Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Pernette
Niveau 6

Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par Pernette le Jeu 28 Juin 2012 - 13:18
Je suis moi-même une examinatrice de l'EAF. Pour les bacs techniques. J'entends des choses très très faibles, mais jamais je ne me permets de faire une remarque sur le niveau de l'élève (lequel se sent assez nul comme ça, pas besoin d'en rajouter) ou encore mieux sur le travail du collègue. Au contraire, j'encourage les élèves et même si je trouve certaines choses de mes collègues un peu légères, je me tais. Je ne sais rien du niveau de la classe, du projet du professeur, des conditions d'enseignement, en outre on a tous ses points forts et ses points faibles et puis je n'ai jamais enseigné aux bac techniques (dans l'ensemble, j'adore lire les descriptifs et je suis fière de nous tous professeurs de français)...

J'ai une partie de ma classe de première, faible mais de bonne volonté, qu'une examinatrice a, disons le mot, humiliée. Elle leur a dit à tous que leurs connaissances étaient superficielles, et que d'ailleurs toute la classe était comme ça, allant même jusqu'à dire à un élève (très faible à l'écrit, mais plutôt fin et tellement gentil qu'il a dû avoir les larmes aux yeux) que "c'était catastrophique" (14 à l'oral du bac blanc, et pas avec moi).

Heureusement que je ne reste pas dans le même établissement, ma réputation serait faite.

Autant vous dire que cette après-midi, où je n'ai pas d'oraux à faire passer, j'ai très envie d'arriver dans son centre d'examen et de lui demander quel est son problème. Mais je ne le ferai pas, car c'est impoli et grossier (je fantasme). N'empêche.

D'une part mes textes ne sont vraiment pas faciles, mes élèves sont plutôt méritants, Les Liaisons dangereuses ne furent pas aisées.
Ensuite certains excellents élèves ont eu droit à cette remarque, je ne vois pas bien par quel miracle ils auraient pu rater l'épreuve.
En outre on organise des oraux dans mon lycée, plutôt d'un bon niveau, mes élèves avaient été interrogés par d'autres collègues, sans problèmes particuliers (11 de moyenne).
Par contre je suis néotitulaire, j'ai passé mon année à travailler comme une folle pour oublier l'éloignement de mon conjoint.

Mais s'il y a une chose sur laquelle je n'ai absolument aucun doute, c'est de la qualité de mes explications littéraires, j'ai toujours eu d'excellentes notes en concours ou à l'université. Je fais toutes mes explications moi-même en jetant un œil sur internet en cas d'oubli, elles sont très approfondies (trop ?). Tout en me servant ça et là de supports universitaires. Ma bonne élève ne sait pas définir un libertin alors que je leur ai fait une synthèse simple de d'ouvrages universitaires récents et que nous avions fait un débat ? J'en doute fortement. Mes élèves sont très reconnaissants de mon implication, nous avons passé un très bonne année.

Enfin, au-delà de mon pauvre ego blessé, est-ce qu'il y aurait des recours pour mes élèves en cas de catastrophe effective ?

Je dois dire que je la voue aux gémonies et j'aimerais lui dire qu'il serait bon de respecter les consignes (PAS de commentaires). Ce ne sont pas des élèves de classe prépa, ce sont des S pas très forts mais travailleurs, qu'elle aille humilier ailleurs !!!!!!!! Sorcière. furieux furieux furieux furieux furieux






_________________
""je respecte les camardes"
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par eliam le Jeu 28 Juin 2012 - 13:23
Je comprends ta colère. Ce genre de réflexion n'a rien d'agréable mais peut-être les notes données seront-elles tout à fait convenables et sans le moindre rapport avec son attitude. fleurs
avatar
Invité21
Fidèle du forum

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par Invité21 le Jeu 28 Juin 2012 - 13:26
Sont-ce uniquement des retours d'élèves? Tu sais, tout à leur angoisse, ils peuvent peut-être grossir le trait...L'examinateur dragon fait partie du mythe du bac!

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!
avatar
Pernette
Niveau 6

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par Pernette le Jeu 28 Juin 2012 - 13:31
Vous avez raison, on verra les notes. Pardon Embarassed

Ensuite, elle bien dit ce qu'elle a dit. J'ai dit à mes élèves qu'elle devait sans doute trouver TOUS les élèves faibles en général (et être aigrie) et que du coup les notes seraient normales, mais je les ai payés de mots j'ai un peu peur.

Mes élèves sérieux comme tout et travailleurs, j'aimerais la voir avec les STI que j'ai vus ce matin, qui avaient visiblement fait le concours de celui qui aurait la meilleure note sans avoir ouvert les bouquins (et pas du niveau des Liaisons).

Elle dit que j'ai fait des erreurs sur mon descriptif concernant les Liaisons, disant que la lettre 33 était en fait la 31 (hein ? Suspect j'ai eu beau regarder dans les autres éditions, je ne comprends toujours pas), puis elle interroge l'élève sur cette fameuse lettre XXXI. Heureusement que mon élève a compris à la problématique qu'il s'agissait en fait de la LXXXXI ! (dans le descriptif, celle-là).

La paille dans l’œil du voisin...

_________________
""je respecte les camardes"
avatar
aralia
Niveau 5

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par aralia le Jeu 28 Juin 2012 - 23:21
Je te jure que ce n'est pas moi. Les oraux, ce n'est pas du 2 au 6 juillet dans toute l'académie?
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par neomath le Ven 29 Juin 2012 - 0:05
Cela m'est arrivé plusieurs fois. Certains collègues prennent un malin plaisir à dénigrer le travail des autres et à saquer leurs élèves. C'est comme ça, on ne peut malheureusement rien y faire, c'est un oral, il n'y a pas de preuve. Si tu croise la collègue en question, pareil, pas la peine d'en parler, ce genre de personnage est totalement imperméable à toute remarque.
Pour te consoler, dit toi que dans le petit milieu des profs de ta discipline et de ton coin elle est surement connu et méprisé pour ce qu'elle fait.

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par User5899 le Ven 29 Juin 2012 - 0:30
@Pernette a écrit:Je suis moi-même une examinatrice de l'EAF. Pour les bacs techniques. J'entends des choses très très faibles, mais jamais je ne me permets de faire une remarque sur le niveau de l'élève (lequel se sent assez nul comme ça, pas besoin d'en rajouter) ou encore mieux sur le travail du collègue. Au contraire, j'encourage les élèves et même si je trouve certaines choses de mes collègues un peu légères, je me tais. Je ne sais rien du niveau de la classe, du projet du professeur, des conditions d'enseignement, en outre on a tous ses points forts et ses points faibles et puis je n'ai jamais enseigné aux bac techniques (dans l'ensemble, j'adore lire les descriptifs et je suis fière de nous tous professeurs de français)...

J'ai une partie de ma classe de première, faible mais de bonne volonté, qu'une examinatrice a, disons le mot, humiliée. Elle leur a dit à tous que leurs connaissances étaient superficielles, et que d'ailleurs toute la classe était comme ça, allant même jusqu'à dire à un élève (très faible à l'écrit, mais plutôt fin et tellement gentil qu'il a dû avoir les larmes aux yeux) que "c'était catastrophique" (14 à l'oral du bac blanc, et pas avec moi).

Heureusement que je ne reste pas dans le même établissement, ma réputation serait faite.

Autant vous dire que cette après-midi, où je n'ai pas d'oraux à faire passer, j'ai très envie d'arriver dans son centre d'examen et de lui demander quel est son problème. Mais je ne le ferai pas, car c'est impoli et grossier (je fantasme). N'empêche.

D'une part mes textes ne sont vraiment pas faciles, mes élèves sont plutôt méritants, Les Liaisons dangereuses ne furent pas aisées.
Ensuite certains excellents élèves ont eu droit à cette remarque, je ne vois pas bien par quel miracle ils auraient pu rater l'épreuve.
En outre on organise des oraux dans mon lycée, plutôt d'un bon niveau, mes élèves avaient été interrogés par d'autres collègues, sans problèmes particuliers (11 de moyenne).
Par contre je suis néotitulaire, j'ai passé mon année à travailler comme une folle pour oublier l'éloignement de mon conjoint.

Mais s'il y a une chose sur laquelle je n'ai absolument aucun doute, c'est de la qualité de mes explications littéraires, j'ai toujours eu d'excellentes notes en concours ou à l'université. Je fais toutes mes explications moi-même en jetant un œil sur internet en cas d'oubli, elles sont très approfondies (trop ?). Tout en me servant ça et là de supports universitaires. Ma bonne élève ne sait pas définir un libertin alors que je leur ai fait une synthèse simple de d'ouvrages universitaires récents et que nous avions fait un débat ? J'en doute fortement. Mes élèves sont très reconnaissants de mon implication, nous avons passé un très bonne année.

Enfin, au-delà de mon pauvre ego blessé, est-ce qu'il y aurait des recours pour mes élèves en cas de catastrophe effective ?

Je dois dire que je la voue aux gémonies et j'aimerais lui dire qu'il serait bon de respecter les consignes (PAS de commentaires). Ce ne sont pas des élèves de classe prépa, ce sont des S pas très forts mais travailleurs, qu'elle aille humilier ailleurs !!!!!!!! Sorcière. furieux furieux furieux furieux furieux
Pernette, c'est difficile, parce que si vos études n'ont sûrement pas de quoi vous faire rougir, ce qu'elles peuvent devenir dans la bouche de vos élèves, vous savez... J'avais une classe de ES au poil, cette année : pas très forts, mais bon esprit, ça bosse, ça apprend, c'est volontaire pour passer à l'oral, et tout et tout. Ben, quand ils reprenaient un texte vu une semaine avant... pale pale pale pale pale
En revanche, l'examinatrice aurait dû se montrer professionnelle et ne rien dire.
Je crois qu'il faut limiter les recours à des faits matériels et objectifs. J'ai saisi l'inspection parce qu'une brave dame a décidé d'interroger en détail dès le premier matin sur les oeuvres cursives... L'IPR m'a envoyé un mail pour me dire qu'il est allé voir le collègue pendant l'oral ce matin et qu'ils ont revu ensemble l'évaluation de lundi... ainsi que les textes officiels. Je ne suis pas très content d'avoir dû effectuer cette démarche, mais en même temps, la collègue a eu 10 ans pour lire le texte officiel furieux
Bref : interdisez-vous le recours si vous voulez m'en croire, sauf dans un cas indiscutable. Vous êtes en début de carrière, vous n'êtes pas encore habituée à cette variation de points de vue entre ce que vous avez perçu de la classe et ce qu'un collègue étranger y voit. reprenez les choses à tête reposée, vous verrez : iln'y a sans doute pas de quoi casser trois pattes à un pauvre canard.
avatar
Pernette
Niveau 6

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par Pernette le Ven 29 Juin 2012 - 1:43
Ce qui me pose problème, c'est que si les notes sont effectivement beaucoup plus basses pour cette partie de classe que pour l'autre, il n'y a aucun recours... Je ne voudrais pas qu'ils aient de mauvaises notes à cause d'une sorcière.

Cette après-midi encore, un élève (très fin) commente les accents d'un alexandrin de Baudelaire (je n'ai pas eu la chance de bénéficier de telles remarques 😢 ), et ce qu'il a dit était juste, et elle lui dit qu'il avait tout faux et qu'il n'avait rien compris. J'ai même ouvert à nouveau ma "stylistique de la poésie" dans le doute.

Ou je me trompe fort, ou cette adorée collègue dénigre systématiquement les élèves qu'ils soient faibles ("catastrophique"), moyens ("superficiel") ou bons ("tout faux").

Elle n'est pas professionnelle et ne devrait pas faire des oraux, tout simplement.

Tout recours passe obligatoirement par l'inspection, un simple signalement au président de commission n'est-il pas possible, au moins pour qu'elle apprenne à se taire et qu'il surveille la moyenne des notes ?

Je n'ai rien contre elle personnellement, mais on garde bouche close. Et tant de suffisance (ou de légèreté) ne m'annonce rien de bon pour mes élèves. Et puis aussi, il ne faut pas s'étonner si certaines légendes, qu'on travaille tous à éradiquer en travaillant consciencieusement, ont la vie dure "ouais j'ai eu une mauvaise note, mais c'était la prof".

Aralia : je suis dans l'Essonne. Je rentre dans le Sud, d'où en fait mon indifférence d'agacer le rectorat de Versailles avec mes scrupules.

_________________
""je respecte les camardes"
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par User5899 le Ven 29 Juin 2012 - 2:00
@Pernette a écrit:Ce qui me pose problème, c'est que si les notes sont effectivement beaucoup plus basses pour cette partie de classe que pour l'autre, il n'y a aucun recours... Je ne voudrais pas qu'ils aient de mauvaises notes à cause d'une sorcière.

Cette après-midi encore, un élève (très fin) commente les accents d'un alexandrin de Baudelaire (je n'ai pas eu la chance de bénéficier de telles remarques 😢 ), et ce qu'il a dit était juste, et elle lui dit qu'il avait tout faux et qu'il n'avait rien compris. J'ai même ouvert à nouveau ma "stylistique de la poésie" dans le doute.

Ou je me trompe fort, ou cette adorée collègue dénigre systématiquement les élèves qu'ils soient faibles ("catastrophique"), moyens ("superficiel") ou bons ("tout faux").

Elle n'est pas professionnelle et ne devrait pas faire des oraux, tout simplement.

Tout recours passe obligatoirement par l'inspection, un simple signalement au président de commission n'est-il pas possible, au moins pour qu'elle apprenne à se taire et qu'il surveille la moyenne des notes ?

Je n'ai rien contre elle personnellement, mais on garde bouche close. Et tant de suffisance (ou de légèreté) ne m'annonce rien de bon pour mes élèves. Et puis aussi, il ne faut pas s'étonner si certaines légendes, qu'on travaille tous à éradiquer en travaillant consciencieusement, ont la vie dure "ouais j'ai eu une mauvaise note, mais c'était la prof".

Aralia : je suis dans l'Essonne. Je rentre dans le Sud, d'où en fait mon indifférence d'agacer le rectorat de Versailles avec mes scrupules.
Des présidents de commission ? Diantre, qu'est-ce ? Chaque prof est responsable de ses notes, pas de petits chefs ! Les notes sont la propriété du jury de terminale qui, le cas échéant, peut souverainement décider de les augmenter au vu du livret et si besoin est. Un examinateur ne prend ses ordres de personne en dehors de cas objectifs bien précis. C'est s^^ur que le "vous avez tout faux" ne plaide guère en sa faveur. Essayez un mail à votre IPR, si vous pensez avoir des éléments solides, mais méfiez-vous quand même : il y a un seuil très ténu entre souci de justice et diffamation. Vous n'étiez pas là et ce que vous croyez savoir vous vient des candidats. Qui ne sont pas neutres.
Allez, va. Vous ne devriez même pas être au courant de tout ça Smile
avatar
aralia
Niveau 5

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par aralia le Ven 29 Juin 2012 - 9:30
A la fin de ma séquence poésie sur Alcools, un de mes élèves de L m'a sorti qu'Apollinaire était un poète réaliste. J'ai eu des envies de meurtre. Des conneries de ce genre, j'y ai droit tous les jours! On croit toujours que ce qu'on leur dit est limpide.
Je suis bien entendu choquée que l'examinatrice ne respecte pas les règles mais il faut avoir des éléments concrets pour contester. L'année dernière, une de mes petites m'a dit avoir été interrogée sur un texte complémentaire en lecture analytique. Je ne l'ai su qu'au mois de septembre. Dans ton cas, ce sont des propos rapportés par des candidats qui pensent avoir une sale note.

avatar
scoeurs
Niveau 9

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par scoeurs le Ven 29 Juin 2012 - 9:51
Tout de même il y a quelques jurys qui parfois n'oeuvrent plus parce que ça ne le fait pas. Côté recours pour la note c'est globalement mort, le jury est souverain. Cependant dans l'acacémie de Lille (je ne sais pas si c'est partout pareil) on demande au jury de prendr copieusement des notes pour justifier sa propre notation (et on conseille au jury de conserver cette trace écrite pendant un an).

Le coordo aujourd'hui a une position réclamée par les inspecteurs qui est particulière même si elle est refusée par les collègues, comme par le coordo lui-même. Pour l'avoir été on te demande bien de fliquer les collègues et pas seulement ceux qui interrogent car les listes des collègues sont analysées et on fait remonter les bonnes listes comme celles qui vraiment posent problème pour interroger les candidats.

Maintenant en début de carrière j'aurais tendance aussi à me méfier et je sais aussi que ce type de jury est obtus au possible. Ceux finalement qui ont le plus de pouvoir en la matière ce sont les parents.
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par doublecasquette le Ven 29 Juin 2012 - 9:59
De toute façon, positif ou négatif, il n'y a pas à faire de commentaires lors d'une épreuve orale, que ce soit sur la prestation de l'élève ou sur ce qu'on pense être l'enseignement du professeur. A la rigueur "c'est bien, je vous remercie" ou, à l'extrême "c'est tout ce que vous avez à dire ? ".

Mon fils est sorti de l'oral de français du bac L gonflé à bloc, ayant reçu moultes félicitations de l'examinatrice qui lui a même demandé s'il comptait postuler pour une hypokhâgne. Quand il a reçu sa note, 14/20, je ne vous raconte pas la déception du gamin ... Elle aurait mieux fait de se taire !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par Celadon le Ven 29 Juin 2012 - 10:01
C'est une antibienne !
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par doublecasquette le Ven 29 Juin 2012 - 10:03
Il me semble que le plus "personnalisé" que j'ai eu comme commentaire positif lors des nombreux oraux que j'ai passés, et parfois avec des professeurs qui m'avaient enseigné toute l'année, c'est "Merci mademoiselle, passez de bonnes vacances !".



Tout se perd, même les règles d'examen.

Après, ce sera probablement les mêmes qui râleront après le comportement des " Bleus " !!!

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par eliam le Ven 29 Juin 2012 - 11:07
@doublecasquette a écrit:Il me semble que le plus "personnalisé" que j'ai eu comme commentaire positif lors des nombreux oraux que j'ai passés, et parfois avec des professeurs qui m'avaient enseigné toute l'année, c'est "Merci mademoiselle, passez de bonnes vacances !".



Tout se perd, même les règles d'examen.

Après, ce sera probablement les mêmes qui râleront après le comportement des " Bleus " !!!

Ce n'est tout de même pas un phénomène si récent : lors de mon bac en 85 après l'oral d'espagnol, l'examinateur m'a dit en consultant mon livret que mon oral valait bien ma moyenne annuelle : 16. Quand j'ai eu ma collante, j'ai pu vérifier qu'il ne m'avait pas menti.


Dernière édition par eliam le Ven 29 Juin 2012 - 11:59, édité 1 fois
avatar
Invité21
Fidèle du forum

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par Invité21 le Ven 29 Juin 2012 - 11:10
Oui, parfois, les examinateurs... En terminale, passage de mon oral d'allemand, pour la mention européenne.
Durant l'entretien, le prof me demande, en allemand natürlich, si j'ai " des origines russes, non? Les yeux, les pommettes..."

J'étais über mal à l'aise... humhum

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par doublecasquette le Ven 29 Juin 2012 - 11:33
Je me souviens d'un pote qui a eu droit, en HIDAOA (inspection des viandes, en bref), à "Monsieur, vous maniez le français comme un manche de balai de chiotte ! ", et un autre, en anatomie, interrogé sur les nœuds lymphatiques du membre pelvien du bœuf, et ayant flanqué au hasard des petits points bleus aux noms fantaisistes, sur une patte de vache dessinée à l'arrache, à "C'est un vrai champ de bataille, votre dessin !".

C'est tout ...

Mais à l'oral du concours, pas un mot, pas un commentaire, rien.



pour le reste, mon prof de reproduction m'a mis la main aux fesses à l'oral de fin d'année, en troisième année, mais sans commentaires.Suspect Suspect Suspect Et je me suis plantée grave (enfin 10/20 avec barre à 12/20 et plus de 8/20 dans toutes les matières), tant j'étais mal à l'aise.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Invité21
Fidèle du forum

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par Invité21 le Ven 29 Juin 2012 - 11:35
En même temps, prof de reproduction... Razz

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par doublecasquette le Ven 29 Juin 2012 - 11:40
J'allais oublier le maître-assistant viré des écoles vétos après avoir été interdit d'examens, pour, entre autres, avoir demandé à une jeune fille interrogée sur la vulve de la jument, "et votre clitoris, mademoiselle, il est où, votre clitoris ?"

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par doublecasquette le Ven 29 Juin 2012 - 11:42
l'ENgénu a écrit:En même temps, prof de reproduction... Razz

De Pathologie de la Reproduction.

C'était un dragueur réputé. En plus, c'était le grand patron du zoo du Parc de la Tête d'Or.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Provence
Enchanteur

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par Provence le Ven 29 Juin 2012 - 11:56
@doublecasquette a écrit:J'allais oublier le maître-assistant viré des écoles vétos après avoir été interdit d'examens, pour, entre autres, avoir demandé à une jeune fille interrogée sur la vulve de la jument, "et votre clitoris, mademoiselle, il est où, votre clitoris ?"

:shock:
avatar
Invité21
Fidèle du forum

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par Invité21 le Ven 29 Juin 2012 - 11:58
Il faudrait qu'un éthologue aille étudier le comportement sexué des profs des écoles vétérinaires, ça a l'air aussi drôle qu'en médecine!

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!
avatar
Raizel
Habitué du forum

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par Raizel le Ven 29 Juin 2012 - 12:02
Je suis plutôt de l'avis de Cripure. L'examinatrice n'avait certes pas à commenter les oraux des candidats, mais les élèves peuvent faire de terribles erreurs même s'ils ont été très bien préparés. Cette année lors de l'oral du bac blanc, j'ai mis 5 à une élève. Son professeur (et accesoirement ma collègue) a pris sur elle de modifier la note et de la faire passer à 9, ceci
sans me prévenir, parce qu'elle jugeait que SON explication ne valait pas cette note. Inutile de te dire que j'ai été écoeurée par son attitude...
avatar
Will.T
Prophète

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par Will.T le Ven 29 Juin 2012 - 12:10
vivement le CCF...
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par doublecasquette le Ven 29 Juin 2012 - 12:10
l'ENgénu a écrit:Il faudrait qu'un éthologue aille étudier le comportement sexué des profs des écoles vétérinaires, ça a l'air aussi drôle qu'en médecine!

C'est effectivement gratiné ...

Bon, il y en a quand même des normaux, ou presque.

En même temps, faire des études vétérinaires puis choisir le professorat, c'est une démarche particulière qui dénote une certaine originalité.Twisted Evil

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
Contenu sponsorisé

Re: Furieuse contre une examinatrice de l'EAF

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum