Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par virgieb le Ven 09 Mar 2012, 17:29

Bonjour à tous.
Je vous lis régulièrement même si je ne participe pas.
Actuellement je suis moi aussi sidérée par tout ce qui se dit autour des présidentielles et des coups qui nous sont régulièrement portés.
Une question se pose à moi depuis quelques temps : est-il vraiment possible de modifier ainsi les textes de lois indiquant qu'un certifié doit effectuer 18h et un agrégé 15h ? Et si c'est faisable, alors ne pourront-ils pas aussi ensuite faire en sorte que nous soyons présents dans l'établissement pendant les vacances scolaires (sauf 5 semaines de CP comme tout le monde) pour faire je ne sais quoi d'ailleurs (réunions ou autres activités qu'ils se feront un plaisir de nous concocter) ?

Après tout, comme ils le disent si bien, nous ne faisons que 18h de boulot par semaine et rien durant les vacances scolaires !!!!!



virgieb
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par René le Ven 09 Mar 2012, 17:59

Le statut va très probablement voler en éclats dans quelques mois, et pour ma part, je pense que ce sera l'oeuvre d'un gouvernement de "gauche".

René
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par henriette le Ven 09 Mar 2012, 18:02

@René a écrit:Le statut va très probablement voler en éclats dans quelques mois, et pour ma part, je pense que ce sera l'oeuvre d'un gouvernement de "gauche".
+1 (la mort dans l'âme du reste, car je me définis de gauche)

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par Thalia de G le Ven 09 Mar 2012, 18:05

@henriette a écrit:
@René a écrit:Le statut va très probablement voler en éclats dans quelques mois, et pour ma part, je pense que ce sera l'oeuvre d'un gouvernement de "gauche".
+1 (la mort dans l'âme du reste, car je me définis de gauche)
+1, hélas. Dans mon collège, nous sommes plutôt inquiets et les plus jeunes que moi me regardent avec envie, parce que j'aurai moins longtemps à subir le saccage annoncé.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par neomath le Ven 09 Mar 2012, 18:09

@Thalia de G a écrit:
@henriette a écrit:
@René a écrit:Le statut va très probablement voler en éclats dans quelques mois, et pour ma part, je pense que ce sera l'oeuvre d'un gouvernement de "gauche".
+1 (la mort dans l'âme du reste, car je me définis de gauche)
+1, hélas. Dans mon collège, nous sommes plutôt inquiets et les plus jeunes que moi me regardent avec envie, parce que j'aurai moins longtemps à subir le saccage annoncé.
+1
Ce qui nous attend ? Il suffit de regarder de l'autre côté de la Manche, au paradis libéral des travailleurs.
Et de même que c'est Jospin premier ministre qui a signé la privatisation de la SNCF, c'est Hollande président qui lancera la privatisation de l'EN.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par Leclochard le Ven 09 Mar 2012, 18:15

@virgieb a écrit:Bonjour à tous.
Je vous lis régulièrement même si je ne participe pas.
Actuellement je suis moi aussi sidérée par tout ce qui se dit autour des présidentielles et des coups qui nous sont régulièrement portés.
Une question se pose à moi depuis quelques temps : est-il vraiment possible de modifier ainsi les textes de lois indiquant qu'un certifié doit effectuer 18h et un agrégé 15h ? Et si c'est faisable, alors ne pourront-ils pas aussi ensuite faire en sorte que nous soyons présents dans l'établissement pendant les vacances scolaires (sauf 5 semaines de CP comme tout le monde) pour faire je ne sais quoi d'ailleurs (réunions ou autres activités qu'ils se feront un plaisir de nous concocter) ?

Après tout, comme ils le disent si bien, nous ne faisons que 18h de boulot par semaine et rien durant les vacances scolaires !!!!!



Ca existe déjà dans mon collège. Des profs (volontaires) donnent des cours de soutien la première semaine d'hiver et de Pâques. Ils sont payés en HSE. Peut-être que ce sera généralisé.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par virgieb le Ven 09 Mar 2012, 18:16

Donc pour vous tout est faisable ?
Bon admettons que cette casse du statut de prof se fasse, le peuvent-ils si facilement ?
Parce que cela voudrait dire que nous serions largement au dessus des 35h/sem (et si le salaire ne change pas, cela diminue fortement notre taux horaire) ou alors que nous ne pourrions plus faire tout ce qui n'est pas comptabilisé dans les 18h (préparation, correction, recherche etc... je ne détaille pas tout le monde ici connait) ??? Avec tout ce que cela entraîne comme conséquence pour les cours proprement dits.


virgieb
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par Emma3529 le Ven 09 Mar 2012, 18:20

My god !!! Et quand va-t-on trouver le temps de nous reposer et de nous occuper de notre famille ?
Je ne sais pas pourquoi mais j'ai encore un peu de mal à y croire. Ou alors je me voile la face.

_________________
Prof de français en collège : 2 6ème, 1 4ème et 1 3ème !

Emma3529
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par Schéhérazade le Ven 09 Mar 2012, 18:23

@virgieb a écrit:Donc pour vous tout est faisable ?
Bon admettons que cette casse du statut de prof se fasse, le peuvent-ils si facilement ?
Parce que cela voudrait dire que nous serions largement au dessus des 35h/sem (et si le salaire ne change pas, cela diminue fortement notre taux horaire) ou alors que nous ne pourrions plus faire tout ce qui n'est pas comptabilisé dans les 18h (préparation, correction, recherche etc... je ne détaille pas tout le monde ici connait) ??? Avec tout ce que cela entraîne comme conséquence pour les cours proprement dits.


Mais tu crois franchement que la qualité des cours soit une de leurs préoccupation?
Ou encore notre temps de travail réel?
Un parti qui s'intéresserait à ces deux paramètres n'aurait jamais conçu la réforme que veut Sarkozy.
Tout est faisable.
Les professeurs qui pourront partir le feront. Les autres seront faits comme des rats.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par JPhMM le Ven 09 Mar 2012, 18:34

Qu'ils brisent donc un statut qui attire déjà si peu de candidats...



j'ai quand même l'impression qu'on s'approche à toute vitesse du mur. Et quand on va se le prendre (ce qui ne devrait sans doute pas tarder...), je pense que cela risque de faire très mal.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par virgieb le Ven 09 Mar 2012, 20:21

Bon alors je retourne à ma dépression moi titanic

virgieb
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par Invité24 le Ven 09 Mar 2012, 20:23

Est-ce que quelqu'un veut bien me faire un petit bilan rapide de ce qui nous attend, grosso modo?

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par LadyC le Ven 09 Mar 2012, 20:27

Euh... vous êtes en train de dire que c'est la gauche qui va saborder l'EN...
Question bête : dans l'éventualité d'un second tour Hollande / Sarko (oui je sais c'est dur mais soyons courageux)... qu'est-ce qu'on fait ? pale

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par MelanieSLB le Ven 09 Mar 2012, 20:28

En tant qu'ensignant, on a plus qu'à aller se pendre.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par Audrey le Ven 09 Mar 2012, 20:29

On se pend? humhum

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par meskiangasher le Ven 09 Mar 2012, 20:30

@LadyC a écrit:Euh... vous êtes en train de dire que c'est la gauche qui va saborder l'EN...
Question bête : dans l'éventualité d'un second tour Hollande / Sarko (oui je sais c'est dur mais soyons courageux)... qu'est-ce qu'on fait ? pale
Si tu as envie de te faire violer avec du gros sel : vote Sarkozy,
si tu as envie de te faire violer avec beaucoup de vaseline : vote Hollande.

[Cher modérateur, ces termes conviennent-ils à la Charte ou bien faut-il que je m'exprime en langue bisounours ?
C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les enseignants se font toujours avoir : ce sont des bisounours; les mineurs et les métallos n'attendent pas pour envoyer les boulons, eux.
Comme disait Jean Yanne, je suis grossier mais pas vulgaire.]


Dernière édition par meskiangasher le Ven 09 Mar 2012, 21:14, édité 3 fois

meskiangasher
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par Luigi_B le Ven 09 Mar 2012, 20:31

Ce qui nous attend ?

- plus de travail dans l'établissement (cours, soutien etc.)
- moins bien payé à l'heure
- polyvalence disciplinaire
- postes partagés sur plusieurs établissements
- remplacement de collègues, surveillance des élèves
- évaluation par le seul chef d'établissement tous les trois ans, avec possibilité de ralentissement d'avancement
- etc.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par LadyC le Ven 09 Mar 2012, 20:33

... idee Ou bien on les pend... tous les deux... hop ! du ménage...

Spoiler:
(Vais-je me faire modérer pour appel au meurtre ? ou peut-on appeler au meurtre du moment qu'on le fait dans un niveau de langage correct ?)

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par Instructeurpublic le Ven 09 Mar 2012, 20:35

@René a écrit:Le statut va très probablement voler en éclats dans quelques mois, et pour ma part, je pense que ce sera l'oeuvre d'un gouvernement de "gauche".

Dommage que la plupart des collègues ne soient pas aussi lucides (Cf. Le nombre de votes Hollande sur ce forum affraid ).

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par meskiangasher le Ven 09 Mar 2012, 20:36

[modéré]

La première étape, c'est la prise de conscience.
Seulement voilà, parmi les collègues il y en a qui aiment ça (cf SGEN-CFDT par exemple).


Dernière édition par John le Ven 09 Mar 2012, 20:59, édité 1 fois (Raison : Cf. Charte)

meskiangasher
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par Cath le Ven 09 Mar 2012, 20:36

Allez donc lire le post de John sur les propositions des candidats, juste au-dessus...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par Invité13 le Ven 09 Mar 2012, 20:37

On est fonctionnaire. On ne dépend pas du droit du travail (la preuve, on 'a jamais signé de contrat)
L'Etat peut décider de manière unilatérale les conditions de notre service.

C'est parfaitement légal.

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par User5899 le Ven 09 Mar 2012, 20:38

Mais je ne veux pas voter Sarkozy, moi ! heu heu scratch scratch scratch scratch humhum humhum humhum humhum


Dernière édition par Cripure le Ven 09 Mar 2012, 20:39, édité 1 fois

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où le gouvernement peut-il aller dans la modification de notre statut ?

Message par LadyC le Ven 09 Mar 2012, 20:40

Cripure a écrit:Mais je ne veux pas voter Sarkozy, moi ! heu heu scratch scratch scratch scratch humhum humhum humhum humhum

C'est vrai Cripure, vous n'aimez pas la vaseline... Very Happy

Spoiler:
Le gros sel abîme-t-il moins les préservatifs ? Evil or Very Mad

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum