Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Malaga
Modérateur

Re: Un élève insulte son professeur qui a le dos tourné.

par Malaga le Jeu 6 Juin 2013 - 5:56
J'ai en commun avec une collègue de physique une classe de 5e de tarés. Ces élèves ne manipulent même plus dans son cours car elle ne peut pas leur faire confiance. Pour manipuler, il faut que les règles élémentaires de sécurité soient respectées et ce n'était pas le cas.

Courage Pop-Corn, face à des classes pareils, c'est vraiment la galère.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Un élève insulte son professeur qui a le dos tourné.

par Daphné le Jeu 6 Juin 2013 - 10:15
@Sugnet a écrit:
Ben alors, la folie? Moi j'en ai bien un qui m'a dit qu'il allait me péter la rondelle et m'enfiler son saucisson, en sixième.


Tu ne l'as pas traité de prétentieux ? Razz


avatar
blanche
Expert

Re: Un élève insulte son professeur qui a le dos tourné.

par blanche le Jeu 6 Juin 2013 - 14:20
@zeb a écrit:Moi, cela me paraît très surprenant vos réactions. Il m'est arrivé quelque chose de similaire, il y a quelques années. Une élève qui me faisait des doigts lorsque j'avais le dos tourné. Un élève m'a prévenu car il était choqué (en 5ème). De plus, par rapport à la classe, c'est vraiment pas terrible. J'en ai parlé au cpe, il a obtenu des aveux de la part de l'élève.
Conclusion : 1 journée d'exclusions et des excuses de l'élève et une année de rêve avec cette classe.
Encore hier, j'ai retrouvé des écrit injurieux me concernant au tableau pendant que je remplissais des carnets en fin d'heure, avec l'adjoint, j'ai fait le récapitulatif des élèves présents afin de trouver le coupable.
On l'a trouvé le coupable! Comment peut on parler de délation dans ce genre de cas, il ne s'agit que de son devoir de citoyen.

+1000
avatar
Vudici
Fidèle du forum

Re: Un élève insulte son professeur qui a le dos tourné.

par Vudici le Jeu 6 Juin 2013 - 14:55
@Sugnet a écrit:
@Pili a écrit:
@Sugnet a écrit:
Ben alors, la folie? Moi j'en ai bien un qui m'a dit qu'il allait me péter la rondelle et m'enfiler son saucisson, en sixième.

:shock: :shock: LA VAAAAAACHE !!! Et que s'est-il passé dans ce cas ?
Rien.
Hein? Rien? affraid

_________________
Front de Libération des Lichens Injustement Massacrés
avatar
Bee
Niveau 6

Re: Un élève insulte son professeur qui a le dos tourné.

par Bee le Sam 8 Juin 2013 - 13:32
Je n'ai toujours pas attrapé l'élève en question mais je limite les possibilités pour lui de grimacer dans mon dos. Une fois, il a bougonné car je n'ai pas voulu répondre à sa question en contrôle et que je l'ai renvoyé vers le dictionnaire. Je lui ai demandé de répéter ce qu'il disait: ce n'était rien d'important ("ça va prendre deux heures si je cherche comme ça") mais je lui ai dit d'arrêter un peu de pester comme il le faisait d'habitude (histoire qu'il comprenne que je sais qu'il râle et grimace). En résumé, je ne lâche rien de mes exigences sur la manière de se tenir en classe: il se tient bien devant moi. Toutefois, j'ai ajouté la pratique du retournement impromptu Very Happy Et si je l'attrape... ça se passera mal (rapport incident + renvoi de cours je pense, il n'en est pas à sa première bêtise...).
En ce qui concerne l'élève qui m'a dit ce qui se passait, je pense lui dire qu'elle a bien fait de le dire que c'était honnête (je ne voudrais pas qu'elle croie que le professeur se moque de la notion d'honnêteté).


Cette semaine, ça a été la semaine des grimaces car j'ai surpris deux sixièmes d’une autre classe en train d'en faire après avoir reçu une remontrance: je leur demandé d'avouer ce que je venais de voir. Puis, j'ai rappelé que c'était irrespectueux, je leur ai aussi rappelé qu'ils n'aimeraient pas qu'on leur fasse des grimaces dans le dos. L'une des élèves a pleuré, l'autre m'a affirmé que cela ne le dérangerait pas.
Un autre sixième me dit (tentant de défendre ses camarades peut-être): "mais madame, si on est entre copains, ben ça peut être rigolo, pour plaisanter". Je lui ai fait remarquer qu'il avait dit quelque chose d'essentiel: "entre copains", et qu'il ne s'agissait pas de la même situation.
J'ai ensuite repris le cours et à la fin de celui-ci, j'ai pris les deux élèves à part. J'ai résumé leur bêtise aux parents dans le carnet et ils ont reçu une heure de colle chacun.
Ces petits sixièmes ne savent décidément pas gérer la frustration: l'un des élèves m'a dit qu'il avait fait ça car j'avais jeté le papier avec lequel il jouait (découpe de la feuille distribuée qu'il ne fallait que coller ...), le
tout premier s'était permis de dire une insulte quand il avait été collé...


@ Popcorn: bon courage avec tes élèves pénibles! fleurs As-tu essayé de leur dire franchement qu'ils ne faisaient plus de manipulation à cause de leur attitude? (question naïve je sais)

avatar
Lefteris
Empereur

Re: Un élève insulte son professeur qui a le dos tourné.

par Lefteris le Sam 8 Juin 2013 - 13:42
@zeb a écrit:Moi, cela me paraît très surprenant vos réactions. Il m'est arrivé quelque chose de similaire, il y a quelques années. Une élève qui me faisait des doigts lorsque j'avais le dos tourné. Un élève m'a prévenu car il était choqué (en 5ème). De plus, par rapport à la classe, c'est vraiment pas terrible. J'en ai parlé au cpe, il a obtenu des aveux de la part de l'élève.
Conclusion : 1 journée d'exclusions et des excuses de l'élève et une année de rêve avec cette classe.
Encore hier, j'ai retrouvé des écrit injurieux me concernant au tableau pendant que je remplissais des carnets en fin d'heure, avec l'adjoint, j'ai fait le récapitulatif des élèves présents afin de trouver le coupable.
On l'a trouvé le coupable! Comment peut on parler de délation dans ce genre de cas, il ne s'agit que de son devoir de citoyen.

Je pense qu'il faut nuancer : dans le dos, il n'y a pas préjudice, et ce n'est nullement comme si l'élève l'avait fait en face, où ne pas réagir serait perçu comme s'écraser devant lui.(Après tout s'il le fait dans le dos , c'est qu'il a peur). En revanche, il est survenu des incidents où j'ai exigé le coupable, une fois notamment le feu aux rideaux, une autre fois un élève frappé par un objet dur, lancé par un autre. Ca a été d'ailleurs assez facile, le nombre de suspects étant limités, on désigne les quelques élèves susceptibles d'avoir fait le coup vu leur position, ils passent un par un chez le CPE , et il y en a un qui lâche le morceau. Dans le tas, il faut désigner si l'on peut un élève dont on sait pertinemment que ce' n'est pas lui, parce que c'st un "suiveur", et aussi un déballonné qui va s'allonger de suite.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
pop-corn
Habitué du forum

Re: Un élève insulte son professeur qui a le dos tourné.

par pop-corn le Sam 8 Juin 2013 - 13:47
@Bee a écrit:
Je n'ai toujours pas attrapé l'élève en question mais je limite les possibilités pour lui de grimacer dans mon dos. Une fois, il a bougonné car je n'ai pas voulu répondre à sa question en contrôle et que je l'ai renvoyé vers le dictionnaire. Je lui ai demandé de répéter ce qu'il disait: ce n'était rien d'important ("ça va prendre deux heures si je cherche comme ça") mais je lui ai dit d'arrêter un peu de pester comme il le faisait d'habitude (histoire qu'il comprenne que je sais qu'il râle et grimace). En résumé, je ne lâche rien de mes exigences sur la manière de se tenir en classe: il se tient bien devant moi. Toutefois, j'ai ajouté la pratique du retournement impromptu Very Happy Et si je l'attrape... ça se passera mal (rapport incident + renvoi de cours je pense, il n'en est pas à sa première bêtise...).
En ce qui concerne l'élève qui m'a dit ce qui se passait, je pense lui dire qu'elle a bien fait de le dire que c'était honnête (je ne voudrais pas qu'elle croie que le professeur se moque de la notion d'honnêteté).


Cette semaine, ça a été la semaine des grimaces car j'ai surpris deux sixièmes d’une autre classe en train d'en faire après avoir reçu une remontrance: je leur demandé d'avouer ce que je venais de voir. Puis, j'ai rappelé que c'était irrespectueux, je leur ai aussi rappelé qu'ils n'aimeraient pas qu'on leur fasse des grimaces dans le dos. L'une des élèves a pleuré, l'autre m'a affirmé que cela ne le dérangerait pas.
Un autre sixième me dit (tentant de défendre ses camarades peut-être): "mais madame, si on est entre copains, ben ça peut être rigolo, pour plaisanter". Je lui ai fait remarquer qu'il avait dit quelque chose d'essentiel: "entre copains", et qu'il ne s'agissait pas de la même situation.
J'ai ensuite repris le cours et à la fin de celui-ci, j'ai pris les deux élèves à part. J'ai résumé leur bêtise aux parents dans le carnet et ils ont reçu une heure de colle chacun.
Ces petits sixièmes ne savent décidément pas gérer la frustration: l'un des élèves m'a dit qu'il avait fait ça car j'avais jeté le papier avec lequel il jouait (découpe de la feuille distribuée qu'il ne fallait que coller ...), le
tout premier s'était permis de dire une insulte quand il avait été collé...


@ Popcorn: bon courage avec tes élèves pénibles! fleurs As-tu essayé de leur dire franchement qu'ils ne faisaient plus de manipulation à cause de leur attitude? (question naïve je sais)


Oui je leur dis, avec les cinquièmes ça marche bien, en général, une grande majorité aime bien manipuler et donc ils se tiennent à carreau si je les menaces de supprimer les TP. Par contre avec les quatrièmes, ça ne marche pas, ils s'en foutent et le programme est tel qu'il est plus difficile de faire facilement des manips intéressantes (surtout à 25 élèves)
zeb
Niveau 3

Re: Un élève insulte son professeur qui a le dos tourné.

par zeb le Mar 11 Juin 2013 - 0:49
@Lefteris a écrit:
@zeb a écrit:Moi, cela me paraît très surprenant vos réactions. Il m'est arrivé quelque chose de similaire, il y a quelques années. Une élève qui me faisait des doigts lorsque j'avais le dos tourné. Un élève m'a prévenu car il était choqué (en 5ème). De plus, par rapport à la classe, c'est vraiment pas terrible. J'en ai parlé au cpe, il a obtenu des aveux de la part de l'élève.
Conclusion : 1 journée d'exclusions et des excuses de l'élève et une année de rêve avec cette classe.
Encore hier, j'ai retrouvé des écrit injurieux me concernant au tableau pendant que je remplissais des carnets en fin d'heure, avec l'adjoint, j'ai fait le récapitulatif des élèves présents afin de trouver le coupable.
On l'a trouvé le coupable! Comment peut on parler de délation dans ce genre de cas, il ne s'agit que de son devoir de citoyen.

Je pense qu'il faut nuancer : dans le dos, il n'y a pas préjudice, et ce n'est nullement comme si l'élève l'avait fait en face, où ne pas réagir serait perçu comme s'écraser devant lui.(Après tout s'il le fait dans le dos , c'est qu'il a peur). En revanche, il est survenu des incidents où j'ai exigé le coupable, une fois notamment le feu aux rideaux, une autre fois un élève frappé par un objet dur, lancé par un autre. Ca a été d'ailleurs assez facile, le nombre de suspects étant limités, on désigne les quelques élèves susceptibles d'avoir fait le coup vu leur position, ils passent un par un chez le CPE , et il y en a un qui lâche le morceau. Dans le tas, il faut désigner si l'on peut un élève dont on sait pertinemment que ce' n'est pas lui, parce que c'st un "suiveur", et aussi un déballonné qui va s'allonger de suite.

Bien sûr, qu'il y a préjudice, si un peu le faire, cela peut donner des idées à d'autres, cela distrait aussi la classe et ils guettent les élèves qui peuvent faire ça plutôt que de se concentrer sur le cours. Il y a suffisamment de raison de se dissiper pour ne pas en rajouter une. Ton image, auprès, des élèves etc... Je n'apprécie guère le vocabulaire que tu utilises pour parler des élèves qui dénoncent. Certain dénonce pour de mauvaise raison et d'autre pour de bonne, du moment que cela fait avancer les choses dans le bon sens, peu importe.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum