Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par LadyC le Dim 10 Juin - 12:54

Euh, Hermione... j'ai bien compris là, tu as une collègue de LC qui se fiche complètement de recruter ? Même après discussion et docs fournis sur un plateau d'argent ? Shocked

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Hermione0908 le Dim 10 Juin - 13:08

Elle est contractuelle, et le poste est passé au mouvement. Si tu vois ce que je veux dire...
Après, moi je suis prof de lettres modernes, et en plus à nouveau TZR, donc sans aucune garantie d'enseigner dans ce bahut l'année prochaine. Dans l'absolu, je devrais m'en foutre comme de l'an 40. Sauf que non.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Ilse le Dim 10 Juin - 13:14

@Derborence a écrit:Je suis dans un établissement où les élèves peuvent suivre à la fois latin, bilangue et euro. Les EDT ont toujours pu être faits en tenant compte de ces options. Je ne vois pas pourquoi ta CDE ne pourrait pas faire de tels EDT. Je te conseille d'aller voir ta principale, accompagnée des profs intervenant en bilingue et/ou des représentants des profs au CA, à ce sujet.
Quant aux élèves à "éliminer" (j'avoue que le terme et l'idée ne me plaisent pas du tout), tu pourrais voir avec les PP si certains inscrits ne sont pas en difficulté sans avoir aucune option en 6e.
Ma fille est en 4ème (elle est aussi en bilangue) ; elle fait latin et euro !
Chez nous, le CdE dit aussi qu'on ne peut pas faire latin et euro (d'où une baisse des effectifs des latinistes en 4ème), mais en fait c'est pour des raisons d'EDT et de ramassage scolaire... La principale adjointe m'avait avoué l'an passé que ce n'était pas "légal" car rien n'interdisait en fait de faire latin et euro.

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Lefteris le Dim 10 Juin - 13:19

@Hermione0908 a écrit:Elle est contractuelle, et le poste est passé au mouvement. Si tu vois ce que je veux dire...
Après, moi je suis prof de lettres modernes, et en plus à nouveau TZR, donc sans aucune garantie d'enseigner dans ce bahut l'année prochaine. Dans l'absolu, je devrais m'en foutre comme de l'an 40. Sauf que non.
Fais ce que tu as à faire, sans en faire une question personnelle. Il ne faut pas donner l'impression qu'on défend "sa" boutique.Il ne faut pas non plus avoir l'air de dire aux élèves qu'ils te font une faveur de venir, parce qu'après ils se plaignent, disent qu'il y a trop de travail, etc.
Signale quand même à qui veut l'entendre que l'établissement DOIT s'organiser pour que le latin ne soit pas en concurrence avec autre chose notamment la section européenne (quelqu'un a fait passer sur le forum la circulaire récemment...) . Rappelle aussi qu'un bahut sans latin (comme sans allemand etc.) est vite contourné, notamment dans les quartiers très mixtes, comme ici à Paris : ls gens "au courant" vont vite faire des pieds et des mains pour aller ailleurs, voire dans le privé.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Hermione0908 le Dim 10 Juin - 13:21

Ce n'est pas qu'elle ne peut pas faire d'edt intégrant euro et latin, c'est qu'elle ne veut pas. Elle ne veut pas faire de classe de niveau, et donc il faut répartir les élèves dans un maximum de classe possible. A côté de ça, ça ne la dérange pas de nous proposer de faire une classe par niveau dans laquelle elle regrouperait tous les dys.
Ne vous évertuez pas à chercher une logique, il n'y en a pas.
Je sais parfaitement que la grosse majorité des bahuts fait en sorte que les élèves puissent suivre différentes options.
C'est déjà sorti en CA, avec la prof qui a la section euro (elle est élue au CA depuis des années), et nous l'avons sorti plusieurs fois à l’occasion de diverses réunions. Elle NE veut RIEN entendre. Et après, elle nous demande ce que nous pourrions faire pour favoriser l'excellence chez nos élèves. Leur permettre de faire euro et latin, ça ne l'a pas effleurée...
Sincèrement, travailler avec elle, pétrie de certitude, avec qui aucun dialogue n'est possible, c'est une épreuve...

@ Lefteris : on est en rase campagne, le bahut le plus proche est à 15 ou 20 bornes. Nous n'avons de fait pas trop de problèmes concernant le contournement de la carte scolaire.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Lefteris le Dim 10 Juin - 13:31

@Hermione0908 a écrit:Ce n'est pas qu'elle ne peut pas, c'est qu'elle ne veut pas. Elle ne veut pas faire de classe de niveau, et donc il faut répartir les élèves dans un maximum de classe possible. A côté de ça, ça ne la dérange pas de nous proposer de faire une classe par niveau dans laquelle elle regrouperait tous les dys.
Ne vous évertuez pas à chercher une logique, il n'y en a pas.
Je sais parfaitement que la grosse majorité des bahuts fait en sorte que les élèves puissent suivre différentes options.
C'est déjà sorti en CA, avec la prof qui a la section euro (elle est élue au CA depuis des années), et nous l'avons sorti plusieurs fois à l’occasion de diverses réunions. Elle NE veut RIEN entendre. Et après, elle nous demande ce que nous pourrions faire pour favoriser l'excellence chez nos élèves. Leur permettre de faire euro et latin, ça ne l'a pas effleurée...
Sincèrement, travailler avec elle, pétrie de certitude, avec qui aucun dialogue n'est possible, c'est une épreuve...

Rassure-toi , nous avons des classes où tous les germanistes sont ensemble, tous les hispanisants, ce n'est pas une classe de niveau. Mais si l'on mettait tous les latinistes ensemble, ça en serait une . Les clichés ont la peau dure... Même doctrine dans beaucoup d'établissements de ma connaissance. on est dans le domaine de l'irrationnel, de la croyance, et personne ne bougera car personne n'est concerné par les horaires tardifs avec élèves surexcités.
Alors que grouper les latinistes permettrait de faire plus facilement les EDT, permettrait de mettre l'horaire plancher à certaines classes, et donner plus à d'autres, car comme le savent les professeurs de latin, on ne fait jamais autant de grammaire française qu'en latin, etc. Nous avons les bons arguments -et j'ai eu la chance de tester une fois une classe comme ça avec le français ET le latin - ils ont les mauvais , mais ils tiennent le manche .
Moi, je ne discute plus, j'ai tenté, mais le système est inflexible.

Contournement : ici , il suffit de traverser un boulevard ou de prendre un métro . Malheur à l'établissement connu pur son chahut ambiant, son absence de classe bilangue ou la carence en latin

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par LadyC le Dim 10 Juin - 14:26

Hermione, une fois de plus, je suis consternée de ce qui se passe dans ton établissement...
Concernant ta collègue : en effet, je vois... Crying or Very sad celle dont je reprends le poste était très "on apprend en s'amusant", avec l'amusement au 1er plan ; donc très peu de langue, un max de civi et de jeux ; des affiches "en latin" aux murs, avec des fautes, et des élèves peu habitués à apprendre par coeur. Et une phrase dans le petit mot de présentation du latin sur le fait que l'apprentissage de la langue se faisait en fonction des capacités des élèves Suspect (riche idée, hein : je propose qu'on l'étende au brevet, voire au bac... oh, attendez, on me signale dans l'oreillette que c'est effectivement la politique actuelle...) (phrase que j'ai fait retirer cette année).
Merci à toi de militer pour les LC, alors même que ce n'est pas ce que "ta matière" fleurs fleurs fleurs
Et bon courage pour vivre avec ta direction... je deviendrais chèvre !

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Lefteris le Dim 10 Juin - 14:59

@LadyC a écrit: apprendre par coeur.
Es-tu sûre de vouloir faire carrière avec tes idées sur l'importance de la Memoria datant de Cicéron , ou Varron ?

je deviendrais chèvre !
Après avoir été panthère , eneffé Rolling Eyes Il vaut mieux être bouffeur que bouffé

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par LadyC le Dim 10 Juin - 18:10

Razz

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par painbeurre le Mar 3 Juil - 18:55

Je me tourne vers vous emplie de désespoir...
Il s avère que je ne suis pas à plaindre au niveau des effectifs de latin car j ai pas mal d élèves, avec 2 classes par niveau, sauf que :
- certains 3e sont des gros chieurs qui se sont tous inscrits en fin de 6e pour être sûrs de rester ensemble, hein ! (Autant vous dire que les phrases du style "les latinistes sont de bons élèves" me sortent par les trous de nez)
- les 5e de la rentrée prochaine seront 56 soit 28 par classe si la répartition n est pas trop pourrie (oui, cette année en 4e j avais un groupe de 21 et un groupe de 27... Cherchez l erreur)
- je viens d apprendre que les 4e finalement ne formeront qu un groupe... de 28 !
Précisons qu en classe entière les élèves sont à 27 maximum. J ai essayé de faire comprendre que pour du latin, où on retrouve des élèves issus de différentes classes et sur des horaires pas toujours sympas, l effectif allait être difficile à assumer l année prochaine, voici ce qui m a été répondu :
- en 5e, le CDE se charge d appeler certains parents d élèves pour ANNULER leur inscription en latin (et des élèves que l on récupère du collège privé voisin et qui demandent latin ne seront pas satisfaits dans leur choix)
- en 4e, impossible de dédoubler la classe, MEME SI LA DGH A ETE VOTEE COMME ACCORDANT 2 CLASSES PAR NIVEAU.
Donc, du fond de mon océan de désespoir, je vous demande si tout cela est bien normal ? Le coup des 5e encore je peux comprendre, apparemment certains inscrits ont déjà des difficultés en 6e mais comme dit plus haut, où est l égalité des droits ???
Mais pour les 4e, j aimerais vraiment que l on sépare en deux le groupe, surtout que je connais mes élèves : ils sont bien gentils mais ils sont trèèèèèèèèèèèèèès bavards et remuants. Autant dire que je ne pourrais faire aucune activité avec eux (style travail en salle info - trop petite -, travaux de groupes, exposés, théâtre...) et ça, mon CDE s en contrefiche alors que je le lui ai ouvertement signalé en réunion avec les collègues de lettres !!!

painbeurre
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par LadyC le Mer 4 Juil - 0:06

Je ne peux pas t'aider Painbeurré, je n'ai aucune idée de l'aspect "légal" de la chose et n'ai jamais été confrontée au problème, mais je compatis de tout coeur ! (et fais remonter le sujet par la même occasion Wink )

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Derborence le Mer 4 Juil - 7:15

@LadyC a écrit:Je ne peux pas t'aider Painbeurré, je n'ai aucune idée de l'aspect "légal" de la chose et n'ai jamais été confrontée au problème, mais je compatis de tout coeur ! (et fais remonter le sujet par la même occasion Wink )
Pareil.
Normalement (mais cela signifie-t-il réglementairement ?), pour avoir deux groupes, il faut plus de 30 élèves.
Donc, en 4e, tu n'auras à mon avis qu'un groupe même si deux étaient prévus initialement.
Pour les 5es, il faut satisfaire les familles : s'il y a des demandes pour deux groupes, le CDE doit faire deux groupes, même chargés. fleurs2

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Lora le Mer 4 Juil - 7:20

Pffff, l'année passée, j'avais 30 élèves en latin ! J'ai eu droit de les séparer en 2e groupes une fois tous les 15 jours, payée en hsE ! Quelle arnaque !
Cette année, en 4e, ils seront 28 (deux départs), alors qu'en classe entière, ils seront 22-23. Cherchez l'erreur ! Et, en plus, la plupart n'auront que 2h car ils ont l'option euro !!

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par paul31 le Mar 28 Aoû - 12:48

Cette année j'aurai un groupe de 5ème à 33 élèves Shocked

Ma collègue a deux groupes de 3ème et de 4ème à 28.


En grec, ils sont une quinzaine je crois.


_________________
2012-2013 : deux sixièmes, 1 quatrième,1 troisième en français et une cinquième en latin. cafe
2011-2012 deux quatrièmes , une troisième DP6H et une cinquième
2010-2011 : une cinquième et deux sixièmes
2009-2010 : deux sixièmes et une quatrième.

petitdrapeau
chat chat chat chat chat

paul31
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par LadyC le Mar 28 Aoû - 12:51

33, ça ne s'appelle plus un groupe... au collège, ce n'est même plus une classe...
33 élèves de 5e, je te souhaite bien du courage Paul. Dire qu'on est censé prendre plus de plaisir en latin parce qu'on est moins nombreux... En plus, tu risques d'en avoir un paquet qui vont râler et essayer de semer le boxon parce qu'ils ne veulent pas apprendre et se sont inscrits pour faire bien / pour être avec le copain / parce qu'ils croyaient que le programme c'était Astérix...

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par paul31 le Mar 28 Aoû - 12:53

Je me demande où ils vont s'asseoir !

Sinon Loterie pour assister aux cours!

_________________
2012-2013 : deux sixièmes, 1 quatrième,1 troisième en français et une cinquième en latin. cafe
2011-2012 deux quatrièmes , une troisième DP6H et une cinquième
2010-2011 : une cinquième et deux sixièmes
2009-2010 : deux sixièmes et une quatrième.

petitdrapeau
chat chat chat chat chat

paul31
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par LadyC le Mar 28 Aoû - 13:45

En outre, je vois que tu es en "Lettres Modernes"... c'est-à-dire que tu n'es pas passé par la filière Lettres Classiques ? Et on te confie du latin ? Ta direction a l'air charmante...
Tu ne peux pas au moins demander à séparer les 5e ? 33, c'est juste inhumain. Ingérable.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Artemis44 le Mar 28 Aoû - 14:01

Totalement d'accord ! Ca peut partir en cacahuète à tout moment dans des conditions pareilles. Et pour suivre chacun, bon courage !

Artemis44
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par kathigitria le Mer 5 Sep - 0:04

Un petit peu victime de mon succès, sur les 5 classes de 6 ème de l'an dernier, 32 latinistes en 5ème cette année. Super! Il y a un "mais"
Mais, la CDE, en juin, était d'accord pour faire deux groupes, jusqu'au moment où mes collègues ont commencé à essayer de dissuader certains parents et élèves sous prétexte de leur niveau. Hors, toute mon organisation de l'option est prévue pour donner sa chance à chacun (aucun devoir à la maison sauf apprentissage pour les évaluations et préparation d'un exposé par an ; évaluation où certains exercices sont à faire avec le cahier et des exercices bonus). Parmi ceux qui avaient choisi l'option, certains étaient tout de même présentés comme étant en difficulté. Et là j'ai proposé de faire les deux groupes en fonction des besoins des élèves en pensant à un groupe qui ne ferait pas rigoureusement le programme mais du latin ludique qui permettrait aussi de revoir les bases de méthodo, de français,... Je n'arrivais pas à me résoudre à refuser des élèves alors qu'on m'accordait si facilement l'ouverture d'un deuxième groupe...et je risquais aussi de n'avoir plus qu'un groupe très chargé.
Deux mois plus tard, désillusion : j'ai bien mes deux groupes mais ils ont été faits "dans mon dos" c'est-à-dire déséquilibrés : 19 / 13 et surtout tous les deux d'une grande hétérogénéité. Mes groupes de latin ont toujours été hétérogènes et tant mieux mais j'ai un peu l'impression d'être empêchée de donner une réelle opportunité à ceux qui se retrouvent en latin contre l'avis de tous...
Enfin, il ne me reste plus qu'à avoir des idées lumineuses pour m'adapter à tous les profils tout en veillant à faire à peu près la même chose dans les deux groupes puisqu'ils ne seront pas identiques les années suivantes.
Petite contrariété de rentrée !

kathigitria
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum