Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par kiwi le Ven 1 Fév 2013 - 17:29

Je m'interroge beaucoup sur le niveau attendu des candidats, notamment à l'écrit, niveau en matière de connaissances, de qualités rédactionnelles etc.

-Ficher et maîtriser un manuel par question est-ce suffisant pour l'écrit? Pour le Capes, il est évident que j'avais travaillé davantage... Mais là, avec mes 19h, ça me paraît difficile de faire plus!

-Quelle taille doit faire une copie de dissertation? En Géo, le croquis est-il obligatoire? Fournit-on un fond de carte comme avant au Capes?

-En quoi consiste la 3ème épreuve écrite exactement? J'avoue ne pas avoir très bien saisi : commentaire d'un corpus documentaire, ou bien vraie didactique? Je ne vois pas bien à quoi doit ressembler une copie pour cette épreuve...

Voilà pour le moment les questions qui me viennent. Si quelqu'un qui a passé ou obtenu l'agreg en interne pouvait me dire...!!!


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par Paratge le Ven 1 Fév 2013 - 18:43

Il faut bûcher les rapports de concours dans Historiens-géographes ou Internet.
C'est ce qu'on dit toujours mais c'est VRAI ! Il faut savoir ce que les jurys veulent.

La 3e épreuve est un piège : en 5 h au lieu de 7, on doit faire un commentaire de plusieurs docs et ensuite, bien crevé, il faut replacer ça dans le cadre des programmes scolaires. C'est un sacré effort d'imagination ! Very Happy

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par Alexandre 06 le Ven 1 Fév 2013 - 19:25

Je compte bien la bosser cette année....car plus de nouveaux programmes à préparer :-)

Alexandre 06
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par kiwi le Ven 1 Fév 2013 - 20:22

@Paratge a écrit:Il faut bûcher les rapports de concours dans Historiens-géographes ou Internet.
C'est ce qu'on dit toujours mais c'est VRAI ! Il faut savoir ce que les jurys veulent.

La 3e épreuve est un piège : en 5 h au lieu de 7, on doit faire un commentaire de plusieurs docs et ensuite, bien crevé, il faut replacer ça dans le cadre des programmes scolaires. C'est un sacré effort d'imagination ! Very Happy

Bien sûr, j'ai lu les rapports du jury des sessions précédentes. Il n'empêche que ça reste très obscur... Mises à part les évidences comme la maîtrise de la syntaxe...

Pour la 3ème épreuve de l'écrit : qu'entends-tu par "replacer ça dans le cadre des programmes scolaires?". J'ai vraiment beaucoup de mal à voir concrètement ce qu'il faut faire. Je voudrais m'en assurer : il faut bien faire un commentaire de documents de type universitaire : pondre un plan, une problématique générale du corpus, insérer de quoi parle chaque doc avec des connaissances en plus, avec intro et conclusion ; puis ensuite faire une partie didactique?
D'ailleurs, comment rédiger concrètement cette partie didactique? "Dans le cadre du programme de la classe de..., je retiens le document 1 car blablabla" "Voici mes objectifs sur une telle séquence"? Faut-il proposer un questionnement? Un scénario pédagogique? Le "corrigé" proposé sur le dernier rapport du jury franchement... "L'enseignant laisse l'imaginaire des élèves s'exprimer librement"... Pour moi, on ne comprend rien à ce qui sera fait réellement en cours avec les élèves. Alors s'il faut rester vague...

J'ai une dernière question : au moment des inscriptions, faut-il choisir l'option histoire ou géo pour l'écrit? Ou bien a-t-on le choix au moment de l'écrit à l'ouverture des sujets?


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par Paratge le Ven 1 Fév 2013 - 20:24

@kiwi a écrit:
J'ai une dernière question : au moment des inscriptions, faut-il choisir l'option histoire ou géo pour l'écrit? Ou bien a-t-on le choix au moment de l'écrit à l'ouverture des sujets?

C'est à l'inscription.

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par Paratge le Ven 1 Fév 2013 - 20:40

@kiwi a écrit:
D'ailleurs, comment rédiger concrètement cette partie didactique? "Dans le cadre du programme de la classe de..., je retiens le document 1 car blablabla" "Voici mes objectifs sur une telle séquence"? Faut-il proposer un questionnement ? Un scénario pédagogique ? Le "corrigé" proposé sur le dernier rapport du jury franchement... "L'enseignant laisse l'imaginaire des élèves s'exprimer librement"... Pour moi, on ne comprend rien à ce qui sera fait réellement en cours avec les élèves. Alors s'il faut rester vague...

La IIe partie pédagogique ne doit pas être négligée mais n'est pas la plus importante.
« Projet didactique. Ce dernier articule les problématiques et enjeux scientifiques discutés dans la première partie du devoir, en lien avec les objectifs définis par le professeur. Il convient de présenter avec clarté les notions et connaissances factuelles mobilisées, la problématique didactique et les activités proposées aux élèves. L’évaluation est une composante de l’épreuve. Le candidat doit présenter un, deux ou éventuellement trois documents choisis au sein du corpus dont le traitement fait sens. La mise en place de situations d’apprentissage riches assure au candidat une appréciation positive par le jury. »

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par kiwi le Ven 1 Fév 2013 - 20:45

@Paratge a écrit:
@kiwi a écrit:
D'ailleurs, comment rédiger concrètement cette partie didactique? "Dans le cadre du programme de la classe de..., je retiens le document 1 car blablabla" "Voici mes objectifs sur une telle séquence"? Faut-il proposer un questionnement ? Un scénario pédagogique ? Le "corrigé" proposé sur le dernier rapport du jury franchement... "L'enseignant laisse l'imaginaire des élèves s'exprimer librement"... Pour moi, on ne comprend rien à ce qui sera fait réellement en cours avec les élèves. Alors s'il faut rester vague...

La IIe partie pédagogique ne doit pas être négligée mais n'est pas la plus importante.
« Projet didactique. Ce dernier articule les problématiques et enjeux scientifiques discutés dans la première partie du devoir, en lien avec les objectifs définis par le professeur. Il convient de présenter avec clarté les notions et connaissances factuelles mobilisées, la problématique didactique et les activités proposées aux élèves. L’évaluation est une composante de l’épreuve. Le candidat doit présenter un, deux ou éventuellement trois documents choisis au sein du corpus dont le traitement fait sens. La mise en place de situations d’apprentissage riches assure au candidat une appréciation positive par le jury. »

Bon, mieux vaut donc en mettre le maximum donc : niveau de classe, insertion dans le programme, problématique de séance, expliciter le choix des documents, proposer un questionnement ou une mise en activité, une évaluation... J'ai bon?

Le corrigé de géographie est nettement meilleur que celui d'histoire sur le rapport. Finalement, pourquoi ne pas prendre géo??! Hop, ton edc, ton croquis... C'est plus simple finalement.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par Arverne le Sam 2 Fév 2013 - 7:15

Je m'incruste dans la conversation. J'ai passé l'agreg interne plusieurs fois avec une admissibilité.
Alors que je me tate pour recommencer l'année prochaine puisqu'on en a enfin terminé avec les nouveaux programmes de collège, une copine m'a parlé de changements pour l'interne l'année prochaine : le master serait exigé ... Quelqu'un peut confirmer ?

Arverne
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par Ingeborg B. le Sam 2 Fév 2013 - 8:13

@kiwi a écrit:
@Paratge a écrit:
@kiwi a écrit:
D'ailleurs, comment rédiger concrètement cette partie didactique? "Dans le cadre du programme de la classe de..., je retiens le document 1 car blablabla" "Voici mes objectifs sur une telle séquence"? Faut-il proposer un questionnement ? Un scénario pédagogique ? Le "corrigé" proposé sur le dernier rapport du jury franchement... "L'enseignant laisse l'imaginaire des élèves s'exprimer librement"... Pour moi, on ne comprend rien à ce qui sera fait réellement en cours avec les élèves. Alors s'il faut rester vague...

La IIe partie pédagogique ne doit pas être négligée mais n'est pas la plus importante.
« Projet didactique. Ce dernier articule les problématiques et enjeux scientifiques discutés dans la première partie du devoir, en lien avec les objectifs définis par le professeur. Il convient de présenter avec clarté les notions et connaissances factuelles mobilisées, la problématique didactique et les activités proposées aux élèves. L’évaluation est une composante de l’épreuve. Le candidat doit présenter un, deux ou éventuellement trois documents choisis au sein du corpus dont le traitement fait sens. La mise en place de situations d’apprentissage riches assure au candidat une appréciation positive par le jury. »

Bon, mieux vaut donc en mettre le maximum donc : niveau de classe, insertion dans le programme, problématique de séance, expliciter le choix des documents, proposer un questionnement ou une mise en activité, une évaluation... J'ai bon?

Le corrigé de géographie est nettement meilleur que celui d'histoire sur le rapport. Finalement, pourquoi ne pas prendre géo??! Hop, ton edc, ton croquis... C'est plus simple finalement.
La deuxième partie de l'épreuve est tout de même importante car elle permet de gagner des points. Quand je l'ai passée, je l'avais préparée à l'avance. Il faut repérer dans les programmes les chapitres dans lesquels les thèmes peuvent s'insérer. Cela permet de prévoir le plan du cours global (qui doit être présenté ), la place dans la progression, etc. Il faut aussi proposer une évaluation. Le jour de l'épreuve, il vaut mieux commencer par la partie didactique (tu la rédiges sur une copie séparée, les correcteurs préfèrent ) pour être sûr de termner l'épreuve. J'avais trouvé cela sportif.
pour le choix entre l'histoire et la géo, il y a moins de candidats qui choisissent la géo. Cela peut donc payer.
Bon couarge !


Dernière édition par groyer le Sam 2 Fév 2013 - 8:22, édité 1 fois

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 2 Fév 2013 - 8:19

@Arverne a écrit:Je m'incruste dans la conversation. J'ai passé l'agreg interne plusieurs fois avec une admissibilité.
Alors que je me tate pour recommencer l'année prochaine puisqu'on en a enfin terminé avec les nouveaux programmes de collège, une copine m'a parlé de changements pour l'interne l'année prochaine : le master serait exigé ... Quelqu'un peut confirmer ?

Les enseignants certifiés titulaires recrutés avant 2009 sont exempts de cette contrainte.
http://www.education.gouv.fr/cid51607/conditions-inscription-concours-interne-agregation.html#Conditions spécifiques

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par boris vassiliev le Sam 2 Fév 2013 - 9:01

Je vous tire mon chapeau de trouver la motivation de vous replonger dans le concours.
Lorsque j'ai voulu essayer de m'y remettre après avoir atteint 5 ans d'ancienneté, j'étais peut-être moins pitoyable au niveau de l'efficacité du travail que quand j'étais étudiant, mais il me manquait désormais l'entraînement pour apprendre et surtout la volonté : on ne se remue pas pareil quand on passe un concours pour avoir un emploi et quand on est déjà certifié. Et un temps de travail qui se limitait en gros aux grandes vacances et quelques jours pendant chaque vacances intermédiaires : autrement dit, cela m'a permis de me replonger dans quelques thèmes, cela m'a fait du bien, mais de là à passer des épreuves...
Enfin, le fait d'avoir obtenu un poste fixe en lycée m'a convaincu d'arrêter les frais : ma principale motivation était en effet de gagner des points pour sortir du TZRiat et du risque chaque année renouvelé de me retrouver en collège après avoir goûté au lycée. Maintenant que j'y suis...

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par Une passante le Sam 2 Fév 2013 - 9:04

attendez peut-être quelques années que le coût de la vie augmente encore et que notre salaire demeure toujours le même, voire baisse (les taxes augmentant) la motivation reviendra ! Laughing

Une passante
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 2 Fév 2013 - 9:16

@boris vassiliev a écrit:Je vous tire mon chapeau de trouver la motivation de vous replonger dans le concours.
Lorsque j'ai voulu essayer de m'y remettre après avoir atteint 5 ans d'ancienneté, j'étais peut-être moins pitoyable au niveau de l'efficacité du travail que quand j'étais étudiant, mais il me manquait désormais l'entraînement pour apprendre et surtout la volonté : on ne se remue pas pareil quand on passe un concours pour avoir un emploi et quand on est déjà certifié. Et un temps de travail qui se limitait en gros aux grandes vacances et quelques jours pendant chaque vacances intermédiaires : autrement dit, cela m'a permis de me replonger dans quelques thèmes, cela m'a fait du bien, mais de là à passer des épreuves...

Dis-toi que c'est un concours et que l'immense majorité de tes éventuels concurrents sont dans même état d'esprit... Par contre, je comprends parfaitement la démotivation. Il est très difficile de se remettre à bachoter quand on a goûté à autre chose!

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par Dinosaura le Sam 2 Fév 2013 - 9:20

@Une passante a écrit:attendez peut-être quelques années que le coût de la vie augmente encore et que notre salaire demeure toujours le même, voire baisse (les taxes augmentant) la motivation reviendra ! Laughing

Ou pas pour l'agreg. Pour être plus payé, des concours catég A hors EN (peut-être plus "faciles" à la longue que l'agreg) offrent également leurs avantages.

Enfin, je veux pas pourrir le topic de Kiwi. A priori, j'aimerais aussi passer l'agreg un jour, alors je suis le sujet. Ce serait déjà pas mal pour réactiver les connaissances, en approfondir d'autres de mon point de vue.

Sinon, j'ai regardé le lien donné par Marcel et j'ai vu que le niveau master sera exigé pour les profs titularisés en 2009. C'est mon cas, et donc je l'ai dans le baba (j'ai une maîtrise) puisque c'était la dernière session avant le master, mais que désormais il serait exigé pour les concours internes. Logique donc...

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par kiwi le Sam 2 Fév 2013 - 9:56

@Arverne a écrit:Je m'incruste dans la conversation. J'ai passé l'agreg interne plusieurs fois avec une admissibilité.
Alors que je me tate pour recommencer l'année prochaine puisqu'on en a enfin terminé avec les nouveaux programmes de collège, une copine m'a parlé de changements pour l'interne l'année prochaine : le master serait exigé ... Quelqu'un peut confirmer ?

Non. En disposition permanente, tout titulaire d'un concours de catégorie A est dispensé du master, du cles truc et du C2I machin. Tu es certifiée, donc c'est ton cas!

Je n'arrive pas à mettre la main sur la lettre de cadrage des circulations internationales!! Si quelqu'un avait ça sous le coude...

Par contre, j'ai trouvé pour les sociétés coloniales : la question est trèèèèèèèèèèèèès vaste, la vache...

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par kiwi le Sam 2 Fév 2013 - 10:00

@Une passante a écrit:attendez peut-être quelques années que le coût de la vie augmente encore et que notre salaire demeure toujours le même, voire baisse (les taxes augmentant) la motivation reviendra ! Laughing

Tu m'étonnes!! En sdp cette semaine, quelqu'un a eu la bonne idée de mettre la grille indiciaire avec le traitement des agrégés... Rien que pour ça, je vais tout faire pour l'obtenir!lol

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par kiwi le Sam 2 Fév 2013 - 10:03

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@boris vassiliev a écrit:Je vous tire mon chapeau de trouver la motivation de vous replonger dans le concours.
Lorsque j'ai voulu essayer de m'y remettre après avoir atteint 5 ans d'ancienneté, j'étais peut-être moins pitoyable au niveau de l'efficacité du travail que quand j'étais étudiant, mais il me manquait désormais l'entraînement pour apprendre et surtout la volonté : on ne se remue pas pareil quand on passe un concours pour avoir un emploi et quand on est déjà certifié. Et un temps de travail qui se limitait en gros aux grandes vacances et quelques jours pendant chaque vacances intermédiaires : autrement dit, cela m'a permis de me replonger dans quelques thèmes, cela m'a fait du bien, mais de là à passer des épreuves...

Dis-toi que c'est un concours et que l'immense majorité de tes éventuels concurrents sont dans même état d'esprit... Par contre, je comprends parfaitement la démotivation. Il est très difficile de se remettre à bachoter quand on a goûté à autre chose!

+1. Rapport 2012 : seulement 56% des inscrits ont participé aux 3 épreuves écrites. Sans doute que parmi ces 56%, on peut enlever encore 15% qui viennent juste "pour voir". Je vais personnellement essayer de me tenir à un travail régulier. Pas monstrueux à ne faire que ça bien sûr, l'agreg n'est pas ma priorité. Mais si j'y vais, c'est pour produire une copie sérieuse qui a ses chances. Sinon, ce n'est pas la peine!

Allez, des collègues motivés pour bosser avec moi!!!

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par kiwi le Sam 2 Fév 2013 - 10:07

@Dinosaura a écrit:


Sinon, j'ai regardé le lien donné par Marcel et j'ai vu que le niveau master sera exigé pour les profs titularisés en 2009. C'est mon cas, et donc je l'ai dans le baba (j'ai une maîtrise) puisque c'était la dernière session avant le master, mais que désormais il serait exigé pour les concours internes. Logique donc...

Je ne comprends pas pourquoi ils parlent de cette histoire de recrutement avant 2009 (au passage recrutement ne veut pas dire titularisation, c'est l'année d'obtention du concours). Juste en dessous, il est noté qu'en disposition permanente, tout titulaire d'un concours de catégorie A justifie des conditions de diplôme...

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 2 Fév 2013 - 10:10

@Dinosaura a écrit:
Sinon, j'ai regardé le lien donné par Marcel et j'ai vu que le niveau master sera exigé pour les profs titularisés en 2009. C'est mon cas, et donc je l'ai dans le baba (j'ai une maîtrise) puisque c'était la dernière session avant le master, mais que désormais il serait exigé pour les concours internes. Logique donc...

Non, parce que dans le même lien il est précisé:
Dispositions permanentes
Vous êtes reconnu justifier de la condition de titre ou de diplôme pour vous inscrire au concours, si vous avez ou avez eu la qualité :

de fonctionnaire titulaire dans un corps de personnels enseignants ou d'éducation classé dans la catégorie A,
ou de maître contractuel des établissements d'enseignement privés sous contrat admis définitivement à l'échelle de rémunération des professeurs certifiés, des professeurs d'éducation physique et sportive, des professeurs de lycée professionnel et des professeurs des écoles.

De plus, le lien parle des enseignants recrutés après le 30 juillet 2009, pas titularisés après cette date. Donc sois sans crainte!

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 2 Fév 2013 - 10:10

Oups, pardon Kiwi, j'ai répondu avant de voir ta réponse, que je n'ai fait que répéter Embarassed

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 2 Fév 2013 - 10:12

@kiwi a écrit:Je n'arrive pas à mettre la main sur la lettre de cadrage des circulations internationales!! Si quelqu'un avait ça sous le coude...

Par contre, j'ai trouvé pour les sociétés coloniales : la question est trèèèèèèèèèèèèès vaste, la vache...

Regarde les bibliographies d'Historiens & Géographes, les deux questions étaient longtemps à l'externe. Tu trouveras aussi des sujets et des précisions dans les rapports de l'agrégation externe.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par janis le Sam 2 Fév 2013 - 10:25

kiwi, je lis avec attention ton sujet car je serai potentiellement intéressée mais pas pour l'année scolaire 2013-2014 (tour du monde oblige Very Happy ) mais pour celle d'après. Tu comptes la préparer sur deux ans ?

janis
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par GD le Sam 2 Fév 2013 - 11:10

Peut être que je me lance aussi., soyons fous. Mais pour rester motivé ça va être dur.

GD
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par kiwi le Sam 2 Fév 2013 - 11:36

@janis a écrit:kiwi, je lis avec attention ton sujet car je serai potentiellement intéressée mais pas pour l'année scolaire 2013-2014 (tour du monde oblige Very Happy ) mais pour celle d'après. Tu comptes la préparer sur deux ans ?

Je compte la préparer au maximum pour la session 2014. On verra bien. Premier objectif : être admissible. Ensuite, on verra l'oral si c'est le cas. Si pas admise, je retente l'année suivante. A nouveau, le premier objectif serait d'être biadmissible au moins. Si j'ai rien du tout la 1ère année ben... cela dépendra des notes! Si je me fais cartonner en ayant travaillé le plus que je pouvais, ça ne sert à rien de la retenter, faut être réaliste.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux pros de l'agreg interne d'histoire

Message par marou le Sam 2 Fév 2013 - 12:32

@GD a écrit:Peut être que je me lance aussi., soyons fous. Mais pour rester motivé ça va être dur.

Je suis dans le même état d'esprit...

marou
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum