Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
nlm76
Esprit éclairé

"La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par nlm76 le Ven 8 Aoû 2014 - 21:33
Je vois cette formulation régulièrement apparaître ces temps-ci dans mes lectures (vos billets, quelques articles sur Heidegger, etc.). Or je ne comprends pas ce que cela veut dire. J'irais même plus loin: pour moi, cela n'a tout simplement pas de sens.
Qu'est-ce que c'est, la question de l'homme ?
Qu'est-ce que c'est, la question de l'être ?

C'est "Qu'est-ce qu'être ?" Dans ce cas, il faut le formuler ainsi.
C'est "Pourquoi être ?" Idem.
C'est "Comment être" Idem.
C'est "être a-t-il un sens en lui même; être est-il ?" Idem.


Dernière édition par nlm76 le Sam 9 Aoû 2014 - 9:03, édité 1 fois

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par Iphigénie le Ven 8 Aoû 2014 - 21:39
 professeur 
être ou ne pas être, telle est la question.
 pingouin bon c'était trop tentant Embarassed 
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par nlm76 le Ven 8 Aoû 2014 - 21:51
Non, ce n'est pas bête. Il me semble que Shakespeare dit les choses clairement, au moins, lui.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par User5899 le Sam 9 Aoû 2014 - 1:45
@nlm76 a écrit:Je vois cette formulation régulièrement apparaître ces temps-ci dans mes lectures (vos billets, quelques articles sur Heidegger, etc.).
C'est peut-être aussi que c'est l'intitulé du quart du programme de l'EAF ? Razz
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par nlm76 le Sam 9 Aoû 2014 - 9:05
En effet; mais en plus j'ai vu apparaître la reformulation "la question de l'humanité". Et puis, je vois des gens qui prennent au sérieux ce que j'avais pris pour une blague, quand je l'avais lu dans les programmes.
En plus, comme je vois que des philosophes formulent les choses ainsi, je m'interroge.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par Iphigénie le Sam 9 Aoû 2014 - 9:16
Peut-être parce qu'on part de Montaigne: "je ne peins pas l'homme, je peins le passage" d'où la question: peut-on peindre l'homme? ou qu'est-ce que l'homme? (homo sum et sq...)
Je ne vois pas bien quel est le problème de nlm en fait.
Pour ma part j'y lis  une interrogation générale sur l'humanisme et ses remises en question,( et non les innombrables variations  des corpus sociétaux qui fleurissent à l'EAF.)
lit et rature
Niveau 8

la question de l'homme

par lit et rature le Sam 9 Aoû 2014 - 9:30
Cet objet d'étude est vaste et permet , je crois, d'aborder l'argumentation, la réflexion sur tout ce qui touche l'homme , l'être humain, de façon personnelle et universelle. L'homme par rapport à l'animal- l'homme et son interrogation métaphysique , sa position par rapport à son essence,son existence , par rapport à toute transcendance ( ex: Dieu) è l'homme en tant qu'individu social et ses rapports à l'autre- l'homme et ses actes ( liberté ou déterminisme ) etc....
Cet objet d'étude est selon moi une façon d'aborder la philosophie , matière qui n'est enseignée qu'en terminale et ce, durant une seule année , hélas !

J'ai vu récemment qu'un d'entre vous pensait travailler les vanités. C'est une excellente façon de travailler la question de l'homme sur le plan spirituel et en histoire des arts , il y a de quoi travailler ce genre pictural qu'est la vanité.
On peut donner en lecture cursive Micromégas ou bien Le monde comme il va de Voltaire pour souligner la vanité de l'homme et aborder la notion de relativisme . Cela arche très bien avec nos 1ères, séries générales ou technologiques.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par Iphigénie le Sam 9 Aoû 2014 - 9:35
Nous voilà en train de créer un nouveau fil sur la question de la question de l'homme Razz 
lit et rature
Niveau 8

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par lit et rature le Sam 9 Aoû 2014 - 13:41
"L'Homme .... Toute une question......" ; voilà un bel intitulé pour une séquence , non ?
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par Iphigénie le Sam 9 Aoû 2014 - 13:42
Ecce homo? Very Happy 
lit et rature
Niveau 8

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par lit et rature le Sam 9 Aoû 2014 - 13:50
ce titre aussi est intéressant
Tiens , puisque l'on parle de titre de séquence , quels titres me suggérez-vous pour les autres objets d'étude ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par User5899 le Sam 9 Aoû 2014 - 13:55
@lit et rature a écrit:Cet objet d'étude est vaste et permet , je crois, d'aborder l'argumentation, la réflexion sur tout ce qui touche l'homme , l'être humain, de façon personnelle et universelle. L'homme par rapport à l'animal- l'homme et son interrogation métaphysique , sa position par rapport à son essence,son existence , par rapport à toute transcendance ( ex: Dieu) è l'homme en tant qu'individu social et ses rapports à l'autre- l'homme et ses actes ( liberté ou déterminisme ) etc....
Cet objet d'étude est selon moi une façon d'aborder la philosophie , matière qui n'est enseignée qu'en terminale et ce, durant une seule année , hélas !

J'ai vu récemment qu'un d'entre vous pensait travailler les vanités. C'est une excellente façon de travailler la question de l'homme sur le plan spirituel et en histoire des arts , il y a de quoi travailler ce genre pictural qu'est la vanité.
On peut donner en lecture cursive Micromégas ou bien Le monde comme il va de Voltaire pour souligner la vanité de l'homme et aborder la notion de relativisme . Cela arche très bien avec nos 1ères, séries générales ou technologiques.
Je ne sais pas depuis combien de temps vous enseignez, ni si vous êtes à Louis-le-Grand, mais bon, Iphigénie, NLM ou votre serviteur, qui avons quand même quelques heures de vol, sauf notre honneur, ne sommes pas nécessairement convaincus de la possibilité de balayer ceci ou cela sans y consacrer une étude ad hoc.
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par nlm76 le Sam 9 Aoû 2014 - 20:30
Bon, mais plus sérieusement : peu me chaut cette affaire de "La question de l'homme", qui est juste une bonne blague. Ce qui m'importe c'est "la question de l'être". Allez d'accord, je vais dans la section philo pour en parler.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
yphrog
Grand sage

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par yphrog le Sam 9 Aoû 2014 - 21:42
the question of being.
not "the question of be."

flux intérieur.  très bouddhiste.  Laughing

yahoo's on the question: https://answers.yahoo.com/question/index?qid=20090311144933AAcvF0w

woohoo

_________________
ok

avatar
Aelia
Niveau 8

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par Aelia le Sam 9 Aoû 2014 - 21:52
Bonsoir à tous,
J'ai le sentiment d'être un peu à l'origine de ce post  Embarassed ... C'est ma première année en lycée, alors j'avoue que je suis un peu perdue et il est vrai que cet intitulé m'a laissé quoi quand je l'ai lu. Je prends effectivement "très au sérieux" cet intitulé parce que j'ai la naïveté de la découverte. Ce sera peut-être différent après avoir enseigné l'objet d'étude. Je crois que peu importe la manière dont on formule le titre, l'important c'est le contenu, non ? Et nlm76, je suis d'accord avec toi, ce qui m'importe c'est la question de l'être et c'est sous cet angle que je compte l'aborder.
User17706
Enchanteur

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par User17706 le Sam 9 Aoû 2014 - 22:06
La question serait de savoir si l'on peut trouver deux heideggeriens pour donner le même sens à la « question de l'être ». Prudemment, je m'abstiens, n'étant même pas certain qu'il se soit trouvé quelqu'un pour lui en donner un tout court (mais ces doutes n'engagent que moi). On peut indiquer que dans l'énoncé « la question de l'être » il faut entendre le verbe substantivé (τὸ εἶναι) et non le substantif ou le participe substantivé (τὸ ὄν). Mais demerden sie sich Very Happy

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par nlm76 le Sam 9 Aoû 2014 - 22:17
C'est à peu près ce que j'ai compris. Mais je voudrais prendre quelques précautions avant de dire que le heideggeryanisme est du foutage de gueule. C'est sûrment que je n'y connais rien. J'ai parcouru mon Encyclopaedia Universalis à ce propos, et ils ont l'air d'entendre que "la question de l'être" était une question philosophique fondamentale depuis la nuit des temps (les présocratiques). Alors est-ce qu'on parlait de "la question de l'être" avant Heidegger ?

P.S. On dit demerdieren Sie sich !

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
User17706
Enchanteur

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par User17706 le Sam 9 Aoû 2014 - 22:49
Les présocratiques sont bien pratiques pour soutenir une thèse : non seulement ils ne sont plus là pour la contredire, mais leurs écrits non plus. Dans un certain heideggerianisme la « question de l'être » est inséparable de son « oubli » ou de son occultation par la tradition philosophique (depuis [juste après?] les présocratiques justement).

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par nlm76 le Sam 9 Aoû 2014 - 22:56
D'accord. Ils sont donc bien les seuls à la poser.
Au fait, il me semble avoir entendu un jour que Hdg formulait ceci "Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?" Est-ce que c'est ça son Seinfragen ?

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
User17706
Enchanteur

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par User17706 le Sam 9 Aoû 2014 - 23:00
C'est de Leibniz, ça. Et Heidegger a (par ailleurs) une interprétation de ce propos de Leibniz.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par User5899 le Sam 9 Aoû 2014 - 23:42
PauvreYorick a écrit:Les présocratiques sont bien pratiques pour soutenir une thèse : non seulement ils ne sont plus là pour la contredire, mais leurs écrits non plus.
Et en plus, tout s'écoule mdr

J'aime beaucoup ce fil...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par User5899 le Sam 9 Aoû 2014 - 23:45
Plus sérieusement, entre "la question de l'homme dans les genres de l'argumentation" et "Poésie & quête du sens", il devient manifestement urgent de se pencher sur le contenu des bouteilles d'eau mises à disposition des membres de la commission des programmes au cours de leurs travaux.
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par nlm76 le Dim 10 Aoû 2014 - 0:01
Pour ma part, cela un fait un bout de temps que je ne m'interroge plus. Sur cette question de l'être-là. (L'être-là, le dasein de la bouteille d'eau).

Pour "écriture poétique et quête du sens", ils ont dû lire des copies de bac avant, parce que là, la quête du sens, elle vaut bien la quête du graal.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
User17706
Enchanteur

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par User17706 le Dim 10 Aoû 2014 - 0:05
Cripure a écrit: il devient manifestement urgent de se pencher sur le contenu des bouteilles d'eau mises à disposition des membres de la commission des programmes
... de se pencher sur la question du contenu des bouteilles d'eau professeur

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par User5899 le Dim 10 Aoû 2014 - 0:27
Une seule fois, une élève de 1re S m'a donné une réponse satisfaisante. Elle m'a dit : "La question de l'homme, c'est facile. C'est "Qu'est-ce qu'on mange ?"" Very Happy
Contenu sponsorisé

Re: "La question de... l'homme, l'être, l'humanité" : quel sens cela a-t-il ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum