Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par Dame Tartine le Lun 30 Juil 2012 - 18:12

@henriette a écrit:Donc si on résume, ne serait-ce pas la porte ouverte mine de rien à une espèce de 2e statut de profs dans l'EN, tant pour le mode de recrutement, que pour le type de contrat et la rémunération ensuite ? Suspect Et tout ça parce que, ma pôv'dam, y'a plus assez de candidats et c'est la seule solution solution on vous dit (enfin, la seule qui soit sans augmenter les salaires, ni revaloriser les statuts, ni rétablir la crédibilité et l'autorité, bref, sans rien de ce qui permettrait de rendre le métier à nouveau attractif ?) Suspect
Mais non, je dois être parano, n'est-ce pas ?

Tu résumes très bien d'autant plus que ce statut parallèle (enfin ce non statut devrais-je dire) existe déjà.

Dame Tartine
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par coindeparadis le Lun 30 Juil 2012 - 20:21

Donc des jeunes peu formés, sans qualification (c'est logique dans un système qui considère qu'enseigner n'est pas transmettre des savoirs) issus de milieux défavorisés (et s'ils sont issus de "minorités visibles" c'est mieux !). Ces jeunes seront bien évidemment affectés dans des quartiers de relégation redynamisation sociale et pédagogique, selon la bonne vieille conception qui veut qu'entre pauvres/arabes/noirs/exclus... on se comprend mieux.
Et augmenter le nombre de postes au concours interne pour permettre à des enseignants expérimentés et aimant leur métier d'être titularisés c'est une idée qui n'est venue à personne ?

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par Finrod le Lun 30 Juil 2012 - 22:10

Ces jeunes seront bien évidemment affectés dans des quartiers

Ces quartiers perdraient la dernière marque d'égalité nationale :le droit à avoir les même enseignants que dans les meilleurs lycées, recrutés sur la base des mêmes concours. Mais on sait que ce n'est déjà pas le cas, sauf exception, ils ont les jeunes, ceux qui n'ont pu encore partir.


Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par JPhMM le Lun 30 Juil 2012 - 22:11

Michel Sapin a dit sur BFM TV et RMC voir comme une arme forte le fait d'intervenir directement pour sortir du chômage les 400.000 jeunes sans aucune formation ni perspective qu'il dénombre sur le marché, et qui seraient embauchés en CDI, à temps plein et au salaire minimum dans des collectivités ou des associations.

[...]

L'Etat espère ainsi créer 100.000 emplois "d'avenir" dès 2013 pour un coût que Michel Sapin estime à 500 millions d'euros pour cette première année.

Gné ?

500 000 000 euros annuels / 100 000 emplois à plein temps = 5 000 euros annuels/emploi à plein temps. scratch

Gné gné gné ???

Promesse phare de campagne de François Hollande, les emplois "d'avenir", contrats de travail subventionnés à 75% pour les jeunes chômeurs de longue durée...

Considérons donc qu'ils seront subventionnés à 75%... donc... 5 000 x 4/3 = 6666,67 euros annuels environ.

6666,67 / 12 = 555,56 euros bruts mensuels environ.

L'a drôlement baissé le SMIC...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par Dame Tartine le Jeu 23 Aoû 2012 - 19:41

Voilà, voilà, on y est : c'est bien d'un sous-statut de prof pour des étudiants dont il est question et c'est odieux :

"'L'Education nationale aura 18.000 des 150.000 emplois d'avenir

Sur les 150.000 emplois d'avenir que le gouvernement veut créer pour lutter contre le chômage des jeunes, 18.000 seront réservés aux futurs enseignants, a indiqué jeudi Matignon, confirmant une information du Monde.

Entre 2013 et 2015, 6.000 emplois d'avenir professeur seront créés chaque année, a-t-on précisé.

Seul le chiffre de 6.000 emplois d'avenir pour l'Education nationale en 2013 avait été confirmé jusqu'à présent.

Le gouvernement envisage au total 150.000 emplois d'avenir, dont 100.000 dès 2013.

Sur les 50.000 qui devraient être créés au-delà de 2013, 12.000 seront donc attribués à des jeunes étudiants qui se destinent à l'enseignement. L'"emploi d'avenir professeur", prévu dans le projet de loi sur les emplois d'avenir, sera ouvert aux étudiants boursiers en deuxième année de licence venant prioritairement des zones urbaines sensibles, le dispositif servant dans ce cas au "pré-recrutement" d'enseignants.

Selon le projet du gouvernement, qui sera au menu du prochain Conseil des ministres avant d'être examiné au Parlement fin septembre, les emplois d'avenir seront réservés aux jeunes de 16 à 25 ans, peu ou non qualifiés, des quartiers en difficulté ou des zones rurales enclavées.

L'Etat subventionnera pendant un à trois ans leur embauche, en CDI ou CDD (d'un an minimum), à hauteur de 75% dans la majorité des cas.

Le temps plein sera la règle, avec quelques exceptions, notamment pour un emploi d'avenir professeur."


http://fr.news.yahoo.com/leducation-nationale-aura-18-000-150-000-emplois-170540980.html

_________________
 J'peux pas, j'ai piscine ! 

Dame Tartine
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par JPhMM le Jeu 23 Aoû 2012 - 19:45

ouvert aux étudiants boursiers en deuxième année de licence

seront réservés aux jeunes de 16 à 25 ans, peu ou non qualifiés

C'est donc officiel, le gouvernement ne considère plus qu'une deuxième année de licence soit une qualification.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par Ronin le Jeu 23 Aoû 2012 - 19:45

En gros une proposition que même Sarko et Chatel n'auraient pas osez faire, mais tout va bien on lutte contre les inégalités...JPB avait vu juste, la boucle est bouclée les ignares vont instruire et à bas l'égalité de tous et l'équité du concours. Merci la gauche. Je vais me pendre moi tiens.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par Dame Tartine le Jeu 23 Aoû 2012 - 19:47

Je suis en train de me pincer, de lire et de relire cette dépêche histoire de voir si je ne cauchemarde pas No

_________________
 J'peux pas, j'ai piscine ! 

Dame Tartine
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par Cath le Jeu 23 Aoû 2012 - 19:53

Je pense que je ne dois pas comprendre.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par kiwi le Jeu 23 Aoû 2012 - 19:56

@JPhMM a écrit:
ouvert aux étudiants boursiers en deuxième année de licence

seront réservés aux jeunes de 16 à 25 ans, peu ou non qualifiés

C'est donc officiel, le gouvernement ne considère plus qu'une deuxième année de licence soit une qualification.

Ce n'est pas ce que j'ai compris : les recrutements d'emplois-avenir profs se feraient auprès des étudiants de 2ème année de licence ( ce qui en soit n'est pas énorme...), boursiers, se destinant à l'enseignement. Ils seraient rémunérés 900 euros pour faire de l'aide au devoir, de l'assistanat pédagogique, non pour enseigner devant une classe.


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par Celeborn le Jeu 23 Aoû 2012 - 20:02

Je parle ici uniquement du projet sur les emplois d'avenir professeurs (que j'ai sous le nez parce que je vais aller m'exprimer dessus demain matin avec tous mes z'amis !).

Il s'agit d'un pré-recrutement. Ce n'est pas un statut définitif : c'est un moyen pour des étudiants boursiers de gagner de l'argent en + leur permettant de poursuivre leur étude et de passer un concours de l'enseignement (engagement qu'ils doivent prendre pour bénéficier du dispositif). Il ne s'agit pas de prendre des postes à temps plein (a priori moins d'un mi-temps à travailler) ni de commencer devant une classe d'ailleurs, mais de faire des choses telles que du soutien, de l'aide, et vers la fin seulement des activités pédagogiques en classe sous le contrôle d'un tuteur.

On va très clairement se faire préciser les modalités de la chose et signaler les points d'achoppement (concernant le "pool" de recrutement, les tâches que ces personnes pourront accomplir et dans quelles conditions, la valeur de l'engagement pris…).

Mais ces gens-là ne deviendront pas profs sans avoir passé le concours. Que cela soit clair : c'est d'ailleurs très clair dans le texte.

edit : voilà, Kiwi, nous sommes d'accord.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par Pandorafa le Jeu 23 Aoû 2012 - 20:04

@kiwi a écrit:
@JPhMM a écrit:
ouvert aux étudiants boursiers en deuxième année de licence

seront réservés aux jeunes de 16 à 25 ans, peu ou non qualifiés

C'est donc officiel, le gouvernement ne considère plus qu'une deuxième année de licence soit une qualification.

Ce n'est pas ce que j'ai compris : les recrutements d'emplois-avenir profs se feraient auprès des étudiants de 2ème année de licence ( ce qui en soit n'est pas énorme...), boursiers, se destinant à l'enseignement. Ils seraient rémunérés 900 euros pour faire de l'aide au devoir, de l'assistanat pédagogique, non pour enseigner devant une classe.


J'espère que c'est bien ça. Sinon ils vont nous créer des profs low-cost, pour enseigner dans les quartiers ? Ça paraît tellement gros, ça ne peut pas être vrai... affraid

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par Dame Tartine le Jeu 23 Aoû 2012 - 20:07

Effectivement ! Je viens de tomber sur cet article qui est plus explicite sur les missions de ces futurs emplois d'avenir :

http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2012/08/23/le-grand-ecart-des-emplois-d-avenir-reserves-aux-jeunes-sans-diplome-comme-aux-futurs-professeurs_1749065_1473688.html

Ceci dit, si le nombre de postes aux concours n'est pas sensiblement augmenté afin de leur assurer l'accès à la titularisation ces gens viendront grossir les rangs des précaires de l'EN ce qui arrange les gouvernements de droite comme de gauche.

Edit : mon message fait suite à ceux de Kiwi et de Celeborn que j'ai oublié de citer.

Dame Tartine
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par Pandorafa le Jeu 23 Aoû 2012 - 20:11

@Celeborn a écrit:Je parle ici uniquement du projet sur les emplois d'avenir professeurs (que j'ai sous le nez parce que je vais aller m'exprimer dessus demain matin avec tous mes z'amis !).

Il s'agit d'un pré-recrutement. Ce n'est pas un statut définitif : c'est un moyen pour des étudiants boursiers de gagner de l'argent en + leur permettant de poursuivre leur étude et de passer un concours de l'enseignement (engagement qu'ils doivent prendre pour bénéficier du dispositif). Il ne s'agit pas de prendre des postes à temps plein (a priori moins d'un mi-temps à travailler) ni de commencer devant une classe d'ailleurs, mais de faire des choses telles que du soutien, de l'aide, et vers la fin seulement des activités pédagogiques en classe sous le contrôle d'un tuteur.

On va très clairement se faire préciser les modalités de la chose et signaler les points d'achoppement (concernant le "pool" de recrutement, les tâches que ces personnes pourront accomplir et dans quelles conditions, la valeur de l'engagement pris…).

Mais ces gens-là ne deviendront pas profs sans avoir passé le concours. Que cela soit clair : c'est d'ailleurs très clair dans le texte.

edit : voilà, Kiwi, nous sommes d'accord.

Dans ce cas, ça me paraît être une formation intéressante, plus que celle que j'avais reçu à l'IUFM, dans le sens où la prise de contact avec les élèves serait progressive. Seulement, je me demande combien d'étudiants pourraient bénéficier de ce dispositif... Si leur nombre n'est pas anecdotique, ça risque de coûter bonbon à l'Etat !

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par Modulo le Jeu 23 Aoû 2012 - 20:21

@Celeborn a écrit:Je parle ici uniquement du projet sur les emplois d'avenir professeurs (que j'ai sous le nez parce que je vais aller m'exprimer dessus demain matin avec tous mes z'amis !).

Il s'agit d'un pré-recrutement. Ce n'est pas un statut définitif : c'est un moyen pour des étudiants boursiers de gagner de l'argent en + leur permettant de poursuivre leur étude et de passer un concours de l'enseignement (engagement qu'ils doivent prendre pour bénéficier du dispositif). Il ne s'agit pas de prendre des postes à temps plein (a priori moins d'un mi-temps à travailler) ni de commencer devant une classe d'ailleurs, mais de faire des choses telles que du soutien, de l'aide, et vers la fin seulement des activités pédagogiques en classe sous le contrôle d'un tuteur.

On va très clairement se faire préciser les modalités de la chose et signaler les points d'achoppement (concernant le "pool" de recrutement, les tâches que ces personnes pourront accomplir et dans quelles conditions, la valeur de l'engagement pris…).

Mais ces gens-là ne deviendront pas profs sans avoir passé le concours. Que cela soit clair : c'est d'ailleurs très clair dans le texte.

edit : voilà, Kiwi, nous sommes d'accord.

Si cela revient à créer un équivalent des Assistants Pédagogiques, alors oui, j'applaudis des deux mains. Personnellement, mes deux années d'AP m'ont bien plus servi que mon année de stage.

Modulo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par kiwi le Jeu 23 Aoû 2012 - 20:39

@Celeborn a écrit:

edit : voilà, Kiwi, nous sommes d'accord.

Mais ce n'est pas parce que nous n'avons pas été d'accord sur l'enseignement de Napoléon l'année dernière que l'on ne peut jamais être d'accord!! Very Happy Very Happy Very Happy

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par Dinaaa le Jeu 23 Aoû 2012 - 20:46

Bon, ça paraît pas mal, d'avoir un premier contact avec les établissements scolaires, quand on a envie de devenir professeur, pour un revenu correct (900€ pour un mi-temps, ai-je cru comprendre).
Et pour nous, ce serait aussi bénéfique, d'avoir des AP motivés auprès des élèves.

Oui mais... d'une part, cela ne va-t-il pas dégoûter les quelques étudiants encore motivés par le métier... ? Ils s'engagent à passer le concours, pas à le réussir... Et d'ailleurs, que se passera-t-il, pour ceux qui échoueront ? Seront-ils aidés pour retenter leur chance, ou seront-ils contraints de devenir vacataires pour continuer à avoir un salaire ?

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par Modulo le Jeu 23 Aoû 2012 - 20:57

@Dinaaa a écrit:Cela ne va-t-il pas dégoûter les quelques étudiants encore motivés par le métier... ?

Je n'arrive pas à comprendre en quoi. Acceptez-vous d'expliciter votre question ?

Modulo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par Mirobolande le Jeu 23 Aoû 2012 - 21:02

@kiwi a écrit:
Mais ce n'est pas parce que nous n'avons pas été d'accord sur l'enseignement de Napoléon l'année dernière que l'on ne peut jamais être d'accord!! Very Happy Very Happy Very Happy
Je ne savais pas que Napoléon avait été enseignant. Vous savez pourquoi il a changé de carrière? Les mauvaises conditions de travail, déjà?

Mirobolande
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par Dinaaa le Jeu 23 Aoû 2012 - 21:11

@Modulo a écrit:
@Dinaaa a écrit:Cela ne va-t-il pas dégoûter les quelques étudiants encore motivés par le métier... ?

Je n'arrive pas à comprendre en quoi. Acceptez-vous d'expliciter votre question ?

Vous pouvez me tutoyer Wink

Eh bien, à moins que ça soit de l'humour de votre part, ce dont je ne suis pas sûre en l'absence d'émoticône, je vais préciser : je crains sérieusement que le décalage entre le métier fantasmé et la brutale réalité ne décourage certains étudiants.

Les élèves de collège ne sont pas respectueux, ne veulent pas apprendre, sont en permanence dans le conflit et la provocation, les parents sont très protecteurs, dans le déni plus ou moins complet des conneries de leur rejeton et la direction fait ce qu'elle peut pour ne surtout pas faire de vagues. Je ne crois pas que tout le monde soit apte à supporter cela au quotidien.

Quand on a préparé, passé et réussi un concours difficile qui offre un statut rassurant, on hésite à 2 fois avant de démissionner. Mais quand on a subi les élèves pendant 3 ans, qu'on a enfin décroché son master de math ou de sciences physiques, qu'on est jeune et qu'on est encore dans une dynamique étudiante, il est possible qu'on hésite un peu entre persister dans le métier ou se réorienter vite fait.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par JPhMM le Jeu 23 Aoû 2012 - 21:20

@kiwi a écrit:
@JPhMM a écrit:
ouvert aux étudiants boursiers en deuxième année de licence

seront réservés aux jeunes de 16 à 25 ans, peu ou non qualifiés

C'est donc officiel, le gouvernement ne considère plus qu'une deuxième année de licence soit une qualification.

Ce n'est pas ce que j'ai compris : les recrutements d'emplois-avenir profs se feraient auprès des étudiants de 2ème année de licence ( ce qui en soit n'est pas énorme...), boursiers, se destinant à l'enseignement. Ils seraient rémunérés 900 euros pour faire de l'aide au devoir, de l'assistanat pédagogique, non pour enseigner devant une classe.

J'ai simplement rappelé que si les emplois avenir sont réservés aux jeunes peu ou non qualifiés, et si les emplois avenir professeur, formant un sous-ensemble des emplois avenir, sont ouverts aux étudiants de deuxième année de licence, cela signifie alors que, même légalement, les étudiants de deuxième année de licence sont considérés comme peu ou non qualifiés. Je les pensais niveau III, je m'étonne donc.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par Celeborn le Jeu 23 Aoû 2012 - 22:02

@JPhMM a écrit:
@kiwi a écrit:
@JPhMM a écrit:
ouvert aux étudiants boursiers en deuxième année de licence

seront réservés aux jeunes de 16 à 25 ans, peu ou non qualifiés

C'est donc officiel, le gouvernement ne considère plus qu'une deuxième année de licence soit une qualification.

Ce n'est pas ce que j'ai compris : les recrutements d'emplois-avenir profs se feraient auprès des étudiants de 2ème année de licence ( ce qui en soit n'est pas énorme...), boursiers, se destinant à l'enseignement. Ils seraient rémunérés 900 euros pour faire de l'aide au devoir, de l'assistanat pédagogique, non pour enseigner devant une classe.

J'ai simplement rappelé que si les emplois avenir sont réservés aux jeunes peu ou non qualifiés, et si les emplois avenir professeur, formant un sous-ensemble des emplois avenir, sont ouverts aux étudiants de deuxième année de licence, cela signifie alors que, même légalement, les étudiants de deuxième année de licence sont considérés comme peu ou non qualifiés. Je les pensais niveau III, je m'étonne donc.

L'exposé des motifs signale qu'à l'intérieur des emplois-avenirs, les emplois-avenirs-professeurs sont un dispositif "très spécifique". Et effectivement, il y a des choses très différentes par rapport à l'emploi avenir générique.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par JPhMM le Jeu 23 Aoû 2012 - 22:03

Entendu.
Merci pour cette explication. Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par John le Jeu 23 Aoû 2012 - 22:05

Quand on a préparé, passé et réussi un concours difficile qui offre un statut rassurant, on hésite à 2 fois avant de démissionner. Mais quand on a subi les élèves pendant 3 ans, qu'on a enfin décroché son master de math ou de sciences physiques, qu'on est jeune et qu'on est encore dans une dynamique étudiante, il est possible qu'on hésite un peu entre persister dans le métier ou se réorienter vite fait.
Au moins, les lauréats sauront exactement à quoi s'attendre, et s'y préparer. Choisir en connaissance de cause, ce n'est pas plus mal.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par Modulo le Jeu 23 Aoû 2012 - 22:14

@Dinaaa a écrit:
Vous pouvez me tutoyer Wink

Merci !

@Dinaaa a écrit:
Eh bien, à moins que ça soit de l'humour de votre part, ce dont je ne suis pas sûre en l'absence d'émoticône, je vais préciser : je crains sérieusement que le décalage entre le métier fantasmé et la brutale réalité ne décourage certains étudiants.

Les élèves de collège ne sont pas respectueux, ne veulent pas apprendre, sont en permanence dans le conflit et la provocation, les parents sont très protecteurs, dans le déni plus ou moins complet des conneries de leur rejeton et la direction fait ce qu'elle peut pour ne surtout pas faire de vagues. Je ne crois pas que tout le monde soit apte à supporter cela au quotidien.

Quand on a préparé, passé et réussi un concours difficile qui offre un statut rassurant, on hésite à 2 fois avant de démissionner. Mais quand on a subi les élèves pendant 3 ans, qu'on a enfin décroché son master de math ou de sciences physiques, qu'on est jeune et qu'on est encore dans une dynamique étudiante, il est possible qu'on hésite un peu entre persister dans le métier ou se réorienter vite fait.

Je comprends le point de vue. Mais pour ma part, c'est exactement ça qui m'a motivé à continuer et à passer le concours. AP dans un lycée prévention violence, ce n'était pas rose tous les jours, c'est clair (et encore je ne les avais pas en cours), mais ça reste quand même une sacrée formation et un bon moyen de savoir que je voulais faire ce métier.

Mais je vous te l'accorde, cela peut ne pas être le cas pour chacun.

Modulo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon souhaite que 30000 emplois d'avenir soient des emplois d'enseignants selon le Nouvel Obs

Message par meskiangasher le Jeu 23 Aoû 2012 - 22:44

@Dinaaa a écrit: un concours difficile
Le CAPES un concours difficile ? Dans plusieurs disciplines cela s'apparente plus à un examen facile (en gros on écrème les boulets).
De toute façon on ne peut pas parler en même temps de concours difficile et de crise de recrutement.

meskiangasher
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum