Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ergo
Ergo
Enchanteur

Langues : Travail du lexique Empty Langues : Travail du lexique

par Ergo le Ven 1 Juin 2012 - 19:24
(ou du vocabulaire en langage didactiquement incorrect. J'ai pas trouvé de topic entièrement consacré à ça, même s'il y a des choses ICI...)

Voilà, j'ai eu cette discussion avec un collègue l'autre jour, sur la manière de faire apprendre le lexique.
C'est, entre autres choses, un élément qui ne me satisfait pas dans mes cours.
L'année dernière, les collègues avaient mis en place un cahier de vocabulaire 24x32 qui suivait les élèves de la 6ème à la 3ème, avec des fiches qu'on augmentait chaque année.
J'ai retrouvé l'autre jour un carnet de vocabulaire que j'avais en 6ème (avec de choses fort savoureuses, d'ailleurs... Razz)

En général, je fais mettre les mots que je juge importants dans la marge et je complète avec des fiches récapitulatives. Je classe par champ lexical et aussi par prononciation.
Mais ça ne me va pas...j'ai l'impression que ça ne "marche" pas, qu'ils ne retiennent pas le vocabulaire.
Il est vu en contexte authentique (extraits de livres, extraits de films / séries télés) et didactique (manuel).

Je fais des "matching", en cours et en évaluation, des mots croisés, des mots mêlés, des petits bacs des fois, un petit peu de traduction...mais en fait, je ne fais jamais rien de systématique. Et je n'utilise jamais une seule méthode récurrente... Embarassed

Bref, j'ai l'impression que le vocabulaire est l'un des plus gros points faibles de mes cours et j'aimerais que ça change l'année prochaine.

Comment faites-vous ? Faites-vous des interros de vocabulaire ? Si oui, combien de mots environ ? Par séquence ? En reprenant des mots des séquences précédentes ? A chaque séance ? Avez-vous une progression vocabulaire ? Au moment où vous commencez vos cours, pour ceux qui travaillent en séquences, savez-vous quel vocabulaire vous voulez faire apprendre ? Si oui, par champ lexical ou une liste de mots bien précis ? Ceux qui ne travaillent pas en séquences, mêmes questions ?

(C'est pas très très organisé, désolée, mais voilà... Embarassed Il va de soi que, comme souvent, c'est la question du "transfert" qui me pose problème, pour rester en termes didactiques et celle de la mémorisation à long terme.)

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
MelanieSLB
MelanieSLB
Doyen

Langues : Travail du lexique Empty Re: Langues : Travail du lexique

par MelanieSLB le Ven 1 Juin 2012 - 19:48
@Ergo a écrit:
Bref, j'ai l'impression que le vocabulaire est l'un des plus gros points faibles de mes cours et j'aimerais que ça change l'année prochaine.

+1. Rien ou presque sur le lexique en formation pour moi l'an dernier. Et toi?

Comment faites-vous ? Faites-vous des interros de vocabulaire ? Si oui, combien de mots environ ?

Oui. Une par semaine qui mélange tout (voc, grammaire, verbes irréguliers). On voit ceux qui apprennent et ceux qui n'apprennent rien (malheureusement majoritaires). Je vais séparer je pense l'an prochain.


Par séquence ? En reprenant des mots des séquences précédentes ? A chaque séance ? Avez-vous une progression vocabulaire ? Au moment où vous commencez vos cours, pour ceux qui travaillent en séquences, savez-vous quel vocabulaire vous voulez faire apprendre ?

Plus ou moins oui, selon le thème + les mots indispensables pour la tâche finale.

Si oui, par champ lexical ou une liste de mots bien précis ? Ceux qui ne travaillent pas en séquences, mêmes questions ?

(C'est pas très très organisé, désolée, mais voilà... Embarassed Il va de soi que, comme souvent, c'est la question du "transfert" qui me pose problème, pour rester en termes didactiques et celle de la mémorisation à long terme.)

Je me pose la question de savoir comment forcer les élèves à apprendre...

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
kensington
kensington
Esprit éclairé

Langues : Travail du lexique Empty Re: Langues : Travail du lexique

par kensington le Ven 1 Juin 2012 - 21:08

Rien de plus à proposer. C'est un domaine, avec la phonologie, que je voudrais améliorer, travailler plus systématiquement.

J'ai remarqué en tout cas avec le travail en lecture suivie que le même lexique revenait plus fréquemment à travers les activités, les petits résumés ou reformulations et du coup ça semble mieux le fixer.
C'est le rebrassage fréquent qui fixe en fait et souvent le lexique propre à une séquence de par le thème, n'est plus rebrassé après.
MelanieSLB
MelanieSLB
Doyen

Langues : Travail du lexique Empty Re: Langues : Travail du lexique

par MelanieSLB le Ven 1 Juin 2012 - 21:32
Je m'arrange pour qu'au moins une partie du vocabulaire de la séquence en cours serve à la suivante, mais c'est peine perdue. Même en disant à mes élèves quels mots apprendre pour le contrôle, ils ne sont pas fichus de le faire.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
Ergo
Ergo
Enchanteur

Langues : Travail du lexique Empty Re: Langues : Travail du lexique

par Ergo le Ven 1 Juin 2012 - 22:10
@MelanieSLB a écrit:
+1. Rien ou presque sur le lexique en formation pour moi l'an dernier. Et toi?
Rien non plus, si ce n'est que le lexique devait être au service de la tâche.

@MelanieSLB a écrit:Je me pose la question de savoir comment forcer les élèves à apprendre...
Oui, voilà, pareil...

@Kensington: je vais tâcher de faire davantage de lectures suivies l'année prochaine...c'est vrai que ce sont les élèves qui ont le plus travaillé sur les textes qui ont le plus de vocabulaire.
Certains ont réussi à se rappeler aussi le verbe "fire" qu'on avait vu dans une CO et qui est apparu dans une autre CO mais c'est très marginal. J'aimerais systématiser tout ça...et effectivement faire du "spiralaire", que les mots soient utiles d'une fois sur l'autre et pas uniquement par thèmes. Oui, finalement, il va falloir que je travaille à une vraie progression à l'année, ce que je n'ai pas fait jusqu'à présent. Embarassed J'y verrai sans doute plus clair ensuite.

Je crois qu'il va falloir que je réfléchisse aussi en cette fin d'année à quels sont les mots que j'aimerais qu'ils retiennent (de type: voilà, en 5ème, j'ai besoin de ça, ça et ça, donc que leur apprendre en 6ème ?). Langues : Travail du lexique 3795679266

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
yphrog
Sage

Langues : Travail du lexique Empty Re: Langues : Travail du lexique

par yphrog le Sam 2 Juin 2012 - 0:00
Je me suis rendu compte que j'ai écrit mon message en anglais, je le mets en spoiler et je mets qqs idées en vrac en français:

brainstorm genres de musique (I like X better than Y, I don't like Y as much as X.)
type d'instrument pour pouvoir les identifier dans un morceau de musique. Décrire le son que fait l'instrument.

Pour les adjectifs, les matching avec des smileys ou avec des images du livre...

Mémorisation de poèmes, récitation de poèmes en cours. (Cf. the potty poets) Mémorisation de chansons (ils aiment quand bien même chanter "Yesterday" aujourd'hui, si on chante quelque vers avec eux un vendredi, il y en aura presque toujours un(e) qui aura tout appris pour lundi :chanson: )

mais, si je traduis tout, le spoiler perd son intérêt ... Razz



Spoiler:
One of the sequences I was working on was based around music. It was amazing the number of genres the kids could add to an A5 sheet in a 15-minute brainstorm (individual ➟ whole class ➟ individual)

coon-tree, saoule, and thirty-six types ending in -o.

structure a écrit:I like X better than Y, (because...)
I don't like Y as much as X, (because...)

I hadn't returned to this yet, as when I learned I would likely be fired, I started really focusing on numbers (ord. / card.), in (month), in (season), birthdays, signs, dates, etc. to be sure they had made significant progress, because I inherited some No Suspect I love you

For the ordinals, and birthdays, signs, I blocked the door and had them each say the ordinal associated with the number of fingers I was holding up, or had them recite the months in turn in order, the table of sevens forwards and backwards with one group with whom I tried to be a socle comic for a day, I even had them tell me their star-signs individually (with proper stress patterns, if you please, it is not CahCER or akwariOUS. Can! Kwer!) This gave me a chance to make sure everyone spoke at least once in the first four-six minutes, but they played along, even had a bit of fun, and (re)learned them. (because it became a groupal reality professeur this inquisition at the door)

I had planned to return to the different types of instruments: strings, percussion, brass, woodwind... and get the kids to talk about the sounds of different instruments in music we listened to, what the instruments sound like in different pieces of music. The guillotine was quicker than expected.

For adjectives, match the smileys is always fun. looks... sounds...

However, what I did that I thought was original this year was to focus the kids' attention on the 100 most common words in the language. http://www.sporcle.com/games/g/common_english_words

I firmly believe that the kids should see this data early. Working on these 100 words allows you to see all the parts of speech.

There are enough verbs that in 4e you can expect at the beginning of the year that the kids know the 3 forms. And if they don't? They learn them. I also like that many of the tools for the comparative are in these 100 words: than, as, most, etc.

A mean homework assignment would be to ask them to find the translation of "falloir" or "devoir" or "monsieur" in the top 100 of English (all three are in the top 100 in French).

(have (got) / be ) to

The earlier the kids learn the power and lexical importance of particles like "to" (➟) , the better, or so it seems to me. (in the long run, they are at least as important as verbs, in terms of basic comprehension in situ)

I had several older colleagues who had the kids copy the vocab from the chapter out into their notebooks, or into the workbook, which works very well since they know they will be tested on that vocabulary. (I tended to focus more on what we had used orally in class a lot...)

One other thing I tried at the end of 2009-2010 was prepping the kids for a Wallace & Gromit (A Close Shave) they would be seeing, using a wiki page, you can see here. The subject was collections and fabrics.





Dernière édition par xphrog le Sam 2 Juin 2012 - 0:42, édité 4 fois

_________________
ok

laurita
laurita
Niveau 9

Langues : Travail du lexique Empty Re: Langues : Travail du lexique

par laurita le Sam 2 Juin 2012 - 0:27
si ça peut aider

au lycée, je fais encore des interros de vocab, orales ou écrites car c'est un point faible qu'ils trainent jusqu'au bac, donc si vous trouvez des bons tuyaux pour leur faire apprendre du vocab au collège, soyez assurés et fiers que ça aidera vos collègues de lycée ! Razz

perso, je préviens en début d'année que ces interros (vocab, gram ou conjug) seront "surprise" et je m'y tiens, ils râlent toujours dès le premier cours, mais je leur dis "non, ce ne sont pas des interros surprises puisque je suis en train de vous prévenir que vous allez en avoir, il n'y a plus de surprise !" et là ça leur coupe leur caquet pour le reste de l'année

le fait qu'ils aient toujours cette espèce d'épée de Damoclès (ils arrivent en cours en se demandant toujours s'il y a interro ou pas), ça en pousse un peu plus à apprendre, c'est pas du 100% biensûr, mais voilà, c'est le moyen que j'ai trouvé pour leur faire apprendre au sens de l'effort qu'ils doivent fournir

maintenant, pour ce qui est de ma méthode pour le lexique, pas de carnet de vocab, je me suis rendue compte que ce n'est pas suivi et que souvent hors contexte, ils ont du mal à retenir

j'ai un code couleur sur ma trace écrite au tableau qu'ils sont obligés de reproduire et oui, même en Tale!!!! et qui met en avant le vocabulaire à connaître.

personnellement, je ne vois pas l'intérêt de faire copier deux fois la même chose : vocab dans la trace écrite + dans la marge
peut être que ça leur donne l'impression que la leçon est plus longue à apprendre et les décourage ???? heu


Dernière édition par laurita le Ven 15 Juin 2012 - 17:07, édité 2 fois
avatar
Letizuqui
Niveau 8

Langues : Travail du lexique Empty Re: Langues : Travail du lexique

par Letizuqui le Sam 2 Juin 2012 - 10:14
De toute façon, si le vocabulaire n'a pas été manié et remanié pendant la séance, il sera vite oublié ! S'ils n'en ont pas besoin pour s'exprimer, ils ne l'apprendront pas non plus.

Plus ça va et plus je suis persuadée que le vocabulaire est à apprendre en classe ! Il m'est arrivé quelques fois en fin de séance de leur donner 5 minutes pour apprendre les prépositions de lieu ou les marqueurs temporels. Je mets en route mon minuteur de cuisine et quand ça sonne, je lance un défi (les filles contre les garçons, les élèves à gauche contre ceux de droite...) ou bien leur fait remplir des mots croisés. Je reste vague quand au fait que l'exercice soit noté ou pas et je trouve que c'est efficace.
el_alba
el_alba
Niveau 5

Langues : Travail du lexique Empty Re: Langues : Travail du lexique

par el_alba le Sam 2 Juin 2012 - 12:58
@Letizuqui a écrit:De toute façon, si le vocabulaire n'a pas été manié et remanié pendant la séance, il sera vite oublié ! S'ils n'en ont pas besoin pour s'exprimer, ils ne l'apprendront pas non plus.

Je suis assez d'accord avec Letizuqui. D'ailleurs, j'essaie de leur faire réutiliser au maximum les structures apprises dans le cours, puis d'un cours à l'autre, en les faisant chercher à nouveau dans les leçons précédentes.

Malgré tout, je suis souvent face au même constat que vous: le lexique n'est pas appris par beaucoup et je sens que je n'ai pas encore trouvé la solution miracle... En plus, si au début de l'année je fais des interros de vocabulaire, je me laisse souvent dépasser ensuite et ne suis pas assez rigoureuse sur ce point humhum

L'idée du carnet/ répertoire ne me semble pas non plus être une solution: les élèves qui apprennent le feront toujours et ceux qui n'apprennent pas ou sont moins rigoureux n'iront pas le consulter. C'est difficile également car les mots sont sortis de leur contexte.



avatar
Loubdalou
Expert spécialisé

Langues : Travail du lexique Empty Re: Langues : Travail du lexique

par Loubdalou le Sam 2 Juin 2012 - 13:45
Je fais apprendre par coeur la trace écrite ou des bouts de textes, ou je leur fais réécrire une chanson sur le modèle d'une autre chanson vue en classe et dont ils ont appris 1 paragraphe. Comme ils n'apprennent pas, ils ont vite 0 à l'oral. Hors de question que je me prenne plus la tête.
Et du coup je ne fais pas de liste de voca au-dessus ou en dessous de la trace écrite, je n'ai pas la place de la faire. Je me contente de noter rapidement le mot en français d'une autre couleur sous le mot en espagnol en question.
Après, j'utilise beaucoup les Flash cards et le mime.
Mais je ne fais pas d'interro de lexique, plutôt de verbes.

Bilan : plutôt satisfaisant quand même. Je trouve qu'ils retiennent pas mal comme ça, il faut dire que je refuse la technique du zapping, du coup on peut passer 3h sur un doc s'ils sont bavards, donc ils l'entendent le mot important, et vu qu'ils sont obligés de répéter régulièrement, ils retiennent quand même pas mal de choses. Quand je dis "¿Qué hora es?" ils me chantent la chanson vue sur l'heure. Quand ils me disent "Comment on dit "je vois" ?" Je chante la chanson "Veo veo ..." Vue au mois de septembre.
Voilà, des chansons, des images, des mimes, répéter, éviter les listes, rendre la chose agréable, en fait, c'est ma technique et elle me plaît, et elle plaît à mes élèves il me semble.
Ergo
Ergo
Enchanteur

Langues : Travail du lexique Empty Re: Langues : Travail du lexique

par Ergo le Sam 2 Juin 2012 - 13:51
Tout ce que vous dites m'interpelle...et ça me frustre un peu, parce que j'aimerais une solution miracle (je sais, je suis naïve). Sad

On a tous des exemples de choses qu'on a apprises par coeur, qu'on n'a pas "rebrassées" et qu'on connaît encore...donc l'idée qu'il faille absolument utiliser le vocabulaire pour qu'il rentre ne me satisfait pas totalement (même en français, il y a plein de mots que je connais et que je n'utilise pourtant jamais...ou bien en anglais, en prépa, j'ai appris des listes et des listes de mots que je n'utilise jamais non plus).

Ils arrivent à retenir une structure ou une règle grammaticale d'une année sur l'autre, même sans l'avoir utilisée toute l'année. Pourquoi le vocabulaire pêche ? Langues : Travail du lexique 3795679266

(Bon, il y a plus de voc que de structures grammaticales, c'est vrai...)

Tiens, je vais me retrouver à chercher des choses sur l'apprentissage du vocabulaire. Laughing (Et notamment, cette idée que le contexte est nécessaire.)

Sur du court terme, ils se rappellent bien; en 6ème, je fais aussi des jeux de lettres: je choisis un mot / un élève choisit un mot, les lettres sont mélangées, on prend autant d'élèves que de lettres dans le mot, je les aligne au fond de la classe, chaque élève a une lettre et ils ont environ 1 minute pour se remettre dans l'ordre pour former un mot.

Mais tout ça me semble toujours fonctionner sur du court terme...d'une année sur l'autre, à part quelques-uns, j'ai l'impression que c'est dur de réactiver.

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
Daliva
Daliva
Neoprof expérimenté

Langues : Travail du lexique Empty Re: Langues : Travail du lexique

par Daliva le Sam 2 Juin 2012 - 14:12
Je pense que le lexique est aussi un point faible dans mes progressions.
Je commence toujours une séquence par un brainstorming lexical: je le fais au tableau selon ce que les élèves me disent. Bien souvent, je classe selon la nature grammaticale, mais cela peut aussi être par regroupement plus large: sur Junk Food, j'avais fait food, places to eat....
A la fin de la séquence, on complète avec le nouveau vocabulaire. Ce n'est pas satisfaisant; car pas assez de place, ou de nouvelles catégories apparaissent.

Ensuite, toujours dans ma 1ère séance, je fais une fiche de voca: des images, les mots anglais à mettre en dessous. Il y a en général 20 à 30 mots, selon la séquence. Il y a toujours une interro de vocabulaire au cours de la séquence.


Dernière édition par Daliva le Sam 2 Juin 2012 - 16:50, édité 1 fois
Sowandi
Sowandi
Niveau 10

Langues : Travail du lexique Empty Re: Langues : Travail du lexique

par Sowandi le Sam 2 Juin 2012 - 16:44
Un tout petit avis sur l'apprentissage du vocabulaire (tout petit car je dois m’améliorer...), je travaille dans une école anglophone et je donne des cours à des indonésiens qui sont à l’école nationale.

Naturellement (ou question d'habitude), mes élèves indonésiens répètent tout ce que je dis 2, 3, 4 fois sans que j'ai besoin de demander, tous en même temps. Avec eux, ça roule tout seul, je suis la meilleure prof du monde... bon ok, je rigole, ils font du français "pour le plaisir" en dehors de l’école, ça joue !

Du coup, j'ai utilisé cette pratique avec mes élèves de l’école : un moment du cours est consacré à les faire répéter mécaniquement (c'est d'ailleurs un moment plutôt calme), plus tard je dis le mot en français, ils doivent me le traduire en anglais, et vice-versa. Quand j'entends (pas) un tire-au-flanc, il doit répéter tout seul (j'ai des petits groupes, je connais leur voix).

Avec mes petits de primaire, faire épeler le mot marche très fort, peut-être parce qu'ils font déjà ça en anglais. Je n'ai pas essayé avec mes collégiens, ça vaut peut-être le coup pour les mots avec lesquels ils ont du mal.

Le dernier truc que je fais, pour les poésies mais ça peut marcher pour le vocabulaire : pendant que j’écris au tableau et qu'ils doivent recopier, les élèves doivent réciter la poésie en cours les uns après les autres.

Voilà, ce n'est pas miraculeux, mais plus efficace que mes étiquettes de l’année dernière en bien moins fatiguant.

avatar
lamelie
Niveau 1

Langues : Travail du lexique Empty Re: Langues : Travail du lexique

par lamelie le Ven 15 Juin 2012 - 14:28
Le rôle du sensible, du sensoriel, de l'émotion me paraît important dans la mémorisation du vocabulaire.
rendre la chose agréable, en fait, c'est ma technique et elle me plaît, et elle plaît à mes élèves il me semble.
J'ai retrouvé l'autre jour un carnet de vocabulaire que j'avais en 6ème (avec de choses fort savoureuses, d'ailleurs...
Les jeux de type logique ou mécanique, même s'ils ont leur intérêt, ne me paraissent pas adaptés à l'objectif d'acquisition du vocabulaire pour son sens et sa ré-utilisation dans des phrases qui expriment des idées.
Il me semble que ce type d'activité utilise le mot comme objet externe et non pas comme mot porteur de sens et développe d'autres compétences que celles du langage...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum