Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Invité le Mer 6 Fév 2013 - 0:31

C'est tombé ce soir, après des mois de polémique: Annette Schavan (CDU) ne peut plus utiliser le titre de docteur, très en vogue en Allemagne. Cette dame, jusqu'ici reconnue pour sa probité, a entre autres étudié les sciences de l'éducation, et son sujet de thèse était: "Personne et conscience" (pour la trad en détail du sous-titre ça attendra un peu, là maintenant j'ai la flemme Razz , mais en gros ça donne Etudes sur les conditions de la formation actuelle de la conscience ):

Outre la position de cette dame, qui rend la situation déjà cocasse, le sujet lui-même, qui porte sans doute en partie sur l'éthique, rend la chose encore plus drôle. Laughing
Pour les germanistes: http://www.spiegel.de/unispiegel/studium/plagiatsaffaere-uni-duesseldorf-entscheidet-ueber-schavan-a-881634.html
(Annette Schavan a déjà annoncé sa volonté de porter plainte.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Abraxas le Mer 6 Fév 2013 - 2:21

Eh bien, après Harvard qui sanctionne ses étudiants copieurs, les Allemands font le ménage.
En France, bien entendu, aucun chercheur en sciences de l'éduc — ou autre chose — n'a jamais copié ses petits camarades…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Condorcet le Mer 6 Fév 2013 - 2:24

Deux remarques après une séance de travail sur la publication de la thèse :
- le titre de docteur très en vogue en Allemagne : de quoi nous faire réfléchir en France ! (surtout que les médias parlent plus souvent du doctorat à l'occasion de la découverte de plagiats qu'autre chose..., le fait-divers étant plus croustillant que le documentaire...).
- la bêtise du plagiat en lui-même.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 6 Fév 2013 - 7:10

Les Allemands ont récemment connu un scandale de plus grande ampleur, puisque c'est une fraude du même type qui a amené le ministre de l'économie, Karl-Theodor zu Guttenberg, à abandonner son titre de docteur en droit, puis à démissionner!
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/allemagne-un-soupcon-de-plagiat-coute-sa-place-a-un-ministre_967501.html

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Invité le Mer 6 Fév 2013 - 9:34

Oh oui il y a toute une liste de politiques qui se sont fait choper par la patrouille!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par philann le Mer 6 Fév 2013 - 12:04

Ca pose quand même un vrai problème. Non pas que j'ai la moindre sympathie pour la malhonnêteté intellectuelle des politiques en question. Mais cela signifie quand même que des titres de docteur ont été remis sans une véritable expertise en amont. Combien de thèses ont été réellement lues? (Je rappelle qu'une thèse allemande de SHS est substantiellement plus courte qu'une thèse française. Lorsque l'on sait l'importance de ce titre en Allemagne cela laisse rêveur.

En France, nous sommes de plus en plus confrontés au plagiat des étudiants et malgré les logiciels et autres outils, on ne sent pas forcément une grande volonté de lutter contre (c'est mon ressenti). Mais d'un autre côté, cela impliquerait de faire aussi le ménage parmi les EC et je ne suis pas sûre que les résultats seraient très différents de l'Allemagne. Simplement comme chez nous le titre de docteur ne jouit pas du même prestige, le jeu n'en vaut peut-être pas la chandelle Rolling Eyes

Pour le plagiat en France, voir là, le blog de Pierre Dubois:
http://blog.educpros.fr/pierredubois/?s=plagiat

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Luigi_B le Mer 6 Fév 2013 - 12:12

Et le site de Jean-Noël Darde : Archéologie du copier-coller, avec notamment une pétition d'universitaires à signer : http://archeologie-copier-coller.com/?p=8723

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Luigi_B le Mer 6 Fév 2013 - 12:18

Voilà qui me rappelle ce qu'avait déclaré Rémi Mathis, le président de Wikimédia, à propos de mon canular contre le copier-coller :
Des élèves de lycée recopient leurs devoirs ? Et pourquoi ne le feraient-ils pas ? On a vu en moins d’un an un journaliste culturel à succès, une ancienne ministre, un présentateur vedette de journal télévisé et celui qui est présenté comme le plus grand écrivain actuel se rendre coupable de plagiat ! Soit ils ont avoué, soit ils ont présenté des excuses tellement lamentables que personne n’a été dupe. Quelles conséquences pour eux ? Aucune ! Le critique critique toujours dans les journaux à la mode ; la femme politique se présente aux législatives, le présentateur se présente à l’Académie française ; le romancier est tout excusé car c’est un geste « tellement trash, ma chère, le politiquement correct n’est pas pour lui ».
Voilà une vision du travail personnel et de la morale qui mérite d'être diffusée, non ?

Je renvoie aussi à mon éloge du copier-coller.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Edgar le Mer 6 Fév 2013 - 12:23

@condorcet a écrit:Deux remarques après une séance de travail sur la publication de la thèse :
- le titre de docteur très en vogue en Allemagne : de quoi nous faire réfléchir en France ! (surtout que les médias parlent plus souvent du doctorat à l'occasion de la découverte de plagiats qu'autre chose..., le fait-divers étant plus croustillant que le documentaire...).
- la bêtise du plagiat en lui-même.

Je ne sais pas comment interpréter cela en Allemagne, car par exemple au Portugal, quelqu'un qui a fait des études d'un certain niveau est appelé "doutor" (docteur) ou bien pour une femme "doutora", lorsque l'on s'adresse à lui dans la conversation courante, et c'est à entendre plutôt dans le sens de quelqu'un de docte, qui a fait des études et a des diplômes. On peut aussi parler de lui ou d'elle en lui donnant le titre de docteur sans le nommer.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Invité20 le Mer 6 Fév 2013 - 12:29

Autant que je sache, "docteur", en Allemagne, c'était (c'est encore ? ) niveau licence. Mon grand père était "docteur" avec un mémoire bac+3. Bon, évidemment, en 1925, c'était certainement d'une autre tenue qu'à même niveau à présent.

Invité20
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Condorcet le Mer 6 Fév 2013 - 12:48

Quand on pense au travail que représente une vraie thèse élaborée dans les règles de l'art, l'exaspération grandit devant cette pratique plus que douteuse.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Aevin le Mer 6 Fév 2013 - 15:51

doublecasquette véto a écrit: Autant que je sache, "docteur", en Allemagne, c'était (c'est encore ? ) niveau licence. Mon grand père était "docteur" avec un mémoire bac+3. Bon, évidemment, en 1925, c'était certainement d'une autre tenue qu'à même niveau à présent.
Non, en Allemagne c'est un bac + 8+.

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Invité le Mer 6 Fév 2013 - 15:52

Oui, exactement comme chez nous...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par philann le Mer 6 Fév 2013 - 16:02

Comme chez nous sauf qu être docteur en France et en Allemagne n'a rien à voir socialement et même professionnellement!!

Spoiler:
de ce point de vue ma cotutelle entraîne déjà une certaine schizophrénie

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par JPhMM le Mer 6 Fév 2013 - 16:05

@Abraxas a écrit:Tout sur le sujet sur

http://archeologie-copier-coller.com/?page_id=32

Je vous recommande en particulier, pour avoir un point de vue allemand et remarquable :

http://archeologie-copier-coller.com/wp-content/uploads/2010/07/Peter-Sloterdijk.Plagiat-universitaire.pdf

Peter Sloterdijk cheers

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par John le Sam 9 Fév 2013 - 14:44


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Invité le Sam 9 Fév 2013 - 14:47

Ca fait deux de chute. Le baron von Googleberg doit apprécier... Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Invité20 le Sam 9 Fév 2013 - 16:46

petit article sur la manie du titre de Doktor en Allemagne:
http://www.arte.tv/fr/la-manie-le-doktortitel/6903110,CmC=6903114.html

Invité20
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 9 Fév 2013 - 16:49

doublecasquette véto a écrit: petit article sur la manie du titre de Doktor en Allemagne:
http://www.arte.tv/fr/la-manie-le-doktortitel/6903110,CmC=6903114.html

C'est peut-être une manie en Allemagne, mais s'il s'agit d'un extrême, nous connaissons en France l'autre extrême, avec la reconnaissance sociale du titre de "docteur" aux seuls qui, finalement, ne soutiennent pas de vraie thèse au sens universitaire du terme, mais une thèse d'exercice.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Condorcet le Sam 9 Fév 2013 - 16:52

@philann a écrit:Comme chez nous sauf qu être docteur en France et en Allemagne n'a rien à voir socialement et même professionnellement!!

Spoiler:
de ce point de vue ma cotutelle entraîne déjà une certaine schizophrénie

Et pourtant le travail rendu est le même...

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Invité20 le Sam 9 Fév 2013 - 16:54

Autre article trouvé sur le net, pas inintéressant.
http://www.kpmg.com/fr/fr/issuesandinsights/decryptages/pages/france-allemagne-doctorat-deux-vitesses.aspx
France Allemagne : le doctorat à deux vitesses
[Décryptages - International]



En Allemagne, la publication d’une thèse, après sa validation par un jury, procure privilèges et avantages. Le titulaire d’un doctorat a en effet le droit de faire précéder son nom de la prestigieuse mention Docteur (Dr.). Sur le marché du travail, à emploi équivalent, il est facilement recruté et peut prétendre à une rémunération supérieure à la moyenne.



En France, le titre de docteur n’est porté que par les médecins, chirurgiens-dentistes et vétérinaires, dont les thèses sont généralement plus limitées que celles des disciplines non médicales. Quant aux autres titulaires de thèses, il n’est pas d’usage de les désigner par le titre de docteur, et beaucoup rencontrent, pour s’insérer dans la vie professionnelle, plus de difficultés que des candidats moins diplômés.



Ce contraste s’explique par les évolutions divergentes de l’enseignement universitaire de part et d’autre du Rhin.



Jusqu’à la fin du 18ème siècle, les universités françaises et allemandes se ressemblent. Mais les choses changent avec la Révolution et le Premier empire.



En France, la Convention développe les grandes écoles, puis Napoléon refonde l’Université. Pendant deux siècles, les deux systèmes se développeront en opposition. D’un côté, les grandes écoles, notamment d’ingénieurs, insérées dans le monde économique, autonomes et élitistes. De l’autre, l’Université, centralisée, autarcique et moins en contact avec les entreprises.



On en trouve aujourd’hui encore la trace. A l’exception des professions médicales, vétérinaires et pharmaceutiques, où il est exigé, le doctorat n’est nulle part nécessaire à l’exercice professionnel.

En Allemagne au contraire, les filières d’excellence passent depuis toujours par les universités. Et le doctorat – grade universitaire le plus élevé – constitue le meilleur viatique pour accéder aux postes de direction.



On compte cependant aujourd’hui en France, proportionnellement, autant de doctorants qu’en Allemagne, soit environ un pour cent habitants. Mais en France plus de 40% des doctorants sont des étudiants étrangers, pour 10% en Allemagne, et dans l’Hexagone près d’un doctorant sur deux n’achève pas sa thèse, alors que la plupart vont jusqu’à la soutenance outre-Rhin.



En conséquence, près de 25 000 Allemands obtiennent chaque année le titre de docteur, pour seulement 10 000 Français. On est loin de la convergence.


Invité20
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 9 Fév 2013 - 16:57

On en trouve aujourd’hui encore la trace. A l’exception des professions médicales, vétérinaires et pharmaceutiques, où il est exigé, le doctorat n’est nulle part nécessaire à l’exercice professionnel.

Allez dire ça aux chercheurs titulaires et aux enseignants-chercheurs des Universités... Rolling Eyes

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Invité20 le Sam 9 Fév 2013 - 16:57

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
doublecasquette véto a écrit: petit article sur la manie du titre de Doktor en Allemagne:
http://www.arte.tv/fr/la-manie-le-doktortitel/6903110,CmC=6903114.html

C'est peut-être une manie en Allemagne, mais s'il s'agit d'un extrême, nous connaissons en France l'autre extrême, avec la reconnaissance sociale du titre de "docteur" aux seuls qui, finalement, ne soutiennent pas de vraie thèse au sens universitaire du terme, mais une thèse d'exercice.

C'est toujours plaisant à lire ... topela
La mienne avait pour titre Gestion zootechnique en élevage caprin et j'ai eu très honorable avec éloges et échanges.
Petite gloire éphémère mais ça m'a pris trois ans de travail, d'une part bibliographique, et d'autre part par le suivi de quatre élevages, saisons après saisons, soumis au contrôle laitier, le tout accompagné d'un programme de gestion informatique en langage basic (1983).

Invité20
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convaincue de plagiat, la ministre de l'Education allemande perd son titre de docteur puis démissionne.

Message par Invité20 le Sam 9 Fév 2013 - 16:59

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
On en trouve aujourd’hui encore la trace. A l’exception des professions médicales, vétérinaires et pharmaceutiques, où il est exigé, le doctorat n’est nulle part nécessaire à l’exercice professionnel.

Allez dire ça aux chercheurs titulaires et aux enseignants-chercheurs des Universités... Rolling Eyes

on parle de vrais métiers, pas de gens qui restent dans les écoles .

Spoiler:
pas vrai malmaisbien

Invité20
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum