Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

par Marcel Khrouchtchev le Dim 20 Jan 2013 - 14:54
@Collier de Barbe a écrit:Comme d'habitude, on crie au loup, pour? pour?
Je ne vois même pas.

Ces dernières années, les prépas se sont multipliées, les effectifs augmentent constamment et je ne crois qu'on pense sérieusement les remettre en cause.
(http://www.cefi.org/CEFINET/DONN_REF/HISTOIRE/histoire_preps.htm)
Pourquoi s'inquiéter d'éventuelles liens avec l'université? si des structures parallèles fondés sur des bases comparables (faibles effectifs, encadrement important, enseignement exigeant) se développent, ça ne peut que faire du bien aux facs.

Oui, mais au risque de paraître entêté, je rajouterais "juste rémunération des enseignants" à ta liste des bienfaits potentiels pour les universités.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

par Iphigénie le Dim 20 Jan 2013 - 15:32
si des structures parallèles fondés sur des bases comparables (faibles effectifs, encadrement important, enseignement exigeant) se développent, ça ne peut que faire du bien aux facs.
et si en plus on rase gratis, Laughing Razz
archeboc
Sage

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

par archeboc le Dim 20 Jan 2013 - 15:42
@Collier de Barbe a écrit:Comme d'habitude, on crie au loup, pour? pour?
Je ne vois même pas.

Ben au minimum : on a un système qui marche. Et un autre qui ne marche pas que moins bien.

En bonne logique, quelle est le système qu'il faudrait subordonner à l'autre ?

Vous allez me répondre qu'à l'eunuque, on confie bien un harem.

J'en conclurais :
Si on est dans une logique de gardiennage, il faut donc confier les prépas aux universités. Si on est dans une logique de savoirs et de compétences, il faut confier les universités aux prépas. Je suis tout à fait d'accord que 30 ans comme prof de prépa, c'est largement suffisant. C'est de ces têtes-là qu'il faut peupler, exclusivement, les CA des universités.


_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


bani de néoprof - pour me joindre : mon pseudo @free.fr
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

par User5899 le Dim 20 Jan 2013 - 15:52
@Will.T a écrit:
@Clarinette a écrit:Dites-moi : c'est pour la rentrée prochaine ? Parce que ma belle-fille, en terminale et qui veut faire maths sup, a déjà subi la réforme du lycée, alors, les réformes, ça va bien, hein... furieux

Elle subira de toute façon au moins la réforme des programmes de sup, puis de spé...
http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid66194/consultation-sur-les-projets-de-programmes-des-c.p.g.e-rentree-2013.html
Ben oui, avec des TS qui, cette année, ont moins de maths que moi en seconde, il faut modifier les programmes, c'est inévitable.
Contenu sponsorisé

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum