Rapport sévère de l'Inspection générale sur la mise en oeuvre de l'école numérique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rapport sévère de l'Inspection générale sur la mise en oeuvre de l'école numérique

Message par Marcassin le Mer 12 Sep 2012, 17:12


_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sévère de l'Inspection générale sur la mise en oeuvre de l'école numérique

Message par egomet le Mer 12 Sep 2012, 17:26

Trop de rapports tuent les rapports.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sévère de l'Inspection générale sur la mise en oeuvre de l'école numérique

Message par Marcassin le Mer 12 Sep 2012, 17:30

Même sexuels ? flower

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sévère de l'Inspection générale sur la mise en oeuvre de l'école numérique

Message par egomet le Mer 12 Sep 2012, 17:49

Faudrait demander à des expert(e)s.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sévère de l'Inspection générale sur la mise en oeuvre de l'école numérique

Message par Marcassin le Jeu 13 Sep 2012, 09:45

Un extrait intéressant par exemple, p. 19, à propos des ENT :

Cet engagement se traduit en général par un investissement financier important (en moyenne 6,25 € par élève et par an pour la collectivité, sur une période de référence de cinq années), qui s’ajoute aux efforts d’équipement (notamment les TBI), pour culminer en 2011, d’après une étude récente, à 40,30 € d’investissement numérique par élève et par an dans un des départements visités par la mission. Cette dépense n’apparaît pas toujours justifiée par le type et l’importance des usages produits.

Shocked

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sévère de l'Inspection générale sur la mise en oeuvre de l'école numérique

Message par egomet le Jeu 13 Sep 2012, 10:25

Quel département?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sévère de l'Inspection générale sur la mise en oeuvre de l'école numérique

Message par Marcassin le Jeu 13 Sep 2012, 13:58

Non précisé. C'est dommage.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sévère de l'Inspection générale sur la mise en oeuvre de l'école numérique

Message par egomet le Jeu 13 Sep 2012, 14:08

Très dommage. Et combien a coûté un rapport aussi sérieux?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sévère de l'Inspection générale sur la mise en oeuvre de l'école numérique

Message par Pseudo le Jeu 13 Sep 2012, 14:55

C'est amusant, encore un rapport qui dit longuement (et coûteusement surement) ce que tous ceux qui sont sur le terrain savent déjà, et disent depuis longtemps : les plans informatiques à l'école, quels qu'ils soient,et depuis les origines, ca coûte cher et ca sert à rien.
C'est une malédiction.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sévère de l'Inspection générale sur la mise en oeuvre de l'école numérique

Message par mblonde le Jeu 13 Sep 2012, 15:19

Je suis très interessée par mettre en oeuvre des ressources numériques avec mes classes en collège. Ma matière s'y prête particulièrement. Seulement quand il n'y a pas de vidéoprojecteur dans la salle, de lecteur DVd (seulement un lecteur VHS), pas de TBI (là je rêve), on fait comment. Là on vient enfin de m'annoncer que des ordis vont arriver. 4 en tout pour 24 élèves. Bref tout cela me fait doucement rigoler et ce n'est pas en ce moment que la situation va s'améliorer.

mblonde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sévère de l'Inspection générale sur la mise en oeuvre de l'école numérique

Message par JPhMM le Jeu 13 Sep 2012, 15:21

@Marcassin a écrit:Un extrait intéressant par exemple, p. 19, à propos des ENT :

Cet engagement se traduit en général par un investissement financier important (en moyenne 6,25 € par élève et par an pour la collectivité, sur une période de référence de cinq années), qui s’ajoute aux efforts d’équipement (notamment les TBI), pour culminer en 2011, d’après une étude récente, à 40,30 € d’investissement numérique par élève et par an dans un des départements visités par la mission. Cette dépense n’apparaît pas toujours justifiée par le type et l’importance des usages produits.

Shocked
Le "6,25 € par élève et par an pour la collectivité" est une grossière entourloupe, quand on connait les taux de croissance.

L'ADF parle de 250 millions d'euros payés par les départements par an pour les collèges. Or il y a environ 3,2 millions de collégiens. Faites la division vous-même, on est très loin au-dessus des 6,25 € Shocked

http://www.departement.org/sites/default/files/COMMUNIQUE-ADF-EDUCATION-VF_0.pdf

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sévère de l'Inspection générale sur la mise en oeuvre de l'école numérique

Message par Marcassin le Jeu 13 Sep 2012, 16:11

Merci pour le document JPhMM.

Le 6,25€ par an et par élève concerne seulement les ENT dans le rapport de l'IGEN (le double si on inclut la formation des enseignants, théoriquement financée par l’État).

Aux 250 millions de ton document, il faut sans doute ajouter les investissements consentis par les conseils régionaux, comme les 3,5 millions d'euros sur trois ans pour le seul ENT et la seule région Midi-Pyrénées.

On serait donc bien bien au dessus des 40,30€ pour l'ensemble du numérique de ce département inconnu.

Ce qui est très bizarre, c'est que le chiffre de 40,30€ est fourni par Ludovia également dans le rapport de l'IGEN ("Étude conduite par Ludovia magazine et l'ADF (Assemblée des départements de France), présentée mercredi 31 août 2011 lors de l'université d'été Ludovia à Ax-les-Thermes (Ariège).")

scratch

Il faudrait tirer tous ces chiffres au clair.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sévère de l'Inspection générale sur la mise en oeuvre de l'école numérique

Message par Marcassin le Jeu 13 Sep 2012, 16:12

Fact checking sur Neoprofs !

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sévère de l'Inspection générale sur la mise en oeuvre de l'école numérique

Message par Marcassin le Jeu 13 Sep 2012, 16:23

@mblonde a écrit:Je suis très interessée par mettre en oeuvre des ressources numériques avec mes classes en collège. Ma matière s'y prête particulièrement. Seulement quand il n'y a pas de vidéoprojecteur dans la salle, de lecteur DVd (seulement un lecteur VHS), pas de TBI (là je rêve), on fait comment. Là on vient enfin de m'annoncer que des ordis vont arriver. 4 en tout pour 24 élèves. Bref tout cela me fait doucement rigoler et ce n'est pas en ce moment que la situation va s'améliorer.
Je te rassure, on peut aussi avoir un vidéoprojecteur, et que celui-ci ne marche pas... C'est mon cas et celui de quatre collègues avec qui j'ai parlé en cette rentrée. Du matériel quasi-neuf.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum