Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Isis39 le Lun 23 Sep 2013 - 8:37

@Aevin a écrit:
@Pedro Cordoba a écrit:Le fait qu'un IG préside un jury d'agreg n'est pas du tout une nouveauté. Et il est vrai qu'il y a souvent eu des alternances entre président universitaire et vice-président IG ou l'inverse. L'information n'est donc pas inquiétante en soi. Ce qui met cependant la puce à l'oreille, c'est qu'il semble s'agir d'une politique délibérée qui concerne de nombreuses agrégations à la fois - peut-être toutes ou presque toutes, il faudrait vérifier. Et cette simultanéité, du coup, serait une grande nouveauté car elle traduirait la volonté imminente de modifier les règles du jeu de l'agrégation. Or il est évident qu'un IG est, par la force des choses, soumis au pouvoir politique, ce qui n'est absolument pas le cas des universitaires.

Le nouveau président d'histoire-géo est peut-être de bonne foi. Mais il n'est pas nécessaire d'adopter les théories du complot (ce qui n'est pas du tout mon cas) pour penser qu'il y a des gens au ministère pour vouloir s'en prendre à l'agrégation. La réforme des CAPES a été concoctée en 1998. Il leur a fallu 15 ans pour réussir mais ils ont fini par gagner dans l'indifférence à peu près générale (tout le monde était plus préoccupé par la mastérisation). Le tour de l'agrégation semble venu. Et c'est assez logique : si ceux qui ont "professionnalisé' le CAPES ont raison, si c'est sur ce type de critères qu'il faut recruter les enseignants du secondaire, alors l'agrégation n'a plus aucune raison d'être. Elle a même beaucoup moins de raisons d'être que l'ancien CAPES. Or ils sont convaincus d'avoir raison. En toute logique, ils auraient donc dû commencer par l'agrégation. Ils ne l'ont pas fait pour des raisons tenant à cette politique qu'on dit "politicienne", parce qu'il y aurait eu trop de protestations y compris parmi les parlementaires. On a donc commencé par ce qui était moins urgent (dans la perspective des réformateurs) mais plus facile. Et une fois que le CAPES a été "modernisé", ils auront beau jeu de dire qu'une réforme de l'agrégation s'impose : on ne peut pas avoir des critères aussi différents pour recruter un personnel occupant le même type de postes.

Ou alors, il faut dire une fois pour toutes que les agrégés n'enseigneront pas dans le secondaire mais dans les classes post-bac (prépas, IUT, etc.) ou comme PRAGs à l'université.

Telle est donc à mon sens l'alternative qui va se poser très vite, sans doute dans les mois à venir : ou bien on supprime la dimension universitaire de l'agrégation, ou bien on en fait un nouveau concours dont les lauréats n'enseigneront plus dans le secondaire.
Ou bien on supprime l'agrégation.
+1

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Celeborn le Lun 23 Sep 2013 - 8:38

J'aime quand des collègues proposent eux-mêmes de vraies améliorations de carrière…

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 23 Sep 2013 - 8:40

Et si on supprimait le CAPES plutôt? Pourquoi supprimer le corps d'origine? Pourquoi ne pas supprimer le corps qui a été créé pour faire travailler plus en payant moins?

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par frdm le Lun 23 Sep 2013 - 8:56

Parfaitement d'accord avec vous, pourquoi garder le concours le moins ancien et le moins valorisant ? Toujours cette volonté de nivellement par le bas.

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Isis39 le Lun 23 Sep 2013 - 9:00

L'un ou l'autre. En tout cas, ne pas laisser deux concours, donc deux statuts pour le même travail.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 23 Sep 2013 - 9:06

@Isis39 a écrit:L'un ou l'autre. En tout cas, ne pas laisser deux concours, donc deux statuts pour le même travail.
L'agrégation est le seul moyen d'avoir de meilleures conditions de travail par concours. Cela me semble une bonne raison de la conserver, malgré les jalousies que cela suscite forcément.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Isis39 le Lun 23 Sep 2013 - 9:07

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Isis39 a écrit:L'un ou l'autre. En tout cas, ne pas laisser deux concours, donc deux statuts pour le même travail.
L'agrégation est le seul moyen d'avoir de meilleures conditions de travail par concours. Cela me semble une bonne raison de la conserver, malgré les jalousies que cela suscite forcément.
Tu trouves normal ces deux statuts pour un même travail ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 23 Sep 2013 - 9:09

@Isis39 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Isis39 a écrit:L'un ou l'autre. En tout cas, ne pas laisser deux concours, donc deux statuts pour le même travail.
L'agrégation est le seul moyen d'avoir de meilleures conditions de travail par concours. Cela me semble une bonne raison de la conserver, malgré les jalousies que cela suscite forcément.
Tu trouves normal ces deux statuts pour un même travail ?
Je ne trouve pas normal d'avoir créé le corps des certifiés. Mais en l'état actuel des choses, ça m'étonnerait qu'une disparition d'un des deux concours finisse par un nivellement par le haut.
Le statut des agrégés n'implique pas exactement le même travail que celui des certifiés d'ailleurs (mais il faudrait encore que ledit statut soit bien appliqué).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Isis39 le Lun 23 Sep 2013 - 9:10

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:L'agrégation est le seul moyen d'avoir de meilleures conditions de travail par concours. Cela me semble une bonne raison de la conserver, malgré les jalousies que cela suscite forcément.
Tu trouves normal ces deux statuts pour un même travail ?
Je ne trouve pas normal d'avoir créé le corps des certifiés. Mais en l'état actuel des choses, ça m'étonnerait qu'une disparition d'un des deux concours finisse par un nivellement par le haut.
Le statut des agrégés n'implique pas exactement le même travail que celui des certifiés d'ailleurs (mais il faudrait encore que ledit statut soit bien appliqué).
Pour l'instant, l'immense majorité des agrégés enseigne dans le secondaire. Qu'on réserve l'agrégation au post-bac ou qu'on la supprime...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 23 Sep 2013 - 9:14

@Isis39 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Isis39 a écrit:Tu trouves normal ces deux statuts pour un même travail ?
Je ne trouve pas normal d'avoir créé le corps des certifiés. Mais en l'état actuel des choses, ça m'étonnerait qu'une disparition d'un des deux concours finisse par un nivellement par le haut.
Le statut des agrégés n'implique pas exactement le même travail que celui des certifiés d'ailleurs (mais il faudrait encore que ledit statut soit bien appliqué).
Pour l'instant, l'immense majorité des agrégés enseigne dans le secondaire. Qu'on réserve l'agrégation au post-bac ou qu'on la supprime...
Même en enseignant dans le secondaire, le statut des agrégés prévoit des missions qui ne sont pas les mêmes. Et le corps des agrégés sert aussi de vivier à des encadrants (inspecteurs notamment, formateurs, etc.)

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par frdm le Lun 23 Sep 2013 - 9:19

Isis39, vous venez de dire trois posts plus haut que vous seriez d'accord pour supprimer l'un ou l'autre des concours, peu importe lequel, et maintenant, c'est forcément l'agrégation. Cela manque de clarté. Je rappelle que le statut d'agrégé est largement antérieur à celui de certifié : c'est donc aux certifiés que l'on a confié le même travail qu'aux agrégés et non l'inverse. Suivant votre logique (avec laquelle je ne suis pas d'accord), le travail des certifiés redondant avec celui des agrégés, c'est le capes qu'il faut supprimer.

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Isis39 le Lun 23 Sep 2013 - 9:20

@frdm a écrit:Isis39, vous venez de dire trois posts plus haut que vous seriez d'accord pour supprimer l'un ou l'autre des concours, peu importe lequel, et maintenant, c'est forcément l'agrégation. Cela manque de clarté. Je rappelle que le statut d'agrégé est largement antérieur à celui de certifié : c'est donc aux certifiés que l'on a confié le même travail qu'aux agrégés et non l'inverse. Suivant votre logique (avec laquelle je ne suis pas d'accord), le travail des certifiés redondant avec celui des agrégés, c'est le capes qu'il faut supprimer.
Mais si l'agrégation sert à autre chose qu'enseigner dans le secondaire ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 23 Sep 2013 - 9:22

@Isis39 a écrit:
@frdm a écrit:Isis39, vous venez de dire trois posts plus haut que vous seriez d'accord pour supprimer l'un ou l'autre des concours, peu importe lequel, et maintenant, c'est forcément l'agrégation. Cela manque de clarté. Je rappelle que le statut d'agrégé est largement antérieur à celui de certifié : c'est donc aux certifiés que l'on a confié le même travail qu'aux agrégés et non l'inverse. Suivant votre logique (avec laquelle je ne suis pas d'accord), le travail des certifiés redondant avec celui des agrégés, c'est le capes qu'il faut supprimer.
Mais si l'agrégation sert à autre chose qu'enseigner dans le secondaire ?
Tu n'as pas lu ce que j'ai écrit? Le statut des agrégés prévoit d'autres missions que celui des certifiés, c'est tout. Le problème, c'est que dans les faits on emploi souvent les agrégés comme des certifiés, ce qui renforce la confusion.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Isis39 le Lun 23 Sep 2013 - 9:24

Les agrégés qui enseignent en collège, je ne vois pas ce qu'ils font de plus qu'un certifié.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 23 Sep 2013 - 9:25

@Isis39 a écrit:Les agrégés qui enseignent en collège, je ne vois pas ce qu'ils font de plus qu'un certifié.
Donc tu ne m'as pas lu: j'ai bien écrit que le problème est que le statut des agrégés n'est pas respecté. Ils ne devraient en effet pas être en collège.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Isis39 le Lun 23 Sep 2013 - 9:30

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Isis39 a écrit:Les agrégés qui enseignent en collège, je ne vois pas ce qu'ils font de plus qu'un certifié.
Donc tu ne m'as pas lu: j'ai bien écrit que le problème est que le statut des agrégés n'est pas respecté. Ils ne devraient en effet pas être en collège.
Alors que proposes-tu ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 23 Sep 2013 - 9:34

@Isis39 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Isis39 a écrit:Les agrégés qui enseignent en collège, je ne vois pas ce qu'ils font de plus qu'un certifié.
Donc tu ne m'as pas lu: j'ai bien écrit que le problème est que le statut des agrégés n'est pas respecté. Ils ne devraient en effet pas être en collège.
Alors que proposes-tu ?
Que le statut des agrégés soit réellement appliqué.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Isis39 le Lun 23 Sep 2013 - 9:37

N'y a-t-il pas trop d'agrégés pour cela ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par frdm le Lun 23 Sep 2013 - 9:42

Pas si on supprime le capes...

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 23 Sep 2013 - 9:49

@Isis39 a écrit:N'y a-t-il pas trop d'agrégés pour cela ?
Non.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Celeborn le Lun 23 Sep 2013 - 11:09

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Isis39 a écrit:N'y a-t-il pas trop d'agrégés pour cela ?
Non.
Clairement pas. On mettrait tous les agrégés en lycée, et même uniquement dans les classes à examens du lycée, qu'il resterait encore largement de la place pour les certifiés.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Isis39 le Lun 23 Sep 2013 - 11:12

@Celeborn a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Isis39 a écrit:N'y a-t-il pas trop d'agrégés pour cela ?
Non.
Clairement pas. On mettrait tous les agrégés en lycée, et même uniquement dans les classes à examens du lycée, qu'il resterait encore largement de la place pour les certifiés.
Ok, je ne connais pas les chiffres. Et les certifiés en lycée qui ont des classes d'examen ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 23 Sep 2013 - 11:15

@Isis39 a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Non.
Clairement pas. On mettrait tous les agrégés en lycée, et même uniquement dans les classes à examens du lycée, qu'il resterait encore largement de la place pour les certifiés.
Ok, je ne connais pas les chiffres. Et les certifiés en lycée qui ont des classes d'examen ?
Ils sont souvent là de façon volontaire, non? Sont-ils à plaindre? Ils peuvent aussi passer l'agrégation interne.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Isis39 le Lun 23 Sep 2013 - 11:17

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Celeborn a écrit:Clairement pas. On mettrait tous les agrégés en lycée, et même uniquement dans les classes à examens du lycée, qu'il resterait encore largement de la place pour les certifiés.
Ok, je ne connais pas les chiffres. Et les certifiés en lycée qui ont des classes d'examen ?
Ils sont souvent là de façon volontaire, non? Sont-ils à plaindre? Ils peuvent aussi passer l'agrégation interne.
De façon volontaire ? Suspect 
Pas forcément ! J'ai été 4 ans prof en terminale alors que j'étais titulaire académique (anciens TZR). Je n'avais pas le choix...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 23 Sep 2013 - 11:25

Eh bien tu n'as pas eu de chance alors. Dans mon académie, les postes en lycée sont très demandés, très recherchés et les gens qui y arrivent essaient d'avoir des terminales. Chez nous, même les TZR que l'on nomme à l'année en lycée sont choisis parmi ceux qui en font la demande.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Elyas le Lun 23 Sep 2013 - 11:44

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Presque tous les commentaires apportés à cette pétition font référence à l'affaire de 2011. Celle-ci pèsera lourd, et longtemps...
Tu m'étonnes. L'affaire de 2011 a eu très peu de conséquences alors que c'était un scandale énorme. J'ai été très choqué, personnellement, en découvrant l'affaire et encore plus choqué par la gestion de cette affaire (en gros, rien à ma connaissance). Cette affaire a discrédité totalement l'agrégation d'histoire et, ipso facto, les historiens ET les enseignants d'histoire.

Alors, voir qu'ils démissionnent maintenant pour une histoire de nomination (que moi, personnellement, je peux comprendre) alors qu'ils n'ont donné aucune suite à l'affaire du faux, j'avoue qu'ils ont creusé eux-mêmes leurs tombes en 2011.


Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum