Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Prune
Niveau 7

Loi de la chute des corps

par Prune le Dim 3 Fév - 17:01
Cette loi dit que la vitesse d'un corps s'accélère uniformément.
Ca dépend aussi du poids de l'objet, n'est-ce pas ?

Soit deux corps qui arrivent en même temps et pas le même poids, ce n'est pas directement lié à la loi car chaque objet a sa propre accélération.

J'ai lu qualque part qu'une plume et un objet lourd pouvait arriver en même temps : c'est du à la surface de l'objet ?

Galilée ne se prononce pas sur la nature de cette loi. Est-ce qu'elle s'intègre ensuite dans la loi de gravitation ?

plotch
Habitué du forum

Re: Loi de la chute des corps

par plotch le Dim 3 Fév - 17:24
L'accélération est la même pour tous les corps en chute libre on la note "g".
Cette accélération ne dépend pas du poids : le poids est égal à l'accélération (donc "g") multiplié par la masse de l'objet.
Tous les corps ont la même accélérations et donc arrivent en même temps ... en tout cas dans le vide Smile
La plume dans le vide tombe de la même manière qu'un éléphant ... mais dans le monde de tous les jours les frottements de l'air font que l'éléphant tomberait plus rapidement que la plume.
Cette loi est une conséquence claire de la loi de la gravitation qui la généralise : en effet g dépend en réalité de la distance au centre de la Terre (en étant tatillon cela dépend même de la vitesse de rotation de la terre et de la latitude considérée).

avatar
Paddy
Habitué du forum

Re: Loi de la chute des corps

par Paddy le Dim 3 Fév - 17:26
@plotch a écrit:L'accélération est la même pour tous les corps en chute libre on la note "g".
Cette accélération ne dépend pas du poids : le poids est égal à l'accélération (donc "g") multiplié par la masse de l'objet.
Tous les corps ont la même accélérations et donc arrivent en même temps ... en tout cas dans le vide Smile
La plume dans le vide tombe de la même manière qu'un éléphant ... mais dans le monde de tous les jours les frottements de l'air font que l'éléphant tomberait plus rapidement que la plume.
Cette loi est une conséquence claire de la loi de la gravitation qui la généralise : en effet g dépend en réalité de la distance au centre de la Terre (en étant tatillon cela dépend même de la vitesse de rotation de la terre et de la latitude considérée).


Cette accélération ne dépend pas de la masse.
plotch
Habitué du forum

Re: Loi de la chute des corps

par plotch le Dim 3 Fév - 17:36
A g fixé il est bien sûr équivalent de dire "ne dépend pas de la masse" ou "ne dépend pas du poids" : g ne dépend de rien ! en tout cas dans le cadre de la "loi de la chute des corps" puisque g est supposée constante. Prune ayant formulé sa question en utilisant le terme "poids" je lui répond en utilisant le même terme et en précisant la relation liant la "masse" au "poids".
avatar
Paddy
Habitué du forum

Re: Loi de la chute des corps

par Paddy le Dim 3 Fév - 17:47
Prune
Niveau 7

Re: Loi de la chute des corps

par Prune le Mar 5 Fév - 13:42
J'ai un doute : cette loi de la chute des corps signifie-t-elle bien que plus un corps chute, plus sa vitesse de chute augmente, plus il va vite...Et comme cette loi est la même pour tous les corps quel que soit leur masse, tous les corps arrivent en même temps.

Le plan incliné chez Galilée, c'est pour "matérialiser", mieux voir cette accélération, n'est-ce pas ?

Et pourriez-vous m'expliquer le lien avec la théorie de la gravitation mais sans formule mathématique, juste de façon "littérale"..

Est-ce qu'on peut relier ça au mouvement cinétique..?
Prune
Niveau 7

Re: Loi de la chute des corps

par Prune le Mar 5 Fév - 17:37
Quelqu'un pourrait-il encore m'expliquer : Pourquoi est-ce que selon la légende avec Galilée de la tour de Pise, des objets lourds ou légers arrivent en même temps, elle n'est pas dans le vide la tour de Pise ?
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Loi de la chute des corps

par JPhMM le Mar 5 Fév - 18:14
En effet, mais si les graves offrent une résistance à l'air négligeable (du fait de leur poids et de leur forme, d'où l'usage de boules), par définition on peut donc négliger cette résistance.

Cadeau :