sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour vous, les non-titulaires (et tout ce que ça englobe)?

7% 7% 
[ 4 ]
60% 60% 
[ 36 ]
33% 33% 
[ 20 ]
 
Total des votes : 60

sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par Nell le Mar 20 Jan 2009, 11:20

Suite au post d'Oreiller sur le recrutement des profs, je réagis (sans doute vivement) à quelques bribes de phrases prises à gauche à droite et qui, j'avoue, m'ont blessée.
Vous n'êtes pas obligés de commenter votre vote mais je m'interroge...J'ai le sentiment que plus d'un ici pensent que les non-titulaires ne devraient pas exister et qu'ils n'apportent rien à l'enseignement, voire même "sabotent" la qualité de celui-ci...

Vos avis?

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par Pierre_au_carré le Mar 20 Jan 2009, 11:31

Un agrégé même au bout de 10 ans peut être une m**** et pas un maître-aux...
Avec moi en stage, un agrégé, dégouté d'être en collège (mais vraiment), a fait en parallèle quelquechose en informatique.
On ne déborde pas de temps, donc j'imagine que ce qu'il faisait pour ses 4° et ? ne devait pas être super.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par Reine Margot le Mar 20 Jan 2009, 11:34

les années d'études sont importantes mais comme le dit pierre2, un agrégé peut très bien être incapable de faire face à de élèves, être mauvais alors qu'un maitre aux (je ne sais pas si on dit encore comme ça)peut très bien être très bon. cela dit en tant que tzr on m'a souvent prise pour une vacataire et on sent bien que certains ne voient pas ça come un "vrai" prof.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par nad' le Mar 20 Jan 2009, 11:36

Je n'ai pas lu le post d'Oreiller (et là je n'ai pas le temps de le lire ...) mais je voulais juste dire quelque chose et j'espère que cela ne va pas me retomber sur la gu*** . Par rapport à ta question, je pense qu'avoir le concours ne veut pas dire que nous sommes de bons profs et que ceux qui ne l'ont pas ne doivent pas et ne méritent pas d'être profs ! Tout simplement car entre le capes et le fait d'être prof, il y a une différence énorme. Tous les maîtres auxiliaires que j'ai connu(e)s étaient des personnes super motivées, aimant leur travail, s'investissant à fond. Donc à mes yeux, la différence se situe malheureusement au niveau de la paie et du fait que vous êtes moins couverts. Sad

nad'
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par Nestya le Mar 20 Jan 2009, 11:48

Avoir le concours ne signifie pas qu'on sera un bon prof. J'ai connu une fille avec qui j'ai fait mes études. C'était une excellent étudiante, toujours première en tout. Elle a eu le CAPES sans aucun problème, classée parmi les meilleures. Mais une fois face aux élèves, elle n'a pas tenu le coup (c'est sûr que vouloir faire ingurgiter du Roland Barthes à des 6èmes n'était peut être pas une bonne idée). Elle a démissionné au bout de 4 ans.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par Carabas le Mar 20 Jan 2009, 11:55

@Nestya a écrit:Avoir le concours ne signifie pas qu'on sera un bon prof. J'ai connu une fille avec qui j'ai fait mes études. C'était une excellent étudiante, toujours première en tout. Elle a eu le CAPES sans aucun problème, classée parmi les meilleures. Mais une fois face aux élèves, elle n'a pas tenu le coup (c'est sûr que vouloir faire ingurgiter du Roland Barthes à des 6èmes n'était peut être pas une bonne idée). Elle a démissionné au bout de 4 ans.
Je suis un peu dans ce cas. Enfin, je n'étais pas excellente, mais je m'en suis bien tirée dans les études, ai eu le capes du 1er coup avec un classement correct, mais je n'ai pas tenu 2 ans face à une classe Sad (et non, je n'ai pas imposé Roland Barthes à mes élèves.)
Ca reste une grande déception. Le concours ne sélectionne pas forcément de bons profs, on le sait. Et des non titulaires se révèlent excellents sur le terrain.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par minnie le Mar 20 Jan 2009, 11:58

Le problème des maître-aux c'est qu'ils nous renvoient à ce que peut devenir notre métier : précaire, sans garantie.

Quand je lis "tous les maître-aux que j'ai croisés étaient super motivés" je me dis que c'est assez logique, ils n'ont pas d'autre choix.

Alors bien sur avoir le concours ne signifie pas qu'on, sera un bon prof.... mais ça me chagrine qu'un bon prof ne soit plus qqun d'excellent dans sa discipline, et encore plus de vous lire raconter avec satisfaction que ces excellents étudiants (que vous enviiez sans doute un peu) se sont plantés dans l'enseignement.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par Syl80 le Mar 20 Jan 2009, 12:01

Tout est une question de personne!
En tant que TZR, j'ai moi aussi pu me rendre compte du regard porté par certains "postes fixes" sur les vacataires, maîtres auxiliaires et tzr (la plupart ne connaissent même pas la différence!)
J'ai rencontré pas mal de "précaires" dans les différents établissements où je suis passée. Certains étaient très compétents et investis, mais ce ne fut pas le cas de tous (je pense à un cas en particulier qui a fait les "choux gras" de tout le collège : cet homme détestait cordialement les enfants! Il venait quand cela lui chantait, et, plus grave, faisait des remarques très douteuses sur les adolescentes...).
Dans mon rad vient d'arriver une remplaçante d'anglais qui n'a pour toute expérience qu'une licence et "l'expérience de la maternité". Elle n'a jamais enseigné et se prend d'un coup et sans recul l'emploi du temps entier de la collègue malade. Elle n'a ni manuel, ni les programmes, ni rien, bien entendu. En pensant aux "loulous" qu'elle va avoir, j'ai peur pour elle. Elle semble très gentille, j'espère qu'elle va s'en sortir, pour elle et pour les élèves, mais cette situation n'est pas normale!
Si j'ai un repproche à faire à quelqu'un, c'est aux rectorats et à la politique actuelle qui consiste à payer au lance-pierre ou envoyer au casse-pipe des personnes pour faire le même travail que les titulaires. D'un côté, des situations difficiles, de l'autre des élèves qui peuvent en souffrir parfois.
Cela dit Nell, d'après l'invetissement que tu mets dans ton métier, je suis sûre et certaine que tu es une bonne prof! Seulement à même emploi, même salaire, ce n'est pas normal, je le répète!

Syl80
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par Invité le Mar 20 Jan 2009, 12:06

Je ne pense pas que des non-titulaires sabotent le boulot des autres ou contribuent à "casser" les statuts : il est évident que s'ils pouvaient être titularisés ou mieux couverts ils le feraient.
C'est peut-être un peu réducteur de départager ceux qui auraient un "savoir savant" en passant le concours, et ceux qui auraient appris sur le tas, mieux armés pour enseigner. Je pense surtout que les profs non-titulaires n'ont peut-être pas pu aller jusqu'au bout des concours, parfois parce qu'ils avaient des enfants ou parce qu'ils avaient besoin de travailler tout de suite (??). En tout cas, c'est ainsi que je me les représente.
Il m'est toutefois arrivé de m'interroger sur la capacité de l'administration à aller dénicher des gens complètement "à la rue" (des vacataires, en général) : j'ai ainsi vu débouler une "prof d'espagnol" qui en fait d'être prof était d'origine espagnole et travaillait pour un labo (faire des piqûres à domicile, je ne sais plus comment ça s'appelle exactement) !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par Pierre_au_carré le Mar 20 Jan 2009, 12:30

@minnie a écrit:Le problème des maître-aux c'est qu'ils nous renvoient à ce que peut devenir notre métier : précaire, sans garantie.

Ce n'est pas pour toi spécialement, mais c'est marrant que ça soit les fonctionnaires qui parle le plus de précarité...
Les conditions de travail qui se dégradent pour les titulaires et les difficultés des TZR, OK. Mais sauf démission ou invalidité, tu es payée jusqu'à ta mort...

Et la protection sociale à l'EN est bien plus enviable qu'ailleurs (c'est du vécu), mais heureusement car maintenant ça devient une condition nécessaire à l'exercice du métier...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par melaniguiz le Mar 20 Jan 2009, 14:13

Je vois les maitres-aux comme des profs comme les autres, mais mal payés et en situation précaire. Combien en ai-je vu qui présentaient le capes ou l'agreg, juste poussés par leurs profs de fac (passez l'agreg et ensuite revenez faire un dea avec moi), sans s'imaginer qu'ils auraient des élèves à la rentrée !!

Par contre, je suis pour le maitien d'un concours type capes, mais c'est plutot par peur de ce que deviendraient les critères de recrutement sans ce concours (recrutement par le chef d'établissement etc).

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par minnie le Mar 20 Jan 2009, 14:32

@Pierre_au_carré a écrit:
@minnie a écrit:Le problème des maître-aux c'est qu'ils nous renvoient à ce que peut devenir notre métier : précaire, sans garantie.

Ce n'est pas pour toi spécialement, mais c'est marrant que ça soit les fonctionnaires qui parle le plus de précarité...
Les conditions de travail qui se dégradent pour les titulaires et les difficultés des TZR, OK. Mais sauf démission ou invalidité, tu es payée jusqu'à ta mort...

Et la protection sociale à l'EN est bien plus enviable qu'ailleurs (c'est du vécu), mais heureusement car maintenant ça devient une condition nécessaire à l'exercice du métier...


J'en suis parfaitement consciente, mais dans mon cas perso, il faut savoir que je suis prof en grande partie parce que je voulais le statut de fonctionnaire. Je suis une grande angoissée, ai vécu une adolescence marquée par les soucis de boulot de ma famille (et d'argent)....
Perdre mon boulot ce serait l'horreur.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par Pierre_au_carré le Mar 20 Jan 2009, 14:41

@minnie a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
@minnie a écrit:Le problème des maître-aux c'est qu'ils nous renvoient à ce que peut devenir notre métier : précaire, sans garantie.

Ce n'est pas pour toi spécialement, mais c'est marrant que ça soit les fonctionnaires qui parle le plus de précarité...
Les conditions de travail qui se dégradent pour les titulaires et les difficultés des TZR, OK. Mais sauf démission ou invalidité, tu es payée jusqu'à ta mort...

Et la protection sociale à l'EN est bien plus enviable qu'ailleurs (c'est du vécu), mais heureusement car maintenant ça devient une condition nécessaire à l'exercice du métier...


J'en suis parfaitement consciente, mais dans mon cas perso, il faut savoir que je suis prof en grande partie parce que je voulais le statut de fonctionnaire.

Sans doute que moi aussi un peu, mais ce n'est pas une garantie de vie "épanouissante" non plus...
Dans mon cas, je ne regrette pas ma "précarité" d'indépendant et j'espère que ça continuera.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par alinette le Mar 20 Jan 2009, 14:55

J' ai eu du mal à voter. Je partage votre point de vue sur de nombreux points et j'ai rencontré des MA ou des contractuels motivés et consciencieux. Mais j'ai côtoyé aussi des vacataires (2 pour être précis) qui venaient vraiment faire de la garderie et ils ne s'en cachaient pas. Ils passaient des films aux gamins toute la journée. Ces deux étudiants faisaient cela pour arrondir leur fin de mois. Aucun des deux ne voulaient être profs ensuite.

alinette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par minnie le Mar 20 Jan 2009, 15:13

@Pierre_au_carré a écrit:
@minnie a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
@minnie a écrit:Le problème des maître-aux c'est qu'ils nous renvoient à ce que peut devenir notre métier : précaire, sans garantie.

Ce n'est pas pour toi spécialement, mais c'est marrant que ça soit les fonctionnaires qui parle le plus de précarité...
Les conditions de travail qui se dégradent pour les titulaires et les difficultés des TZR, OK. Mais sauf démission ou invalidité, tu es payée jusqu'à ta mort...

Et la protection sociale à l'EN est bien plus enviable qu'ailleurs (c'est du vécu), mais heureusement car maintenant ça devient une condition nécessaire à l'exercice du métier...


J'en suis parfaitement consciente, mais dans mon cas perso, il faut savoir que je suis prof en grande partie parce que je voulais le statut de fonctionnaire.

TU as raison, faudrait que je travaille là-dessus, que je sois capable de partir quand ce métier m'aura usée....

Sans doute que moi aussi un peu, mais ce n'est pas une garantie de vie "épanouissante" non plus...
Dans mon cas, je ne regrette pas ma "précarité" d'indépendant et j'espère que ça continuera.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par Pierre_au_carré le Mar 20 Jan 2009, 15:44

@alinette a écrit: Ils passaient des films aux gamins toute la journée. Ces deux étudiants faisaient cela pour arrondir leur fin de mois. Aucun des deux ne voulaient être profs ensuite.

Oui, mais ce n'est pas forcément leur faute...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par Pierre_au_carré le Mar 20 Jan 2009, 15:46

@minnie a écrit:
TU as raison, faudrait que je travaille là-dessus, que je sois capable de partir quand ce métier m'aura usée....

Tu es TZR, non ?
Si les conditions de travail s'améliorent, c'est déjà mieux.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par Reine Margot le Mar 20 Jan 2009, 16:16

@Pierre_au_carré a écrit:
@minnie a écrit:
TU as raison, faudrait que je travaille là-dessus, que je sois capable de partir quand ce métier m'aura usée....

Tu es TZR, non ?
Si les conditions de travail s'améliorent, c'est déjà mieux.

je crois qu'il ne faut pas rêver, l'avenir c'est plutôt la dégradation de nos conditions de travail (tzr ou poste fixe) et la remise en cause de nos statuts.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par bea33 le Mar 20 Jan 2009, 16:35

Alors pour ma part, je pense que ce sont des profs aussi mais moins bien payés. Cependant, certains arrivent recrutés par le biais de l'anpe et n'ont jamais enseigné, sont très loin de l'école depuis longtemps et ne savent pas enseigner quoiqu'on en dise. Je dis ça car en ce moment c'est le gros souci dans mon collège où c'est l'hécatombe avec plein de profs malades et des vacataires qui arrivent de tous horizons. Désolée, mais une personne qui a passé plus de 20 ans en entreprise a forcément du mal à enseigner. Elle a certainement beaucoup de connaissances mais encore faut-il savoir les transmettre. J'ai été vacataire et je sais qu'au début j'ai fait des erreurs.

bea33
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par alinette le Mar 20 Jan 2009, 16:40

@Pierre_au_carré a écrit: Oui, mais ce n'est pas forcément leur faute...

Je suis d'accord avec toi mais c'est là que pour moi il y a un problème dans le recrutement.

alinette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par roxanne le Mar 20 Jan 2009, 16:58

écoute , moi je suis passée par la case vacataire , contractuelle et c'est ce qui m'appris le métier car je ne suis pas passée par l'iufm ...et je ne regrette pas ..par contre ça ne peut pas être une situation durable ..cxeci dit je suis passée du statut contractuelle à celui de tzr ..bon , c'est un peu mieux parce que j'ai la stabilité de l'emploi (et le salaire ) mais dans la réalité .....
sinon , je pense que ce métier s'apprend sur le tas, donc contractruelle c'est pas mal;

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par bea33 le Mar 20 Jan 2009, 17:13

Bien sûr que ça s'apprend sur le tas. Cependant une ou deux journée dans une salle de classe en observation, c'est pas mal quand on a jamais enseigné. Moi même j'ai commencé comme ça mais j'avoue qu'au début, si je n'avais pas eu des collègues pour m'aider, je me serais sentie très seule.

bea33
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par bea33 le Mar 20 Jan 2009, 17:14

"journées" pardon.

bea33
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par Nell le Mar 20 Jan 2009, 17:26

Merci à tous de vos réponses!
Continuez à donner votre avis!

Pour ma part, j'ai échoué une 1ère année au capes, année de ma maîtrise, reçue avec mention et je n'ai jamais eu de pires notes qu'à cette session affraid J'ai été caissière un temps par "choix" (il me fallait un boulot pour un salaire!). Puis j'ai démissionné et ai commencé les remplacements. Certes, je n'avais jamais mis les pieds dans une salle de classe de ce côté là du bureau. Mais je savais que c'était MON travail. Et ça n'a pas raté, le sentiment était là succes

Alors certes, j'ai été jeté dans la fosse aux loups sans préliminaires. Mais ça fait 3 ans et c'est bonheur. Je n'ai repassé le capes qu'une fois depuis (par souci perso) mais je l'aurai un jour (notez le futur!), je ne me vois pas faire autre chose.

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: sondage: votre vision des maitres-aux et autres non-titulaires...

Message par Lonie le Mar 20 Jan 2009, 18:40

Vacataire, contractuelle, stagiaire, il faut bien une prmière fois...
j'ai moi-même été un an vacataire (j'ai effectué en tout 4 mois d'enseignement collège et lycée, car j'étais parallèlement surveillante dans un collège).
Quand je repense à mes premiers cours (tant dans le contenu que dans la pratique) pffff..... quelle misère !
Aujourd'hui encore (et ce sera ainsi tout au long de ma carrière), je doute et remet en cause constamment mes choix et ma pratique...

C'est un métier qu'on apprend sur la durée : alors vacataire, contractuel ou consort, ce n'est pas le problème !
Pour être un "bon" prof, il faut du temps (de l'expérience....) !

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"

Lonie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum