Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par John le Sam 29 Juin 2013 - 15:52

Article surréaliste dans le journal belge L'Avenir.
L'information a été reprise en choeur par l'agence de presse Belga, et par les grands médias belges : RTBF, SudInfo, RTL.be, etc.
Je trouve les propos du spécialiste, et les commentaires de la journaliste vers la fin, absolument incroyables.

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130628_00330003

WATERLOO - Il manquait trente places dans les cars. Les professeurs ont listé les «méchants» élèves et les ont exclus du voyage à Disneyland.

De honte ou par crainte, certains élèves n’ont pas osé le dire à leurs parents. Trente élèves de 12-13 ans sur un groupe de 120 ont été exclus d’un voyage à Disneyland, avec leur école (Le Berlaymont, à Waterloo) ce lundi. Motif? Le mauvais comportement dont ils ont fait preuve, selon leurs professeurs, pendant l’année. 91 autres («les sages ») ont pu participer à l’activité récréative, organisée pendant les «jours blancs » (ceux qui suivent les examens de fin d’année).

Les titulaires avaient annoncé, quelques jours plus tôt, que tous les élèves ne seraient pas admis à prendre part au voyage scolaire. Les noms des exclus auraient alors été cités devant toute la classe. Aucun des élèves n’avait été prévenu durant l’année de cette possibilité d’exclusion.

Abasourdie, la maman de Nicolas (prénom d’emprunt) a tenté d’obtenir des explications. Le directeur du lycée lui a d’abord opposé un long silence. C’est la titulaire de l’enfant qui a, par téléphone, confirmé les choses. Nicolas, selon sa titulaire, n’avait pas la maturité suffisante (à 13 ans!) pour aller à Disneyland. D’une manière globale, les élèves exclus se seraient montrés difficilement gérables, ici ou là dans l’année.

En réalité, l’école faisait face à un manque de cars pour emmener tous les élèves. Comme les quelque 120 élèves ne pouvaient partir, décision a été prise de n’emmener que les enfants jugés «non problématiques». «Cette mesure serait pédagogique et apprendrait aux enfants la notion selon laquelle toute inconduite se paie », aurait encore argué le professeur de Nicolas. À noter que les parents des élèves «acceptés » ont dû contribuer financièrement au voyage.

Des élèves montrés du doigt, épinglés de manière arbitraire, exclus du groupe au moment particulièrement délicat du passage de l’enfance à l’adolescence ? Comment est-ce possible pour une école qui affiche fièrement ses valeurs chrétiennes et sa devise «être utile à tous, ne nuire à personne »?

Nous avons vainement tenté de joindre le directeur de l’école du Berlaymont, Denis Dehon. Ce dernier a cependant fourni par écrit une série d’explications à la maman de Nicolas. Il confirme le voyage, le manque de places dans les cars et les critères d’accès. «Les élèves qui ont déjà eu des comportements négatifs en classe ou à l’école n’ont pas été invités à pouvoir s’inscrire. Ce sont les titulaires des classes qui ont pris le temps de sérier les cas disciplinaires selon les différents faits survenus pendant l’année scolaire », écrit le directeur. Et d’ajouter, noir sur blanc, «cette pratique n’est pas seulement à l’œuvre dans notre établissement. Il est fréquent d’y recourir à certaines occasions dans d’autres écoles aussi.»

Le directeur souligne aussi que cette activité s’est déroulée dans le cadre particulier des jours de légaux de suspension de cours en fin d’année. À la décharge de l’école visée, énormément d’établissements ne proposent rien pour leurs jeunes soudain désœuvrés en attendant leurs résultats. Dès lors, souligne Denis Dehon, « ce voyage peut ne viser qu’une partie des élèves ». «Des critères basés sur le comportement peuvent être remis en question mais semblent les plus évidents pour la majorité des parents, des professeurs voire des élèves eux-mêmes », assure le directeur du Berlaymont.

«En stigmatisant et en dénonçant publiquement comme enfants “non méritants”, le directeur du Berlaymont a porté gravement atteinte à l’honneur, à la réputation, mais pire à la possibilité pour ces enfants de développer une image positive d’eux-mêmes et du corps enseignant », estime le psycho-pédagogue Michel Gottschalk pour qui l’exclusion est la pire des punitions pour un enfant. «La préadolescence est le stade où la personnalité se construit principalement sur le besoin d’appartenance de l’enfant au groupe de ses pairs et sur celui de sa valorisation par les adultes qui ont en charge sa socialisation.»

Cette affaire singulière de voyage interdit prend une coloration particulière à la lumière du fait divers qui vient de se dérouler dans une école de Huy. Un enfant de 13 ans s’est suicidé après avoir raté ses examens.

_________________
Quis adjuvat ipsos adjutores ?
"Quand on reconnaît une liberté, il faut en faire un droit." (F. de Closets)
"On ne voit rien de juste ou d'injuste qui ne change de qualité en changeant de climat" (Pascal)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (S. Signoret)
En achetant vos livres, cd et dvd à ce lien, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !

John
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 29 Juin 2013 - 15:56

Et faire des voyages scolaires à Disneyland ne nuit-il pas gravement à la réputation d'une école?

Marcel Khrouchtchev
Guide spirituel


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par Padre P. Lucas le Sam 29 Juin 2013 - 15:59

Marcel Khrouchtchev a écrit:Et faire des voyages scolaires à Disneyland ne nuit-il pas gravement à la réputation d'une école?

Sans doute pas mais assurément cela nuit " à la possibilité pour ces enfants de développer une image positive d’eux-mêmes et du corps enseignant "

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par Reine Margot le Sam 29 Juin 2013 - 16:00

waterloo, waterloo, morne plaine....Suspect 

_________________
"décidément les temps et les oeufs sont durs, et la bêtise n'a plus de limites" Ken le Survivant.

car ton espoir n'est pas si désespéré, à condition d'analyser que l'absolu ne doit pas être annihilé par l'illusoire précarité de nos amours destituées, et vice et versa.

Reine Margot
Demi-Dieu


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par JPhMM le Sam 29 Juin 2013 - 16:04

«En stigmatisant et en dénonçant publiquement comme enfants “non méritants”, le directeur du Berlaymont a porté gravement atteinte à l’honneur, à la réputation, mais pire à la possibilité pour ces enfants de développer une image positive d’eux-mêmes et du corps enseignant », estime le psycho-pédagogue Michel Gottschalk pour qui l’exclusion est la pire des punitions pour un enfant.
Salauds de profs. furieux

_________________
D'abord, tu me supposes riche et je ne suis pas; dès que ma bourse sera vide, je n'aurai plus rien. Tu me supposes peut-être d'une haute naissance, et je suis d'une condition inférieure ou égale à la tienne. Je n'ai aucun talent lucratif, aucun emploi, aucun fondement pour être certain que j'aurai de quoi vivre dans quelques mois. Je n'ai ni parents ni amis, ni aucun droit de prétention sur quoi que ce soit, et je n'ai aucun projet solide. Tout ce que j'ai, c'est de la jeunesse, de la santé, du courage, un peu d'esprit, des sentiments d'honneur et de probité, et quelques commencements de bonne littérature. Mon grand trésor, c'est que je suis mon maître, que je ne dépends de personne et que je ne redoute pas le malheur. Avec cela, je penche pour être dissipateur. Belle Thérèse, voilà ton homme.

JPhMM
Prophète


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par doublecasquette le Sam 29 Juin 2013 - 16:08

Padre P. Lucas a écrit:
Marcel Khrouchtchev a écrit:Et faire des voyages scolaires à Disneyland ne nuit-il pas gravement à la réputation d'une école?

Sans doute pas mais assurément cela nuit " à la possibilité pour ces enfants de développer une image positive d’eux-mêmes et du corps enseignant "

et cela perturbe gravement leur capacité à valider la compétence "exprimer ses émotions et préférences face à une œuvre d'art en utilisant ses connaissances" ! lol! 

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par Pseudo le Sam 29 Juin 2013 - 16:16

Tout un article pour quelques mômes qui n'iront pas à dysney.... Et avec des outrances psychologisantes des plus consternantes. Y a vraiment des moments où on se demande.

Edit : je n'étais pas allée jusqu'au bout ! Je rêve ou le journaliste prétend qu'un des gosses pourrait se suicider pour ne pas être allé à Dysney ? Shocked 


Dernière édition par Pseudo le Sam 29 Juin 2013 - 16:18, édité 1 fois

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Oracle


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par Cripure le Sam 29 Juin 2013 - 16:17

Marcel Khrouchtchev a écrit:Et faire des voyages scolaires à Disneyland ne nuit-il pas gravement à la réputation d'une école?
+1
Exactement ce que je me suis dit.
Quelle honte !

_________________
Tant va l'autruche au zoo qu'à la fin, elle y est prise professeur

Cripure
Dieu de l'Olympe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par Dalva le Sam 29 Juin 2013 - 16:22

Ils sont fous. Et la journaliste de s'offusquer qu'on puisse considérer qu'un enfant de 13 ans (!) n'a pas la maturité nécessaire pour être lâché en plein Disneyland ! Mais je n'y aurais pas emmené plus de 5 élèves de ma classe de 3e ! (Bon, je n'y aurais emmené aucun gamin, jamais je n'y mettrai les pieds, mais c'est une autre histoire.) On devrait lui proposer d'être accompagnatrice, tiens...
Et en plus, c'est inadmissible, les parents doivent payer la sortie de fin d'année à Disney !!

_________________
-ai ou -ais ?
La différence, c'est le troisième -s de "politesse" !

Dalva
Habitué(e) du forum


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par Celadon le Sam 29 Juin 2013 - 16:24

C'est encore loin, l'intelligence, la mesure, la pondération, la culture pour les journaleux ? (parce que comment nommer autrement les auteurs d'articles comme celui-ci ?)

Celadon
Bon génie


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par Clarianz le Sam 29 Juin 2013 - 16:26

mais on s'en fout!


quelle est l'info là-dedans??

Je comprends mieux le déclin de la presse!

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Esprit sacré


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par Reine Margot le Sam 29 Juin 2013 - 16:31

encore une fois, la dénonciation systématique des salauds de profs par la presse à chaque incident dans une école met à mal l'autorité du corps enseignant...

_________________
"décidément les temps et les oeufs sont durs, et la bêtise n'a plus de limites" Ken le Survivant.

car ton espoir n'est pas si désespéré, à condition d'analyser que l'absolu ne doit pas être annihilé par l'illusoire précarité de nos amours destituées, et vice et versa.

Reine Margot
Demi-Dieu


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 29 Juin 2013 - 16:32

Clarianz a écrit:mais on s'en fout!


quelle est l'info là-dedans??

Je comprends mieux le déclin de la presse!

 C'est tout de même assez révélateur de notre époque (les psys rois, le voyage scolaire dans un parc d'attraction, les enfants à qui tout est dû).

Marcel Khrouchtchev
Guide spirituel


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par Clarianz le Sam 29 Juin 2013 - 16:35

c'est vrai... c'est tristement révélateur, mais c'est le premier réflexe, après lecture, je n'ai pas pu m'empêcher de le dire!
Il n'y a STRICTEMENT aucun intérêt à cette... brève? Ce fait divers? Cette non-information?
Qu'est-ce qu'on peut réellement avoir à faire que les KévinDylanFrançoisPénibles de Belgique ne puissent pas aller vomir après avoir fait un tour de space mountain??

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Esprit sacré


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par John le Sam 29 Juin 2013 - 16:36

Je suppose que Clarianz critique le fait que les médias belges en parlent (?).

_________________
Quis adjuvat ipsos adjutores ?
"Quand on reconnaît une liberté, il faut en faire un droit." (F. de Closets)
"On ne voit rien de juste ou d'injuste qui ne change de qualité en changeant de climat" (Pascal)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (S. Signoret)
En achetant vos livres, cd et dvd à ce lien, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !

John
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par littlemary le Sam 29 Juin 2013 - 16:44

Pffffff....Rolling Eyes 
Par contre, petite question : a-t-on le "droit" de refuser des élèves lors d'un voyage à cause de leur comportement ?
Le CDE nous dit que non...mais je trouve ça inadmissible de se coltiner des ch***** pendant un voyage alors que leur comportement est exécrable au cours de l'année et que de toute façon ils ne s'investissent pas dans le projet. Une réponse à m'apporter ?

littlemary
Vénérable


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par Clarianz le Sam 29 Juin 2013 - 17:13

Oui, John, c'est ça!
Je ne vois pas l'intérêt, ou même le fait de société, ou juste ce que cette lecture peut avoir de digne de publication.
Éventuellement dans la gazette de la commune, mais dans un journal à diffusion nationale? Shocked 

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Esprit sacré


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par Pseudo le Sam 29 Juin 2013 - 17:23

Clarianz a écrit:Oui, John, c'est ça!
Je ne vois pas l'intérêt, ou même le fait de société, ou juste ce que cette lecture peut avoir de digne de publication.
Éventuellement dans la gazette de la commune, mais dans un journal à diffusion nationale? Shocked 

Mais enfin, Clarianz, est-ce que tu réalises que ce fait que tu juges sans importance est un symbole de l'arrogance professorale et de la torture imposée à la juvénile force de la nation belge ? Enfin, Clarianz ! Pense à ces enfants humiliés, exclus, ayant perdu définitivement toute estime d'eux-même, et qui, peut-être, vont attenter à leurs jours à cause de l'incurie des adultes soit disant responsables ! Enfin, Clarianz !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Oracle


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique : Refuser un voyage scolaire à Disneyland "nuit gravement à l'honneur et à la réputation" de l'enfant.

Message par Pseudo le Sam 29 Juin 2013 - 17:24

littlemary a écrit:Pffffff....Rolling Eyes 
Par contre, petite question : a-t-on le "droit" de refuser des élèves lors d'un voyage à cause de leur comportement ?
Le CDE nous dit que non...mais je trouve ça inadmissible de se coltiner des ch***** pendant un voyage alors que leur comportement est exécrable au cours de l'année et que de toute façon ils ne s'investissent pas dans le projet. Une réponse à m'apporter ?

La cde d'un précédent établissement a voulu obliger les profs à se coltiner les pénibles et les segpa (parce que ce sont des collégiens comme les autres). Il n'y a plus eu de voyage.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Oracle


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum