Réduction à venir des vacances d'été ?

Page 16 sur 19 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Hannibal le Mar 5 Juil 2011 - 7:43

Même un type comme moi y songe, Celeborn - c'est dire ...


Dernière édition par Hannibal le Mar 5 Juil 2011 - 7:47, édité 1 fois

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par V.Marchais le Mar 5 Juil 2011 - 7:44

Oui, parce que là, on dirait un peu le PS engueulant ses supposés partisans en 2002... Est-ce la faute de la base si elle ne se retrouve plus dans les instances censées la représenter ?

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Cath le Mar 5 Juil 2011 - 10:07

Et puis bon, si le PS n'a pas encore réfléchi depuis 2002...Il a eu le temps, là quand même!

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Jim Thompson le Mar 5 Juil 2011 - 14:18

la grosse excuse c'est que c'est trop cher
mais en même temps, les gens veulent de moins en moins s'impliquer et militer dans des structures collectives: de moins en moins de gens dans les partis politiques, dans les syndicats, les gens ne veulent plus s'engager
la droite peut se frotter les mains

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Fantômette le Jeu 7 Juil 2011 - 14:55

Un article sans langue de bois sur le site de Marianne2 http://www.marianne2.fr/Rythme-scolaire-le-rapport-qui-cache-la-foret_a208172.html
Rythme scolaire : le rapport qui cache la forêt

Un rapport sur les rythmes scolaires, proposant notamment le raccourcissement des vacances d'été, a été remis lundi à Luc Chatel, ministre de l'Education nationale. Pour L'Hérétique - qui est déçu que tous les partis confondus, y compris le MoDem, tombent dans le panneau - il s'agit là d'un écran de fumée.

Il y a des rapports tellement inutiles qu'on n'a pas envie de les lire. Le stupide rapport sur les rythmes scolaires en fait partie. Encore une entourloupe dans laquelle l'opinion va tomber les deux pieds joints.

On appelle ça une diversion. Franchement, pour qui prend le temps de la réflexion, le niveau scolaire s'effondre continûment depuis 20 ans. Qui croit que ce serait la faute des rythmes scolaires ? Débile. Il y avait des grandes vacances plus longues et pas moins de cours il y a trente ans, et la situation n'était pas aussi calamiteuse.

En revanche, comme l'a fait observer à juste titre le SNES (un syndicat enseignant que l'on qualifie volontiers de corporatiste mais qui n'en a pas moins des vues pédagogiques - pas toujours heureuses, il est vrai - ) il y a de cela quelques années, en trente ans, un élève de seconde de 2006 aura eu 800 heures de moins d'enseignement de français que son prédécesseur de l'année 1976 (je crois que c'est un constat fait en 2006).

En revanche, de l'éducation citoyenne complètement inopérante, ça on a : inopérante ? Ça, c'est clair, au moins ! Violences et incivilités n'ont cessé de croître à mesure qu'on demandait aux écoliers et collégiens de prendre leurs baskets et d'être citoyens.

Ce qui m'exaspère, c'est de voir PS, MoDem et UMP converger vers l'écran de fumée. Je subodore fortement qu'il ne doit pas en aller autrement des positions des autres partis. Voir Meirieu prendre une place prépondétante chez les Verts est un signe inquiétant.

Les voilà tous devenus afficionados des rythmes scolaires. Ridicule. D'autant plus ridicule qu'en réalité, et les études sérieuses de chronobiologie le confirment, les enfants n'ont pas tous les mêmes rythmes biologiques. Certains sont attentifs le matin, d'autres en fin de journée, c'est aussi fonction de leur éducation et des rythmes propres à leurs foyers.

C'est comique de voir la presse parler des « experts ». Ah oui, les experts ès comités Théodule. Ce sont les mêmes imbéciles dont les préconisation coulent notre école depuis trente ans. Après avoir acumulé échecs sur échecs, ils ont trouvé une nouvelle antienne.

Il y a des réformes à faire à l'école, mais certainement pas celle-là. Il faudrait déjà en finir avec le vieux principe marxiste d'un enfant scientifiquement éducable (d'où croyez-vous que viennent les « sciences de l'éducation ») et surtout, d'un système unique pour tous.

Le plus ridicule de la chose c'est de voir la saupoudrage de la fameuse aide individualisée. Artifice qui permet surtout de faire sauter des heures d'enseignement.

Mais ce qui me fait enrager, personnellement, c'est la reprise de ces thèmes débiles par le MoDem. Je suis rentré à l'UDF en 2006 pour son discours radicalement différent de celui des autres partis dans tous les domaines, à commencer par l'éducation et la dette.

Je me souviens encore de Bayrou défendant les voies d'excellence partout, défendant l'enseignement du grec et du latin jusque dans le plus petit collège rural, proposant de dynamiter le collège unique. Tout ça pour donner le programme du MoDem sur l'éducation, sorte de pâle copie de celui du PS, et publier le stupide livret sur la jeunesse. Entre autres conneries monumentales, on y lit ce catéchisme pédago-socialo-jospiniste bien appris :

Nous appelons à une évolution progressive de l’Education nationale. Trop d’importance est aujourd'hui attachée aux contenus, trop peu à l’élève destiné à les recevoir. La pédagogie doit être renforcée et non pas de plus en plus absente de la formation des enseignants. Nous estimons que nous ne pouvons plus concevoir l’enseignement comme la rencontre d’un professeur avec une classe recevant un cours magistral. Nous considérons l’apprentissage comme une relation nécessaire entre l’éducateur et l’élève. Une vision des choses, non pas nouvelle, mais à laquelle il nous semble important de redonner sens. C’est ainsi que nous pourrons espérer une éducation qui n’instille pas la concurrence, le classement et la division entre bons et mauvais, mais une éducation de la coopération, de la solidarité, une édu- cation à la paix.

Putain, je suis vraiment dégoûté. Je ne suis pas venu à l'UDF pour ça. On peut aussi proposer de créer l'école des bisounours, tant qu'on y est. Et puis le constat est d'une mauvaise foi exemplaire. C'est l'absence d'attachement aux contenus, bien au contraire, qui flingue les élèves en difficulté, tas d'andouilles. C'est l'absence d'ordre et de structure qui les touche en priorité. Alors la fin du cours magistral...comme s'il restait des cours magistraux aujourd'hui. Tiens, vous connaissez le proverbe ? Qui veut tuer son chien affirme qu'il a la rage...

Franchement, je ne sais plus où aller. Je vais devenir un SPF. Un sans parti fixe. La nullité est partout.
Et vous François (Bayrou) ? Vous laissez dire toutes ces conneries sans réagir ? Vous approuvez cette merde-là ? Si c'est le cas, vous ne concevez pas l'abîme de désarroi et d'amertume dans lesquels je suis plongé. Je ne vous ai pas suivi, vous, pour ça. Non, vraiment pas pour en arriver là.

Je vais vous dire, en fait, je n'ai plus envie de bloguer depuis un moment. Plus envie de défendre l'orange depuis votre satané programme humaniste qui est venu tout gâcher. J'aurais pu penser que ce n'était qu'un faux pas. Hélas, je vois très régulièrement votre shadow cabinet en reprendre les points les plus irritants avec force communiqués...

Fantômette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par sand le Jeu 7 Juil 2011 - 15:38

@Jim Thompson a écrit:le seul problème de sparents que t'entends à la Tv "c'est dur d efaire garder les gosses pendant 2 mois"
allala ça y est 2 mois avec leurs progénitures c'est trop dur, vite gardez mes enfants toute l'année, et les weekk end
et ce sont les m^mes qui partent avec leurs gosses en vacances à la rentrée car c'et moins cher
vite Mrs les maires faites de plus nombreux centres aérés pour que les parents n'aient pas à souffrir leurs rejetons

Quand on discute avec ceux qui n'ont que 5 semaines de congés par an, aucune famille disponible pour garder les enfants, et qui doivent laisser leurs enfants seuls à la maison pendant un mois parce qu'il n'y a pas de place au centre aéré et qu'ils n'ont pas un rond pour les faire garder, on comprend leur désarroi.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par lene75 le Jeu 7 Juil 2011 - 17:17

@sand a écrit:Quand on discute avec ceux qui n'ont que 5 semaines de congés par an, aucune famille disponible pour garder les enfants, et qui doivent laisser leurs enfants seuls à la maison pendant un mois parce qu'il n'y a pas de place au centre aéré et qu'ils n'ont pas un rond pour les faire garder, on comprend leur désarroi.

Est-ce à l'école de s'occuper de ça, de faire garderie, ou n'est-ce pas plutôt de modes de garde dont on a besoin, et ce bien avant 3 ans ? Que feront-ils d'ailleurs de leurs enfants après l'école, une fois les journées raccourcies ? 1h, 2h de plus de garderie par jour, ce n'est pas gratuit non plus et il n'y a pas de place pour tout le monde non plus. Il suffit de voir ce qui se passe en Allemagne : vouloir les imiter alors qu'ils reviennent en arrière me paraît particulièrement comique (mais je ris jaune). Je me souviens d'ailleurs que quand j'étais à l'école primaire nous avions école durant la 1re semaine de juillet... la garderie (c'est cela que devenait l'école) commençait mi-juin.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par sand le Jeu 7 Juil 2011 - 17:18

Lene, je ne réagissais qu'à la phrase que j'ai mise en gras, sans polémique.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par User5899 le Jeu 7 Juil 2011 - 18:25

@sand a écrit:
@Jim Thompson a écrit:le seul problème de sparents que t'entends à la Tv "c'est dur d efaire garder les gosses pendant 2 mois"
allala ça y est 2 mois avec leurs progénitures c'est trop dur, vite gardez mes enfants toute l'année, et les weekk end
et ce sont les m^mes qui partent avec leurs gosses en vacances à la rentrée car c'et moins cher
vite Mrs les maires faites de plus nombreux centres aérés pour que les parents n'aient pas à souffrir leurs rejetons

Quand on discute avec ceux qui n'ont que 5 semaines de congés par an, aucune famille disponible pour garder les enfants, et qui doivent laisser leurs enfants seuls à la maison pendant un mois parce qu'il n'y a pas de place au centre aéré et qu'ils n'ont pas un rond pour les faire garder, on comprend leur désarroi.
Euh... Quand on sait qu'on n'aura pas les moyens de s'occuper de ses gosses, est-ce qu'il ne vaudrait pas mieux ne pas en faire ? Si je vous suis, l'école sert à garder les gosses ? bah, allons-y gaiement, diffusons en grand ce génial concept. Y'a déjà un ministre qui affirme que les instits de maternelle, ça sert à changer les couches, donnons-leur d'autres arguments.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par invitéW le Jeu 7 Juil 2011 - 19:56

@Adémar a écrit:
Certes je tape mais en ce qui me concerne j'argumente.

oui moi aussi...

@Adémar a écrit:
Pour revenir au sujet: 15 jours de travail supplémentaire, c'est à dire l'équivalent des vacances de Noël, et ce au moment où nous perdons du salaire et où l'âge de départ à la retraite est relevé: cela devrait tout de même susciter une réaction beaucoup plus ferme, non?

Tu voulais une réaction :
http://www.snes.edu/Rythmes-scolaires-de-fausses.html

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par invitéW le Jeu 7 Juil 2011 - 19:56

@Celeborn a écrit:
Will.T a écrit:Mais il me semble que le nombre de syndiquer n'a jamais été aussi bas : il est surtout là le problème !

Et il faudrait donc que les syndicats s'interrogent sur les causes du dit problème. Pourquoi les profs ne se syndiquent-ils pas ?

Parce que vous ne le faites pas au snalc ?

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par invitéW le Jeu 7 Juil 2011 - 19:58

@V.Marchais a écrit:Oui, parce que là, on dirait un peu le PS engueulant ses supposés partisans en 2002... Est-ce la faute de la base si elle ne se retrouve plus dans les instances censées la représenter ?

Certes des choses doivent venir du haut, mais quand la base en se prononce pas quand on lui demande, alors, oui c'est un peu de sa faute

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Invité le Jeu 7 Juil 2011 - 20:07

@Fantômette a écrit:Un article sans langue de bois sur le site de Marianne2 http://www.marianne2.fr/Rythme-scolaire-le-rapport-qui-cache-la-foret_a208172.html
Rythme scolaire : le rapport qui cache la forêt

Un rapport sur les rythmes scolaires, proposant notamment le raccourcissement des vacances d'été, a été remis lundi à Luc Chatel, ministre de l'Education nationale. Pour L'Hérétique - qui est déçu que tous les partis confondus, y compris le MoDem, tombent dans le panneau - il s'agit là d'un écran de fumée.

Il y a des rapports tellement inutiles qu'on n'a pas envie de les lire. Le stupide rapport sur les rythmes scolaires en fait partie. Encore une entourloupe dans laquelle l'opinion va tomber les deux pieds joints.

On appelle ça une diversion. Franchement, pour qui prend le temps de la réflexion, le niveau scolaire s'effondre continûment depuis 20 ans. Qui croit que ce serait la faute des rythmes scolaires ? Débile. Il y avait des grandes vacances plus longues et pas moins de cours il y a trente ans, et la situation n'était pas aussi calamiteuse.

En revanche, comme l'a fait observer à juste titre le SNES (un syndicat enseignant que l'on qualifie volontiers de corporatiste mais qui n'en a pas moins des vues pédagogiques - pas toujours heureuses, il est vrai - ) il y a de cela quelques années, en trente ans, un élève de seconde de 2006 aura eu 800 heures de moins d'enseignement de français que son prédécesseur de l'année 1976 (je crois que c'est un constat fait en 2006).

En revanche, de l'éducation citoyenne complètement inopérante, ça on a : inopérante ? Ça, c'est clair, au moins ! Violences et incivilités n'ont cessé de croître à mesure qu'on demandait aux écoliers et collégiens de prendre leurs baskets et d'être citoyens.

Ce qui m'exaspère, c'est de voir PS, MoDem et UMP converger vers l'écran de fumée. Je subodore fortement qu'il ne doit pas en aller autrement des positions des autres partis. Voir Meirieu prendre une place prépondétante chez les Verts est un signe inquiétant.

Les voilà tous devenus afficionados des rythmes scolaires. Ridicule. D'autant plus ridicule qu'en réalité, et les études sérieuses de chronobiologie le confirment, les enfants n'ont pas tous les mêmes rythmes biologiques. Certains sont attentifs le matin, d'autres en fin de journée, c'est aussi fonction de leur éducation et des rythmes propres à leurs foyers.

C'est comique de voir la presse parler des « experts ». Ah oui, les experts ès comités Théodule. Ce sont les mêmes imbéciles dont les préconisation coulent notre école depuis trente ans. Après avoir acumulé échecs sur échecs, ils ont trouvé une nouvelle antienne.

Il y a des réformes à faire à l'école, mais certainement pas celle-là. Il faudrait déjà en finir avec le vieux principe marxiste d'un enfant scientifiquement éducable (d'où croyez-vous que viennent les « sciences de l'éducation ») et surtout, d'un système unique pour tous.

Le plus ridicule de la chose c'est de voir la saupoudrage de la fameuse aide individualisée. Artifice qui permet surtout de faire sauter des heures d'enseignement.

Mais ce qui me fait enrager, personnellement, c'est la reprise de ces thèmes débiles par le MoDem. Je suis rentré à l'UDF en 2006 pour son discours radicalement différent de celui des autres partis dans tous les domaines, à commencer par l'éducation et la dette.

Je me souviens encore de Bayrou défendant les voies d'excellence partout, défendant l'enseignement du grec et du latin jusque dans le plus petit collège rural, proposant de dynamiter le collège unique. Tout ça pour donner le programme du MoDem sur l'éducation, sorte de pâle copie de celui du PS, et publier le stupide livret sur la jeunesse. Entre autres conneries monumentales, on y lit ce catéchisme pédago-socialo-jospiniste bien appris :

Nous appelons à une évolution progressive de l’Education nationale. Trop d’importance est aujourd'hui attachée aux contenus, trop peu à l’élève destiné à les recevoir. La pédagogie doit être renforcée et non pas de plus en plus absente de la formation des enseignants. Nous estimons que nous ne pouvons plus concevoir l’enseignement comme la rencontre d’un professeur avec une classe recevant un cours magistral. Nous considérons l’apprentissage comme une relation nécessaire entre l’éducateur et l’élève. Une vision des choses, non pas nouvelle, mais à laquelle il nous semble important de redonner sens. C’est ainsi que nous pourrons espérer une éducation qui n’instille pas la concurrence, le classement et la division entre bons et mauvais, mais une éducation de la coopération, de la solidarité, une édu- cation à la paix.

Putain, je suis vraiment dégoûté. Je ne suis pas venu à l'UDF pour ça. On peut aussi proposer de créer l'école des bisounours, tant qu'on y est. Et puis le constat est d'une mauvaise foi exemplaire. C'est l'absence d'attachement aux contenus, bien au contraire, qui flingue les élèves en difficulté, tas d'andouilles. C'est l'absence d'ordre et de structure qui les touche en priorité. Alors la fin du cours magistral...comme s'il restait des cours magistraux aujourd'hui. Tiens, vous connaissez le proverbe ? Qui veut tuer son chien affirme qu'il a la rage...

Franchement, je ne sais plus où aller. Je vais devenir un SPF. Un sans parti fixe. La nullité est partout.
Et vous François (Bayrou) ? Vous laissez dire toutes ces conneries sans réagir ? Vous approuvez cette merde-là ? Si c'est le cas, vous ne concevez pas l'abîme de désarroi et d'amertume dans lesquels je suis plongé. Je ne vous ai pas suivi, vous, pour ça. Non, vraiment pas pour en arriver là.

Je vais vous dire, en fait, je n'ai plus envie de bloguer depuis un moment. Plus envie de défendre l'orange depuis votre satané programme humaniste qui est venu tout gâcher. J'aurais pu penser que ce n'était qu'un faux pas. Hélas, je vois très régulièrement votre shadow cabinet en reprendre les points les plus irritants avec force communiqués...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par sand le Jeu 7 Juil 2011 - 20:48

Cripure a écrit:
Euh... Quand on sait qu'on n'aura pas les moyens de s'occuper de ses gosses, est-ce qu'il ne vaudrait pas mieux ne pas en faire ? Si je vous suis, l'école sert à garder les gosses ? bah, allons-y gaiement, diffusons en grand ce génial concept. Y'a déjà un ministre qui affirme que les instits de maternelle, ça sert à changer les couches, donnons-leur d'autres arguments.[/quote]

C'est une plaisanterie ? Je réagissais juste à la phrase concernant la demande de centres aérés. Inutile de déformer mes propos aussi grossièrement.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Reine Margot le Jeu 7 Juil 2011 - 20:57

ces histoires de rythme scolaires n'ont rien à voir avec le souci de nos chères têtes blondes, le truc c'est d'habituer ces sales fonctionnaires au statut inamovible de profs à l'idée que leurs conditions de travail peuvent changer en permanence, qu'ils devront maintenant être dispo à n'importe quel moment (petites vacances pour faire du soutien ou du rattrapage, grandes vacances pour faire garderie et aussi soutien et rattrapage).

Ils sont même prêts à se mettre à dos les parents (qui râlent au sujet du zonage des vacances qui sépare les familles recomposées), et l'industrie du tourisme, qui a besoin de ces 2 mois pour tourner.
C'est dire si la mise au pas des enseignants est une priorité.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par sand le Jeu 7 Juil 2011 - 21:01

Sales fonctionnaires, oui, on remporte même la médaille des parfaits boucs émissaires.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Dinaaa le Jeu 7 Juil 2011 - 21:04

Et pourtant, j'ai l'impression qu'il n'y a pas de plus grands moutons que les profs, non ? Mes collègues acceptent tout et n'importe quoi sans rien dire - enfin, si, ils râlent en sdp, mais dès que le chef arrive... c'est motus !

Alors, mouton et bouc à la fois ? Quel mélange détonnant !

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Jim Thompson le Jeu 7 Juil 2011 - 21:49

@sand a écrit:
@Jim Thompson a écrit:le seul problème de sparents que t'entends à la Tv "c'est dur d efaire garder les gosses pendant 2 mois"
allala ça y est 2 mois avec leurs progénitures c'est trop dur, vite gardez mes enfants toute l'année, et les weekk end
et ce sont les m^mes qui partent avec leurs gosses en vacances à la rentrée car c'et moins cher
vite Mrs les maires faites de plus nombreux centres aérés pour que les parents n'aient pas à souffrir leurs rejetons

Quand on discute avec ceux qui n'ont que 5 semaines de congés par an, aucune famille disponible pour garder les enfants, et qui doivent laisser leurs enfants seuls à la maison pendant un mois parce qu'il n'y a pas de place au centre aéré et qu'ils n'ont pas un rond pour les faire garder, on comprend leur désarroi.
'est pas de notre faute s'ils n'ont pas d'argent ni de cetre, c'est celel du gouvernement
ce n'est pas à nous d egérer tous les problèmes de la société ok
alors militer pour plus de centre aérés, gratuits dans les mairies avec du personnel formé financé apr le retour de la taxe professionnelle OUI

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Raoul Volfoni le Jeu 7 Juil 2011 - 21:50

@Reine Margot a écrit:
Ils sont même prêts à se mettre à dos les parents (qui râlent au sujet du zonage des vacances qui sépare les familles recomposées), et l'industrie du tourisme, qui a besoin de ces 2 mois pour tourner.
C'est dire si la mise au pas des enseignants est une priorité.

Selon un article lu dans le journal local il y a quelques jours, l'industrie du tourisme fait le forcing pour que ce zonage aboutisse à une saison 15 juin- 15 septembre, soit un bon mois de plus que ce qui se fait actuellement. Et comme on demande davantage l'avis des hôteliers que celui des profs, ils ont de bonnes chances d'être entendus...

Spoiler:
Après, je me demande un peu comme l'hôtellerie peut y croire elle-même... pour tous les gens qui ne partent déjà pas en vacances, ça ne va pas les inciter à bouger plus, ni leur donner les moyens de le faire, au contraire.

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par sand le Jeu 7 Juil 2011 - 21:52

Est-ce que j'ai dit, Jim, que nous devions garder les enfants des autres ? J'ai juste évoqué les difficultés des parents dues au manque de structure appropriée.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Jim Thompson le Jeu 7 Juil 2011 - 22:09

oui mais c'est l(argument utilisé
à ça il faut répondre que la solution n'est pas plus d'école mais plus de centres financés par la mairie et/ou le conseil général avec des tarifs selon les revenus, un vrai service public de l'enfance en juillet / août

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par User5899 le Jeu 7 Juil 2011 - 23:28

@Jim Thompson a écrit:
@sand a écrit:
@Jim Thompson a écrit:le seul problème de sparents que t'entends à la Tv "c'est dur d efaire garder les gosses pendant 2 mois"
allala ça y est 2 mois avec leurs progénitures c'est trop dur, vite gardez mes enfants toute l'année, et les weekk end
et ce sont les m^mes qui partent avec leurs gosses en vacances à la rentrée car c'et moins cher
vite Mrs les maires faites de plus nombreux centres aérés pour que les parents n'aient pas à souffrir leurs rejetons

Quand on discute avec ceux qui n'ont que 5 semaines de congés par an, aucune famille disponible pour garder les enfants, et qui doivent laisser leurs enfants seuls à la maison pendant un mois parce qu'il n'y a pas de place au centre aéré et qu'ils n'ont pas un rond pour les faire garder, on comprend leur désarroi.
'est pas de notre faute s'ils n'ont pas d'argent ni de cetre, c'est celel du gouvernement
ce n'est pas à nous d egérer tous les problèmes de la société ok
alors militer pour plus de centre aérés, gratuits dans les mairies avec du personnel formé financé apr le retour de la taxe professionnelle OUI
Et militer pour que les HS soient de nouveau imposées. C'est une honte, ce truc.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par invitéW le Ven 8 Juil 2011 - 8:59

@Jim Thompson a écrit:oui mais c'est l(argument utilisé
à ça il faut répondre que la solution n'est pas plus d'école mais plus de centres financés par la mairie et/ou le conseil général avec des tarifs selon les revenus, un vrai service public de l'enfance en juillet / août

Il y a une chose que vous semblez oublier. Ce n'est pas parce que le journée de "cours" sera réduite à 5-6h que les élèves ne vont rester que 5-6H à l'école. Les profs vont pouvoir/devoir s'occuper d'eux après les cours, pour du soutien/du sport/faire les devoirs...


invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Thalia de G le Ven 8 Juil 2011 - 9:04

Will.T a écrit:
@Jim Thompson a écrit:oui mais c'est l(argument utilisé
à ça il faut répondre que la solution n'est pas plus d'école mais plus de centres financés par la mairie et/ou le conseil général avec des tarifs selon les revenus, un vrai service public de l'enfance en juillet / août

Il y a une chose que vous semblez oublier. Ce n'est pas parce que le journée de "cours" sera réduite à 5-6h que les élèves ne vont rester que 5-6H à l'école. Les profs vont pouvoir/devoir s'occuper d'eux après les cours, pour du soutien/du sport/faire les devoirs...

Ah quand même ! J'avais trop peur me m'ennuyer après mes cours. :colere:

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par ysabel le Ven 8 Juil 2011 - 9:09

Will.T a écrit:
@Jim Thompson a écrit:oui mais c'est l(argument utilisé
à ça il faut répondre que la solution n'est pas plus d'école mais plus de centres financés par la mairie et/ou le conseil général avec des tarifs selon les revenus, un vrai service public de l'enfance en juillet / août

Il y a une chose que vous semblez oublier. Ce n'est pas parce que le journée de "cours" sera réduite à 5-6h que les élèves ne vont rester que 5-6H à l'école. Les profs vont pouvoir/devoir s'occuper d'eux après les cours, pour du soutien/du sport/faire les devoirs...


Ce ne sera pas les profs car alors si on réduit les vacances mais qu'on ne réduit pas leur temps de travail hebdomadaire il faudra les augmenter. Ce sera du périscolaire payant... et les parents vont pleurer... (pour les profs des écoles)

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 19 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum