Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Roumégueur Ier le Sam 11 Mai 2013 - 14:07

@Hermione0908 a écrit:Et même avant le pont : reprise lundi et mardi, puis viaduc à partir de mercredi. Eh bien mardi, toutes classes confondues, il me manquait 25 élèves, soit 1/4 de mon effectif global.
L'opinion pense déjà que nous avons bien trop de vacances, c'est brosser le bon peuple dans le sens du poil cette histoire.


Dans mes classes hier :
en 6° : 8 absents (sur 30), en 4° : 10 élèves présents dans l'une, 16 dans l'autre (sur un effectif de 29!), et 5 absents en 3°.
Dans certains bahuts avec beaucoup d'internes, il n'y avait que 10% des élèves présents... tout cela n'était vraiment pas très sérieux (mais bon, quelles décisions sont sérieuses en ce moment, notamment dans l'éducation?).
Une élève m'a même montré un mot : elle part aux USA du 17 au 30 juin, car les tarifs sont plus intéressants, elle ratera donc la fin de l'année... que dire? Bon voyage, je rêve d'y aller aussi mais je sens que c'est pas demain la veille, surtout avec les nouveaux rythmes du collège qu'on va nous coller (sans compter le budget à prévoir, peu en phase avec nos salaires).

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Iphigénie le Sam 11 Mai 2013 - 14:13

Mais j'ai bien relu ton message pour vérifier que c'était en lycée affraid! C'est ce que je vis en collège, et je dois faire ranger les trousses, distribuer des photocopies parce que la moitié de la classe n'a jamais ses affaires, etc.
la semaine dernière, nous commençons l'étude en classe d'une tragédie: ils devaient avoir lu la pièce.
De nombreux élèves n'ont pas le texte: je m'étonne, en voilà un qui m'explique:
"Je l'ai sur mon téléphone portable"
Et devant ma tête effarée, le voilà qui se croit obligé de m'expliquer qu'il existe des e-books etc etc: et que ça suffit vachement.
bon, si l'élève n'a pas volé par la fenêtre avec son téléphone, c'est que j'étais zen ce jour-là....
Cet élève fait partie d'un groupe soigneusement sélectionné pour bénéficier d'une action longue durée (de multiples déplacements et donc absences de cours...) pour se familariser avec les "grandes écoles".
furieux
je m'en va ouvrir un compte en Suisse pour ne plus payer d'impôts pour des taches pareilles, moi ...Voilà, je me mets au rythme cadre du privé furieux furieux

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Lefteris le Sam 11 Mai 2013 - 14:25

@iphigénie a écrit:
Mais j'ai bien relu ton message pour vérifier que c'était en lycée affraid! C'est ce que je vis en collège, et je dois faire ranger les trousses, distribuer des photocopies parce que la moitié de la classe n'a jamais ses affaires, etc.
la semaine dernière, nous commençons l'étude en classe d'une tragédie: ils devaient avoir lu la pièce.
De nombreux élèves n'ont pas le texte: je m'étonne, en voilà un qui m'explique:
"Je l'ai sur mon téléphone portable"
Et devant ma tête effarée, le voilà qui se croit obligé de m'expliquer qu'il existe des e-books etc etc: et que ça suffit vachement.
bon, si l'élève n'a pas volé par la fenêtre avec son téléphone, c'est que j'étais zen ce jour-là....
Cet élève fait partie d'un groupe soigneusement sélectionné pour bénéficier d'une action longue durée (de multiples déplacements et donc absences de cours...) pour se familariser avec les "grandes écoles".
furieux
je m'en va ouvrir un compte en Suisse pour ne plus payer d'impôts pour des taches pareilles, moi ...Voilà, je me mets au rythme cadre du privé furieux furieux
Au moins à venir sur ce forum, je me suis ôté une idée saugrenue de la tête : aller en lycée .. Un peu plus je cramais bêtement mes points affraid Je n'ai que très peu connu le lycée, et c'était un bon établissement. Maintenant, je sais qu'on y bavarde , qu'on joue à se piquer les trousses, qu'on se vautre, et en outre qu'on supprime de plus de latin (niveau où ça devrait être intéressant) , totalement le grec. Autant rester là où je suis , à quelques minutes à pied... No future, comme y disent , les types à crête rouge...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Iphigénie le Sam 11 Mai 2013 - 14:31

Je ne sais pas ce que sont devenus les collèges pour comparer vraiment, mais chez nous aussi c'était un bon établissement...jusqu'aux années 90 et en accéléré depuis les années 2000.: et depuis 3 ans:un tsunami .... Wink

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Paratge le Sam 11 Mai 2013 - 15:02

@Lefteris a écrit:
Au moins à venir sur ce forum, je me suis ôté une idée saugrenue de la tête : aller en lycée .. Un peu plus je cramais bêtement mes points affraid Je n'ai que très peu connu le lycée, et c'était un bon établissement. Maintenant, je sais qu'on y bavarde , qu'on joue à se piquer les trousses, qu'on se vautre, et en outre qu'on supprime de plus de latin (niveau où ça devrait être intéressant) , totalement le grec. Autant rester là où je suis , à quelques minutes à pied... No future, comme y disent , les types à crête rouge...

Il reste des lycées potables mais ce n'est plus le mien. Very Happy
La dégradation est spectaculaire depuis quatre-cinq ans, je n'avais jamais des moyennes de 5 sur 20 ! Les 3es nous arrivent aujourd'hui en 2de avec 7 de moyenne générale, élèves ayant « bénéficié » de toutes les réformes pédagoles depuis l'école primaire. affraid
La « remédiation » ne marche pas. Very Happy

Un collègue de LC a demandé aux IPR à la messe de rentrée si faire latin-grec était possible pour un élève, les IPR ont répondu à côté, sic : « Vous connaissez Machin qui organise tel stage ? ».

Quant au freinage et à la sociologie de l'éducation, il faut éviter les sociologues français (ou sociologues d'État) à part Boudon et ses disciples.

Il y a des Américains passionnants comme Coleman (La société adolescente) ou Goffman. Celui-ci m'a permis de comprendre pourquoi l'administration est souvent bien clémente avec les brutes et les perturbateurs : comme dans les « institutions fermées » et autres prisons où les gardiens laissent faire leur boulot par les détenus (ou pensionnaires).
http://www.lefigaro.fr/international/2013/04/25/01003-20130425ARTFIG00636--la-prison-de-baltimore-un-gang-impose-sa-loi.php?page=&pagination=2

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Septimus le Sam 11 Mai 2013 - 15:07

Ce qui est étrange c'est qu'on ne trouve aucune référence sur la méthodologie employée pour réaliser ce sondage: les questions posées, le nombre de personne interrogées...

Il est très facile de faire dire ce que l'on veut à un sondage, et celui là semble particulièrement orienté... No

Septimus
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Gryphe le Sam 11 Mai 2013 - 15:10

@Paratge a écrit:Un collègue de LC a demandé aux IPR à la messe de rentrée si faire latin-grec était possible pour un élève, les IPR ont répondu à côté, sic : « Vous connaissez Machin qui organise tel stage ? ».
Oh, ça me fait penser...
L'été dernier, je m'étais cassé la tête à rendre compatibles anglais euro et allemand euro en 4ème et en 3ème, vu que j'avais pas mal de candidats.
Le rectorat m'appelle au mois d'octobre pour me dire qu'il y a un problème dans Sconet, que des élèves font anglais euro et allemand euro et que c'est impossible.
J'ai essayé d'expliquer que c'était possible, la preuve...

Ça m'a rappelé la fois où, en licence, 20 ans plus tôt, confirmation d'inscription en janvier (!), on me dit "Vous ne pouvez pas faire toutes ces UV, c'est impossible". J'explique que si, je les suis depuis octobre, et ai passé tous les partiels afférents. On me rétorque que le naufrage des facs, c'est de ma faute, je suis trop de cours... Mais bien sûr...

Je précise à toutes fins utiles que dans mon bahut, il y a aussi des heures de soutien à quasi tous les niveaux. Je m'occupe de tous les publics, moi, Madame.

furieux

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Lefteris le Sam 11 Mai 2013 - 15:29

@Paratge a écrit:
@Lefteris a écrit:
Au moins à venir sur ce forum, je me suis ôté une idée saugrenue de la tête : aller en lycée .. Un peu plus je cramais bêtement mes points affraid Je n'ai que très peu connu le lycée, et c'était un bon établissement. Maintenant, je sais qu'on y bavarde , qu'on joue à se piquer les trousses, qu'on se vautre, et en outre qu'on supprime de plus de latin (niveau où ça devrait être intéressant) , totalement le grec. Autant rester là où je suis , à quelques minutes à pied... No future, comme y disent , les types à crête rouge...

Il reste des lycées potables mais ce n'est plus le mien. Very Happy
La dégradation est spectaculaire depuis quatre-cinq ans, je n'avais jamais des moyennes de 5 sur 20 ! Les 3es nous arrivent aujourd'hui en 2de avec 7 de moyenne générale, élèves ayant « bénéficié » de toutes les réformes pédagoles depuis l'école primaire. affraid
La « remédiation » ne marche pas. Very Happy

Un collègue de LC a demandé aux IPR à la messe de rentrée si faire latin-grec était possible pour un élève, les IPR ont répondu à côté, sic : « Vous connaissez Machin qui organise tel stage ? ».

Quant au freinage et à la sociologie de l'éducation, il faut éviter les sociologues français (ou sociologues d'État) à part Boudon et ses disciples.

Il y a des Américains passionnants comme Coleman (La société adolescente) ou Goffman. Celui-ci m'a permis de comprendre pourquoi l'administration est souvent bien clémente avec les brutes et les perturbateurs : comme dans les « institutions fermées » et autres prisons où les gardiens laissent faire leur boulot par les détenus (ou pensionnaires).
http://www.lefigaro.fr/international/2013/04/25/01003-20130425ARTFIG00636--la-prison-de-baltimore-un-gang-impose-sa-loi.php?page=&pagination=2
Effectivement, je ne vois pas où veut en venir la réponse de l'IPR scratch . Mais quand je crois ce que je vois et ce que j'entends , je comprends que tout est fini pour le lycée aussi . 4 ou 5 ans , effectivement, j'aurais dit la même chose, mais du côté des "fournisseurs de lycée". On envoie effectivement de plus en plus des élèves qui ont 7 de moyenne , voir moins sur les matières de base (français, maths, LV , HG ...) mais avec les points de la vie scolaire, l'EPS , les arts plastiques, ont 9-10. Motif : pas de place dans les orientations qu'on leur a proposées, ou alors il font un scandale. On apprend à la rentrée qu'ils sont en seconde malgré l'avis du CC . Et comme ils vont tous dans les mêmes lycées , ces derniers sont devenus rapidement des poubelles notoires , infernales en seconde notamment.
J'en suis presque à souhaiter qu'on en finisse une fois pour toutes avec le latin et le grec , au lieu de continuer à lutter avec le couteau dans le dos. Au moins on saura où on l'on va, et peut-être que ça sera réclamé à corps et à cris dans certains établissement de happy fews.
Quand au laisser-aller, favorisé, encouragé même, je ne peux qu'avoir à l'esprit Montesquiueu, qui disait qu'il est plus facile de traîner sa chaîne que de la briser. humhum

.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par LadyC le Sam 11 Mai 2013 - 15:29

C'est désolant, Gryphe. Ils vont nous désespérer les gens comme toi. No

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Gryphe le Sam 11 Mai 2013 - 15:36

@LadyC a écrit:C'est désolant, Gryphe. Ils vont nous désespérer les gens comme toi. No
Pas de risque ! woohoo

topela

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Hérodoute le Sam 11 Mai 2013 - 15:38

Concernant les vacances d'été, il est à parier qu'on nous file une p'tite indemnisation pour les 15 jours que nous perdront mais rien à voir avec la valeur réelle des 15 jours...
Plus je vois ce gouvernement de gauche nous prendre pour des c... (exemple pour nos collègues PE) plus je regrette de ne pas avoir voté Sarko avec ses 26 h payées 22h un truc comme ça !!!! (je m'énerve et n'écris plus rien de fondé grrr).
Hollande et Peillon => dehors !!

Le plus beau c'est quand même le fait que le 1er ministre soit un ancien prof... et qu'il est capable de valider tout ça...

Hérodoute
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Gryphe le Sam 11 Mai 2013 - 15:40

@Hérodoute a écrit: plus je regrette de ne pas avoir voté Sarko avec ses 26 h payées 22h un truc comme ça !!!!
Ah non, honnêtement, c'était bien pire... Je dis ça, et pourtant je ne suis pas de gauche...

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par nuages le Sam 11 Mai 2013 - 15:56

@iphigénie a écrit:Je ne sais pas ce que sont devenus les collèges pour comparer vraiment, mais chez nous aussi c'était un bon établissement...jusqu'aux années 90 et en accéléré depuis les années 2000.: et depuis 3 ans:un tsunami .... Wink

Même observation ici, la dégradation hallucinante date pour moi de la rentrée 2010 , la plupart des élèves qui arrivent en seconde ont maintenant un niveau et un comportement catastrophiques, c'est sûr qu'ils freinent ...et beaucoup sont à l'arrêt complet! ( je ne parle même pas de ceux qui font marche arrière!) affraid

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par User5899 le Sam 11 Mai 2013 - 16:14

@nuages a écrit:
@iphigénie a écrit:Je ne sais pas ce que sont devenus les collèges pour comparer vraiment, mais chez nous aussi c'était un bon établissement...jusqu'aux années 90 et en accéléré depuis les années 2000.: et depuis 3 ans:un tsunami .... Wink

Même observation ici, la dégradation hallucinante date pour moi de la rentrée 2010 , la plupart des élèves qui arrivent en seconde ont maintenant un niveau et un comportement catastrophiques, c'est sûr qu'ils freinent ...et beaucoup sont à l'arrêt complet! ( je ne parle même pas de ceux qui font marche arrière!) affraid
Oui, voilà, depuis 2010/2011. Que s'est-il passé dans les programmes de collège de 2006/07 ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Olympias le Sam 11 Mai 2013 - 16:19

@Ronin a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Ronin a écrit:Mes collègues PE croyaient que la semaine de 4,5 jours ne passerait pas, qu'un gouvernement de gauche ne nous ferait pas ça...il y a quand même un paquet de ***** dans ce métier !

Déjà pour croire qu'on vote à gauche quand on vote PS Rolling Eyes
"Votutil, votutil" qu'on nous criait.

Oh mais je suis bien d'accord, mais pour mes collègues, Sarko parti, plus aucun problème et jamais la "gauche" ne ferait qqch contre les enseignants...voilà voilà. Je suis passé pour un vrai fou furieux quand je leur parlais des discussions au ministère ( merci Celeborn, merci FO ). Et quand c'est arrivé : "Ah oui tu avais raison !" Bon maintenant je ne m'étonne plus de rien. Que le cul leur pèle comme dit pseudo, il le mérite bien !

Le problème, Ronin, c'est que la gauche fait TOUJOURS quelque chose contre les enseignants !! Mais que parfois/souvent...certains d'entre-nous refusent de l'admettre, croient que les coups fourrés sont l'apanage de la droite (et ce ne sont même pas des coups fourrés...eux sont clairs...ils haïssent l'école publique et les profs...).
Le blabla de campagne avait uniquement pour objectif de faire en sorte que nous votions pour Hollande (je préfère cent fois Hollande que Sarkozy, mais au bout d'un an..... No heu pale et surtout furieux furieux furieux ).
Maintenant, what else ?????

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Olympias le Sam 11 Mai 2013 - 16:23

@Caspar Goodwood a écrit: C'est sûr que le 5 juillet pour rattraper le vendredi gagné à la Toussaint, c'est une idée géniale.

Hier, "pont": très peu d'élève dans ma 3e débilos: "On regarde un film, Monsieur?" Ben non, on travaille ma grande. furieux

hier, une heure de cours, c'est vendredi : 10 élèves sur 22 (certains ont fait le pont...un petit groupe est en Grèce et je ne critique pas, ça les cultive et ça les sort de leur trou rural). On a travaillé...les autres rattraperont

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Hermione0908 le Sam 11 Mai 2013 - 16:25

Cripure a écrit:
@nuages a écrit:
@iphigénie a écrit:Je ne sais pas ce que sont devenus les collèges pour comparer vraiment, mais chez nous aussi c'était un bon établissement...jusqu'aux années 90 et en accéléré depuis les années 2000.: et depuis 3 ans:un tsunami .... Wink

Même observation ici, la dégradation hallucinante date pour moi de la rentrée 2010 , la plupart des élèves qui arrivent en seconde ont maintenant un niveau et un comportement catastrophiques, c'est sûr qu'ils freinent ...et beaucoup sont à l'arrêt complet! ( je ne parle même pas de ceux qui font marche arrière!) affraid
Oui, voilà, depuis 2010/2011. Que s'est-il passé dans les programmes de collège de 2006/07 ?

Est-ce à lier au socle comique, sorti du chapeau en 2005 ?
Les programmes de collège de 2008 redonnent plus de place à la langue officiellement. Mais, les PE, vous m'arrêtez si je me trompe, en parallèle, les programmes du primaire de 2002 ont mis en place la fameuse "observation raisonnée de la langue". On récupère en collège deux types d'élèves : ceux qui ont eu des instits "à l'ancienne" et qui sont au fait de la langue (certains m'ont même réclamé des leçons sur les CC ou les CO, je vous jure !) car ils ont eu des cours assez carrés, et d'autres qui sans sourciller sont en mesure de m'expliquer que "mauvais" est un verbe à l'imparfait. Et j'ai l'impression qu'on fait régresser ceux qui ont eu des bases en essayant de sortir la tête de l'eau aux autres. On perd tellement de temps à raccrocher les wagons que les bons finissent par s'ennuyer.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Hérodoute le Sam 11 Mai 2013 - 16:28

Cripure a écrit:
@nuages a écrit:
@iphigénie a écrit:Je ne sais pas ce que sont devenus les collèges pour comparer vraiment, mais chez nous aussi c'était un bon établissement...jusqu'aux années 90 et en accéléré depuis les années 2000.: et depuis 3 ans:un tsunami .... Wink

Même observation ici, la dégradation hallucinante date pour moi de la rentrée 2010 , la plupart des élèves qui arrivent en seconde ont maintenant un niveau et un comportement catastrophiques, c'est sûr qu'ils freinent ...et beaucoup sont à l'arrêt complet! ( je ne parle même pas de ceux qui font marche arrière!) affraid
Oui, voilà, depuis 2010/2011. Que s'est-il passé dans les programmes de collège de 2006/07 ?

Pour les programmes ?
=> Peut-être l'idée que les enfants arrivent avec des méthodes et des connaissances de base qu'ils auraient "enregistrées" les années précédentes et qu'ils sont capables de comprendre par eux-mêmes. Pour dire vrai, je pense plus aux conséquences de la diminution des heures de Français en primaire et au collège ainsi que la volonté de mettre en place un socle commun plancher, peu ambitieux : "ils ont le socle, donc c'est bon !"

=> En dehors des programmes : Je pense aussi aux pressions exercées sur les profs pour "laisser passer les gamins (ça coûte trop cher un doublement !!) ou encore : "Il faut valoriser !!!" (ben vi pis on dit rien quand c'est un boulet qui ne veut rien faire).

=> L'augmentation des effectifs dans les classes sans parler que dans ces mêmes classes, on a déjà des enfants dys / en difficulté / des ex-enaf / ...

=> La perte impressionnante d'heures de cours chaque année (par matière : faites le compte, ça fait peur) pour des activités diverses et variées. Si certaines ont leur importance (ex : premiers secours en 3e), ce n'est pas le cas de toutes je pense ET surtout : impossibilité de faire faire ces activités un mercredi après midi car les petits ont sport / musique / dans classique... (et oui, les parents payent l'adhésion à un club alors ils ne veulent pas que leurs gamins perdent une séance... après tout une séance de danse classique ou de clarinette est tellement plus importante qu'apprendre les gestes de premiers secours...vous me suivez ?...).

C'est tout un panel de raisons...

Hérodoute
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Night Owl le Sam 11 Mai 2013 - 16:30

Cripure a écrit:Oui, voilà, depuis 2010/2011. Que s'est-il passé dans les programmes de collège de 2006/07 ?

La note de vie scolaire?

Night Owl
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par pitchounette le Sam 11 Mai 2013 - 17:20

moi je ne veux pas qu'on touche à nos vacances
pour le bac moi j'ai la solution toute prête à vous proposer. on parle de Contrôle en Cours de Formation (CCF). tout est fait au lycée, sujets et corrections assurés par les profs de la classe, quand les gamins sont prêts, ils sont pas là car ils ont envie de soleil, on les convoque à nouveau.........et ca coute pas un rond


par contre, après je ne garantis pas le niveau des élèves en études supérieures

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Une passante le Sam 11 Mai 2013 - 17:24

@Night Owl a écrit:
Cripure a écrit:Oui, voilà, depuis 2010/2011. Que s'est-il passé dans les programmes de collège de 2006/07 ?

La note de vie scolaire?

même observation pour moi, depuis 3-4 ans, le niveau d'expression des élèves a sérieusement baissé, je suis obligée de revoir des points de grammaire Rolling Eyes
Et la compréhension littérale d'un texte est de plus en plus laborieuse, avec de plus le problème que cela ne pose aucun souci aux élèves de ne rien comprendre, ils n'essaient même pas, et ne posent pas de questions !

Une passante
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Invité-B le Sam 11 Mai 2013 - 17:32

Chers néos,
Je ne crois pas qu'il nous faille être naïfs au point de croire que nous aurons une compensation financière en cas de raccourcissement des vacances d'été.
Rappelez-vous que, pour venir tous les mercredis matin l'an prochain, nos collègues PE vont probablement toucher une prime royale de 90 euros. Je me demande d'ailleurs comment ils vont pouvoir dépenser tout cet argent...ah oui, en essence peut-être...

Invité-B
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Lefteris le Sam 11 Mai 2013 - 17:55

Lenou3132 a écrit:moi je ne veux pas qu'on touche à nos vacances
pour le bac moi j'ai la solution toute prête à vous proposer. on parle de Contrôle en Cours de Formation (CCF). tout est fait au lycée, sujets et corrections assurés par les profs de la classe, quand les gamins sont prêts, ils sont pas là car ils ont envie de soleil, on les convoque à nouveau.........et ca coute pas un rond
par contre, après je ne garantis pas le niveau des élèves en études supérieures
L'essentiel aura été de raccourcir les vacances, c'st obsessionnel. Et comme ça ne marchera pas , on pourra encore plus cogner sur les enseignants, qui malgré ces excellentes réformes ne peuvent pas faire travailler les élèves.

@Une passante a écrit:
Et la compréhension littérale d'un texte est de plus en plus laborieuse, avec de plus le problème que cela ne pose aucun souci aux élèves de ne rien comprendre, ils n'essaient même pas, et ne posent pas de questions !
En effet, j'en ai qui ne comprennent pas jusqu'à 15 ou 20 termes sur un texte d'une page, et ne cherchent pas dans le dictionnaire (malgré mes consignes, car je fais partie de ces salauds qui demandent de "préparer" le texte, avec élucidation du vocabulaire et quelques questions...)

Bel-Ami a écrit:Chers néos,
Je ne crois pas qu'il nous faille être naïfs au point de croire que nous aurons une compensation financière en cas de raccourcissement des vacances d'été.
Rappelez-vous que, pour venir tous les mercredis matin l'an prochain, nos collègues PE vont probablement toucher une prime royale de 90 euros. Je me demande d'ailleurs comment ils vont pouvoir dépenser tout cet argent...ah oui, en essence peut-être...
Je crois qu'il n'y aura rien en effet, ou un truc symbolique qui permettra de fustiger ceux qui gueuleront quand même. Je crois quand même qu'en haut lieu, où l'on est vraiment stupide , ou l'on désire vraiment couler le système , car à chaque coup encaissé par les , les recrutements reculent , les gens en place se démotivent encore plus, et si les reconversions étaient possibles, on aurait la mesure entière de l'ampleur des dégâts.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Al le Sam 11 Mai 2013 - 18:00

Encore une petite précision : comment peut-on espérer que les élèves viennent en cours jusqu'au 15 juillet ? mdr on ne les tient même pas en juin ?! le centre aéré au lycée, ils ne voudront jamais y aller ?!!! et puis ça veut dire qu'on nous demandera de ne pas assurer de cours, de juste les surveiller, ça peut passer ça ?... je crois qu'il est tout de même indiqué dans les textes que nous n'avons pas à enseigner une matière différente de la nôtre (sauf choix), alors surveiller... ? (c'est une "matière" toute différente ! Rolling Eyes ). Si on ne change pas les dates du bac, jamais de la vie les élèves ne reviendront dans les murs après leurs épreuves... Laughing si on les change, il y aura cours, j'imagine des espèces de cours de soutien pour les plus motivés ? (mes questions sont transposables pour le collège avec le brevet). De toute manière ça veut dire aussi des CPE, pions, les CDE, enfin c'est tout l'établissement (cantine...) qui fonctionnera 2 semaines de + ? Suspect
Quand je vois la tronche de mes élèves dès que je leur demande un truc qui excède un peu le minimum vital d'un travail d'élève Suspect , je n'ose même pas imaginer leur réaction à l'annonce qu'ils ont 2 semaines de vacances en moins pour leur été... j'ai confiance en eux, ils ne viendront pas topela et je pourrai lire des bouquins et regarder des films toute seule dans ma salle Laughing (je sais bien que le problème demeure mais je ne comprends même pas le principe de ce projet de réforme).

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Celadon le Sam 11 Mai 2013 - 18:00

Qui s'en soucie ? Les élèves ? Les parents ? L'EN ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances : une réduction de 15 j est un strict minimum !!!

Message par Olympias le Sam 11 Mai 2013 - 18:06

@Celadon a écrit:Qui s'en soucie ? Les élèves ? Les parents ? L'EN ?

Mais personne !!!!!!!!!!!!!!! J'en ai assez d'entendre les parents râler parce que les lycées sont centres d'examen...les mêmes qui ne sont même pas foutus de faire en sorte que leurs enfants viennent en cours jusqu'à ce que le lycée ferme... furieux
Chaque année, c'est la mise au parfum pour les classe d'examen...je fais cours jusqu'à ce que le lycée ferme? Ceux qui sèchent et auxquels il manque un cours se dém*****t

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum