Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Clarinette le Dim 4 Mar 2012 - 14:48

C'est peut-être un recul, mais comment évoquer avec des élèves l'occupation par les hommes d'un territoire dont ils ignorent tout ? scratch

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Celeborn le Dim 4 Mar 2012 - 14:48

@kiwi a écrit:
Bien pour ma part, j'arrête là.

Non mais ça ira, oui… J'écris un message sur le fond ; je ne t'agresse pas ; je cherche à savoir pourquoi par exemple je suis obligé d'expliquer à mes élèves où se trouve l'Alsace quand j'étudie une gravure de Gustave Doré. Dès que quelqu'un échange avec un autre point de vue qu'il développe, il faut immédiatement

1) caricaturer sa position (le tonnage de thon péché)
2) dire qu'il n'a pas le droit de parler (Grand-manitou-blabla… j'ai fait deux ans de géo économique post-bac dans ma prépa, s'il faut absolument que je présente mon CV pour participer à cette discussion)
3) se draper dans sa dignité et s'en aller.

Mais mince à la fin, pourquoi on n'arrive pas à parler du fond ? Tout le monde a des certitudes, toi, moi, n'importe qui… Je cherche juste à savoir quel intérêt ça a de faire de tels croquis et schémas avec des élèves qui ne connaissent presque rien à la géographie physique. Je n'ai pas demandé d'apprendre par cœur la liste des départements avec leur numéro en face, ni la quantité de crevettes pêchées dans l'océan Atlantique. Moi je vois cette nouvelle façon de procéder, par croquis, par études de cas dont il faudrait généraliser les conclusions dans une démarche inductive… démarche que l'ensemble des collègues d'HG expérimentés de mon collègue critique fortement. J'ai vu les dégâts de ces façons de procéder dans ma discipline… d'ailleurs, vous les voyez aussi, puisque vous faites des schémas au lieu de faire des dissertations (et je ne vous jette pas la pierre : des élèves capables de rédiger des dissertations correctes, aujourd'hui, il n'y en a plus beaucoup ; suffit de voir que l'exercice est quasiment abandonné au bac de français).

Je trouve qu'il y a un vrai problème à la base, au niveau de la représentation (mentale et pragmatique) du temps et de l'espace chez de très nombreux élèves. Je fais de l'histoire littéraire, et la chronologie est quelque chose qui n'est absolument pas maîtrisé par la plupart de mes élèves. Nous sommes avec des 6e cette année qui sont incapables de conceptualiser que ce qui est représenté sur la carte correspond à quelque chose de réel, d'intérioriser les conventions de représentation (l'échelle, notamment). Et je vois qu'on leur propose des exercices qui m'apparaissent clairement universitaires, demandant à la fois d'importantes connaissances et un sacré sens de la conceptualisation. Je m'inquiète du fait qu'on serait peut-être une fois encore en train de mettre la charrue avant les bœufs via une transposition didactique discutable. Là aussi, j'ai vu ça dans ma discipline, avec les embrayeurs, les progressions à thème ou les schémas divers et variés pour mettre la littérature en cases.


Dernière édition par Celeborn le Dim 4 Mar 2012 - 14:53, édité 1 fois

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par kiwi le Dim 4 Mar 2012 - 14:52

@Mareuil a écrit:

Pour le CE, on lit :

"Des réalités géographiques locales à la région où vivent les élèves Partir de l’étude de l’échelon local (village, ville, quartier) pour appréhender le département, la région.
- Savoir de quelle manière le territoire français est organisé (commune, département, région). - À partir d'exemples concrets, avoir quelques notions sur les compétences de chaque échelon et la manière dont les décisions sont prises.
- Savoir que des communes sont regroupées en communauté de communes (intercommunalité).
Vocabulaire : préfet, conseil municipal, général, régional, État, communauté de communes."

Autrement dit, on en revient à la géographie administrative et purement nomenclaturale. Un recul de plus d'un siècle du point de vue de la pédagogie de la géographie.

Pas tout à fait, et même pas du tout je dirais! La "géographie" nomenclaturale c'est quoi? Apprendre par cœur des n° de département et leur chef-lieux. Là, c'est limite de l'éducation civique sur le fonctionnement des collectivités territoriales, et c'est important de connaître un minimum sur ce fonctionnement. Après, est-ce d'une utilité impérative que d'apprendre cela en primaire...

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Clarinette le Dim 4 Mar 2012 - 14:54

Pour moi, la liste des départements, cela développe notamment les capacités mnésiques des élèves, et c'est jeune que cela doit se faire.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Mareuil le Dim 4 Mar 2012 - 15:01

@Clarinette a écrit:C'est peut-être un recul, mais comment évoquer avec des élèves l'occupation par les hommes d'un territoire dont ils ignorent tout ? scratch

Commencer par leur donner, dès la maternelle, des notions indispensables à la compréhension géographique, puis partir de l'observation et construire avec eux les instruments indispensables ( échelle, orientation etc.).
Mettre au programme de CE 2 les subdivisions administratives, ce n'est pas une façon de leur apprendre la géographie et de les aider à comprendre un territoire.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Malaga le Dim 4 Mar 2012 - 15:03

Clarinette, tes élèves savent-ils localiser les continents et les océans? Je ne l'ai pas vu apparaître dans tout ce que tu leur fais apprendre (chapeau, au passage!) mais peut-être l'ont-ils vus les années précédentes.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Clarinette le Dim 4 Mar 2012 - 15:04

Au CE2, cela me semble trop tôt car leur appréhension de l'espace et des échelles est encore débutante, mais au CM2, qu'en pensez-vous, vous tous ?
Croyez-vous que l'on puisse faire de la géographie "au sens noble" sans avoir auparavant abordé la composition de cet espace géographique ?
Encore une fois, je suis loin d'être une spécialiste et ne demande qu'à améliorer ma pratique.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par kiwi le Dim 4 Mar 2012 - 15:06

@Celeborn a écrit:

Je cherche juste à savoir quel intérêt ça a de faire de tels croquis et schémas avec des élèves qui ne connaissent presque rien à la géographie physique. Est-ce indispensable de connaître la végétation du territoire des EU lorsque l'on fait un croquis de l"organisation du territoire dans la mondialisation? Non. Ce que je veux voir figurer sur le croquis en revanche au niveau des bases : les océans bordant les EU, les pays frontaliers, les principales métropoles américaines, le tout placé au bon endroit, évidemment, et respectant la sémiologie pour les couleurs d'écriture.

Je n'ai pas demandé d'apprendre par cœur la liste des départements avec leur numéro en face, ni la quantité de crevettes pêchées dans l'océan Atlantique. Moi je vois cette nouvelle façon de procéder, par croquis, par études de cas dont il faudrait généraliser les conclusions dans une démarche inductive… démarche que l'ensemble des collègues d'HG expérimentés de mon collègue critique fortement.
La démarche inductive pure n'existe plus au collège. C'est terminé le temps où l'on mettait les élèves devant les documents et hop "demerden sie sich", le prof n'étant réduit qu'à un animateur. Les élèves n'ont pas la science infuse jusqu'à preuve du contraire.

J'ai vu les dégâts de ces façons de procéder dans ma discipline… d'ailleurs, vous les voyez aussi, puisque vous faites des schémas au lieu de faire des dissertations (et je ne vous jette pas la pierre : des élèves capables de rédiger des dissertations correctes, aujourd'hui, il n'y en a plus beaucoup ; suffit de voir que l'exercice est quasiment abandonné au bac de français).
Mais ce n'est pas parce qu'on fait des schémas ou des croquis que l'on n'écrit plus, au contraire. Cela redevient primordial avec nos nouveaux programmes. Seulement, comprends qu'en géographie, un schéma ou un croquis (paysager ou de synthèse) peut remplacer un écrit long. C'est un langage comme un autre, qui a du sens. Autant que de disserter. Ne me crois pas, mais faire un bon croquis de synthèse de niveau de Terminale nécessite bien sûr d'avoir les repères élémentaires de l'espace à cartographier, des connaissances maîtrisées sur le cours, de raisonner pour organiser la légende (comme si tu organisais un plan pour ta dissertation), de sélectionner des informations (car un croquis répond à un sujet, il y a donc du HS possible, comme dans une dissert). C'est une dissert posée sur un fond de carte, ni plus, ni moins. Arriver à maîtriser cet exercice est tout aussi difficile et honorable que de produire une bonne dissertation. L'apprentissage débute au collège.

Je trouve qu'il y a un vrai problème à la base, au niveau de la représentation (mentale et pragmatique) du temps et de l'espace chez de très nombreux élèves. Je fais de l'histoire littéraire, et la chronologie est quelque chose qui n'est absolument pas maîtrisé par la plupart de mes élèves. Nous sommes avec des 6e cette année qui sont incapables de conceptualiser que ce qui est représenté sur la carte correspond à quelque chose de réel, d'intérioriser les conventions de représentation (l'échelle, notamment). Et je vois qu'on leur propose des exercices qui m'apparaissent clairement universitaires, demandant à la fois d'importantes connaissances et un sacré sens de la conceptualisation.
Ce sont des exercices universitaires, mais adaptés aux élèves que l'on a en face de nous enfin!!! Un 6ème ne me produira pas un croquis de Tle, mais c'est une évidence!!!!! L'apprentissage n'est qu'à ses débuts, il faut du temps, beaucoup de temps... C4est bien pour cela que c'est difficile aussi!!!
Je m'inquiète du fait qu'on serait peut-être une fois encore en train de mettre la charrue avant les bœufs via une transposition didactique discutable. Là aussi, j'ai vu ça dans ma discipline, avec les embrayeurs, les progressions à thème ou les schémas divers et variés pour mettre la littérature en cases.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Clarinette le Dim 4 Mar 2012 - 15:06

@Malaga a écrit:Clarinette, tes élèves savent-ils localiser les continents et les océans? Je ne l'ai pas vu apparaître dans tout ce que tu leur fais apprendre (chapeau, au passage!) mais peut-être l'ont-ils vus les années précédentes.
Oui, c'est à peu près tout ce qu'ils voient les années précédentes, ainsi que quelques notions de géographie physique française.
Quant au chapeau, je t'en remercie, mais je ne pense pas que cette façon de faire plaise beaucoup ici, donc j'aimerais en débattre.


Dernière édition par Clarinette le Dim 4 Mar 2012 - 15:07, édité 1 fois

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Mareuil le Dim 4 Mar 2012 - 15:06

@kiwi a écrit:
@Mareuil a écrit:

Pour le CE, on lit :

"Des réalités géographiques locales à la région où vivent les élèves Partir de l’étude de l’échelon local (village, ville, quartier) pour appréhender le département, la région.
- Savoir de quelle manière le territoire français est organisé (commune, département, région). - À partir d'exemples concrets, avoir quelques notions sur les compétences de chaque échelon et la manière dont les décisions sont prises.
- Savoir que des communes sont regroupées en communauté de communes (intercommunalité).
Vocabulaire : préfet, conseil municipal, général, régional, État, communauté de communes."

Autrement dit, on en revient à la géographie administrative et purement nomenclaturale. Un recul de plus d'un siècle du point de vue de la pédagogie de la géographie.

Pas tout à fait, et même pas du tout je dirais! La "géographie" nomenclaturale c'est quoi? Apprendre par cœur des n° de département et leur chef-lieux. Là, c'est limite de l'éducation civique sur le fonctionnement des collectivités territoriales, et c'est important de connaître un minimum sur ce fonctionnement. Après, est-ce d'une utilité impérative que d'apprendre cela en primaire...

En tout cas ce n'est pas de la géographie. Et arrêtez de faire une fixette sur les numéros de départements et les chefs-lieux de canton. Cela n'a jamais été au programme, et si des instits le faisaient, c'était pour préparer à l'époque leurs élèves aux concours administratifs ( Postes, chemins de fer etc.) où c'était en effet demandé.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par doublecasquette le Dim 4 Mar 2012 - 15:09

@Malaga a écrit:Effectivement, le programme de géographie en primaire me semble lourd. Question aux PE: quels sont les points de ce programme que vous avez le temps d'aborder en classe? Quels sont ceux que vous ne voyez jamais ou presque?

Je viens de regarder le programme de CE2 et j'avoue que je n'ai rien fait de tout cela Embarassed ...

En revanche, entre le CE1 et le CE2, ils auront vu :
- La Terre, le Soleil, le jour et la nuit, les points cardinaux, l'orientation
- Les saisons, le vent, la pluie
- Les terrains
- La plaine, le plateau
- La montagne, le volcan
- La source, le ruisseau, la rivière, le fleuve
- La mare, l'étang, le lac
- La mer, la côte, la marée, le cap, le golfe, l'île, la presqu'île ; le port
- Végétation et animaux des pays froids
- Végétation et animaux des pays chauds
- Végétation et animaux des pays tempérés
- Le globe, planisphère, les zones climatiques
- Vivre à la campagne, vivre en ville
- Les transports
- Le plan
- Du paysage à la carte, lire une carte

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Clarinette le Dim 4 Mar 2012 - 15:11

aai

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Mufab le Dim 4 Mar 2012 - 15:20

@Malaga a écrit:Effectivement, le programme de géographie en primaire me semble lourd. Question aux PE: quels sont les points de ce programme que vous avez le temps d'aborder en classe? Quels sont ceux que vous ne voyez jamais ou presque?

En Ce2 :
Très honnnêtement, l'an passé:
- les représentations de la Terre
- les continents et océans (repérer, replacer de mémoire)
- les zones climatiques et les caractéristiques des différents déserts

- les points cardinaux et la boussole en sciences, plutôt;

Les paysages français :
- les paysages urbains : placer les plus grandes villes françaises, et la leur, sur la carte, les habitations en ville et leurs caractéristiques, les lieux culturels, de loisirs, les quartiers de travail, les commerces, le Centre-ville, la périphérie des villes...
- paysages agricoles et forestiers

Je comptais terminer sur les paysages montagnards et quelques localisations, mais je n'ai pas eu le temps.

Cette année je vais encore moins vite car je perds beaucoup de temps à me fâcher.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Clarinette le Dim 4 Mar 2012 - 15:21

Pour quelqu'un qui clame haut et fort à qui veut l'entendre qu'elle n'aime pas la géo, ce n'est pas si mal, je trouve. Wink

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Mareuil le Dim 4 Mar 2012 - 15:41

À propos de la liste des départements, les commentaires des IO de 1923 pour le CE :

"De même, la description de la France, pendant la deuxième année (dans les écoles où ce cours comprend au moins deux classes) doit demeurer sommaire. C'est ici tout particulièrement qu'il faut savoir se borner. Pour prendre un exemple, nous serions parfaitement satisfaits si l'élève de cours élémentaire à qui l'on demanderait d'indiquer les villes que rencontrent nos fleuves se
bornait à citer sur la Seine, Paris, Rouen et le Havre ; sur la Loire, Orléans et Nantes ; sur la Garonne, Toulouse et Bordeaux ; sur le Rhône, Lyon. Nous n'exigerions pas de lui la connaissance des affluents de ces fleuves, à moins qu'ils ne fussent - telle la Saône - presque aussi importants que les fleuves eux-mêmes. Nous n'exigerions pas de lui la connaissance des chefs-lieux de
départements, ni peut-être même celle des départements."

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Clarinette le Dim 4 Mar 2012 - 15:47

Et pour le CM2, est-ce encore trop tôt ?

Edit : parce que, dans les programmes, au CM2, c'est la France dans le monde. Or, j'aimerais bien que mes élèves sachent situer Rennes ou la région Rhône-Alpes avant de se lancer dans le vaste monde...

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Marie Laetitia le Dim 4 Mar 2012 - 16:34

@Kiwi a écrit: Mais ce n'est pas parce qu'on fait des schémas ou des croquis que l'on n'écrit plus, au contraire. Cela redevient primordial avec nos nouveaux programmes. Seulement, comprends qu'en géographie, un schéma ou un croquis (paysager ou de synthèse) peut remplacer un écrit long. C'est un langage comme un autre, qui a du sens. Autant que de disserter. Ne me crois pas, mais faire un bon croquis de synthèse de niveau de Terminale nécessite bien sûr d'avoir les repères élémentaires de l'espace à cartographier, des connaissances maîtrisées sur le cours, de raisonner pour organiser la légende (comme si tu organisais un plan pour ta dissertation), de sélectionner des informations (car un croquis répond à un sujet, il y a donc du HS possible, comme dans une dissert). C'est une dissert posée sur un fond de carte, ni plus, ni moins. Arriver à maîtriser cet exercice est tout aussi difficile et honorable que de produire une bonne dissertation. L'apprentissage débute au collège.

je me demande - mais ce n'est vraiment qu'une question et j'envisage tout à fait de me tromper - si la réalisation d'un bon schéma ne nécessite pas au préalable de bien verbaliser donc de savoir construire un raisonnement et de savoir l'exprimer avec des mots.

La capacité prodigieuse des enfants à oublier - nous en avons fait l'expérience durant notre scolarité - montre le besoin de reprendre les bases encore et tjrs, et notamment entre primaire et lycée. D'une certaine manière j'imagine que c'était un des objectifs du livret de compétences mais son application en fait un grand machin extrêmement lourd à gérer... qu'une discussion entre PE et enseigants d'HG du collège de même commune remplacerait avantageusement...

@Celeborn a écrit:
Aujourd'hui ?
Je trouve cette définition déjà problématique. Géographie, ça veut dire « décrire la Terre », c'est marqué dedans. Alors évidemment, on décrit ce que les hommes font dessus, mais on décrit également son relief et son climat, ses fleuves/mers/océans, ses types de végétation… et ça ne me semble pas du tout pouvoir se limiter à « quelques repères de base » (comme on limite l'histoire à des « repères » au Brevet). C'est constitutif de la discipline. L'homme, il n'aménage pas une page blanche.

@Celeborn a écrit:
Je n'ai jamais étudié les marées en géographie, et encore moins la tectonique des plaques, que j'ai faite en géologie. En revanche, ça m'a quand même paru intéressant de convoquer quelques notions pour comprendre comment le relief s'était formé, et pourquoi il y avait des montagnes ici et pas là.
peu importe Celeborn que tu n'ais pas étudié la tectonique des plaques, si c'était au programme c'est là l'important.
Le problème que je vois dans ton raisonnement c'est que l'on glisserait vers la géologie qui ne relève pas exactement de la géographie. Il est bon que l'enseignant ait quelques notions dessus. Mais un travail commun - pour le coup - avec l'enseignant de SVT serait plus intéressant. Du coup plutôt que des IDD fumeux, il serait intéressant de réfléchir à des thèmes transdisciplinaires pérennes - fixés par un programme nationnal. Le débat sur le genre l'a prouvé...

@Celeborn a écrit:
On m'a fait faire des légendes organisées, et mêmes des croquis de synthèse. Ce n'est pas une dissertation sur une carte, désolé (déjà, ce n'est pas sur une carte, me semble-t-il, mais je veux bien qu'une fois pour toutes on me définisse les acceptions de carte, schéma et croquis). Une dissertation met en œuvre bien d'autres choses que cette réalisation d'un croquis. Parce que pour disserter, il faut avoir construit une capacité de raisonnement et disposer de connaissances autrement plus développées. Faire croire qu'on réalise le même travail (et sur le moment et en amont) en ayant juste changé le medium me semble une imposture : je crois plutôt que c'est un cache-misère qui relève du technicisme davantage que de la réflexion.
À te lire je me demande si tu as vraiment vu ce qu'impliquait la construction d'un schéma en HG, car il y a une vrai démonstration avec un plan. Ce ne sont pas du tout les schémas que l'on faisait encore dans les années 90. Bon, on attend cela en lycée tout au plus. Même si j'ai tendance à penser qu'il faut d'abord pouvoir verbaliser le contenu d'un programme pour pouvoir l'exprimer sous forme de schéma. Et le problème commence avec la verbalisation insuffisante de nombre d'élèves...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Sapotille le Dim 4 Mar 2012 - 16:58

@doublecasquette a écrit:

En revanche, entre le CE1 et le CE2, ils auront vu :
- La Terre, le Soleil, le jour et la nuit, les points cardinaux, l'orientation
- Les saisons, le vent, la pluie
- Les terrains
- La plaine, le plateau
- La montagne, le volcan
- La source, le ruisseau, la rivière, le fleuve, le torrent, la cascade
- La mare, l'étang, le lac
- La mer, la côte, la marée, le cap, le golfe, l'île, la presqu'île ; le port
- Végétation et animaux des zones montagneuses, des pays froids
- Végétation et animaux des pays chauds
- Végétation et animaux des pays tempérés
- Le globe, planisphère, les zones climatiques
- Vivre à la campagne, vivre en ville
- Les transports
- Le plan
- Du paysage à la carte, lire une carte

Voici les thèmes que je pourrai aborder grâce à mes cartes postales.
Me voici un petit peu rassurée !

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par doublecasquette le Dim 4 Mar 2012 - 17:00

Je te l'avais dit que ça irait... fleurs

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Sapotille le Dim 4 Mar 2012 - 17:33

@doublecasquette a écrit:Je te l'avais dit que ça irait... fleurs

Mais dois-je ajouter un croquis?

Comme celui-ci...

http://www.i-profs.fr/geographie/c3/paysage-montagne.pdf

Ou est-ce à proscrire ?


Dernière édition par Sapotille le Dim 4 Mar 2012 - 17:39, édité 1 fois

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Mareuil le Dim 4 Mar 2012 - 17:36

@Sapotille a écrit:
@doublecasquette a écrit:

En revanche, entre le CE1 et le CE2, ils auront vu :
- La Terre, le Soleil, le jour et la nuit, les points cardinaux, l'orientation
- Les saisons, le vent, la pluie
- Les terrains
- La plaine, le plateau
- La montagne, le volcan
- La source, le ruisseau, la rivière, le fleuve, le torrent, la cascade
- La mare, l'étang, le lac
- La mer, la côte, la marée, le cap, le golfe, l'île, la presqu'île ; le port
- Végétation et animaux des zones montagneuses, des pays froids
- Végétation et animaux des pays chauds
- Végétation et animaux des pays tempérés
- Le globe, planisphère, les zones climatiques
- Vivre à la campagne, vivre en ville
- Les transports
- Le plan
- Du paysage à la carte, lire une carte

Voici les thèmes que je pourrai aborder grâce à mes cartes postales.
Me voici un petit peu rassurée !


En effet. Pour vous rassurer encore :
"En géographie, partons des faits géographiques. De même, le département est un mauvais point de comparaison. Rien de plus conventionnel qu'un département. Si nous devons partir de ce que l'enfant voit, qui donc a vu un département? Nous sommes en pleine abstraction. Mieux vaudrait partir du ciel infini, du soleil, de la lune, des étoiles. Cela, au moins, l'enfant l'a vu, ce n'est pas abstrait pour lui, ce sont des réalités qui l'ont frappé dès qu'il a ouvert les yeux à la lumière. Mais si nous avions à choisir un début, nous en choisirions un plus simple encore, plus à la portée de l'enfant, plus strictement limité aux faits. Nous supprimerions toute mesure de longueur, toute définition géométrique, toute nomenclature aride ; nous nous souviendrions seulement de deux choses : il y a une terre qui porte des hommes. Et nous raconterions la terre et les hommes. Le premier mois tout entier, deux mois peut-être, seraient employés exclusivement de la sorte : rien que des récits de faits, des histoires propres à passionner l'enfant, à jeter dans son esprit des semences fécondes. Et quelles histoires? Mon Dieu, celles qui, s'il les lisait, lui enlèveraient l'idée d'aller dormir. Grands glaçons polaires avec leurs ours blancs, déserts avec leurs files de chameaux, tempêtes démâtant les navires, Esquimaux poursuivant les phoques, forêts tropicales, Chinois aux moeurs étranges, grands fleuves d'Amérique roulant des forêts arrachées, avalanches recouvrant des villages, pays où il ne pleut jamais, pays où il pleut toujours, hautes montagnes, plaines interminables, découverte de l'Amérique, éruptions de volcans, tout cela avec images ou projections: des faits palpables avec leurs formes visibles. Ces faits pourraient être ceux que nous citons, ou d'autres tout différents. Cette partie de l'enseignement, répétons-le pour éviter tout malentendu, devrait venir du maître et non des livres : c'est dire que chacun y mettrait sa personnalité particulière. Ce ne serait qu'une sorte d'introduction à l'enseignement, plutôt que le premier chapitre de l'enseignement même. Mais, de toute façon, que de noms appris en route! que de notions justes, vives, réelles, implantées à jamais dans ces esprits neufs! quel approvisionnement d'intérêt et de passion pour tout le reste de l'étude à venir!"

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par doublecasquette le Dim 4 Mar 2012 - 17:37

@Sapotille a écrit:
@doublecasquette a écrit:Je te l'avais dit que ça irait... fleurs

Mais dois-je ajouter un croquis?

Comme celui-ci...

http://mon-cartable-du-net.perso.sfr.fr/Archive-fichiers/Geographie/Paysage%20de%20montagne%20(L).doc

Ou est-ce à proscrire ?

Je ne sais pas... J'aurais tendance à dire oui. Qu'en pensent les pros ? Cela ne risque-t-il pas de contrarier la suite des événements, s'ils complètent ce genre de schéma entre six et neuf ans ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par doublecasquette le Dim 4 Mar 2012 - 17:42

@Mareuil a écrit:Et quelles histoires? Mon Dieu, celles qui, s'il les lisait, lui enlèveraient l'idée d'aller dormir. Grands glaçons polaires avec leurs ours blancs, déserts avec leurs files de chameaux, tempêtes démâtant les navires, Esquimaux poursuivant les phoques, forêts tropicales, Chinois aux mœurs étranges, grands fleuves d'Amérique roulant des forêts arrachées, avalanches recouvrant des villages, pays où il ne pleut jamais, pays où il pleut toujours, hautes montagnes, plaines interminables, découverte de l'Amérique, éruptions de volcans, tout cela avec images ou projections: des faits palpables avec leurs formes visibles.

À sa dernière balade, Sapotille nous a envoyé "les pays où il ne pleut jamais" mais, cette fois, elle est restée raisonnable et ne fera entrer dans ma classe que les hautes montagnes...

Sapotille, rassure-moi, tu n'as pas déclenché une avalanche pour que mes minots puissent toucher du doigt les "avalanches recouvrant des villages", dis ? lol!

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Sapotille le Dim 4 Mar 2012 - 17:43

@doublecasquette a écrit:
@Sapotille a écrit:
@doublecasquette a écrit:Je te l'avais dit que ça irait... fleurs

Mais dois-je ajouter un croquis?

Comme celui-ci...

http://mon-cartable-du-net.perso.sfr.fr/Archive-fichiers/Geographie/Paysage%20de%20montagne%20(L).doc

Ou est-ce à proscrire ?

Je ne sais pas... J'aurais tendance à dire oui. Qu'en pensent les pros ? Cela ne risque-t-il pas de contrarier la suite des événements, s'ils complètent ce genre de schéma entre six et neuf ans ?

Tu vois que tous ces "remues méninges" nous font douter ... pale

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Sapotille le Dim 4 Mar 2012 - 17:48

@doublecasquette a écrit:
@Mareuil a écrit:Et quelles histoires? Mon Dieu, celles qui, s'il les lisait, lui enlèveraient l'idée d'aller dormir. Grands glaçons polaires avec leurs ours blancs, déserts avec leurs files de chameaux, tempêtes démâtant les navires, Esquimaux poursuivant les phoques, forêts tropicales, Chinois aux mœurs étranges, grands fleuves d'Amérique roulant des forêts arrachées, avalanches recouvrant des villages, pays où il ne pleut jamais, pays où il pleut toujours, hautes montagnes, plaines interminables, découverte de l'Amérique, éruptions de volcans, tout cela avec images ou projections: des faits palpables avec leurs formes visibles.

À sa dernière balade, Sapotille nous a envoyé "les pays où il ne pleut jamais" mais, cette fois, elle est restée raisonnable et ne fera entrer dans ma classe que les hautes montagnes...

Sapotille, rassure-moi, tu n'as pas déclenché une avalanche pour que mes minots puissent toucher du doigt les "avalanches recouvrant des villages", dis ? lol!

Non, non, ce n'est que la haute montagne sous le soleil, des chamois, des marmottes, des loups pale , des fleurs de montagnes, des vaches et du bon fromage fabriqués dans les alpages et puis des tas de mots à engranger comme sommets, pics, aiguilles, glacier, neiges éternelles, chaîne de montagne, vallée, chalets, transhumance, reblochon, beaufort et tome...

Enfin, ce n'est pas encore fait, ça, c'est le brouillon !!!

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Sapotille le Dim 4 Mar 2012 - 18:00

Et puis, celui-ci, notre Mont Blanc qui rend les enfants très fiers quand ils savent que les Alpes sont partagées par plusieurs pays voisins, mais que nous avons le grand honneur d'avoir t son sommet, nous, en France !!! yesyes yesyes yesyes





Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum