Ecoles d'ingénieurs, allez les filles !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ecoles d'ingénieurs, allez les filles !

Message par JEMS le Ven 19 Juil 2013 - 7:02

Ecoles d’ingénieurs : allez, les filles !
Petit à petit, les filles font leur place dans les écoles d'ingénieurs. Certes, elles ne sont que 28,1 % (chiffres 2011-2012). Mais, se réjouit le ministère de l'enseignement supérieur, « bien que faible, ce pourcentage n'a cessé de progresser, passant de 23% en 2000 à 25,6% en 2005 et 27,5 % en 2010 ». L'usage de la « barre à mine » que Nathalie Kosciusko-Morizet (lire ici), elle-même polytechnicienne, prône pour lutter contre la phallocratie ne sera donc peut-être pas nécessaire.

La Note d'information publiée récemment par le ministère de l'enseignement supérieur, et qui a pour thème « Les écoles d'ingénieurs en 2011-2012 » (voir PDF), fourmille de données. Trois filles sur dix élèves-ingénieurs, c'est bien, mais cela reste décevant si l'on tient compte du vivier : 46,3% des bacheliers S sont en effet des filles, « avec des taux de réussite supérieurs à ceux des garçons », souligne le ministère. Par ailleurs, leur présence est très inégalement répartie : majoritaires en sciences de la vie (76,8%) ou en traitement des produits alimentaires (76,6%), elles sont très peu nombreuses ailleurs, notamment dans les transports (15,5%), l'informatique (17,3%) et l'électronique-électricité (18,3%).

Autre information intéressante : les études d'ingénieur sont toujours aussi marquées socialement. Tandis que 46,9 % des élèves-ingénieurs ont des parents professions libérales, cadres supérieurs ou professeurs, seuls 13,1 % sont issus de familles d'ouvriers ou d'employés. « Seules les classes préparatoires aux grandes écoles et les écoles normales supérieures ont un recrutement social moins diversifié, avec plus de la moitié des effectifs issus de familles de cadres », souligne la Note.

Par ailleurs, le nombre de diplômés a augmenté de 5% en 2011 par rapport à 2010 : 30 391 contre 28 928 un an plus tôt. Au total, les écoles d'ingénieurs rassemblent 166 000 élèves, dont 130 000 préparent un diplôme habilité par le ministère dans 170 écoles. La moitié de ces 130 000 élèves font leurs études dans une école sous tutelle du ministère de l'enseignement supérieur. Ces effectifs ont doublé en vingt ans. En outre, des universités et des écoles proposent des formations de niveau bac+5 – master en ingénierie – qui peuvent également déboucher sur un emploi d'ingénieur. Cela représente 13 400 étudiants et 6 000 diplômés par an.

Les élèves inscrits dans un cursus en cinq ans (école d'ingénieur avec prépa intégrée) sont 16,5 % du total. Les effectifs en prépa intégrée ont augmenté de 24% entre 2008-2009 et 2011-2012. Si l'on s'intéresse aux flux, la part des élèves qui entament leurs études d'ingénieur juste après le bac (S dans la plupart des cas), en entrant en première année du cycle prépa, est de 25,6%. Ceux qui entrent en première année du cycle ingénieur (donc à bac +3) sont 59,7%. Parmi ces derniers, six sur dix viennent de classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE), 22% d'un diplôme à bac +2, dont 16% pour les seuls DUT.

Benoît Floc'h - Blog Le monde

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles d'ingénieurs, allez les filles !

Message par Numéro 6 le Ven 19 Juil 2013 - 20:24

Est -on plus heureu(x-se) lorsqu'on est ingénieur ?

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles d'ingénieurs, allez les filles !

Message par JPhMM le Ven 19 Juil 2013 - 21:09

Pourrait-on lire un article intitulé « Études de Lettres, allez les garçons ! » ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles d'ingénieurs, allez les filles !

Message par Numéro 6 le Ven 19 Juil 2013 - 22:02

Allez tous...!! faites et apprenez... sinon... baisez...!! ce sera bien aussi....


Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles d'ingénieurs, allez les filles !

Message par grandesvacances le Sam 20 Juil 2013 - 0:22

@JPhMM a écrit:Pourrait-on lire un article intitulé « Études de Lettres, allez les garçons ! » ?
Exactement la question que je me posais. Very Happy 

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles d'ingénieurs, allez les filles !

Message par Daphné le Sam 20 Juil 2013 - 9:19

Encore faudrait-il avoir envie d'être ingénieur !
Personnellement c'est NON !
Et médecin non plus.
Pas plus que routier ou travailler dans une banque.
Il y a juste des métiers qui ne m'attirent pas du tout, mais alors pas du tout.....

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles d'ingénieurs, allez les filles !

Message par Méréthide le Sam 20 Juil 2013 - 14:01

@JPhMM a écrit:Pourrait-on lire un article intitulé « Études de Lettres, allez les garçons ! » ?

Bah non c'est pas de la discrimination positive dans ce sens là Wink

Méréthide
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles d'ingénieurs, allez les filles !

Message par Zenxya le Sam 20 Juil 2013 - 16:07

Déjà, s'il y avait plus de filles dans le technique.
Quoique il y en a de plus en plus, mais la parité est loin d'être acquise.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles d'ingénieurs, allez les filles !

Message par JPhMM le Sam 20 Juil 2013 - 16:20

@Méréthide a écrit:
@JPhMM a écrit:Pourrait-on lire un article intitulé « Études de Lettres, allez les garçons ! » ?

Bah non c'est pas de la discrimination positive dans ce sens là Wink
Je me disais aussi... Razz 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles d'ingénieurs, allez les filles !

Message par Numéro 6 le Sam 20 Juil 2013 - 23:20

L'égale considération n'est pas l'identité.... c'est pourtant évident. Ce n'est pas en instrumentalisant le choix des jeunes que vous les respecter d'avantage.
Quant aux fils de prolos qui auront moins de chance d'être ingénieurs que les filles de cadres on leur dit quoi? Allez les filles ?

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles d'ingénieurs, allez les filles !

Message par Rikki le Lun 22 Juil 2013 - 5:50

Quand mon fiston, il y a 5 ans déjà, est allé passer son concours GEIPI pour entrer dans une école d'ingénieur à prépa intégrée, je lui ai bien sûr demandé comment ça s'était passé quand il est rentré des épreuves. J'ai adoré sa réponse : "Ça va, pas extraordinaire mais ça va, j'ai mes chances, il n'y avait presque pas de filles." J'ai cherché à comprendre son raisonnement. Il était simple : "Bah, tu comprends, quand y'a des filles, elles sont meilleures en général, j'aurais pas ma chance, en plus elles bossent plus, et puis elles se sous-estiment, alors celles qui vont vers les études d'ingénieur, c'est les vraiment fortes, alors que des pas très forts comme moi y'en a plein dans les garçons"...

Lucide, qu'il était !

Bon, en tout cas, allez-y les filles, vous pouvez foncer maintenant, Fiston a réussi son concours grâce à votre absence !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles d'ingénieurs, allez les filles !

Message par Numéro 6 le Lun 22 Juil 2013 - 20:21

Bon... moi j'avais un autre raisonnement.... Psycho (... je sais ça fait un peu cheap..... au plan rayonnement intellectuel....) c'était bien y'avait un maximum de filles.... un vrai marché à ciel ouvert.... en plus, les toilettes des messieurs étaient toujours nickel....

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum