Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par John le Jeu 26 Jan 2012 - 1:47

http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/France/En-Gironde-un-college-experimente-l-annee-scolaire-a-trimestres-variables-_EG_-2012-01-23-761068

En Gironde, un collège expérimente l’année scolaire à trimestres variables

À Carignan-de-Bordeaux, le collège catholique Lestonnac est l’un des rares à avoir annualisé le temps de travail des enseignants.
Les élèves se disent moins fatigués, plus concentrés, et les professeurs se sentent « sereins » et « efficaces ».

« Collège Lestonnac, un regard différent. » Il suffit d’écouter François Begards, 42 ans, directeur de l’établissement catholique situé à Carignan (Gironde) pour se convaincre qu’il ne s’agit pas d’un simple slogan.

« Il y a quatre ans, lorsque je suis arrivé, le collège était en difficulté et la moitié des professeurs demandaient leur mutation », raconte ce professeur de mathématiques. Pour remobiliser l’équipe pédagogique, il a eu l’idée d’annualiser le temps de travail des professeurs.
Trimestres réaménagés

Un système qu’il avait lui-même expérimenté au Québec. « Je suis parti d’un constat : les statistiques montrent que les enseignants font plutôt 50 minutes de cours qu’une heure, car il n’y a pas assez d’intercours. À cela, il faut ajouter la saturation des collégiens qui peuvent avoir jusqu’à huit professeurs différents en une journée. »

En s’appuyant sur la « liberté » donnée par la loi Debré de 1959 aux établissements catholiques sous contrat, ce directeur de collège a donc décidé de repenser les trimestres pour mieux atteindre les objectifs pédagogiques.

Le premier trimestre est plus court, réduit à huit semaines, avec un seul objectif : « faire un premier état des lieux des compétences ». Le deuxième trimestre, quant à lui, se déroule de la Toussaint à février et constitue le « cœur de l’année ». Pour le troisième trimestre, souvent décisif mais jugé trop court, le changement est majeur. Désormais, il s’étend de février à juin.
Cours d’une heure et demie

Ainsi, « l’élève a le temps de se reprendre », justifie François Begards. Au quotidien, ce réaménagement de l’année scolaire se traduit par des journées qui commencent à 8 h 20 et se terminent à 16 h 20, et qui comprennent quatre cours d’une heure et demie, au lieu de sept d’une heure. Avec un intercours de quinze minutes, pour permettre aux élèves d’arriver à l’heure dans la classe suivante.

Au bout de trois ans de pratique, cette réorganisation du temps scolaire fait l’unanimité. Isabelle Amont, professeur de mathématiques, dit avoir gagné en « confort de travail, en sérénité, en efficacité » : « Je ne regarde plus ma montre en permanence. » Sur un plan pédagogique, cette enseignante estime que ce système est plus « cohérent ».

« En une heure et demie de cours, nous avons le temps d’apprendre une notion, de la faire appliquer et de corriger les exercices. » Autre avantage : « Si on ne comprend pas un exercice, on peut poser des questions et le professeur prend plus le temps de nous expliquer », témoigne Esther, en troisième.
Résultats probants

« Les élèves progressent mieux », confirme Emmanuelle Delon, professeur d’éducation physique et sportive. Ophélie, élève de troisième, en est l’illustration. Depuis son arrivée au collège, sa moyenne générale est passée de 5 à 14 ! « La charge de travail est mieux répartie. J’ai moins de devoirs chaque soir », se réjouit-elle. « On fait la même chose, mais en étant moins fatigués, et donc plus concentrés », analyse Esther.

Au final, « cela a rapproché les professeurs et les élèves, observe François Begards. Les premiers se sentent moins esclaves du temps et les deuxièmes sont plus attentifs. » Aujourd’hui, son collège, qui compte 320 élèves et 12 classes, est très prisé.

« Je n’ai qu’une place pour quatre demandes », précise-t-il. Membre de la commission collège au niveau national du SNCEEL (Syndicat national des chefs d’établissements d’enseignement libre), il n’a maintenant qu’une idée en tête : exporter son modèle. « Cette organisation peut être reproduite dans des établissements ayant jusqu’à 16 classes, c’est-à-dire la majorité. »

NICOLAS CÉSAR

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par mathmax le Jeu 26 Jan 2012 - 3:28

Je ne vois pas là d'annualisation ?

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par cléo le Jeu 26 Jan 2012 - 6:39

En tout cas, ça paraît malin.

cléo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par Ruthven le Jeu 26 Jan 2012 - 9:04

La tranche horaire à 1h30 est LA nouvelle solution à la mode, celle que l'on entend partout et qui va sauver les élèves des bahuts difficiles ...

Sinon, je n'ai pas vu l'annualisation non plus dans ce texte, simplement un redécoupage des trimestres.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par Daphné le Jeu 26 Jan 2012 - 9:25

Un découpage de strimestres qu'on fait aussi plus ou moins.
trimestre 1 de septembre à novembre.
trimestre 2 de décembre à février
trimestre 3 de mars à juin.
Le collège de mes enfants faisait deux semestres : on recevait le premier bulletin en février.

Quant aux séquences d'une heure trente en LV ça ne me semble pas souhaitable en collège. Dans d'autres disciplines peut-être mais chez nous l'attention ne se maintient pas si longtemep. Et puis on ne verrait les élèves que deux fois par semaines or l'important c'est la fréquence pour le rebrassage et elle est déjà insuffisante.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par Saraswati le Jeu 26 Jan 2012 - 9:29

Je trouve depuis longtemps qu'1h de cours (en français) c'est du flan, on n'a le temps de rien dans les bahuts difficiles : le temps que les élèves arrivent (au compte-gouttes), s'installent, de vérifier les exos du jour, se prendre la tête avec un gamin, faire un rapport, etc. etc., je souffre du manque de temps tout le temps, ce qui amène ensuite beaucoup de pression, et me pousse à quelques incohérences dans la gestion de mes cours.

Déjà, ne serait-ce que des cours de 1h15 seraient bien, pour avoir le temps de gérer tout ce qui est "annexe" tout en ayant le temps de faire son cours.

Dans l'organisation proposée, le coup du 1er trimestre "état des lieux" et d'un vrai 3e trimestre me paraît être une bonne idée.

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par stench le Jeu 26 Jan 2012 - 9:36

C'est drôle ce débat sur la durée d'une heure de cours. Ma compagne qui bosse dans le seondaire en Suisse est dans un établissement où la séance dure 45 minutes et on trouve qu'une heure, c'est trop long pour les pauvres élèves Razz

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par pandora51 le Jeu 26 Jan 2012 - 9:37

Des cours d'une heure trente, j'aimerai bien? Comme le dit Saraswati, en 50 minutes, on a à peine le temps de se poser (en collège difficile en tout cas. Je demande à avoir des blocs de 2H, c'est un peu long pour les élèves, mais au moins on a plus de temps pour faire les cours, pour reprendre quelque chose qui n'a pas été compris sans être interrompu par la sonnerie. 1H30, ce serait bien, ça laisse du temps mais moins de risque de décrochage que deux heures.

pandora51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par Saraswati le Jeu 26 Jan 2012 - 9:53

Stench, ça dépend sans doute des établissements.
Je profite de l'article pour exprimer qch que je ressens depuis longtemps (et que j'ai déjà évoqué sur le forum il y a qq années).
Si je devais faire 50 min de cours à fond-à fond-à fond ! je pense que je serais crevée.
Quand je donnais des cours par le GRETA à des adultes en FLE, cours de 2h où c'était essentiellement moi qui donnais aux autres, j'en ressortais lessivée ! mais en même temps j'avais le sentiment que tout le monde avait bien avancé.

Là je sors de "50 min" de cours bien crevée ou énervée, mais nerveusement, pas parce que j'ai accompli mon travail.

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par Dinaaa le Jeu 26 Jan 2012 - 10:04

On a plus ou moins expérimenté ça dans mon collège cette année, puisque les classes difficiles (on a regroupé les élèves en grande difficulté de chaque niveau sur 2 classes et 4e et en 3e) ont des blocs de 2h dans toutes les matières où c'est possible (fr, maths, HG, anglais).
Résultats : c'est bien quand on les a le matin, parce qu'en 2h on a le temps d'avancer vraiment mais avec un rythme lent nécessaire à ces élèves.
En revanche, pour les collègues qui les ont 2h en fin de journée... c'est l'enfer !

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par Chocolat le Jeu 26 Jan 2012 - 10:09

Le problème vient surtout de cette obesssion des 55 minutes de cours, avec des gamins qui doivent, en 5 min, rassembler leurs affaires, changer d'étage, passer aux toilettes, faire un tour en vie scolaire pour une chose ou une autre, etc.
Ils courent tout le temps et en ont ras le bol de ce rythme infernal; du coup, leur pause, ils la prennent pendant les cours...

Quant à nous, c'est parfois du travail à la chaîne que l'on fait.

Bref, si on faisant des cours de 50 min, avec de vraies pauses de 10 min, ce serait très satisfaisant en collège.



_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par freche le Jeu 26 Jan 2012 - 10:16

chez nous, il n'y a même pas d'intercours de 5 min, c'est 55 min, changement de salle compris, mais 10 min, c'est trop, les élèves traîneraient dans les couloirs.

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par A Tuin le Jeu 26 Jan 2012 - 10:45

@Ruthven a écrit:La tranche horaire à 1h30 est LA nouvelle solution à la mode, celle que l'on entend partout et qui va sauver les élèves des bahuts difficiles ...

On s'en fout de savoir si ça sauve ou pas. Dans l'absolu je ne vois pas ce que ça changerait à ce niveau.

Ceci dit, si les cours devenaient des cours d'1h30, je trouve que c'est intéressant. Pour en avoir eu je trouve que c'est un volume horaire qui permet de faire sa séance. Une heure c'est trop court, et parfois 2 heures sont longues dans certaines classes pénibles et du coup on n'atteint pas la concentration nécessaire durant ces 2 heures.

Avoir des cours d'1h30 n'est pas quelque chose qui me dérangerait, au contraire. Mais pas pour les raisons saugrenues apparemment énoncées.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par A Tuin le Jeu 26 Jan 2012 - 10:46

@Saraswati a écrit:Je trouve depuis longtemps qu'1h de cours (en français) c'est du flan, on n'a le temps de rien dans les bahuts difficiles : le temps que les élèves arrivent (au compte-gouttes), s'installent, de vérifier les exos du jour, se prendre la tête avec un gamin, faire un rapport, etc. etc.,

Ah ben ça ... !! C'est sûr.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par Daphné le Jeu 26 Jan 2012 - 12:57

@stench a écrit:C'est drôle ce débat sur la durée d'une heure de cours. Ma compagne qui bosse dans le seondaire en Suisse est dans un établissement où la séance dure 45 minutes et on trouve qu'une heure, c'est trop long pour les pauvres élèves Razz

Je crois que ça dépend beaucoup des disciplines.
Il est clair qu'en LV je pérfèrerais 4 ou 5 de séances de 45 mn au moins en collège.
1h30 ce serait l'enfer !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par ysabel le Jeu 26 Jan 2012 - 12:59

mais où est l'annualisation dans cette article ?

oui, 1h30, mois j'aimerais bien en français.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par Daphné le Jeu 26 Jan 2012 - 13:04

On voit que les profs de lettres sont majoritaires sur ce forum Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par ysabel le Jeu 26 Jan 2012 - 13:06

je pense que justement il faut adapter en fonction des matières... et que le sacro-saint 55 minutes doit pouvoir être bougé.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par Daphné le Jeu 26 Jan 2012 - 13:12

Oui mais si selon les disciplines on n'a pas la même amplitude horaire, je me deamande ce que donneraient les EDT.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par Plume le Jeu 26 Jan 2012 - 13:14

Pourquoi pas essayer de nouvelles choses ?
Je préfère les cours d'une heure. Davantage, c'est trop long pour moi et pour les élèves.
Ceci dit, ce qui me semble intéressant dans le modèle proposé, c'est le fait d'avoir moins de cours dans la journée : franchement, quand les élèves ont eu avant toi quatre matières différentes, plus du soutien sur l'heure de midi, ont terminé la veille à 18 heures... Ben ils ne sont plus disponibles, c'est normal. Donc l'idée de répartir la charge de travail de façon plus équitable est intéressante. Mais est-ce possible ? Chez nous les classes surchargées sont celles qui sont bourrées d'option. D'autre part, les élèves en difficulté peuvent se noyer dans un verre d'eau : se concentrer trois heures dans la journée relève pour certains du challenge.
Du coup, cette réflexion sur le temps de travail doit s'accompagner d'une réflexion sur les modalités de travail (dans le bahut-modèle, cela a été fait puisqu'ils ont un premier trimestre 'bilan").
Pas évident tout ça...

Plume
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par Charivari le Jeu 26 Jan 2012 - 13:28

@Daphné a écrit:
@stench a écrit:C'est drôle ce débat sur la durée d'une heure de cours. Ma compagne qui bosse dans le seondaire en Suisse est dans un établissement où la séance dure 45 minutes et on trouve qu'une heure, c'est trop long pour les pauvres élèves Razz

Je crois que ça dépend beaucoup des disciplines.
Il est clair qu'en LV je pérfèrerais 4 ou 5 de séances de 45 mn au moins en collège.
1h30 ce serait l'enfer !
en Allemagne aussi, les cours durent 45min ...

Charivari
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par freche le Jeu 26 Jan 2012 - 13:34

j'étais en Angleterre la semaine dernière, pour un échange, et les cours duraient 40 min, avec les changements de salles et l'installation, c'était plutôt entre 30 et 35 min. C'est super court.

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par totoro le Jeu 26 Jan 2012 - 13:57

1h30 au lycée en français, ce serait l'idéal.
Au collège, il faut tester: quand je vois mes 5e zoo, je me dis que les supporter 90 minutes serait difficile. Avec l'autre classe, ce serait jouable.

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par Daphné le Jeu 26 Jan 2012 - 14:38

@freche a écrit:j'étais en Angleterre la semaine dernière, pour un échange, et les cours duraient 40 min, avec les changements de salles et l'installation, c'était plutôt entre 30 et 35 min. C'est super court.

Oui en Angleterre c'est bien trop court.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation : annualisation du temps de travail des enseignants du secondaire.

Message par Aevin le Jeu 26 Jan 2012 - 14:45

@Daphné a écrit:
@stench a écrit:C'est drôle ce débat sur la durée d'une heure de cours. Ma compagne qui bosse dans le seondaire en Suisse est dans un établissement où la séance dure 45 minutes et on trouve qu'une heure, c'est trop long pour les pauvres élèves Razz

Je crois que ça dépend beaucoup des disciplines.
Il est clair qu'en LV je pérfèrerais 4 ou 5 de séances de 45 mn au moins en collège.
1h30 ce serait l'enfer !
Oui !

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum