Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Zazk
Habitué du forum

Re: question pour des champions... de paléographie.

par Zazk le Jeu 11 Juil 2013 - 22:19
Si tu es d'accord, je peux t'envoyer les photos que j'ai faites et sur lesquelles avec un logiciel de retouche photo on peut zoomer ; mais il me faudrait ton adresse. Peux-tu me la mettre en MP ?
avatar
Elaïna
Guide spirituel

Re: question pour des champions... de paléographie.

par Elaïna le Jeu 11 Juil 2013 - 22:20
hello,
je t'envoie ça en MP.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: question pour des champions... de paléographie.

par JPhMM le Jeu 11 Juil 2013 - 22:23
:shock:  Vous m'impressionnez. veneration  veneration  veneration 

C'est un régal de vous voir à l’œuvre.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
barèges
Neoprof expérimenté

Re: question pour des champions... de paléographie.

par barèges le Jeu 11 Juil 2013 - 22:28
Je pense qu'on peut tabler sur une écriture postérieure à une oeuvre de Rigault parue en 1603 : la traduction annotée des oneirocritica d'Achmet (le "Achmid" de la photo 2). Donc... Après 1603, peut-être ?
Des infos de wikipédia... J'ai honte ! C'est les vacances...
avatar
Zazk
Habitué du forum

Re: question pour des champions... de paléographie.

par Zazk le Jeu 11 Juil 2013 - 22:32
Bravo pour ces découvertes ! C'est passionnant ! veneration yesyes 
avatar
Elaïna
Guide spirituel

Re: question pour des champions... de paléographie.

par Elaïna le Jeu 11 Juil 2013 - 22:34
Barèges a un peu d'avance sur moi. Je trouve la même chose. Post-1603, donc.

En 1603, un type qui sait le grec, ce n'est pas si courant, quand même.
avatar
Zazk
Habitué du forum

Re: question pour des champions... de paléographie.

par Zazk le Jeu 11 Juil 2013 - 22:36
Je me rappelle une réplique des "Femmes Savantes" où l'une des héroïnes apprenant que son interlocuteur connaît le grec, s'exclame : "Permettez que pour l'amour du grec, on vous embrasse !"
barèges
Neoprof expérimenté

Re: question pour des champions... de paléographie.

par barèges le Jeu 11 Juil 2013 - 22:42
On joue à Club Dumas là...
C'est très bien ! Qui se dévoue pour acheter une merveille par jour et envoyer les photos ?
avatar
Zazk
Habitué du forum

Re: question pour des champions... de paléographie.

par Zazk le Jeu 11 Juil 2013 - 22:45
(Là, c'était mon tour de regarder sur Wikipedia !)
Nous sommes bien d'accord ! C'est une jolie enquête, bien mystérieuse mais passionnante.
barèges
Neoprof expérimenté

Re: question pour des champions... de paléographie.

par barèges le Jeu 11 Juil 2013 - 22:51
Sur la photo 3 ton scribe traduit le texte grec (ou commente ? Je ne sais pas le grec 😢 ) en alexandrins !
avatar
Zazk
Habitué du forum

Re: question pour des champions... de paléographie.

par Zazk le Jeu 11 Juil 2013 - 22:58
C'est la traduction de la phrase grecque manuscrite qui doit manquer ou être fautive dans le texte en français (non photographié). Il faudrait que je vérifie plus exactement mais le français écrit manuellement correspond bien à ce qui est écrit en grec.
avatar
Zazk
Habitué du forum

Re: question pour des champions... de paléographie.

par Zazk le Jeu 11 Juil 2013 - 23:09
Rectification : la traduction n'est pas littérale puisqu'on a dans le texte grec la mention des prénoms Romulus et Remus, repris dans le texte manuscrit en français par "les frères germains". Cette note est mise en face de la traduction d'Amyot qui dit :" en mémoire de ce que Remus et Romulus coururent depuis Alba jusques en ce lieu-là ayans leurs épées dégainées en leurs mains."
barèges
Neoprof expérimenté

Re: question pour des champions... de paléographie.

par barèges le Jeu 11 Juil 2013 - 23:13
C'est donc presque une glose... Une pensée, une traduction "libre"...
avatar
Zazk
Habitué du forum

Re: question pour des champions... de paléographie.

par Zazk le Jeu 11 Juil 2013 - 23:13
Je viens de réaliser que la traduction de notre scribe était en vers !
"Pour ce que jusques la les glaives en leurs mains
Coururent d'Albe avant les deux frères germains."
Ce doit donc être un essai de traduction d'une partie non tentée par Amyot.
barèges
Neoprof expérimenté

Re: question pour des champions... de paléographie.

par barèges le Jeu 11 Juil 2013 - 23:14
Ben oui, des alexandrins Very Happy 
avatar
Zazk
Habitué du forum

Re: question pour des champions... de paléographie.

par Zazk le Jeu 11 Juil 2013 - 23:15
(Euh, je ne sais pas si je suis très claire. Je commence à être un peu endormie!)
C'est bien ça ! Merci ! L'union fait la force !
barèges
Neoprof expérimenté

Re: question pour des champions... de paléographie.

par barèges le Jeu 11 Juil 2013 - 23:21
Non non, désolée, c'était juste pour ça (je m'auto-cite) :

@barèges a écrit:Sur la photo 3 ton scribe traduit le texte grec (ou commente ? Je ne sais pas le grec 😢 ) en alexandrins !

Et parce que je voyais le cercle se refermer... Comme de juste, vu l'heure !
avatar
Zazk
Habitué du forum

Re: question pour des champions... de paléographie.

par Zazk le Jeu 11 Juil 2013 - 23:25
J'attends avec impatience les traductions d'Elaïna : elle a bien déchiffré les premières inscriptions partielles et elle devrait nous éclairer sur les autres. Mais je n'ai plus tout à fait les yeux...très vifs !
barèges
Neoprof expérimenté

Re: question pour des champions... de paléographie.

par barèges le Ven 12 Juil 2013 - 0:10
"Paradoxonique(s)" m'intrigue : peu d'auteurs, visiblement, ont employé le terme en français. S'il est recensé quelque part, ça peut aider à dater.
avatar
boris vassiliev
Grand sage

Re: question pour des champions... de paléographie.

par boris vassiliev le Ven 12 Juil 2013 - 0:20
Je dirais pareil, au moins fin XVIe ou début XVIIe siècle. J'ai perdu tous les automatismes que j'avais pu acquérir en lisant des actes notariés des années 1560-1570, mais en tout cas cela me semble plus récent, ne serait-ce que la façon de tracer les "e", le plus souvent ressemblante à la nôtre au détriment des "e à aigrette".

_________________
Hé ben moi j'aurais donné à mademoiselle 20/20, et en cotant vache. (Robert Dalban, Les Tontons flingueurs (1963), Michel Audiard)
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: question pour des champions... de paléographie.

par JPhMM le Ven 12 Juil 2013 - 0:46
@barèges a écrit:"Paradoxonique(s)" m'intrigue : peu d'auteurs, visiblement, ont employé le terme en français. S'il est recensé quelque part, ça peut aider à dater.
Pas sur le net, en tout cas.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
barèges
Neoprof expérimenté

Re: question pour des champions... de paléographie.

par barèges le Ven 12 Juil 2013 - 0:53
Si ce décidément très éclairé quidam est resté le seul à "traduire" le mot grec, alors ça ne nous aidera en rien...
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: question pour des champions... de paléographie.

par Kilmeny le Ven 12 Juil 2013 - 9:11
@Elaïna a écrit:

En 1603, un type qui sait le grec, ce n'est pas si courant, quand même.

Chez les lettrés, c'était courant (cf Montaigne)

Au fait, tu ne nous a pas dit s'il y avait un ex libris ? (dessin, lettres ou autres)

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: question pour des champions... de paléographie.

par Kilmeny le Ven 12 Juil 2013 - 9:13
@barèges a écrit:"Paradoxonique(s)" m'intrigue : peu d'auteurs, visiblement, ont employé le terme en français. S'il est recensé quelque part, ça peut aider à dater.

C'est seulement un calque du grec qui fait "mouvance Pléaide"

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
barèges
Neoprof expérimenté

Re: question pour des champions... de paléographie.

par barèges le Ven 12 Juil 2013 - 9:27
Des fois dans les dictionnaires étymologiques, une apparition même fugace d'un mot est signalée et datée... Quand on a de la chance, elle est même rapportée à un auteur et un groupe d'auteurs.
Bon, avec l'humanisme, c'est devenu compliqué, beaucoup de créations sans lendemain, de calques non réemployés...
avatar
*Lady of Shalott*
Neoprof expérimenté

Re: question pour des champions... de paléographie.

par *Lady of Shalott* le Ven 12 Juil 2013 - 9:48
Hé, l'enquête a drôlement avancé ! yesyes 

_________________
"Est-ce que les professeurs vont dans un au-delà spécial quand ils meurent ? fit Cohen. - Je ne crois pas", répondit tristement monsieur Cervelas. Il se demanda un instant s'il existait réellement dans les cieux une grande Heure de Libre. Ça paraissait peu probable. Il y aurait sûrement des corrections à se taper. (T. Pratchett, Les Tribulations d'un mage en Aurient)
Contenu sponsorisé

Re: question pour des champions... de paléographie.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum