qui lui permettent d'évoluer sans pour autant gêner les autres élèves, qui bien sûr n'ont pas être sacrifiés.

Mais nous n'avons pas les moyens de tout faire, et pour cause - nous ne sommes ni médecins, ni psychologues, ni les parents de l'enfant.
Il faut que chaque maillon de la chaîne assume sa part de travail, et de toute évidence, Nell a largement assuré la sienne.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Lt-Dan le Mar 25 Jan 2011 - 19:41

Je n'ai pas dit que c'était au professeur de tout faire. C'est à l'établissement de le prendre en charge et de trouver une solution. Je ne suis pas en train de dire que c'est simple, loin de là, mais si un élève a des troubles l'EN doit faire quelque chose pour qu'il réussisse dans un milieu normal.
Si un élève est sourd, aveugle, ou tétraplégique, c'est la même chose. Personnellement, je suis très touché par le handicap, et assurer une scolarité la plus normale possible à ces élèves pour qu'ils puissent réussir me paraît fondamental. C'est en plus ce qu'affirme la loi 2005, qui va même plus loin car elle affirme qu'un élève handicapé doit pouvoir suivre sa scolarité au milieu de ses camarades, dans un milieu "normal" (si les parents le choisissent).

Peut-être que je suis une belle âme, et que je suis complètement utopique, mais admettez au moins qu'exclure cet élève ne ferait que l'enfoncer dans son trouble et ne lui apporterait aucune solution.

Lt-Dan
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Mélisande le Mar 25 Jan 2011 - 19:53

Ta remarque est tout à fait justifiée, Lt-Dan; vu d'un regard extérieur. Mais il faut bien voir que si Nell envisage une exclusion, c'est qu'elle a déjà tenté tout ce qu'elle a pu pour cet élève, mais comme elle le dit, le père ne la soutenant pas, elle est impuissante. De plus, et c'est plus grave, il vient un moment où il faut aussi penser aux autres élèves de la classe.
La petite N, qui est harcelée par le garçon, risque d'en pâtir sérieusement si on laisse la situation pourrir ainsi. Et quelle image aura-t-elle des adultes qui ne la protège pas alors qu'ils sont au courant de la situation ?
Un enfant qui est obsédé par une petite fille, qui a visiblement une éducation sexuelle basée sur des pornos, peut se révéler dangereux.

Et que fera Nell quand la petite N sera retrouvée en pleurs car le petit garçon l'a coincée dans un coin sombre, l'a tripotée, lui a baissé sa culotte, a pris ses parties intimes en photo et a montré cette photo à tous ses copains (cas déjà arrivé en 6e) ?

Et si Nell se montre si hésitante sur la question du renvoi, c'est bien parce qu'elle a ce dilemme à résoudre : aider le petit garçon, mais jusqu'à quel point ? ou bien protéger les autres en l'excluant ?





Mélisande
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Zelda le Mar 25 Jan 2011 - 20:00

Cette loi mélange-t-elle handicap physique et handicap mental? Un enfant qui souffre de psychoses, par exemple, ne peut pas être scolarisé avec les autres enfants car il représente un danger pour lui même et pour les autres.
La place de cet enfant est dans un institut où des professionnels de la santé pourrait prendre soin de lui et mettre en place un traitement si besoin.

Malheureusement il n'a pas assez de place et s'il est effectivement exclu, il "atterrira" certainement dans le public où ne ne refusons personne.

Je viens d'ailleurs de récupérer un gamin complètement psy en 4°, il fait peur à ses camarades, commencent à les agresser, mais bon, pour la prime de mon CDE, je vais demander aux autres gamins de serrer les dents...

Zelda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Chocolat le Mar 25 Jan 2011 - 20:17

@Lt-Dan a écrit:Je n'ai pas dit que c'était au professeur de tout faire. C'est à l'établissement de le prendre en charge et de trouver une solution. Je ne suis pas en train de dire que c'est simple, loin de là, mais si un élève a des troubles l'EN doit faire quelque chose pour qu'il réussisse dans un milieu normal.
Si un élève est sourd, aveugle, ou tétraplégique, c'est la même chose. Personnellement, je suis très touché par le handicap, et assurer une scolarité la plus normale possible à ces élèves pour qu'ils puissent réussir me paraît fondamental. C'est en plus ce qu'affirme la loi 2005, qui va même plus loin car elle affirme qu'un élève handicapé doit pouvoir suivre sa scolarité au milieu de ses camarades, dans un milieu "normal" (si les parents le choisissent).

Peut-être que je suis une belle âme, et que je suis complètement utopique, mais admettez au moins qu'exclure cet élève ne ferait que l'enfoncer dans son trouble et ne lui apporterait aucune solution.

Pas du tout.
Un élève sourd, aveugle ou tétraplégique n'est pas dangereux pour les autres.
Un élève psychologiquement perturbé (voire plus), qui est capable de s'automutiler, d'harceler une petite fille et se montrer obsédé par le porno, si!

Exclure cet élève protège les autres élèves!
Et cela fait partie de nos (multiples) missions.



_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par cristal le Mar 25 Jan 2011 - 20:20

@Elsa a écrit:mais bon, pour la prime de mon CDE, je vais demander aux autres gamins de serrer les dents...

Laughing

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Invité le Mar 25 Jan 2011 - 20:31

Dans l'idéal, l'école est un sas dans lequel l'élève peut décompresser: il laisse ses problèmes à la grille de l'établissement et se consacre à sa mission d'élève, à savoir apprendre et travailler.
Dans la pratique, c'est une autre paire de manches: l'école n'est plus un lieu sacré et les problèmes des élèves empiètent sur notre mission première. Les personnels qui devaient les prendre en charge (infirmiers, psychologues, assistants sociaux) ont vu leurs effectifs fondre comme neige au soleil ces dernières années et ne sont présents que quelques heures par semaine. Nous professeurs n'avons pas été formés à faire les travail de ces intervenants, et, j'y tiens, ce n'est pas notre mission.
Bref, tout ça pour dire que si rien ne peut être fait pour l'élève dans l'établissement, pourquoi le garder? Pour que cet enfant commette l'irréparable (agresser un adulte ou un élève par exemple)? Je pense que les adultes de l'établissement lui ont donné déjà plusieurs fois l'occasion de montrer sa bonne volonté. L'exclusion est un dernier recours.

Par ailleurs, si cet élève est dans un cursus normal (et non adapté) justement dans le but de l'intégrer, il doit être considéré comme un élève normal, auquel le règlement intérieur s'applique...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Lt-Dan le Mar 25 Jan 2011 - 20:39

Je comprends bien le réel danger que peut avoir cet élève pour les autres. Je ne suis pas du tout en train de le nier.

Maintenant, Nell dit bien que cet élève est en danger, et l'exclure ne ferait que l'achever, ou en tout cas l'enfoncer profondément dans son trouble.

Je suis très touché par cette histoire, car un très bon ami à moi a vécu cela. Il est sourd, et les professeurs se plaignaient qu'il mettait la classe en retard du fait de son handicap. Ils ont donc tout fait pour l'exclure et y sont finalement arrivé. Cela a été très traumatisant pour lui, et il en souffre encore maintenant.

N'y a-t-il pas quelqu'un dans l'établissement qui pourrait l'aider ?


Lt-Dan
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Chocolat le Mar 25 Jan 2011 - 20:42

@Lt-Dan a écrit:Je comprends bien le réel danger que peut avoir cet élève pour les autres. Je ne suis pas du tout en train de le nier.

Maintenant, Nell dit bien que cet élève est en danger, et l'exclure ne ferait que l'achever, ou en tout cas l'enfoncer profondément dans son trouble.

Je suis très touché par cette histoire, car un très bon ami à moi a vécu cela. Il est sourd, et les professeurs se plaignaient qu'il mettait la classe en retard du fait de son handicap. Ils ont donc tout fait pour l'exclure et y sont finalement arrivé. Cela a été très traumatisant pour lui, et il en souffre encore maintenant.

N'y a-t-il pas quelqu'un dans l'établissement qui pourrait l'aider ?



Je ne comprends pas pourquoi tu mets dans la même catégorie des troubles très différents l'un de l'autre. scratch

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Lilypims le Mar 25 Jan 2011 - 20:45

Mettre une classe en retard et la mettre en danger sont deux choses bien différentes, il me semble.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Stered le Mar 25 Jan 2011 - 20:47

J'ai une élève malentendante et une élève malvoyante : avec quelques adaptations, ça ne pose aucun problème.
Par contre j'ai déjà eu un élève autiste (sans AVS, sinon ce n'est pas drôle) qui avait des crises extrêmement violentes et a passé l'année à se taper la tête contre le mur (j'étais stagiaire et complètement désemparée...) : il y a handicap et handicap...

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Angua le Mar 25 Jan 2011 - 20:48

@Lt-Dan a écrit:
Maintenant, Nell dit bien que cet élève est en danger, et l'exclure ne ferait que l'achever, ou en tout cas l'enfoncer profondément dans son trouble.

Je suis très touché par cette histoire, car un très bon ami à moi a vécu cela. Il est sourd, et les professeurs se plaignaient qu'il mettait la classe en retard du fait de son handicap. Ils ont donc tout fait pour l'exclure et y sont finalement arrivé. Cela a été très traumatisant pour lui, et il en souffre encore maintenant.

Ces deux situations ne me paraissent pas comparables. Le handicap est reconnu (surdité, syndrôme de Tourette -j'ai eu un élève qui en était atteint-, difficultés physiques ou psy diverses...), et si cet élève a effectivement un problème psy, les parents ont besoin d'être vivement secoués pour faire quelque chose! Idem si son comportement n'est pas le fruit d'une pathologie.

Oui, exclure, c'est violent, c'est mettre en marge de la société, MAIS... le laisser dériver et laisser tout le monde faire avec l'est tout autant. Cette famille a besoin de comprendre qu'il y a un problème réel. Nell, cet enfant a-t-il été testé? Vu l'infirmière? Et enfin, vu ce que tu dis de ce que fait son père, y a-t-il eu un signalement?
Si la réponse est oui partout, l'exclusion est peut-être à envisager. On sait bien que c'est rare, mais il y a des cas où c'est salvateur: arriver dans un nouvel ets avec une nouvelle virginité malgré l'étiquette "viré d'ailleurs" et faire (enfin!) réagir les parents.
Sinon, la classe ou l'atelier relais peut aussi lui faire prendre l'air, voire lui faire du bien... sinon vous permettre de souffler un temps.

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclure un élève définitivement...

Message par Invité le Mar 25 Jan 2011 - 20:49

Le problème de cet élève n'est pas lié à l'apprentissage, mais à la discipline. Je ne crois pas qu'on puisse comparer la situation de ton ami avec celle de l'élève de ce sujet.

Maintenant, pour rassurer Nell, y a-t-il quelqu'un (assistant social ou autre) qui suit cet enfant hors de l'établissement? Vous avez fait un signalement?
De toute façon, il faudra passer la main.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum