Maitresses de CP, j'ai une question...

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par LaCatalane le Jeu 26 Sep 2013 - 21:24

Ma puce ne se plaint pas de son début de CP, ça a l'air de bien se passer, même si sa maîtresse ne différencie absolument pas en lecture (m'enfin, tant que ça ne la gêne pas de devoir "lire" une petite phrase que ses camarades repèrent globalement pendant 1h, alors qu'elle lit des petits romans à la maison... Rolling Eyes )

LaCatalane
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par petit karibou le Ven 27 Sep 2013 - 12:26

Ben nous... c'est la cata. La petite est en CP. Elle sait lire, écrire, sait aussi presque tout faire dans son cahier de maths (sauf 5 pages à la fin).... et elle s'ennuie! Au début elle déprimait même sévère, commençait à sommatiser.

On a essayé de rencontrer l'instit... elle nous a reçus comme des chiens dans un jeu de quille. Elle nous a fait changer de lieu pendant l'entretien, disant à chaque personne qui passait que de toutes façons elle n'en avait pas pour long avec nous, pour qu'au final un collègue vienne la chercher en lui disant "j'ai besoin de te voir avant ma réunion". Pas grosse du tout la ficelle.... On y allait pour être rassuré et avec l'envie de la suivre... on en est sortis, comment dire, colère! Surtout que la seule chose qu'on ait obtenue c'est: de toutes façons votre fille ne sait pas lire puisque le RASED a refusé son passage anticipé -envisagé par l'instit de GS, pas par nous- (Qu'est-ce qu'elle en sait? Elle ne l'a jamais faite lire! Ma fille lit de manière fluide et même en mettant de l'intonation! Le Rased a refusé à cause de sa bonne intégration dans sa classe et de son émotivité), et puis je gère (comment? ça on n'a pas su) et puis moi je n'ai pas remarqué qu'elle allait mal (tu parles la môme est livide, elle a même pleuré en classe, mais elle ne dit rien à une instit qu'elle craint).

Depuis la môme a trouvé des trucs pour se désennuyer un peu... elle s'invente des difficultés du genre quand les autres doivent recopier des mots au tableau, elle, elle les écoute sans les regarder et les écrit comme elle pense devoir les orthographier, puis invente des suites, ou bien lit les consignes dans le fichier et fait l'exercice pendant que la maitresse explique à tout le monde... Le hic c'est que même quand elle fini et lève la main pour aller lire au fond de la classe, d'après ce qu'elle dit, la maitresse fait semblant de ne pas la voir... Je ne sais pas si c'est vrai mais le ressenti de la môme est très négatif. Heureusement elle va ainsi un peu mieux... mais cela tiendra-t-il toute l'année? Déjà qu'elle commence à s'interroger sur la pertinence de faire des trucs qu'elle juge trop simples...

Nous inquiets on a écrit au Rased pour lui rappeler ses promesses de l'an dernier (pas de saut de classe mais une vraie gestion de la différence en CP). On a mis une copie à l'instit parce qu'on ne voulait pas faire ca dans son dos et en precisant bien dans la lettre qu'on voulait bosser avec elle... total on est convoqués mardi par la dirlotte en presence de l'IEN, vraisemblablement pour se faire remonter les bretelles! On ira, accompagnés par un délégué parent... Ou comment réussir à faire une embrouille avec un truc simple! On voulait juste être rassurés et que l'instit prenne la gosse 5 minutes à part pour lui parler et la rassurer aussi... Ca doit vraiment être le bout du monde en primaire!

Bon, mais comme maintenant je suis fâchée je vais être méchante: heureusement ma fille sait lire, alors sa méthode globale ne pourra pas lui nuire... Quand je pense qu'en réunion elle a bien expliqué utiliser de la syllabique et uniquement ca... Mais quand les enfants, le soir, doivent "lire" dans un album une phrase que la maitresse leur a répétée toute la journée, et qu'ils doivent y repérer les mots "que" ou autres... on est dans de la syllabique?

petit karibou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par dandelion le Ven 27 Sep 2013 - 12:37

fleurs Mince Petit Karibou! Je vois mal comment l'IEN pourrait te remonter les bretelles, tu es parent d'élève, pas son employé non? Et si ta fille pleure en classe et va mal, tu as quand même le droit de t'inquiéter il me semble.
Franchement, si ta fille sait écrire, ce n'est pas dur de différencier au moins sur quelques moments de la journée: l'instit de mon aînée la faisait écrire des petites histoires et corrigeait ensuite un peu les grosses fautes d'orthographe. Elle avait aussi le droit de se lever et d'aller chercher un livre dans la bibliothèque, et d'apporter des livres à l'école pour lire quand elle avait fini avant les autres.
Ici ils ont plein de jeux et les enfants qui ont fini avant peuvent aussi aller jouer à des jeux de logique. Mais il suffit de taper sur internet "cp autonomie" pour trouver plein de choses toutes faites, j'ai trouvé plein d'activités pour mes élèves de cette façon (j'interviens aussi en primaire).
J'espère que ça va s'arranger pour ta fille

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par maikreeeesse le Ven 27 Sep 2013 - 13:32

@petit karibou a écrit:
Nous inquiets on a écrit au Rased pour lui rappeler ses promesses de l'an dernier (pas de saut de classe mais une vraie gestion de la différence en CP). On a mis une copie à l'instit parce qu'on ne voulait pas faire ca dans son dos et en precisant bien dans la lettre qu'on voulait bosser avec elle... total on est convoqués mardi par la dirlotte en presence de l'IEN, vraisemblablement pour se faire remonter les bretelles! On ira, accompagnés par un délégué parent... Ou comment réussir à faire une embrouille avec un truc simple! On voulait juste être rassurés et que l'instit prenne la gosse 5 minutes à part pour lui parler et la rassurer aussi... Ca doit vraiment être le bout du monde en primaire!
En ce qui concerne l'IEN, tu n'as rien à redouter et c'est plutôt un bon signe qu'il soit présent. Il ou elle défend la plupart du temps les parents (et le je déplore assez dans certains cas qui n' ont rien à voir avec le tien).
Tiens nous au courant.

maikreeeesse
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par vivi1982 le Ven 27 Sep 2013 - 20:44

En revanche, "ou" et "s" muet, ce n'est pas un problème. Le problème, c'est qu'on ne cherche absolument pas à ce que l'enfant se serve de ces éléments pour savoir réellement reconnaître "souris" et encore moins pour pouvoir en réutiliser les éléments pour décomposer ou composer d'autres mots contenant le son "ou" ou un "s" muet.
J'ai un élève qui m'arrive d'un CP où il a "appris" à lire grâce à des albums, il reconnaît très bien "maison", "dans", "le" ou "chien" mais cette connaissance ne lui permet pas de lire ou d'écrire "mais", "dansons", "laide" ou "mien" et il est incapable de réécrire "maison" ou "dans" tout seul parce qu'il ne sait pas le décortiquer en éléments plus petits et ne fait travailler qu'une mémoire visuelle surchargée (il va éventuellement écrire "msiano" ou "dnas"). C'est cette méconnaissance du principe de décodage-réencodage qui est grave, pas le fait qu'ils aient appris à reconnaître quelques mots à leur physionomie générale... [/quote]

De là viennent tous nos pseudo-dyslexiques au collège! Quel gâchis!
Là j'ai mon petit de presque 4 ans qui commence à bien déchiffrer toutes les syllabes simples, je vais l'encourager à continuer plutôt que feiner, avant je "craignais" qu'il sache lire avant le cp mais en fait s'il peut éviter ce risque de tomber sur une méthode merdique de lecture comme on en voit tant ça sera aussi bien.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par vivi1982 le Ven 27 Sep 2013 - 20:52

@petit karibou a écrit:Ben nous... c'est la cata. La petite est en CP. Elle sait lire, écrire, sait aussi presque tout faire dans son cahier de maths (sauf 5 pages à la fin).... et elle s'ennuie! Au début elle déprimait même sévère, commençait à sommatiser.

On a essayé de rencontrer l'instit... elle nous a reçus comme des chiens dans un jeu de quille. Elle nous a fait changer de lieu pendant l'entretien, disant à chaque personne qui passait que de toutes façons elle n'en avait pas pour long avec nous, pour qu'au final un collègue vienne la chercher en lui disant "j'ai besoin de te voir avant ma réunion". Pas grosse du tout la ficelle.... On y allait pour être rassuré et avec l'envie de la suivre... on en est sortis, comment dire, colère! Surtout que la seule chose qu'on ait obtenue c'est: de toutes façons votre fille ne sait pas lire puisque le RASED a refusé son passage anticipé -envisagé par l'instit de GS, pas par nous- (Qu'est-ce qu'elle en sait? Elle ne l'a jamais faite lire! Ma fille lit de manière fluide et même en mettant de l'intonation! Le Rased a refusé à cause de sa bonne intégration dans sa classe et de son émotivité), et puis je gère (comment? ça on n'a pas su) et puis moi je n'ai pas remarqué qu'elle allait mal (tu parles la môme est livide, elle a même pleuré en classe, mais elle ne dit rien à une instit qu'elle craint).

Depuis la môme a trouvé des trucs pour se désennuyer un peu... elle s'invente des difficultés du genre quand les autres doivent recopier des mots au tableau, elle, elle les écoute sans les regarder et les écrit comme elle pense devoir les orthographier, puis invente des suites, ou bien lit les consignes dans le fichier et fait l'exercice pendant que la maitresse explique à tout le monde... Le hic c'est que même quand elle fini et lève la main pour aller lire au fond de la classe, d'après ce qu'elle dit, la maitresse fait semblant de ne pas la voir... Je ne sais pas si c'est vrai mais le ressenti de la môme est très négatif. Heureusement elle va ainsi un peu mieux... mais cela tiendra-t-il toute l'année? Déjà qu'elle commence à s'interroger sur la pertinence de faire des trucs qu'elle juge trop simples...

Nous inquiets on a écrit au Rased pour lui rappeler ses promesses de l'an dernier (pas de saut de classe mais une vraie gestion de la différence en CP). On a mis une copie à l'instit parce qu'on ne voulait pas faire ca dans son dos et en precisant bien dans la lettre qu'on voulait bosser avec elle... total on est convoqués mardi par la dirlotte en presence de l'IEN, vraisemblablement pour se faire remonter les bretelles! On ira, accompagnés par un délégué parent... Ou comment réussir à faire une embrouille avec un truc simple! On voulait juste être rassurés et que l'instit prenne la gosse 5 minutes à part pour lui parler et la rassurer aussi... Ca doit vraiment être le bout du monde en primaire!

Bon, mais comme maintenant je suis fâchée je vais être méchante: heureusement ma fille sait lire, alors sa méthode globale ne pourra pas lui nuire... Quand je pense qu'en réunion elle a bien expliqué utiliser de la syllabique et uniquement ca... Mais quand les enfants, le soir, doivent "lire" dans un album une phrase que la maitresse leur a répétée toute la journée, et qu'ils doivent y repérer les mots "que" ou autres... on est dans de la syllabique?
C'est marrant (enfin non hein!No ) c'est presque exactement la même histoire que pour mon fils aîné. Hésitation sur un passage anticipé (lecture fluide à 4 ans etc), finalement promesse d'un cp/ce1, finalement pas fait, différenciation pas faite, un cp à s'emmerd** (méthode globale de l'instit aussi pour els autres c'était ribambelle), lui aussi s'inventait des difficultés. Ce1 même cata: 16 élèves sur 31 non lecteurs (et voui avec Ribambelle), plusieurs soit qui lisent très lentement soit ne comprennent pas, donc l'instit ce ce1 recommence l'apprentissage de la lecture avec la moitié de la classe. Le môme, ras-le bol, ça fait 3 ans qu'il attend quand même. Une classe très difficile en plus. Finalement on a laissé tomber et on l'a changé d'école au bout d'un trimestre.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par petit karibou le Lun 30 Sep 2013 - 18:35

Merci à tous... réunion avec l'ien demain. Je n'irai pas. Mon mari ira. Je n'irai pas car là je risque de ne pas être constructive.... Il faut dire que la directrice a été voir la maman qui devait nous accompagner pour lui dire qu'elle n'en avait pas le droit puisqu'elle était déléguée de mater l'an dernier et que les elections de primaire ne sont pas encore passées. C'est faux et c'est un abus de pouvoir. Dans un rendez-vous avec l'école on peut se faire accompagner par qui on veut. Je n'ai plus le texte mais c'est vrai. Cela nous est rappelé à chaque réunion en collège... Total l'autre a peur (la dirlotte qui lui a dit ça doit lui signer un gros contrat prochainement). J'ai juste envie de hurler! Comment peut-on être fermés à ce point? Pourquoi être à ce point dans le rapport de force?

petit karibou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par petit karibou le Mer 2 Oct 2013 - 8:26

Alors voilà.... la réunion avec la maitresse, la dirlotte et l'IEN c'était hier.

Tout d'abord la nuit précédent ma fille est venue nous voir à 2h30 "maman, je ne veux plus aller à l'école etc..." Grosse séance nocturne de réconfort... Et bien sur le matin avant de partir, ses chaussures avaient disparues... panique à bord... elles s'étaient retrouvées mystérieusement planquées dans sa chambre....
Et bien sur à la sortie de l'école elle a explosé en larmes (pas devant l'instit qui de toutes façons ne vient jamais à la grille) parce qu'elle avait l'impression que la maitresse la snobait (ca ce sont mes mots pas les siens). Meeuh non ma chérie, c'est juste qu'elle devait s'occuper d'autres aujourd'hui, c'est normal, ton tour viendra.

Voilà, cela étant posé, le matin, après avoir déposé les filles, je suis passée voir ma propre principale pour un truc de boulot... et vu mon état (je n'ai bien sur pas dormi après le passage de ma puce... et comme je n'avais quasi pas dormi avant...) j'ai un peu craqué. Je lui ai même demandé pourquoi nous dans le secondaire on nous demandait tant de choses et tant de bienveillance vis à vis des élèves et de leurs familles si dans le primaire cela se passait ainsi. Elle, s'est une ancienne instit, ancienne directrice d'école, très humaine et surtout très en pointe sur les sujets du traitement des différences (que s'en est même parfois très très lourd... mais lourd ne veut pas dire qu'on ne fait pas). Ce n'était d'ailleurs pas la première fois qu'on parlait du problème... vu qu'elle m'a vu me décomposer lors d'une formation justement sur le sujet...
Bref, elle a été outrée par cette manière de faire pression sur le parent d'élève qui devait nous accompagner. Elle me l'a redit: dans les textes, un parent peut se faire accompagner, et/ou représenter par une personne de son choix. C'est comme cela. De plus elle connait bien la problématique des enfants qui s'ennuient à l'école... et d'autant mieux qu'on en réccupère plein au collège. Bref... elle m'a proposé de me représenter veneration .  Comme cela. Sur son temps libre. Vu que je lui avait dit que pour ma part je n'y serai pas (trop de fatigue, trop de stress lié aussi bien à la situation qu'à la dispersion la veille des cendres de celui qui fut pour moi mon père et autres joyeusetés du moment) et que seul mon époux irait. En plus elle, est neutre dans l'histoire et a des à prioris positifs sur les collègues du 1er degré. La seule chose qui l'interesse c'est que cela se passe au mieux pour ma fille (et les autres). Qu'on trouve des solutions...

Ils y sont donc allés ensemble... Ca a mal commencé. Au départ la dirlotte a voulu interdire à ma principale d'entrer. Il a fallu faire le forcing et rappeler les textes! Même à l'inspecteur Evil or Very Mad. Un comble! C'est parti très tendu. Visiblement l'idée de départ, et je l'avais bien pressenti, c'était de dire: votre fille va bien. Si elle va mal c'est de votre faute. Et la lettre que vous avez écrite au RASED est inadmisible, lettre dans laquelle nous leurs rappelions leurs engagements de la fin d'année face au malaise présent de l'enfant et où nous décrivions son ressenti... il est vrai pas très positif, et dont nous avions donné une copie à l'instit parce que nous ne voulions pas faire les choses dans son dos, puisqu'on voulait travailler avec elle. D'ailleurs, étrangement, la réponse du RASED à cette lettre était tout autre que la réponse de l'école. En substance il disait: ah, oui. pb. On est désolés et il va falloir regarder cela et vous avez raison, cela ne peut se faire qu'en collaborant ensemble. D'ailleurs mon mari leur a lu cette réponse...
Bref à la fin de la dicussion 3 positions différentes se sont dégagées:

- L'instit de CP: braquée. Non je ne parlerai pas à votre fille. Je lui parle comme à tous les autres et c'est tout. Non je ne la prendrai pas 5 minutes à part pour la rassurer. Et puis quoi encore? De toute façons elle n'a pas besoin d'être rassurée. Elle n'a qu'à avoir confiance en moi. Non je ne lui ferai rien faire de différent ou de plus. Non je n'évaluerai pas ce qu'elle sait ou non faire.... Bref, le chef c'est moi et je fais comme je veux.

-La dirlotte, défend sa copine et c'est normal mais n'a pas non plus envie d'avoir des emmerdes. Alors si on trouve une porte de sortie qui ne l'enquiquinne pas trop (voir point 3) elle est prête à la prendre.

- L'IEN (qui connait très bien ma PA mais qui a fait semblant de ne pas la connaitre) a fini par admettre que le ressenti de la môme et son ennui était problématique et qu'ils ne disparaitraient pas à coup d'injonction. Mon mari lui ayant servi le triptyque "bienveillance, évaluation, responsabilité" il a dit que oui l'institution se devait d'apporter des réponses. Qu'il avait toute confiance en l'instit de CP (évidemment) mais qu'il allait appeler le RASED pour que ce dernier puisse proposer à l'instit des aménagments dans l'intérêt des mômes, même s'il est exclu de faire un truc pour ma fille seule puisque l'école n'est pas le préceptorat (bien sur aussi). Bref un discours très institutionnel... mais qui a tout de même lâché des choses.

Nous de notre côté on s'est engagé à jouer à fond le jeu de l'école... ce qu'on faisait déjà, mais c'est vrai un peu moins ces derniers temps au vu des évènements. Alors on signera bien comme il faut le carnet de devoirs tous les soirs, c'est lourd et ca ne sert à rien, mais on le fera. On fera lire à la gamine les a, e, i etc qu'elle sait parfaitement lire et restituer en classe mais au moins on lui fera lire (ainsi que toutes les consignes qu'elle n'est pas censée savoir lire Twisted Evil ). On ne se contentera plus de lui faire apprendre ses poésies et autres blagues de ce genre... Par contre je ne suis pas sure de l'eng..er quand elle en saura du premier coup l'intégralité (20 lignes) quand la maitresse en demande 3!
D'autre part ma principale nous a conseillé d'effectivement faire cela... mais parallèlement de suivre de près, tout en gardant le sourire, la mise en place des trucs. Son terme a été de les harceller en douceur quitte à passer par le medecin scolaire (avec qui je suis en contact et qui n'est pas très contente de n'avoir jamais été mise dans la boucle depuis le début de l'histoire l'an dernier).
Tiens d'ailleurs ma principale a aussi du intervenir pour calmer instit et dirlotte qui s'en prenait vertement à moi puisque pour elle le problème c'est moi. Elle leur a dit qu'elle me connaissait, qu'elle connaissait ma manière de travailler. Que j'étais une collègue et que jamais je n'avais voulu m'en prendre à qui que ce soit. Que seul l'intérêt de ma fille (et des enfants) me guide. Je suis très touchée. Quant au papa lui il a rappelé que tout ce qui s'est dit/fait, s'est fait à 4 mains, lui et moi... Et l'inspecteur a d'ailleurs fini par dire, oui c'est pas papa ou maman, ce sont les parents! Mais c'est tout de même dingue cette espèce de misogynie venant de femmes.

Alors on va faire ca. Papa va suivre de très près tout cela. Il a d'ailleurs dit à la maitresse (pas ravie mais on a l'accord de l'inspecteur) qu'ils feraient un point ensemble d'ici quelques temps.
On va continuer à rassurer notre fille.
Et moi je vais continuer à piquer les idées de DC, phi, sapotille et les autres (qu'elles en soient mille fois remerciées) pour "nourrir" ma petite quand elle s'ennuie trop et pour qu'elle ne régresse pas.
Par exemple, d'après la maitresse, les devoirs qu'elle donnent durent environ 1/2 heure tous les soirs. La mienne torche ca en une minute 30 top chrono. Et j'utilise le reste du temps pour la faire lire. En général un texte issu de l'oiseau lyre. 2 lectures silencieuses. Puis elle me résume l'histoire. Puis elle me la relit à haute voix. Je pose 2/3 questions dont on rédige ensemble les réponses, qu'elle recopie enfin sur son seyes agrandis (ou pas). Ca boucle la 1/2 heure... D'autres fois je la fais bosser un peu les maths (j'ai choppé un fichier pique bille de CE1.... je n'en suis pas super fan mais ca fait au moins un support). Mais là la double page ca ne lui prend que 10 minutes...

petit karibou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par Carrie7 le Mer 2 Oct 2013 - 9:05

eh bien sympas, la maîtresse et la directrice!
et la maîtresse demande vraiment 1/2h de travail perso en CP, c'est énorme non? le mien a 5 mn de boulot le soir ! (et effectivement je le lui fais faire même si c'est pour le moment trop simple pour lui, histoire de ne pas lui donner l'habitude de "discuter" le travail du soir. )
l'inspecteur n'a rien dit sur ce point ?

Carrie7
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par petit karibou le Mer 2 Oct 2013 - 9:11

Ben non... ceci dit la durée des devoirs n'a pas été abordée du moins en réunion. Ce que je sais en revanche c'est que les mamans qui récuppèrent leurs enfant après la garderie du soir disent qu'ils sont trop fatigués pour les faire... mais que parallèlement les mômes de CP ne vont pas en étude dirigées car le format n'est pas adapté.

En fait comme toi histoire qu'elle prenne de bonnes habitudes je la fais bosser. Jusqu'ici je faisais juste ce que je raconte à la fin + les trucs genre poésie etc... maintenant je rajouterai la page de "lecture" qu'elle me torche en quelques minutes.

petit karibou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par dandelion le Mer 2 Oct 2013 - 9:26

Ben dis donc, elles sont gratinées tes maîtresses! Je suis comme toi un peu effarée par la distance entre ce que l'on nous demande dans le secondaire (avec souvent mini 150 élèves...) et le refus de cette maîtresse de faire quelques adaptations qui tout de même ne lui prendraient même pas vraiment de temps.
Pour nous, la stratégie de survie à l'école a été de faire des activités annexes (musique, qui apprend beaucoup à travailler justement, sports, et beaucoup de lecture). Bon, je fais officiellement taxi, c'est crevant, mais ça a limité la casse.
Mais quand même, nous avons eu beaucoup, beaucoup de chance avec des maîtresses qui ont toujours été à l'écoute, donnaient des plans de travail adaptés, des activités supplémentaires, l'autorisation de lire quand elle avait fini. Comme quoi ça existe aussi (en plus très franchement elle n'a jamais été dans des classes faciles, donc les maîtresses avaient d'autant plus de mérite). Plein de trefle pour que ta fille retrouve le moral!

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par petit karibou le Mer 2 Oct 2013 - 9:43

Merci Dandelion.

Oui on fait beaucoup de choses autres avec elle. Ca passe des loisirs créatifs (j'ai une étagère de 4m sur 2 remplie de machins à faire/bricoler/peindre/expérimenter), la musique (piano avec papa... qui lui fait aussi de l'anglais -elle adore ghostie-), la piscine, les sorties, les voyages.

Mais maman prof ne peut pas se refaire et apprecie que la petite fasse aussi un peu de boulot scolaire... histoire de ne pas tomber de trop haut le jour où elle en fera réellement là-bas (et ce jour là moi j'arreterai).

Et oui des instit super il y en a plein... mais comme dit la petite "l'école c'est bien un an sur deux".
En fait ca depend de sur qui tu tombes.
L'avantage qu'on a dans le secondaire c'est que si le collègue de truc est un peu fermé... ben au moins t'as une chance que le collège de bidule soit plus ouvert vu qu'on est nombreux dans l'équipe. La proba n'est donc pas la même que dans le premier degré où tu signes pour un an complet avec une seule personne.

petit karibou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par Amaliah le Mer 2 Oct 2013 - 12:10

Petit karibou, vous n'avez pas pensé à la changer d'école?

Je suis sidérée devant de telles réactions... Et la maîtresse, comme tu dis, c'est pour un an! C'est fou que ta principale y soit allée!

Les devoirs ici doivent prendre 20 minutes chaque soir. Même avec une page de lecture et trois questions à l'écrit le mercredi et le week-end, ça ne prend chez nous que dix à quinze minutes grand maxi, mais ça lui demande un effort et c'est très bien.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par doubledecker le Mer 2 Oct 2013 - 12:22

@Carrie7 a écrit:eh bien sympas, la maîtresse et la directrice!
et la maîtresse demande vraiment 1/2h de travail perso en CP, c'est énorme non? le mien a 5 mn de boulot le soir ! (et effectivement je le lui fais faire même si c'est pour le moment trop simple pour lui, histoire de ne pas lui donner l'habitude de "discuter" le travail du soir. )
l'inspecteur n'a rien dit sur ce point ?
+1, oui je trouve cela aussi énorme! la maîtresse de ma dernière fille aussi en CP nous a indiqué que les devoirs le soir ça ne devait pas excéder 1/4 d'heure sinon il fallait venir lui en parler. Elle a aussi insisté sur le fait qu'en CP ces "devoirs" sont surtout un moyen pour indiquer aux parents ce qui est fait en classe, une sorte de pont entre l'école et la maison.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par Zaubette le Mer 2 Oct 2013 - 13:55

@doubledecker a écrit:
@Carrie7 a écrit:eh bien sympas, la maîtresse et la directrice!
et la maîtresse demande vraiment 1/2h de travail perso en CP, c'est énorme non? le mien a 5 mn de boulot le soir ! (et effectivement je le lui fais faire même si c'est pour le moment trop simple pour lui, histoire de ne pas lui donner l'habitude de "discuter" le travail du soir. )
l'inspecteur n'a rien dit sur ce point ?
+1, oui je trouve cela aussi énorme! la maîtresse de ma dernière fille aussi en CP nous a indiqué que les devoirs le soir ça ne devait pas excéder 1/4 d'heure sinon il fallait venir lui en parler. Elle a aussi insisté sur le fait qu'en CP ces "devoirs" sont surtout un moyen pour indiquer aux parents ce qui est fait en classe, une sorte de pont entre l'école et la maison.
Je suis tout à fait d'accord.

Le comportement de cette collègue de CP me sidère... c'est vraiment dommage d'être fermé à la discussion à ce point. Le pire, c'est le malaise de ta fille, Petit Karibou dans toute cette histoire...humhum 

Zaubette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par *Kati* le Mer 2 Oct 2013 - 21:03

@doubledecker a écrit:
@Carrie7 a écrit:eh bien sympas, la maîtresse et la directrice!
et la maîtresse demande vraiment 1/2h de travail perso en CP, c'est énorme non? le mien a 5 mn de boulot le soir ! (et effectivement je le lui fais faire même si c'est pour le moment trop simple pour lui, histoire de ne pas lui donner l'habitude de "discuter" le travail du soir. )
l'inspecteur n'a rien dit sur ce point ?
+1, oui je trouve cela aussi énorme! la maîtresse de ma dernière fille aussi en CP nous a indiqué que les devoirs le soir ça ne devait pas excéder 1/4 d'heure sinon il fallait venir lui en parler. Elle a aussi insisté sur le fait qu'en CP ces "devoirs" sont surtout un moyen pour indiquer aux parents ce qui est fait en classe, une sorte de pont entre l'école et la maison.
aai 
J'ai mis tout en gras parce que c'est exactement le discours que je tiens à mes élèves et à leurs parents!
Quand j'ai demandé aux petits à quoi servaient les devoirs, ils m'ont dit "à apprendre" et là, je les ai scotchés en leur rétorquant "non!" Razz  (du moins en CP!). Après, j'ai précisé: "On apprend EN CLASSE et à la maison, on s'entraîne comme un sportif... Et puis ça fait plaisir à vos parents de voir ce que vous faites à l'école!"

_________________
Qui sème des fleurs,
récolte la tendresse...

 aaz

*Kati*
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par Tazon le Jeu 3 Oct 2013 - 7:18

@petit karibou a écrit:
Et j'utilise le reste du temps pour la faire lire. En général un texte issu de l'oiseau lyre. 2 lectures silencieuses. Puis elle me résume l'histoire. Puis elle me la relit à haute voix. Je pose 2/3 questions dont on rédige ensemble les réponses, qu'elle recopie enfin sur son seyes agrandis (ou pas). Ca boucle la 1/2 heure... D'autres fois je la fais bosser un peu les maths (j'ai choppé un fichier pique bille de CE1.... je n'en suis pas super fan mais ca fait au moins un support). Mais là la double page ca ne lui prend que 10 minutes...
Heu, je m'invite dans la discussion, j'espère ne pas tomber mal, je trouve que cette maîtresse est bien désagréable, O.K. Mais ce que tu fais,à mon avis,c'est technique et  c'est l'école à la maison, et si ce que ta fille connaît est déjà décalé par rapport à ses camarades, ça va être de pire en pire. Pourquoi rajouter des devoirs qu'elle n'a pas à faire pour arriver à 1/2 h, alors qu'en CP les devoirs durent une diz. de min max? Elle peut lire librement des petits livres toute seule si elle veut avec le temps dégagé, puisqu'elle sait lire, mais pourquoi les résumer à maman? Gribouiller ou écrire bien sur son petit cahier, puisqu'elle aime écrire, mais pourquoi recopier un texte validé par maman, etc.., ? Ou faire tout à fait autre chose de non scolaire, afin de lui laisser découvrir tout de même des choses avec sa maîtresse en classe. Tu lui fais faire le programme de CE1 en maths (en français sans doute aussi), c'est sûr que le problème va se reposer en CE1, elle n'aura rien à apprendre, s'ennuiera, la comparaison avec l'école faite pour elle toute seule par maman jouera clairement en défaveur de la maîtresse, il lui faudra des activités en plus, l'instit sera plus ou moins dispo et d'accord pour le faire, etc...

Que ferais-tu avec un élève qui s'ennuie parce qu'il a déjà fait le programme avec ses parents à la maison, et dont les parents te réclament un programme spécial pour lui tout seul? ( Caricature, évidemment, tout est plus complexe, et je sais combien on est démuni lorsque son gamin s'ennuie à l'école, j'ai donné aussi, jusqu'au collège, après c'est allé mieux, et il est plutôt moyen au lycée maintenant, mon fils)

Un truc pour les gamins rapides qui aiment les activités scolaire, le solfège : ça ressemble beaucoup à l'école, leçon à apprendre, exercices répétitifs à faire, perfectionnisme, etc...on peut passer du temps avec eux à faire faire les devoirs, du graphisme en écrivant les notes et les signes dans les petites lignes des portées, de la lecture complètement codée (pas du tout globale avant plusieurs années), de l'oral, tout! Et on n'empiète pas sur les plates-bandes de l'instit.

Tazon
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par Tinsel le Jeu 3 Oct 2013 - 10:22

Je suis bien d'accord avec Tazon, même si cet avis est rarement partagé sur le forum.
J'ai un élève de CP qui est formidable pour ça. Il fait une quantité de choses extraordinaire avec sa maman, sait tout quelque soit le sujet abordé, il a une culture générale incroyable, mais n'apprend jamais rien de scolaire à la maison. Il ne sait lire et écrire que ce que je lui apprend, il comprend vite bien sûr, mais n'en fait jamais plus à la maison. Pour un enseignant c'est vraiment l'idéal! Mais il déménage demain Crying or Very sad 

_________________
Koala + bassine

Tinsel
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par doubledecker le Jeu 3 Oct 2013 - 10:29

@Tinsel a écrit:Je suis bien d'accord avec Tazon, même si cet avis est rarement partagé sur le forum.
J'ai un élève de CP qui est formidable pour ça. Il fait une quantité de choses extraordinaire avec sa maman, sait tout quelque soit le sujet abordé, il a une culture générale incroyable, mais n'apprend jamais rien de scolaire à la maison. Il ne sait lire et écrire que ce que je lui apprend, il comprend vite bien sûr, mais n'en fait jamais plus à la maison. Pour un enseignant c'est vraiment l'idéal! Mais il déménage demain Crying or Very sad 
finalement on pourrait dire que c'est chacun son boulot ou bien je fais un raccourci trop direct? Wink
c'est parce que moi à la maison ben je ne m'occupe pas de faire plus que ce que demande la maîtresse même si ma fille apprend à lire avec Mika que d'aucuns abhorrent ici, pas de Boscher pour moi! mais c'est aussi parce que je connais la maîtresse qui a eu ma fille aînée et que je lui fais une confiance entière!!!...on fait d'autres choses ensemble et c'est ce qui me convient parce que pour le reste je n'aurais ni la patience ni l'énergie)

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par anthinéa le Jeu 3 Oct 2013 - 10:45

Je profite de ce topic pour vous demander votre avis de maitresse du CP ...

Célian est donc maintenant au CP .
Ma première inquiétude
Il commençait à combiner les syllabes en MS mais avait décidé de faire volte face et de ne plus vouloir faire quelquechose que ses copains ne savaient pas faire ....
Puis il y a eu la GS et son attitude de suiveur s'est un peu calmée mais il s'est retrouvé cet été avec l'angoisse de ne pas savoir encore lire ( cf: une copine de classe a appris d'elle même fin de la GS donc il aurait PU lui aussi )
Là il est sur une méthode semi globale et ne fait absolument aucun effort !
Il sait retenir un texte à une vitesse donc il le dit lui même :
C'est plus facile comme ça maman je sais les mots

Et donc les syllabes qu'il combinait et bien plus rien !

Il prend la lecture comme un jeu et fait des fautes super inquiétantes
il va lire beau à la place de petit par exemple sans ciller : alors que papa , pipe, bébé il l'écrivait sous ma dictée en cours de moyenne section...
( à sa demande hein!)


Deuxième inquiétude
maitresse mets des couleurs de comportement et passe au jaune quand les loupiots ne ferment pas leur livre assez vite , quand ils sont pas dans le rythme...
Elle nous a prévenu que nos enfants auraient souvent des jaunes/oranges, c'est fait exprès ...
Pour les faire s'habituer ...

Sauf que pour Célian c'est contre productif
il s'angoisse beaucoup de SA couleur car il sait que je suis vraiment derriere lui niveau comportement
il ne comprend pas pourquoi il est puni alors qu'il est "gentil" ( cf maitresse ! jaune /orange mais bon comportement) et commence à ne plus faire confiance à maitresse ...

Comment puis je l'aider ?

_________________
17 morts , 66 millions de blessés. 
Je suis Charlie et abonnée.
Paix à votre âme mes amis, on prend la suite.
Je suis flic , je suis Homme.
Je suis laïque, je suis libre, je suis La France.

anthinéa
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par petit karibou le Jeu 3 Oct 2013 - 12:17

@Tazon a écrit:
@petit karibou a écrit:
Et j'utilise le reste du temps pour la faire lire. En général un texte issu de l'oiseau lyre. 2 lectures silencieuses. Puis elle me résume l'histoire. Puis elle me la relit à haute voix. Je pose 2/3 questions dont on rédige ensemble les réponses, qu'elle recopie enfin sur son seyes agrandis (ou pas). Ca boucle la 1/2 heure... D'autres fois je la fais bosser un peu les maths (j'ai choppé un fichier pique bille de CE1.... je n'en suis pas super fan mais ca fait au moins un support). Mais là la double page ca ne lui prend que 10 minutes...
Heu, je m'invite dans la discussion, j'espère ne pas tomber mal, je trouve que cette maîtresse est bien désagréable, O.K. Mais ce que tu fais,à mon avis,c'est technique et  c'est l'école à la maison, et si ce que ta fille connaît est déjà décalé par rapport à ses camarades, ça va être de pire en pire. Pourquoi rajouter des devoirs qu'elle n'a pas à faire pour arriver à 1/2 h, alors qu'en CP les devoirs durent une diz. de min max? Elle peut lire librement des petits livres toute seule si elle veut avec le temps dégagé, puisqu'elle sait lire, mais pourquoi les résumer à maman? Gribouiller ou écrire bien sur son petit cahier, puisqu'elle aime écrire, mais pourquoi recopier un texte validé par maman, etc.., ? Ou faire tout à fait autre chose de non scolaire, afin de lui laisser découvrir tout de même des choses avec sa maîtresse en classe. Tu lui fais faire le programme de CE1 en maths (en français sans doute aussi), c'est sûr que le problème va se reposer en CE1, elle n'aura rien à apprendre, s'ennuiera, la comparaison avec l'école faite pour elle toute seule par maman jouera clairement en défaveur de la maîtresse, il lui faudra des activités en plus, l'instit sera plus ou moins dispo et d'accord pour le faire, etc...

Que ferais-tu avec un élève qui s'ennuie parce qu'il a déjà fait le programme avec ses parents à la maison, et dont les parents te réclament un programme spécial pour lui tout seul? ( Caricature, évidemment, tout est plus complexe, et je sais combien on est démuni lorsque son gamin s'ennuie à l'école, j'ai donné aussi, jusqu'au collège, après c'est allé mieux, et il est plutôt moyen au lycée maintenant, mon fils)

Un truc pour les gamins rapides qui aiment les activités scolaire, le solfège : ça ressemble beaucoup à l'école, leçon à apprendre, exercices répétitifs à faire, perfectionnisme, etc...on peut passer du temps avec eux à faire faire les devoirs, du graphisme en écrivant les notes et les signes dans les petites lignes des portées, de la lecture complètement codée (pas du tout globale avant plusieurs années), de l'oral, tout! Et on n'empiète pas sur les plates-bandes de l'instit.
Tazon, je prends d'autant mieux tes paroles qu'à priori j'y soucris... tout du moins jusqu'à un certain point.

Un petit détail juste pour commencer... je découvre ici que les devoirs en cp c'est 10'... pour moi c'était 1/2 heure vu que c'est ce que la maitresse a dit et que c'est elle la pro, et que celle qui est en cp est l'ainée (donc pas de point de comparaison)... dont acte.

Mais ce n'est pas le fond du problème. Tu as 1000 fois raison quand tu dis que je suis la mère de mes enfants et pas leur prof (en tous cas pour ce qui est scolaire) et que j'ai 100 milliards de trucs à faire avec eux sans me meler de pédagogie. Chacun son job et les moutons seront bien gardés. D'ailleurs, l'an dernier je ne me suis absolument pas mélée de scolaire... et on s'est "éclatées" sur des tas d'autres trucs.

Mais voilà.... quand tu tombes face à un mur, tu fais quoi? Quand ton toubib ne te soignes pas et que ton état empire tu fais quoi? Tu en changes, certes... mais changer d'école, euh c'est tout de même autre chose bien que ce soit le conseil qui m'a été donné tant par le psy que par.... le médecin scolaire qui m'a même conseillé le privé! y'a pas un problème là? J'en suis navrée mais ma fille, comme beaucoup d'enfants dans son cas a aussi besoin d'être nourrie sur le plan scolaire sous peine de régresser. Et cette régression je l'ai déjà vécu chez elle et ce n'est vraiment pas beau à voir (violence, aggressivité, repli sur soi). La lecture lui est un plaisir. Tant mieux. Mais elle pêche un peu en écriture et en vocabulaire... c'est donc là dessus que je bosse avec elle... avec tous les risques que tu énumères à juste titre. Cependant, tu vois, les promesses du RASED de l'an dernier c'etaient justement ca: puisqu'elle sait lire la maitresse s'attachera à la faire bosser en plus l'écriture et le vocabulaire. Alors qu'ils le fassent... même à minima... et moi je m'inclinerai (même pour les maths.... ceci dit je refuse de l'envoyer bouler quand elle me demande de lui apprendre les opérations, les décimaux etc). Mais tant qu'ils ne feront rien....
Tu sais dans le coin cela fait plusieurs années que les cycles sont censés être mis en place et ne le sont pas. Et même si je ne jette pas la pierre aux collègues PE, de fait je suis intimement persuadée qu'il est nécessaire de le faire. Un enfant n'apprends pas nécessairement à lire à 6 ans. Cela peut être avant ou après. Et c'est pareil pour tout. Il y a des tas de pays où on est capable de prendre en compte la diversité... pourquoi pas ici?

Et sur ce même sujet, je mets ma casquette de prof, comme toi, de maths. Tu sais, les parents n'ont pas à me demander un programme spécifique pour leur enfant (ce qui n'est pas d'ailleurs ce que je demande pour ma fille, je demande juste les quelques aménagements promis) puisque justement j'aménage. J'ai toujours des exercices gradués en réserve qui sont donnés facultativement aux petites locomotives.... et à l'inverse je peux évaluer différemment des élèves très faibles (à l'oral par exemple pour palier les problèmes de passage à l'écrit). Je donne souvent plusieurs type de DM ou des DM différents suivant mes élèves et ce que j'attends d'eux. Il m'arrive des démonstrations très pointues pour quelques-uns et de la remédiation pour d'autres. Je mets toujours en fin de contrôle des exercices "bonus" hyper ardus. Et même pour un élève seul. Tu vois, là dans une de mes classes j'ai un petit très très doué qui connait déjà intuitivment (en tous cas sans le formalisme) le théorème de Pythagore et semble doué en calcul formel... Et bien je ne me sens pas de le laisser bailler aux corneilles en lui disant tu verras ca l'an prochain. J'essaye de le "nourrir" sans trop défleurer le programme de 4ème. Je vais beaucoup plus loin avec lui dans les calculs de carrés et j'aborde (intuitivement toujours) la notion de racine. Pour cela quand je vois qu'il a "torché" les 3 pauvres calculs sur lesquels les autres s'escriment, et bien je passe et lui en ajoute un discrètement sur son cahier. C'est un sacré jeu d'équilibriste, je te l'accorde.
J'ai peut-être tord. Mais c'est comme cela que je le sens et que je le fais.

petit karibou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par Amaliah le Jeu 3 Oct 2013 - 18:36

Petit karibou, je trouve ta manière de procéder en classe et de différencier formidable! Si tout le monde pouvait en faire autant...

Pour ta fille, d'un point de vue purement idéal, je comprends les réticences de Tazon, mais si tu fais faire ces activités à ta fille, j'ai présupposé qu'elle était demandeuse. Comment faire dans ces conditions si l'école ne la nourrit pas?
Mon fils, l'an dernier, en début de MS, écrivait son prénom en attaché avec la majuscule et le matin bondissait du lit et me demandait des lignes d'écriture. Je l'installais tout seul sur la table de la salle à manger à 7h pendant que nous nous douchions, son père et moi et pendant un quart d'heure il faisiat ses lignes. Je ne faisais que répondre à son envie d'apprendre. Depuis avec un saut de classe, il est tout à fait heureux dans son CP et me sollicite beaucoup moins pour faire des lignes, tout est rentré dans l'ordre et je ne joue plus à la maîtresse avec lui. Tous les enfants n'ont pas les mêmes besoins au même âge. Et ce serait bien que ta fille trouve son compte à l'école d'une manière ou d'une autre.

J'ai une copine dont le fils a été testé précoce. Lecteur fluide l'an dernier en début de CP dans une classe CP-CE1, excellent en maths. La maîtresse a refusé toute l'année de lui faire faire les exercices de maths des CE1 même quand il avait fini les siens... "Il écrit mal, ce n'est pas parfait..." Shocked 

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par Libé-Ration le Jeu 3 Oct 2013 - 23:30

Ma fille (6 ans, écrit des "livres") a largement fini le programme de CP et sa maîtresse m'a conseillé de faire le programme de CE1 à la maison avec elle (il n'y a pas classe l'après-midi) L'an prochain, elle ne fera pas le CE1 mais son équivalent australien, il y aura donc la question de la langue anglaise à asseoir. Ce qui m'inquiète un peu, c'est que les programmes australiens sont quand même nettement en-dessous des nôtres en terme de contenus. En revanche, pour la confiance en soi, les qualités humaines, etc, là, ils sont super bons.

Bref, on fera le programme français à la maison, grâce aux manuels SLECC, un an en avance pour l'aînée, l'année normale hémisphère sud (donc six mois d'avance aussi par rapport à l'hémisphère nord) pour la cadette.

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par lene75 le Ven 2 Sep 2016 - 15:15

Bon, je n'ai pas encore lu tout le topic mais ma fille a la méthode Chut... je lis (nouvelle édition 2014) et ce que j'ai lu au début du topic confirme ma 1re impression à la lecture du fichier d'exercices (on n'a pas encore vu le manuel, qui reste pour l'instant à l'école) humhum

Si je comprends bien il va falloir que je lui apprenne à lire moi-même, c'est ça ?

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par LouisBarthas le Ven 2 Sep 2016 - 15:31

@lene75 a écrit:Bon, je n'ai pas encore lu tout le topic mais ma fille a la méthode Chut... je lis (nouvelle édition 2014) et ce que j'ai lu au début du topic confirme ma 1re impression à la lecture du fichier d'exercices (on n'a pas encore vu le manuel, qui reste pour l'instant à l'école) humhum

Si je comprends bien il va falloir que je lui apprenne à lire moi-même, c'est ça ?
Exactement.

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maitresses de CP, j'ai une question...

Message par lene75 le Ven 2 Sep 2016 - 15:39

Cool...

Il va falloir que je trouve un moyen de lui expliquer parce que j'ai essayé une approche subtile ("Bon, ben maintenant que tu es au CP, on va pouvoir reprendre notre livre de lecture") mais ça n'a pas marché, elle m'a répondu que c'était en classe qu'on apprenait à lire. Déjà cet été elle m'a expliqué qu'on n'avait pas le droit d'apprendre à lire avant le CP Rolling Eyes Je me vois mal lui expliquer qu'elle a une méthode de lecture de m* pale

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum