Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par Nell le Mar 27 Mar 2012 - 13:20

Il est clair que ces gens-là n'ont pas été formés à internet dans leur jeunesse: ils sont tous desséchés.

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par doublecasquette le Mar 27 Mar 2012 - 13:27

@JEMS a écrit:Rohhhh, l'histoire romaine... J'aimerais un jour pouvoir m'en acheter un avec les cartes dépliantes des camps romains, leur modèles défensifs et offensifs.



En cherchant bien, tu dois pouvoir trouver ça, sur internet ....Twisted Evil Twisted Evil

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par doublecasquette le Mar 27 Mar 2012 - 13:28

Kruella a écrit:Le piégeage d'élèves, c'est une forme de braconnage ?



Uniquement en période de fermeture de la chasse, soit durant les vacances scolaires.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par lene75 le Mar 27 Mar 2012 - 13:46

@Violet a écrit:Mais pour un commentaire, les élèves n'avaient pas besoin de faire de recherches.
Il fallait avoir le texte pour le commenter. Point.
Même ceux du café pédagogique ne sont pas au courant ?

Puisqu'ils te disent que son exercice (le commentaire de texte) est débile et qu'il devrait en changer ! Puisqu'ils te disent que de toute manière, les textes, c'est desséché. Décidément, il faut être sacrément desséché pour ne pas comprendre ça !

@Marie Laetitia a écrit:Ça se rapproche du procès pour sorcellerie

topela

De toute manière le vocabulaire et les tournures employées enlèvent toute crédibilité à l'article. Ça sent effectivement le faux procès et la mauvaise foi à plein nez, mais ces gens ayant pompé leurs commentaires de texte sur internet quand ils étaient au lycée ne sont pas en mesure de s'en rendre compte.

Ils confondent moyens et fin : ils ne se rendent pas compte qu'internet n'est qu'un outil, ils croient que c'est un Dieu. Je les invite à mon cours de philo pour apprendre la distinction moyen/fin et pour réfléchir sur la technique, mais attention, s'ils pompent leurs DM sur internet, ce sera 0 et 4h de colle


_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par Violet le Mar 27 Mar 2012 - 13:47

@lene75 a écrit:
@Violet a écrit:Mais pour un commentaire, les élèves n'avaient pas besoin de faire de recherches.
Il fallait avoir le texte pour le commenter. Point.
Même ceux du café pédagogique ne sont pas au courant ?

Puisqu'ils te disent que son exercice (le commentaire de texte) est débile et qu'il devrait en changer ! Puisqu'ils te disent que de toute manière, les textes, c'est desséché. Décidément, il faut être sacrément desséché pour ne pas comprendre ça !


@Marie Laetitia a écrit:Ça se rapproche du procès pour sorcellerie

topela

De toute manière le vocabulaire et les tournures employées enlèvent toute crédibilité à l'article. Ça sent effectivement le faux procès et la mauvaise foi à plein nez, mais ces gens ayant pompé leurs commentaires de texte sur internet quand ils étaient au lycée ne sont pas en mesure de s'en rendre compte.

Ils confondent moyens et fin : ils ne se rendent pas compte qu'internet n'est qu'un outil, ils croient que c'est un Dieu. Je les invite à mon cours de philo pour apprendre la distinction moyen/fin et pour réfléchir sur la technique, mais attention, s'ils pompent leurs DM sur internet, ce sera 0 et 4h de colle


Ben voui, mais c'est ce qu'on leur demande au bac ! Razz

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par yphrog le Mar 27 Mar 2012 - 14:19

je me rend compte que mes efforts pour que cette histoire ne devienne pas un virus n'ont pas aboutis. Mais, puisque j'aurais été aussi bien servi si je n'avais jamais commencer à croasser, j'aimerai bien lire un peu plus sur les fins: c'est à dire la correction de L. du commentaire sur le poème arc-en-ciel-érection. (pour l'instant je n'ai eu qu'un seul "heu..." de réaction à cette question qui était pourtant ma première). A son crédit, c'est Luigi lui-même qui a essayé de répondre...

à moins que la fin annoncée aux élèves (faire un commentaire) n'était pas la vraie, et dans ce cas, on peut effectivement poser la question des moyens.


Dernière édition par xphrog le Mar 27 Mar 2012 - 18:58, édité 2 fois

yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par Provence le Mar 27 Mar 2012 - 14:28

xphrog a écrit:je me rend compte que mes efforts pour que cette histoire ne devienne pas un virus n'ont pas aboutis. Mais, puisque j'aurais été aussi bien servi si je n'avais jamais commencer à croasser, j'aimerai bien lire un peu plus sur les fins: c'est à dire la correction de L. du commentaire sur le poème arc-en-ciel-érection. (pour l'instant je n'ai eu qu'un seul "heu..." de réaction à cette question qui était pourtant ma première). A son crédit, c'est Luigi lui-même qui a essayé de répondre...

Je suis désolée, mais je ne comprends vraiment pas tes histoires de virus ni d'érection.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par La Jabotte le Mar 27 Mar 2012 - 14:29

@condorcet a écrit:"Refuser de former à Internet ses élèves c'est les couper du savoir scientifique, les enfermer dans un savoir scolaire desséché et les livrer aux marchands".
Shocked Shocked Shocked

Comment Condorcet ?! Tu ne savais pas qu'avant Internet le tout-puissant, la science n'existait pas ?
Et que le savoir scolaire, c'est mââââl ? Encore pire s'il est dans livres ? Et pire que pire si ces livres sont vendus par des marchands !? (Alors que la science d'Internet est délivrée gratuitement 24h/24, 7j/7, téléphoner au 01 00 00 00 00 pour les facilités de paiement.)

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par yphrog le Mar 27 Mar 2012 - 14:31

virus: une histoire qui passe virale...


Ainsi que l’arc-en-ciel tout regorgeant de pleurs
Prend devant le soleil cent couleurs incertaines,
Et périt quand se cache ou s’en va luire ailleurs
Cet astre dont le feu rend fertiles nos plaines ;

Tout de même à l’aspect du sujet de mes peines,
Je prends en un instant cent diverses couleurs,
Je pâlis, je rougis sous l’effort des douleurs,
Et de l’eau de mes pleurs sens regorger mes veines.

Mais ni de voir en moi ce triste changement,
Ni de savoir combien j’aime fidèlement,
Ne touche mon ingrate ou d’amour ou de honte ;

Tant s’en faut, elle rit de me voir endurer,
Et pour en rendre même encor ma fin plus prompte,
Elle fuit et s’en va d’autres lieux éclairer.

si quelqu'un a une meilleure lecture du poème je suis preneur...

(poème écrit à l'époque de l'esclavage pour le situer historiquement)


Dernière édition par xphrog le Mar 27 Mar 2012 - 14:39, édité 3 fois

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par Provence le Mar 27 Mar 2012 - 14:32

heu

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par La Jabotte le Mar 27 Mar 2012 - 14:38

Moi je comprends ce que xphrog veut dire à propos du poème. Cela semble limpide, il y a clairement un double sens.
Après, je n'ai pas encore très bien compris s'il se plaint qu'elle le laisse douloureux dans le pantalon, ou s'il se plaint que, mécontente de ses efforts, elle n'aille se faire coqueliquer ailleurs.
Evidemment, en sens premier, amour malheureux et tout et tout, mais ce serait d'un ennui...

Edit : Alors j'ai tout faux ?


Dernière édition par La Jabotte le Mar 27 Mar 2012 - 14:46, édité 1 fois

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par La Jabotte le Mar 27 Mar 2012 - 14:41

@Violet a écrit:
Il fallait avoir le texte pour le commenter. Point.
Même ceux du café pédagogique ne sont pas au courant ?
Bien sûr que si, ils sont au courant. Ils pensent que comme ce travail intellectuel ne permet pas de recourir à Internet (donc à la science), il devrait être supprimé et remplacé par autre chose. Perso, j'espère pas, parce que c'est pas demain la veille que ma fille aura un téléphone qui va sur Internet, donc elle serait carrément défavorisée au bac. C'est trop injuste. calimero

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par Provence le Mar 27 Mar 2012 - 14:44

C'est plus clair après édition de xphrog... Je ne voyais pas trop le rapport entre ce poème et un virus.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par yphrog le Mar 27 Mar 2012 - 14:46

ou s'il se plaint que, mécontente de ses efforts, elle n'aille se faire coqueliquer ailleurs

bien, je commence à apprendre un peu la langue!

elephant2

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par La Jabotte le Mar 27 Mar 2012 - 14:47

Je crois que "coqueliquer" n'est pas vraiment un mot utilisé. Je n'en trouvais pas d'autre, là, tout de suite...

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par yphrog le Mar 27 Mar 2012 - 14:54

@La Jabotte a écrit:Je crois que "coqueliquer" n'est pas vraiment un mot utilisé. Je n'en trouvais pas d'autre, là, tout de suite...

si, si, je l'ai vérifié sur internet. Laughing

yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par La Jabotte le Mar 27 Mar 2012 - 14:55

Je ré-apprends mon voc de survie ! Laughing

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par liliepingouin le Mar 27 Mar 2012 - 19:07

Je ne comprends pas cette histoire de virus...

Sinon, vous voulez dire qu'on peut faire une lecture érotique du poème ?
C'est possible mais on ne demande pas nécessairement aux élèves de la faire. Ce sont des élèves de lycée, pas besoin qu'ils fassent non plus le commentaire du siècle.
Ils pouvaient commenter la structure du texte, le jeu des analogies, l'expression du sentiment amoureux, l'inscription dans une tradition de poésie amoureuse lyrique (avec la belle indifférente...)
et un petit plus pour les petits malins qui auraient vu la possibilité d'une lecture plus coquine Very Happy

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par La Jabotte le Mar 27 Mar 2012 - 19:15

Mais oui mais oui ! C'est juste que xphrog voulait confirmation de son impression. Je ne suis pas grand chose pour la lui donner, mais je vois là où il veut en venir, donc je pense qu'il n'a pas tort !
Je me garderai bien d'attendre jamais une lecture érotique d'un texte par un élève.
Cela me rappelle L'huître, de Ponge. Grand moment en 4e. Une métaphore filée du travail du poète ? Non ! dit un élève. Plutôt du dépucelage ou de la conquête "amoureuse" - et vous vous doutez bien qu'il n'a pas employé ces termes... Formidable...

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par Condorcet le Mar 27 Mar 2012 - 19:22

@La Jabotte a écrit:
@condorcet a écrit:"Refuser de former à Internet ses élèves c'est les couper du savoir scientifique, les enfermer dans un savoir scolaire desséché et les livrer aux marchands".
Shocked Shocked Shocked

Comment Condorcet ?! Tu ne savais pas qu'avant Internet le tout-puissant, la science n'existait pas ?
Et que le savoir scolaire, c'est mââââl ? Encore pire s'il est dans livres ? Et pire que pire si ces livres sont vendus par des marchands !? (Alors que la science d'Internet est délivrée gratuitement 24h/24, 7j/7, téléphoner au 01 00 00 00 00 pour les facilités de paiement.)

Bah, je suis assez circonspect en lisant de telles tirades mais je ne devrais pas ! Razz

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par yphrog le Mar 27 Mar 2012 - 19:33

je pense que je dois juste être un américain hypocrite qui pense que l'année sophomore (1e) n'est pas forcément le moment de donner la littérature grivoise aux élèves...

Quant au virus. On dirait en anglais que l'histoire de Luigi "went viral", ce qui veut dire (même si on ne le dit pas et je ne sais pas pourquoi) qu'à l'origine il a du être un virus.

j'espère que j'ai été plus clair, même si je crois comprendre que les valeurs de pudeur qui m'ont été inculquées marquent mon différence culturelle. Tout ce que je voulais dire c'est que je n'aurais personellement jamais donné ce texte à des élèves de 1e.


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par ysabel le Mar 27 Mar 2012 - 20:39

ah mon pauvre ! si tu savais ce que je peux faire étudier parfois à mes élèves ! Ils aiment bcp mon chapitre sur la poésie amoureuse...
"à une robe rose" de Gautier par exemple et tant d'autres qui traversent les âges...

Nos gamins en 1ère ont entre 16 et 19 ans... ce ne sont plus des innocents... au contraire leur montrer qu'on peut parler de sexe sans vulgarité, ça les épate !!

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Café pédagogique n'avait pas encore réagi au piégeage d'élèves sur internet...

Message par yphrog le Mer 28 Mar 2012 - 0:55

oui, c'est vrai, les 3 années au collège m'ont surement déformées. Tiens, cette année j'avais des élèves de 4e qui avaient 15 ans (le même age que j'avais au 1ère). On aime plus faire redoubler ici en France, c'est vrai.

Je pense que c'est vraiment ça qui m'a le plus interrogé, en m'essayant de me mettre dans la peau des élèves. Ceci dit, ça fait 20 ans d'internet depuis mon 1ère, mes souvenirs ne sont pas si fiables!

edit: j'apprends que ce n'est pas la littérature grivoise, car trop "précieuse"...


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum