Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par Leclochard le Mer 27 Nov 2013 - 12:25

@Pseudo a écrit:
@Leclochard a écrit:
Où ai-je trouvé mon savoir ? Bah, ce n'est pas un secret: dans les textes. Laughing 
C'est en les lisant et en réfléchissant sur eux, un crayon à la main, qu'on finit par maîtriser un savoir. Tous les étudiants en lettres te le diront: notre matière première, c'est l'œuvre. Mieux vaut connaître sur le bout des doigts les livres que d'avoir lu les critiques qui parlent d'eux. Quand tu dois pondre un questionnaire, tu dois d'abord avoir réfléchi. Ainsi tu peux interroger en cours, improviser, faire des liens. C'est la plus grande liberté.
Ils se trouve que j'ai aussi été étudiante en lettres. Mais surement moins brillante que toi, ou d'autres, car outre que j'adorais lire un crayon en main (et que j'aime toujours), j’appréciais d'autant mieux une oeuvre qu'un prof l'avait lu et décortiqué avant moi pour m'en montrer les subtilités qui m'échappaient (et m'auraient peut-être échappées pour toujours). Et tout cela faisait un cours, dont je me souviens parfois encore aujourd'hui, quand je lis. Comme quoi, lire l'oeuvre ne me suffit pas toujours.
Et c'est pareil dans mon métier de prof. Si un autre prof a creusé un sujet avant moi, je ne vois pas pourquoi je ne me servirais pas de ce qu'il a écrit/conçu, et que je ré-inventerais peut-être moins bien dans mon coin. De plus, en partant de ce qui est déjà fait, je vais l'adapter, l'enrichir, aller plus loin peut-être.
Certes le cours est important car il permet de mieux mémoriser des connaissances et de gagner du temps, quand on est étudiant en lettres. Il y a aussi les méthodes et les conseils dispensés toujours utiles (explication de texte, dissertation..), la transmission d'un plaisir toujours indispensable.. et puis quand on prépare un examen, mieux vaut savoir ce qu'on attend de nous. Maintenant, je crois que la base, c'est la lecture personnelle : pourquoi crois-tu qu'on a si peu d'heures de cours en lettres ? Pour lire, se cultiver évidemment. L'étudiant naïf qui pense que la fac, c'est le lycée avec plus de temps libre, il est certain de rester à un niveau faible, voire d'échouer...
Par ailleurs, selon les matières et le niveau, on peut zapper  certains cours si on est grand lecteur et qu'on a une bonne mémoire. Il m'est arrivé plein de fois de ne pas suivre des cours (grammaire, latin ou anglais pour le capes principalement) étant donné que le prof répétait plus ou moins ce qu'on trouvait dans ses ouvrages ou d'autres, voire qu'on trouvait mieux ailleurs...

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par gelsomina31 le Mer 27 Nov 2013 - 13:02

@Leclochard a écrit:(...) Maintenant, je crois que la base, c'est la lecture personnelle (...)
La lecture personnelle des élèves de la Petite Section au CM2 (je n'ose dire à la 4e) comme meilleure façon d'apprendre???? Laughing Plus besoin de prof alors. Autant offrir le petit chaperon rouge à chaque élève ainsi que le n° de La Classe qui traite ce conte et vogue la galère! yesyes 

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par Leclochard le Mer 27 Nov 2013 - 13:15

@gelsomina31 a écrit:
@Leclochard a écrit:(...) Maintenant, je crois que la base, c'est la lecture personnelle  (...)
La lecture personnelle des élèves de la Petite Section au CM2 (je n'ose dire à la 4e) comme meilleure façon d'apprendre???? Laughing Plus besoin de prof alors. Autant offrir le petit chaperon rouge à chaque élève ainsi que le n° de La Classe qui traite ce conte et vogue la galère! yesyes 
Shocked Suspect 
Voilà une remarque inquiétante.
Reprends tranquillement mon message et reviens-nous dire que tu l'as lu trop vite. un indice : je parlais d'une période de ma vie où j'avais plus de 18 ans...

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par gelsomina31 le Mer 27 Nov 2013 - 13:24

J'avoue que j'ai un peu extrapolé ce que tu as écrit en omettant consciemment l'âge des apprenants de ton message. Wink
C'était une boutade... quoique je suis certaine que certains CPC et inspecteurs souscriraient à cette initiative. Crying or Very sad

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par dandelion le Mer 27 Nov 2013 - 13:30

Leclochard, si je suis d'accord avec toi concernant l'importance de la lecture personnelle, et le peu d'intérêt de certains cours qui consistaient en une lecture de leurs ouvrages par les enseignants (autant lire les dits ouvrages, c'est plus rapide),je me dis que tout de même je n'aurais pas lu spontanément bon nombre d'œuvres que l'on m'a suggéré de ou obligée à lire. Pour quelqu'un qui change souvent de niveau et de contenu d'enseignement, internet est une véritable bouée de sauvetage: bien sûr, on adapte ce que l'on y trouve (les quelques essais d'utilisation 'brutes' que j'ai pu faire n'ont pas été de grandes réussites) mais on y trouve beaucoup d'idées.
Pour les PE, il faut aussi savoir qu'il y a beaucoup d'activités manuelles, de bricolages, de petits jeux, de dessins, qui demandent énormément de temps à concevoir. Trouver l'activité et la découper/plastifier/agrafer/peindre est déjà long en soi, mais si on doit créer entièrement l'activité (et trouver l'idée) on y passe ses journées.
Pourquoi reprocher aux enseignants de vouloir élargir leurs horizons, enrichir leur culture personnelle et professionnelle? Très franchement, pour moi la seule réponse est que l'inspection a peur: elle n'a pas su apporter de contribution valable sur internet (à quelques exceptions près) et elle sent bien qu'en sortant de leur isolement, les enseignants peuvent également passer du champ de l'échange professionnel à celui de la revendication professionnelle. Les passéistes accrochés à leurs privilèges ne sont peut-être pas tous dans le camp des enseignants.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par évolutions le Mer 27 Nov 2013 - 13:44

@dandelion a écrit:Leclochard, si je suis d'accord avec toi concernant l'importance de la lecture personnelle, et le peu d'intérêt de certains cours qui consistaient en une lecture de leurs ouvrages par les enseignants (autant lire les dits ouvrages, c'est plus rapide),je me dis que tout de même je n'aurais pas lu spontanément bon nombre d'œuvres que l'on m'a suggéré de ou obligée à lire. Pour quelqu'un qui change souvent de niveau et de contenu d'enseignement, internet est une véritable bouée de sauvetage: bien sûr, on adapte ce que l'on y trouve (les quelques essais d'utilisation 'brutes' que j'ai pu faire n'ont pas été de grandes réussites) mais on y trouve beaucoup d'idées.
Pour les PE, il faut aussi savoir qu'il y a beaucoup d'activités manuelles, de bricolages, de petits jeux, de dessins, qui demandent énormément de temps à concevoir. Trouver l'activité et la découper/plastifier/agrafer/peindre est déjà long en soi, mais si on doit créer entièrement l'activité (et trouver l'idée) on y passe ses journées.
Pourquoi reprocher aux enseignants de vouloir élargir leurs horizons, enrichir leur culture personnelle et professionnelle? Très franchement, pour moi la seule réponse est que l'inspection a peur: elle n'a pas su apporter de contribution valable sur internet (à quelques exceptions près) et elle sent bien qu'en sortant de leur isolement, les enseignants peuvent également passer du champ de l'échange professionnel à celui de la revendication professionnelle. Les passéistes accrochés à leurs privilèges ne sont peut-être pas tous dans le camp des enseignants.
Bien dit. Je le pense également.

évolutions
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par Pseudo le Mer 27 Nov 2013 - 13:51

@gelsomina31 a écrit:J'avoue que j'ai un peu extrapolé ce que tu as écrit en omettant consciemment l'âge des apprenants de ton message. Wink
C'était une boutade... quoique je suis certaine que certains CPC et inspecteurs souscriraient à cette initiative. Crying or Very sad
En même temps, le propos du post est l'enseignement en primaire. On l'a déjà élargie au secondaire, ce qui peut se justifier parce que certaines des problématiques sont identiques.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par Leclochard le Mer 27 Nov 2013 - 13:59

@dandelion a écrit:Leclochard, si je suis d'accord avec toi concernant l'importance de la lecture personnelle, et le peu d'intérêt de certains cours qui consistaient en une lecture de leurs ouvrages par les enseignants (autant lire les dits ouvrages, c'est plus rapide),je me dis que tout de même je n'aurais pas lu spontanément bon nombre d'œuvres que l'on m'a suggéré de ou obligée à lire. Pour quelqu'un qui change souvent de niveau et de contenu d'enseignement, internet est une véritable bouée de sauvetage: bien sûr, on adapte ce que l'on y trouve (les quelques essais d'utilisation 'brutes' que j'ai pu faire n'ont pas été de grandes réussites) mais on y trouve beaucoup d'idées.
Pour les PE, il faut aussi savoir qu'il y a beaucoup d'activités manuelles, de bricolages, de petits jeux, de dessins, qui demandent énormément de temps à concevoir. Trouver l'activité et la découper/plastifier/agrafer/peindre est déjà long en soi, mais si on doit créer entièrement l'activité (et trouver l'idée) on y passe ses journées.
Pourquoi reprocher aux enseignants de vouloir élargir leurs horizons, enrichir leur culture personnelle et professionnelle? Très franchement, pour moi la seule réponse est que l'inspection a peur: elle n'a pas su apporter de contribution valable sur internet (à quelques exceptions près) et elle sent bien qu'en sortant de leur isolement, les enseignants peuvent également passer du champ de l'échange professionnel à celui de la revendication professionnelle. Les passéistes accrochés à leurs privilèges ne sont peut-être pas tous dans le camp des enseignants.
Ça fait trois ou quatre fois que je répète depuis mon premier message que les PE ne peuvent pas créer leurs cours sans s'inspirer de ce qui existe, vu la diversité de ce qu'ils enseignent et leur nombre d'heures de cours.
La fac m'a permis de lire des œuvres que je n'aurais pu lues tout seul (ah! Les poèmes baroques...!), mais force est de constater qu'en cours, on abordait qu'une partie de l'œuvre (on analyse que des extraits -souvent prévisibles en plus). Même dans ce cadre, ce n'était qu'un tremplin pour aller plus loin et il aurait été trompeur de croire qu'on la maîtrisait sans l'avoir lue de son côté en entier.
A la fin de la première année, on devait présenter une liste de livres (non-étudiés en classe) sur lesquels on était interrogé. Évidemment, certains ne les avaient pas tous lus. Un jour, un étudiant a répondu au professeur qui lui demandait s'il avait lu l'œuvre en question: "pas personnellement..." Laughing

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par PauvreYorick le Mer 27 Nov 2013 - 14:02

@Leclochard a écrit:Un jour, un étudiant a répondu au professeur qui lui demandait s'il avait lu l'œuvre en question: "pas personnellement..." Laughing
mdr 

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par atrium le Mer 27 Nov 2013 - 14:08

@Leclochard a écrit: Un jour, un étudiant a répondu au professeur qui lui demandait s'il avait lu l'œuvre en question: "pas personnellement..." Laughing
Pas mieux en ce qui concerne les animations pédagogiques. Je n'y participe "pas personnellement" depuis des années déjà. Je pense que mon corps y va puisque je n'ai pas eu de retenue sur salaire pour service non-fait mais ma personne (esprit?) prépare les menus de la semaine, la liste des courses, mate une jolie collègue (voire formatrice) ou atteint le nirvana par l'absence totale de pensée. Une véritable expérience: le rien existe donc... Very Happy 

Plus sérieusement devenu brigade cette année,je redécouvre les joies de la polyvalence de la TPS à la SEGPA. En cas de remplacement sur un niveau que je connais mal (MS au hasard), vers qui vais-je me tourner pour avoir de l'aide? L'IEN et les CPC? ou bien les collègues IRL et sur le net?

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par Pseudo le Mer 27 Nov 2013 - 14:23

@PauvreYorick a écrit:
@Leclochard a écrit:Un jour, un étudiant a répondu au professeur qui lui demandait s'il avait lu l'œuvre en question: "pas personnellement..." Laughing
mdr 
C'est vrai que c'est drôle. Mais pour revenir au sujet, aller chercher des idées chez les collègues n'a pas pour but de dispenser de la lecture du texte/de l'oeuvre, ou de connaître le point du programme abordé.
Ca n'a rien à voir.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par gelsomina31 le Mer 27 Nov 2013 - 14:29

@Pseudo a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@Leclochard a écrit:Un jour, un étudiant a répondu au professeur qui lui demandait s'il avait lu l'œuvre en question: "pas personnellement..." Laughing
mdr 
C'est vrai que c'est drôle. Mais pour revenir au sujet, aller chercher des idées chez les collègues n'a pas pour but de dispenser de la lecture du texte/de l'oeuvre, ou de connaître le point du programme abordé.
Ca n'a rien à voir
.
topela 

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par falblabla le Mer 27 Nov 2013 - 15:07


Concernant les animations pédagogiques, c'est assez scandaleux de nous proposer de tels soporifiques alors qu'on est recrutés à bac +4 (et que dans la plupart des cas, nous sommes plus diplômés que ça).

J'en profite pour dire un grand merci aux collègues qui mettent leur travail en ligne, ça m'est plus utile que les blablateries de ma hiérarchie. Cependant, je ne mets pas tous les inspecteurs dans le même panier, contrairement à ce qu'ils semblent faire avec nous. Je garde encore l'espoir qu'il reste un peu d'humanité dans ce métier. Est-ce que je me trompe ?

Tout est super à l'éducation nationale, sauf les profs apparemment.

falblabla
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par auléric le Mer 27 Nov 2013 - 17:21

@dandelion a écrit:Leclochard, si je suis d'accord avec toi concernant l'importance de la lecture personnelle, et le peu d'intérêt de certains cours qui consistaient en une lecture de leurs ouvrages par les enseignants (autant lire les dits ouvrages, c'est plus rapide),je me dis que tout de même je n'aurais pas lu spontanément bon nombre d'œuvres que l'on m'a suggéré de ou obligée à lire. Pour quelqu'un qui change souvent de niveau et de contenu d'enseignement, internet est une véritable bouée de sauvetage: bien sûr, on adapte ce que l'on y trouve (les quelques essais d'utilisation 'brutes' que j'ai pu faire n'ont pas été de grandes réussites) mais on y trouve beaucoup d'idées.
Pour les PE, il faut aussi savoir qu'il y a beaucoup d'activités manuelles, de bricolages, de petits jeux, de dessins, qui demandent énormément de temps à concevoir. Trouver l'activité et la découper/plastifier/agrafer/peindre est déjà long en soi, mais si on doit créer entièrement l'activité (et trouver l'idée) on y passe ses journées.
Pourquoi reprocher aux enseignants de vouloir élargir leurs horizons, enrichir leur culture personnelle et professionnelle? Très franchement, pour moi la seule réponse est que l'inspection a peur: elle n'a pas su apporter de contribution valable sur internet (à quelques exceptions près) et elle sent bien qu'en sortant de leur isolement, les enseignants peuvent également passer du champ de l'échange professionnel à celui de la revendication professionnelle. Les passéistes accrochés à leurs privilèges ne sont peut-être pas tous dans le camp des enseignants.
+1

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par Leclochard le Mer 27 Nov 2013 - 17:23

@Pseudo a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@Leclochard a écrit:Un jour, un étudiant a répondu au professeur qui lui demandait s'il avait lu l'œuvre en question: "pas personnellement..." Laughing
mdr 
C'est vrai que c'est drôle. Mais pour revenir au sujet, aller chercher des idées chez les collègues n'a pas pour but de dispenser de la lecture du texte/de l'oeuvre, ou de connaître le point du programme abordé.
Ca n'a rien à voir.
Tu parles comme ma formatrice d'iufm. Shocked Smile 

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par carolette le Mer 27 Nov 2013 - 17:37

@auléric a écrit:
@dandelion a écrit:Leclochard, si je suis d'accord avec toi concernant l'importance de la lecture personnelle, et le peu d'intérêt de certains cours qui consistaient en une lecture de leurs ouvrages par les enseignants (autant lire les dits ouvrages, c'est plus rapide),je me dis que tout de même je n'aurais pas lu spontanément bon nombre d'œuvres que l'on m'a suggéré de ou obligée à lire. Pour quelqu'un qui change souvent de niveau et de contenu d'enseignement, internet est une véritable bouée de sauvetage: bien sûr, on adapte ce que l'on y trouve (les quelques essais d'utilisation 'brutes' que j'ai pu faire n'ont pas été de grandes réussites) mais on y trouve beaucoup d'idées.
Pour les PE, il faut aussi savoir qu'il y a beaucoup d'activités manuelles, de bricolages, de petits jeux, de dessins, qui demandent énormément de temps à concevoir. Trouver l'activité et la découper/plastifier/agrafer/peindre est déjà long en soi, mais si on doit créer entièrement l'activité (et trouver l'idée) on y passe ses journées.
Pourquoi reprocher aux enseignants de vouloir élargir leurs horizons, enrichir leur culture personnelle et professionnelle? Très franchement, pour moi la seule réponse est que l'inspection a peur: elle n'a pas su apporter de contribution valable sur internet (à quelques exceptions près) et elle sent bien qu'en sortant de leur isolement, les enseignants peuvent également passer du champ de l'échange professionnel à celui de la revendication professionnelle. Les passéistes accrochés à leurs privilèges ne sont peut-être pas tous dans le camp des enseignants.
+1
+2

J'ajoute qu'aucune place n'est faite à l'échange de pratiques professionnelles, si ce n'est avec nos collègues de l'école entre deux portes. En réunion, on n'a pas le temps, en animation pédagogique "nous ne sommes pas là pour parler de ça".

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par PauvreYorick le Mer 27 Nov 2013 - 17:39

@Leclochard : Pas grave, tant que ce qui est dit est vrai.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par Leclochard le Mer 27 Nov 2013 - 17:47

@PauvreYorick a écrit:@Leclochard :  Pas grave, tant que ce qui est dit est vrai.
Sauf que personne ne dit le contraire. Bien sûr qu'on devrait maîtriser les œuvres qui sont au programme et qu'on étudie. Mais ce n'était pas mon propos.

Je peux aussi en sortir d'autres si tu aimes ces formules:
Le professeur doit être un modèle pour les élèves.
Le professeur doit éveiller les élèves au monde.
Le professeur doit continuer à se cultiver chaque fois qu'il le peut...


Dernière édition par Leclochard le Mer 27 Nov 2013 - 17:49, édité 1 fois

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par Leclochard le Mer 27 Nov 2013 - 17:49

@carolette a écrit:
@auléric a écrit:
@dandelion a écrit:Leclochard, si je suis d'accord avec toi concernant l'importance de la lecture personnelle, et le peu d'intérêt de certains cours qui consistaient en une lecture de leurs ouvrages par les enseignants (autant lire les dits ouvrages, c'est plus rapide),je me dis que tout de même je n'aurais pas lu spontanément bon nombre d'œuvres que l'on m'a suggéré de ou obligée à lire. Pour quelqu'un qui change souvent de niveau et de contenu d'enseignement, internet est une véritable bouée de sauvetage: bien sûr, on adapte ce que l'on y trouve (les quelques essais d'utilisation 'brutes' que j'ai pu faire n'ont pas été de grandes réussites) mais on y trouve beaucoup d'idées.
Pour les PE, il faut aussi savoir qu'il y a beaucoup d'activités manuelles, de bricolages, de petits jeux, de dessins, qui demandent énormément de temps à concevoir. Trouver l'activité et la découper/plastifier/agrafer/peindre est déjà long en soi, mais si on doit créer entièrement l'activité (et trouver l'idée) on y passe ses journées.
Pourquoi reprocher aux enseignants de vouloir élargir leurs horizons, enrichir leur culture personnelle et professionnelle? Très franchement, pour moi la seule réponse est que l'inspection a peur: elle n'a pas su apporter de contribution valable sur internet (à quelques exceptions près) et elle sent bien qu'en sortant de leur isolement, les enseignants peuvent également passer du champ de l'échange professionnel à celui de la revendication professionnelle. Les passéistes accrochés à leurs privilèges ne sont peut-être pas tous dans le camp des enseignants.
+1
+2

J'ajoute qu'aucune place n'est faite à l'échange de pratiques professionnelles, si ce n'est avec nos collègues de l'école entre deux portes. En réunion, on n'a pas le temps, en animation pédagogique "nous ne sommes pas là pour parler de ça".
Avec le projet de réforme, on aurait toutes le semaines des heures consacrées à ce genre de réunions... Échange de pratiques, qu'on appellerait ça. Twisted Evil 

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par carolette le Mer 27 Nov 2013 - 17:51

@Leclochard a écrit:
@carolette a écrit:
@auléric a écrit:+1
+2

J'ajoute qu'aucune place n'est faite à l'échange de pratiques professionnelles, si ce n'est avec nos collègues de l'école entre deux portes. En réunion, on n'a pas le temps, en animation pédagogique "nous ne sommes pas là pour parler de ça".
Avec le projet de réforme, on aurait toutes le semaines des heures consacrées à ce genre de réunions... Échange de pratiques, qu'on appellerait ça. Twisted Evil 
Mais je ne veux pas des réunions en plus pour en parler ! affraid 

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par Volubilys le Mer 27 Nov 2013 - 18:14

@Leclochard a écrit:La pratique qui consiste à employer les fiches, des exercices, des questionnaires de quelqu'un d'autre (c'est vrai également pour les manuels) pose aussi la question de ce qu'est un enseignant : à titre personnel, je considère que concevoir ses cours, fait partie du job. Sinon, n'importe qui ou presque peut me remplacer en classe.
C'est à dire que mon travail consiste à réciter un texte préparé à l'avance et à leur donner l'exercice ? et la pédagogie? Et la gestion de classe? Mon métier c'est plus que préparer des supports! Même avec la meilleure préparation du monde, n'importe qui ne peut pas enseigner.

Par ailleurs, dans le primaire nous n'avons que 24h, pas 27... 27, ça c'était avant.


Après, l'éparpillement, le recours à des dizaines de support divers et variés, sont un fléau.
Par contre quand on suit un manuel/un fichier/une méthode... et qu'on l'adapte à sa classe, en quoi est-ce mal? Pourquoi réinventer l'eau chaude?

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par Leclochard le Mer 27 Nov 2013 - 20:18

@Volubilys a écrit:
@Leclochard a écrit:La pratique qui consiste à employer les fiches, des exercices, des questionnaires de quelqu'un d'autre (c'est vrai également pour les manuels) pose aussi la question de ce qu'est un enseignant : à titre personnel, je considère que concevoir ses cours, fait partie du job. Sinon, n'importe qui ou presque peut me remplacer en classe.
C'est à dire que mon travail consiste à réciter un texte préparé à l'avance et à leur donner l'exercice ? et la pédagogie? Et la gestion de classe? Mon métier c'est plus que préparer des supports! Même avec la meilleure préparation du monde, n'importe qui ne peut pas enseigner.

Par ailleurs, dans le primaire nous n'avons que 24h, pas 27... 27, ça c'était avant.


Après, l'éparpillement, le recours à des dizaines de support divers et variés, sont un fléau.  
Par contre quand on suit un manuel/un fichier/une méthode... et qu'on l'adapte à sa classe, en quoi est-ce mal? Pourquoi réinventer l'eau chaude?
Tu poses une question et tu y réponds. Tu es quelqu'un de bien élevé. idee 
C'est vrai que la pédagogie est importante : chez moi, elle tient à la préparation soigneuse (connaissance du sujet, exercices adaptés, présentation adaptée..) Chez toi, je ne sais pas, vu que elle est ailleurs que dans cette préparation. c'est un art difficile à saisir dans ce cas.

Merci pour l'info. Je croyais que vous faisiez 27 heures. Remarque, personne ne m'a corrigé de toute la journée.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par atrium le Mer 27 Nov 2013 - 20:23

En fait c'est 24 (classe entière) + 1 (APC en petits groupes) + 108 h annualisée sur 36 semaines (blabla divers à dégager d'urgence) soit en moyenne 27 h par semaine.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par Volubilys le Mer 27 Nov 2013 - 20:37

j'ai 24 de classe moi.
plus les APC, mais c'est pas avoir le classe complète, et les 108 h ne sont carrément pas avoir la classe.
Oui en moyenne j'ai 27h payé par l'EN, mais je n'ai la classe que 24h.

La pédagogie, c'est beaucoup/surtout comment on fait en classe, comment on gère les élèves... bref la pratique! Je n'enseigne pas sur le papier, en théorie. J'enseigne à des élèves de primaire et c'est plein d'imprévus, n'étant pas devin je ne pourrai JAMAIS tout prévoir à l'avance.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par gelsomina31 le Mer 27 Nov 2013 - 20:39

@atrium a écrit:En fait c'est 24 (classe entière) + 1 (APC en petits groupes) + 108 h annualisée sur 36 semaines (blabla divers à dégager d'urgence) soit en moyenne 27 h par semaine.
Plus les dix minutes d'accueil matin et après midi et souvent aussi 5 à 15 mn  lors des sorties d'école (11h30 et 16h30)... donc je n'ai pas estimé judicieux de revenir sur les 24 ou 27 heures par semaine. A quand le retour de la pointeuse que l'on puisse enfin montrer que nous ne travaillons pas que 24h par semaines... Wink

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primaire : Les inspecteurs fustigent les supports proposés par les "sites de pairs" et affirment que "les connaissances des maîtres ne constituent pas d’appuis solides pour construire un enseignement".

Message par dandelion le Mer 27 Nov 2013 - 20:46

@Leclochard a écrit:
@Volubilys a écrit:
@Leclochard a écrit:La pratique qui consiste à employer les fiches, des exercices, des questionnaires de quelqu'un d'autre (c'est vrai également pour les manuels) pose aussi la question de ce qu'est un enseignant : à titre personnel, je considère que concevoir ses cours, fait partie du job. Sinon, n'importe qui ou presque peut me remplacer en classe.
C'est à dire que mon travail consiste à réciter un texte préparé à l'avance et à leur donner l'exercice ? et la pédagogie? Et la gestion de classe? Mon métier c'est plus que préparer des supports! Même avec la meilleure préparation du monde, n'importe qui ne peut pas enseigner.

Par ailleurs, dans le primaire nous n'avons que 24h, pas 27... 27, ça c'était avant.


Après, l'éparpillement, le recours à des dizaines de support divers et variés, sont un fléau.  
Par contre quand on suit un manuel/un fichier/une méthode... et qu'on l'adapte à sa classe, en quoi est-ce mal? Pourquoi réinventer l'eau chaude?
Tu poses une question et tu y réponds. Tu es quelqu'un de bien élevé. idee 
C'est vrai que la pédagogie est importante : chez moi, elle tient à la préparation soigneuse (connaissance du sujet, exercices adaptés, présentation adaptée..) Chez toi, je ne sais pas, vu que elle est ailleurs que dans cette préparation. c'est un art difficile à saisir dans ce cas.

Merci pour l'info. Je croyais que vous faisiez 27 heures. Remarque, personne ne m'a corrigé de toute la journée.
@ Leclochard, si je ne me trompe pas tu travailles dans le secondaire? Dans ce cas, pour avoir travaillé en secondaire et en primaire, la préparation d'une classe de primaire et de secondaire est très différente, entre autres parce que les enseignants voient les enfants toute la journée et doivent gérer de nombreuses activités très variées. La gestion de classe y est également souvent éloignée de ce qui se fait dans le secondaire, notamment avec les plus jeunes.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum