Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Rabelais
Grand Maître

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par Rabelais le Dim 14 Sep 2014 - 21:33
Et en prime je me suis disputée avec Mr à la maison qui ne comprend pas du tout que je baisse les bras et que je chiale ...si même là je n'ai pas de soutien. Bref, j'arrête mon CALIMERO et je redeviens SUPER woman !!! Quel boulet
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par *Fifi* le Dim 14 Sep 2014 - 21:34
@Rabelais a écrit:
@*Fifi* a écrit:Courage Rabelais, ça va aller, faut se laisser du temps. Privilégier la tenue de classe aux cours hyper modernes au début.
J'enrage de ne pas l'avoir deviné avant ça! C'est pourtant élémentaire.
Je n'en veux pas aux élèves mais à moi d'avoir été aussi stupide.
Mais non tu n'es pas stupide, tu veux bien faire, tu as des idées, c'est bon signe ! Mais on est en début d'année. Ce n'est pas juste parce que tu es "nouvelle", beaucoup d'élèves testent en début d'année. J'ai passé quelques heures vraiment pourries, il fait rien lâcher, repartir à fond l'heure d'après, toujours reprendre le manque de respect par exemple. J'ai souvent des cours plus originaux mais je ne les fais pas en début d'année avec des élèves que je ne connais pas. Les élèves testent souvent les limites, il faut d'abord qu'ils voient jusqu'où ils peuvent aller avant de leur laisser plus d'autonomie.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
Rabelais
Rabelais
Grand Maître

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par Rabelais le Dim 14 Sep 2014 - 21:37
Impeccable Fifi, c'est ce que je vais faire.
Mais faire marche arrière et les recarder, balancer un plan de classe, ça fait pas un peu la Pauvre prof qui essaie de se faire respecter?
J'ai peur de perdre ma crédibilité ( déjà qu'il ne me reste que ça) Razz
C'est possible ça de faire un gros virement ?

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
Guillaume le Grand
Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par Guillaume le Grand le Dim 14 Sep 2014 - 21:40
Bien sûr que c'est possible Rabelais, et je vais le faire aussi demain matin Very Happy. Tous les profs essaient de se faire respecter. Nous on a sans doute pas suffisamment serrer la vis la première semaine. Il en reste encore plus d'une trentaine, donc autant le faire maintenant

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus
Rendash
Rendash
Enchanteur

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par Rendash le Dim 14 Sep 2014 - 21:41
@Rabelais a écrit:Impeccable Fifi, c'est ce que je vais faire.
Mais faire marche arrière et les recarder, balancer un plan de classe, ça fait pas un peu la Pauvre  prof qui essaie de se faire respecter?
J'ai peur de perdre ma crédibilité ( déjà qu'il ne me reste que ça) Razz
C'est possible ça de faire un gros virement ?

Tu peux aborder ça de la façon suivante :
"J'ai voulu voir si vous pouviez fonctionner en autonomie, comme des grands ; je constate que non ; donc on va faire autrement, jusqu'à ce que vous compreniez que vous êtes en cours pour bosser". Un truc dans le genre, quoi. Tu en dis quoi?
sallyt44
sallyt44
Habitué du forum

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par sallyt44 le Dim 14 Sep 2014 - 21:42
@Rabelais a écrit:Impeccable Fifi, c'est ce que je vais faire.
Mais faire marche arrière et les recarder, balancer un plan de classe, ça fait pas un peu la Pauvre  prof qui essaie de se faire respecter?
J'ai peur de perdre ma crédibilité ( déjà qu'il ne me reste que ça) Razz
C'est possible ça de faire un gros virement ?
Bien sûr que c'est possible !
ainah
ainah
Habitué du forum

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par ainah le Dim 14 Sep 2014 - 21:43
Rabelais tu sais on est aussi beaucoup poussés à faire des cours participatifs, des activités de recherche, des trucs comme ça... c'est vrai que c'est bien que les élèves cherchent, échangent, soient autonomes dans le travail...mais j'ai bien vu aussi que c'était la porte ouverte au bordel quand on débute et qu'on dérape si facilement vers le chaos Twisted Evil
A l'IUFM, ils nous ont bien dit qu'on allait se faire dégommer par l'inspection si on faisait des cours magistraux, on doit laisser les élèves faire émerger leurs connaissances et tout et tout...mais avec des gamins qui testent, qui veulent glander, qui profitent des activités pour raconter leurs vies et qui abandonnent au premier obstacle, c'est pas évident...
Bref, on va survivre, mais clairement faut qu'on prenne nos marques, et il ne faut pas être trop exigeants avec nous au début fleurs2

Bon j'avoue que j'ai pas ruminé ce week end, mes enfants y ont veillé...par contre j'ai travaillé (pas autant que j'aurais du)
Cette année va être dense et fatigante...

Rabelais au contraire, le plan de classe tu le présente comme une conséquence de leur taux d'emmerdement. Avec la leçon de moral qui va bien, ça calme normalement
Ingeborg B.
Ingeborg B.
Sage

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par Ingeborg B. le Dim 14 Sep 2014 - 21:44
@Guillaume le Grand a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
@Rabelais a écrit:Merci merci merci merci.
Je me ronge depuis vendredi où mes lycéens ont bavardé et où je me suis sentie impuissante avec mes chuts.
En fait, ça arrive à tout le monde ( sauf au tuteur bien sur...)
Et je vais faire ce que j'aurais du faire en début d'année : plan de classe, plus de cours et de gratte et la participation orale remise à plus tard)
Merci vous m'avez consolée, j'ai pleuré tout le WE, de fatigue, de dépit.
Tu peux faire un plan de classe maintenant. Ensuite, c'est en forgeant qu'on devient forgeron Wink  Et tout prof, qu'il soit stagiaire ou vieux routier connaît des classes bavardes. Si cela peut te rassurer, j'ai eu une heure bruyante en seconde mardi. J'ai recadré samedi. Avec l'expérience,  on acquiert des réflexes.
Courage fleurs
Ca m'intéresse, comment as-tu recadré concrètement?
En faisant la tronche ( c'est contre ma nature mais comme je fais du théâtre depuis 11 ans, je sais improviser Very Happy ) et en faisant un gros cours magistral alors que j'avais risqué le travail de groupe le mardi précédent. Je les ai ensuite enguirlandés car ils ont encore tenté de ne pas respecter mon plan de classe. Au bout d'une heure, j'ai relâché la pression.
Grâce au théâtre, j'ai aussi appris à hausser le ton en 2 secondes sans crier et à reprendre un ton normal ensuite. J'ai fait des progrès car, quand j'ai commencé, je n'avais aucune autorité.
L'important, je pense, est surtout d'avoir confiance en soi et de ne pas se sous-estimer. Les élèves ressentent facilement les fragilités. Sans être un tyran, il faut leur montrer que c'est vous qui fixez les règles.
L'autre truc est de ne pas laisser de temps mort propice à la déconcentration. Pour cela, il faut bien structurer son cours et varier les activités. Enfin, il faut aussi prendre en compte la fatigue des élèves. Par exemple, j'ai mes 1L 2 heures le mercredi et 2 h le vendredi de 15 à 17 h. Le vendredi, ils ont une journée hyper-chargée (ils commencent à 8 h avec moi en tpe). Donc, le vendredi, je prévois un cours moins dense avec des travaux de groupes ou des analyses de films.
Bref, je pense
1) que la clé réside dans la confiance en soi et en sa légitimité à être prof (ce qui n'est pas facile car comme stagiaires, vous êtes pas mal infantilisés)
2) un cours bien structuré
3) des règles claires mais adaptées à votre personnalité. Inutile de forcer votre caractère.
4) ne surtout pas annoncer une panoplie de sanctions que vous ne pourrez pas appliquer. En revanche, ne jamais différer une sanction ou punition qui doot ètre proportionnée.
Message un peu long, désolée
Mamousse
Mamousse
Habitué du forum

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par Mamousse le Dim 14 Sep 2014 - 21:46
+1
Mieux vaut réagir maintenant ! Fonce ! Very Happy

_________________
"Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis." (Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle)

"C'est véritablement utile, puisque c'est joli." (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince) Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 4072396097
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par *Fifi* le Dim 14 Sep 2014 - 21:46
@Rabelais a écrit:Impeccable Fifi, c'est ce que je vais faire.
Mais faire marche arrière et les recarder, balancer un plan de classe, ça fait pas un peu la Pauvre  prof qui essaie de se faire respecter?
J'ai peur de perdre ma crédibilité ( déjà qu'il ne me reste que ça) Razz
C'est possible ça de faire un gros virement ?
bien sur ! Tu peux dire que tu les as laissé agir comme ils le sentaient les premières heures mais que n'est pas concluant donc plan de classe.
Cela dit j'en fais peu. Je passe plutôt des soufflantes sur la morale, le respect, le travail etc etc. Et surtout il ne faut pas hésiter à les reprendre à chaque problème. Oui tu vas avoir l'impression de pas avancer dans ton cours, mais dis toi que c'est pour avancer après. L'essentiel au début est le respect et la mise au travail. Ne laisse pas passer des trucs en faisant semblant de rien voir, fais une remarque à chaque fois sans pour autant donner une punition ou t'énerver à fond. Mais montre que tu ne laisses pas passer ça, montre que ce sont tes règles. Reprends les pour chaque problème, quitte à y passer du temps.
Pour les punitions, si vraiment un dépasse les bornes, dis que tu lui parleras à la fin de l'heure. Ça te laisse le temps de la réflexion. Tu peux même ne lui passer qu'une soufflante en lui donnant une dernière chance. Le garder en discutant seul avec lui, c'est déjà une punition Wink

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
Ingeborg B.
Ingeborg B.
Sage

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par Ingeborg B. le Dim 14 Sep 2014 - 21:47
@*Fifi* a écrit:
@Rabelais a écrit:Impeccable Fifi, c'est ce que je vais faire.
Mais faire marche arrière et les recarder, balancer un plan de classe, ça fait pas un peu la Pauvre  prof qui essaie de se faire respecter?
J'ai peur de perdre ma crédibilité ( déjà qu'il ne me reste que ça) Razz
C'est possible ça de faire un gros virement ?
bien sur ! Tu peux dire que tu les as laissé agir comme ils le sentaient les premières heures mais que   n'est pas concluant donc plan de classe.
Cela dit j'en fais peu. Je passe plutôt des soufflantes sur la morale, le respect, le travail etc etc. Et surtout il ne faut pas hésiter à les reprendre à chaque problème. Oui tu vas avoir l'impression de pas avancer dans ton cours, mais dis toi que c'est pour avancer après. L'essentiel au début est le respect et la mise au travail. Ne laisse pas passer des trucs en faisant semblant de rien voir, fais une remarque à chaque fois sans pour autant donner une punition ou t'énerver à fond. Mais montre que tu ne laisses pas passer ça, montre que ce sont tes règles. Reprends les pour chaque problème, quitte à y passer du temps.
Pour les punitions, si vraiment un dépasse les bornes, dis que tu lui parleras à la fin de l'heure. Ça te laisse le temps de la réflexion. Tu peux même ne lui passer qu'une soufflante en lui donnant une dernière chance. Le garder en discutant seul avec lui, c'est déjà une punition Wink
Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 2252222100
Mamousse
Mamousse
Habitué du forum

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par Mamousse le Dim 14 Sep 2014 - 21:48
Je réagissais au message de sallyt44.

_________________
"Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis." (Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle)

"C'est véritablement utile, puisque c'est joli." (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince) Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 4072396097
Heste
Heste
Niveau 9

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par Heste le Dim 14 Sep 2014 - 21:56
@ainah a écrit:
A l'IUFM, ils nous ont bien dit qu'on allait se faire dégommer par l'inspection si on faisait des cours magistraux, on doit laisser les élèves faire émerger leurs connaissances et tout et tout...

C'est intéressant, dans ma discpline, histoire-géo, il y a une sorte de retour à la parole du professeur avec la remise à l'honneur du récit dans le cours. J'avais un prof à l'ESPE l'an dernier qui nous expliquait qu'il était impossible pour l'élève de faire émerger toutes les connaissances à acquérir, et qu'ils avaient aussi besoin de moments de cours magistraux.
Rabelais
Rabelais
Grand Maître

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par Rabelais le Dim 14 Sep 2014 - 21:57
@ainah a écrit:Rabelais tu sais on est aussi beaucoup poussés à faire des cours participatifs, des activités de recherche, des trucs comme ça... c'est vrai que c'est bien que les élèves cherchent, échangent, soient autonomes dans le travail...mais j'ai bien vu aussi que c'était la porte ouverte au bordel quand on débute et qu'on dérape si facilement vers le chaos Twisted Evil
A l'IUFM, ils nous ont bien dit qu'on allait se faire dégommer par l'inspection si on faisait des cours magistraux, on doit laisser les élèves faire émerger leurs connaissances et tout et tout...mais avec des gamins qui testent, qui veulent glander, qui profitent des activités pour raconter leurs vies et qui abandonnent au premier obstacle, c'est pas évident...
Bref, on va survivre, mais clairement faut qu'on prenne nos marques, et il ne faut pas être trop exigeants avec nous au début fleurs2

Bon j'avoue que j'ai pas ruminé ce week end, mes enfants y ont veillé...par contre j'ai travaillé (pas autant que j'aurais du)
Cette année va être dense et fatigante...

Rabelais au contraire, le plan de classe tu le présente comme une conséquence de leur taux d'emmerdement. Avec la leçon de moral qui va bien, ça calme normalement

Tu as tout compris...effectivement j'ai tenté la méthode éspé ...qui fonctionne d'ailleurs hyper bien avec les bons élèves de la classe et pas du tout avec les autres qui décrochent..et qui ont visiblement besoin / l'habitude d'être cadrés.

Merci pour vos conseils, je ne vais donc pas hésiter une seconde mercredi:
- à les placer en leur disant que la phase d'observation est terminée et que la classe doit être remaniée pour fonctionner et que le programme de cette année ne tolère pas de prendre une heure à avoir le silence
- leur coller un bon vieux cours magistral très très peu participatif ( 2 heures, ça devrait les calmer)
- leur annoncer que je passe au croix comme tout le monde avec baisse de la note de participation si bavardage.
- à acheter du gin et du tonic pour me remettre. Smile

Bon, l'avantage est que cette expérience me prépare au collège que j'aurai sans doute l'an prochain.


_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
Ingeborg B.
Ingeborg B.
Sage

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par Ingeborg B. le Dim 14 Sep 2014 - 22:04
@Heste a écrit:
@ainah a écrit:
A l'IUFM, ils nous ont bien dit qu'on allait se faire dégommer par l'inspection si on faisait des cours magistraux, on doit laisser les élèves faire émerger leurs connaissances et tout et tout...

C'est intéressant, dans ma discpline, histoire-géo, il y a une sorte de retour à la parole du professeur avec la remise à l'honneur du récit dans le cours. J'avais un prof à l'ESPE l'an dernier qui nous expliquait qu'il était impossible pour l'élève de faire émerger toutes les connaissances à acquérir, et qu'ils avaient aussi besoin de moments de cours magistraux.
Il faut varier car effectivement, à certains moments du cours, le magistral s'impose. Par ailleurs, il faut s'efforcer de choisir un nombre limité de documents mais sur lesquels les élèves travaillent vraiment. Il ne faut pas que le document soit uniquement une illustration.
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par *Fifi* le Dim 14 Sep 2014 - 22:06
Je n'y connais rien dans ta matière mais tu peux essayer d'alterner moment magistral et petit exo, cours dialogue et mise en commun dictée. Ou tu peux leur donner un petit exo et dire que tu les relèves (ou au moins en partie).

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
Rabelais
Rabelais
Grand Maître

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par Rabelais le Dim 14 Sep 2014 - 22:10
@*Fifi* a écrit:Je n'y connais rien dans ta matière mais tu peux essayer d'alterner moment magistral et petit exo, cours dialogue et mise en commun dictée. Ou tu peux leur donner un petit exo et dire que tu les relèves (ou au moins en partie).
Oui, oui, bien sur, quand je dis magistral, ils vont quand même comparer des textes entre eux et devoir répondre, mais un par un , pas de Brain storming, pas d'effervescence et une majorité de cours .
Et vidéo projecteur, pas de moment où j'écris au tableau, je veux les avoir à l'œil .
Et merci encore, je vais aller me coucher, là, la nuit dernière a été courte! ballon


Dernière édition par Rabelais le Dim 14 Sep 2014 - 22:12, édité 1 fois

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
Heste
Heste
Niveau 9

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par Heste le Dim 14 Sep 2014 - 22:10
@Ingeborg B. a écrit:
@Heste a écrit:
@ainah a écrit:
A l'IUFM, ils nous ont bien dit qu'on allait se faire dégommer par l'inspection si on faisait des cours magistraux, on doit laisser les élèves faire émerger leurs connaissances et tout et tout...

C'est intéressant, dans ma discpline, histoire-géo, il y a une sorte de retour à la parole du professeur avec la remise à l'honneur du récit dans le cours. J'avais un prof à l'ESPE l'an dernier qui nous expliquait qu'il était impossible pour l'élève de faire émerger toutes les connaissances à acquérir, et qu'ils avaient aussi besoin de moments de cours magistraux.
Il faut varier car effectivement,  à certains moments du cours, le magistral s'impose. Par ailleurs, il faut s'efforcer de choisir un nombre limité de documents mais sur lesquels les élèves travaillent vraiment. Il ne faut pas que le document soit uniquement une illustration.

Dès que je me serais un peu libérée des préparations de cours, je me replongerai dans toutes ces questions mais parfois je me sens un peu désemparée devant l'ampleur des questions que me pose ce boulot: l'évaluation, la place de l'écrit, les progressions, les compétences, les documents, l'oral etc...
J'aimerai bien pouvoir me constituer une vraie base de réflexions documentées pour rendre ma pratique plus efficace.
Rendash
Rendash
Enchanteur

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par Rendash le Dim 14 Sep 2014 - 22:12
@Ingeborg B. a écrit:
Il faut varier car effectivement,  à certains moments du cours, le magistral s'impose. Par ailleurs, il faut s'efforcer de choisir un nombre limité de documents mais sur lesquels les élèves travaillent vraiment. Il ne faut pas que le document soit uniquement une illustration.

C'est dans ce sens que vont les nouvelles épreuves du CAPES HG, d'ailleurs. Un document maître, très approfondi, deux ou trois au maximum, toussah.

J'ai tiré les mêmes conclusions que toi, Rabelais, quant à la méthode ESPé : valable avec les bons élèves, moins productive avec ceux qui s'en fichent =/


edit : Heste, très naïvement, je pensais que c'était dans ce sens qu'iraient les formations ESPé de l'année =/
Ingeborg B.
Ingeborg B.
Sage

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par Ingeborg B. le Dim 14 Sep 2014 - 22:15
Edité car doublon


Dernière édition par Ingeborg B. le Dim 14 Sep 2014 - 22:19, édité 1 fois
Ingeborg B.
Ingeborg B.
Sage

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par Ingeborg B. le Dim 14 Sep 2014 - 22:18
@Heste a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
@Heste a écrit:

C'est intéressant, dans ma discpline, histoire-géo, il y a une sorte de retour à la parole du professeur avec la remise à l'honneur du récit dans le cours. J'avais un prof à l'ESPE l'an dernier qui nous expliquait qu'il était impossible pour l'élève de faire émerger toutes les connaissances à acquérir, et qu'ils avaient aussi besoin de moments de cours magistraux.
Il faut varier car effectivement,  à certains moments du cours, le magistral s'impose. Par ailleurs, il faut s'efforcer de choisir un nombre limité de documents mais sur lesquels les élèves travaillent vraiment. Il ne faut pas que le document soit uniquement une illustration.

Dès que je me serais un peu libérée des préparations de cours, je me replongerai dans toutes ces questions mais parfois je me sens un peu désemparée devant l'ampleur des questions que me pose ce boulot: l'évaluation, la place de l'écrit, les progressions, les compétences, les documents, l'oral etc...
J'aimerai bien pouvoir me constituer une vraie base de réflexions documentées pour rendre ma pratique plus efficace.
Cela vient avec le temps,  une fois le contenu du cours maîtrisé.
Rendash
Rendash
Enchanteur

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par Rendash le Dim 14 Sep 2014 - 22:18
Lyon III met en place des conférences disciplinaires, des approfondissements scientifiques de questions des programmes scolaires. Les collègues titulaires du secondaires y sont conviés, sur inscription, dans la limite des places disponibles, etc, etc.

Y a-t-il le même genre de système dans d'autres villes? Parce que ça, pour le coup, je trouve ça extrêmement utile quant à la confiance en soi. Maîtriser scientifiquement ce qu'on enseigne, ça aide pas mal à se sentir bien dans sa néo peau de prof!

_________________
Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
helvea
helvea
Niveau 9

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par helvea le Dim 14 Sep 2014 - 22:48
Courage Rabelais, Blackmail et tous les autres, moi aussi je suis en galère complète avec mes secondes (THE seconde infernale du lycée, ouf je ne suis pas la seule à avoir des soucis avec eux) , je me retrouve dans tous vos témoignages... Tous les conseils qui ont été donnés sur ce forum m'ont été répétés toute la semaine par mon tuteur.

Moi aussi j'ai peur qu'il soit trop tard pour rattraper le coup, je m'arrache les cheveux pour faire un plan de classe avec mes 10 relous qui ne peuvent aller nulle part , je me dis à chaque cours que je vais être plus ferme, et que je dois plus avancer... J'ai déjà fait deux rapports,pris je ne sais combien de carnets et confisqué un téléphone mais ça n'est pas suffisant (je n'arrive pas à les punir...), mon tuteur m'a clairement dit qu'il FAUT sévir maintenant, en collaboration avec les collègues tant que la classe n'a pas repris le pli.

Alors c'est parti pour cours magistral (je prépare deux cours en fait, un "normal" avec les activités et la participation orale, et un ou j'écris tout sur ma feuille et où je leurs dicte. Ensuite je leurs mets le deal entre les mains et si ça bavarde j'arrête net et je commence à dicter), carnets, mots et appels aux parents, punitions, exclusions de cours et autres jusqu'à ce que le calme revienne...

Je pense bien à vous, on sera trop fiers de notre évolution à la fin de l'année quand on y repensera... tout reste à faire ne vous découragez pas  fleurs   (et on écoute the eye of the tiger avant d'aller en cours! ).
sallyt44
sallyt44
Habitué du forum

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par sallyt44 le Lun 15 Sep 2014 - 6:47
L'an dernier, en décembre, je suis rentrée chez moi en me disant qu'ils voulaient ma peau. J'étais vraiment super mal. NB : j'ai pris le poste juste après les vacances de Toussaint.
En Janvier, je suis arrivée en classe, dans le coin supérieur gauche du tableau, j'ai noté "écrire tous les entiers entre 9000 et 9500" en silence. J'ai entendu chuchoter des questionnements... A la 1ère incartade, j'ai dit "toi, tu vas "écrire tous les entiers entre 9000 et 9500" pour demain matin". Râlages, protestations. La punition quotidienne était née. Au moindre écart, j'inscrivais le prénom de l'élève incriminé. A rendre pour le lendemain, signée par un parent. J'ai vite dévié vers des punitions moins systématiques dans le sens où c'est devenu des "mesure la cour et calcule son périmètre exact" ou "copier le 1er paragraphe sur Archimède sur Wikipedia". Quand j'oubliais de noter l'intitulé de la punition au tableau en arrivant, les élèves me le rappelaient (si si). J'ai obtenu un calme propice au travail en 2 semaines max dans chacune de mes classes. J'ai eu des protestations de parents, mais je n'ai pas plié.
Pour les gros mots, c'était différent. J'ai demandé à ce que sur une feuille ils expliquent avec leur langage ce que ça veut dire exactement, d'expliquer pourquoi c'était pas bien, à faire signer par les parents. Celle-là, je l'ai donnée UNE fois. Ca les a tellement fait "flipper" de faire signer ça à leurs parents....
Pour le manque de respect, tu t'excuses de suite ou tu sors de mon cours et tu reviendras au prochain cours que si tu t'excuses entre temps (que ce soit envers les élèves ou envers moi mais envers moi, ce n'est arrivé qu'une fois).
Une fois les 15j de l'horreur passés, le calme était revenu et si j'ai dû donner 3 punitions le reste de l'année, c'était le bout du monde.
Ils me manquent...

J'ajouterais que cette année, je suis en lycée et j'ai des élèves hyper calmes, presque trop calmes. L'échange, faire émerger tout ça, c'est pas toujours simple... Déjà, ils me font la ola quand j'entre dans leur classe... J'ai l'impression d'être Princess Diana... Bon, vendredi, ça n'a pas empêché les secondes de me bordéliser en salle multimédia (j'ai eu un retour de mon tuteur à ce sujet, il m'a dit que ça l'avait pas plus choqué que ça, bon bon...). Je vais resserrer la vis dés cet après-midi, je ne les laisserai pas atteindre le point culminant de l'an dernier, ah ça non. Ils ont eu un chouette plan de classe de leur PP (ie les copains sont côte à côte), au 1er bavardage, je les change de place !
Alex.B
Alex.B
Niveau 8

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par Alex.B le Lun 15 Sep 2014 - 9:17
Absolument génial comme témoignage sallyt44, ça donne espoir !
(hmm je m'excuse auprès des professeur de français, à force de trop cotoyer l'anglais, je crois que j'en perds mon français et sors des phrases comme "ça donne espoir". Ne m'en voulez pas trop c'est le matin)
meldc
meldc
Niveau 6

Les stagiaires à la rentrée 2014 - Page 36 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2014

par meldc le Lun 15 Sep 2014 - 9:23
ah là là, j'ai l'impression que la fin de semaine a été rude pour plusieurs d'entre nous. Rabelais, Blackmail, je compatis aussi. Vendredi j'étais crevée et je me suis laissée complètement bouffer par mes élèves.
Aujourd'hui, il faut absolument que je reprenne les choses en main de manière sévère et ça me stresse à l'avance. Je ne suis pas quelqu'un qui me met facilement en colère, donc il va falloir que je fasse semblant pour les impressionner un peu, parce que là on ne va pas pouvoir avancer avec cette classe si je ne mets pas le holà très vite. Je me rends compte aussi qu'il faut que je modifie mes cours (plus de travaux de groupe et nettement moins de participations orales) le temps de bien les tenir. Et que je dois beaucoup plus rythmer mes cours aussi.

Je n'ai pas envie d'y aller cet après-midi, très clairement, et j'ai l'impression que si je ne réussis pas à les calmer aujourd'hui, mon année sera foutue (je sais que j'exagère sans doute, mais ils sont pires à chaque cours qui passe). Si je ne les calme pas aujourd'hui, je tenterai le coup de la punition au tableau de Sally, ça me semble bien aussi. J'aimerais bien posséder une autorité naturelle et ne pas devoir en passer par ces subterfuges...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum